WingMakers

La question de l'Âme, dans toutes ses déclinaisons.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Egypte antique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
marcaz40



Nombre de messages : 421
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Egypte antique   Dim 24 Juin - 16:29

Pour commencer sur le thème de l'Egypte antique, comme je l'avais précisé, je diviserais en 2 parties.
L'une ayant trait à la partie initiatique, l'autre à la partie historique (avec diverses luttes d'influence).
J'essayerai de décrire avec le plus de vie et de profondeur possible (suivant mes moyens...) ce qu'était la "culture" égyptienne, le sens du sacré, l'état d'esprit avec lequel était abordé les initiations, etc...

Donc, pour reprendre l'introduction sur ONCT, Egypte signifie "Maison de Ptah" ou Maison du Verbe, de l'Unique.
Tout le peuple égyptien avait un haut sentiment sacré de sa Terre et tout tendait à en faire un lieu d'harmonie sacré, une Terre d'incarnation du Verbe qui rayonnerait ensuite sur toute la planète et l'Humanité.
Ceci devant aboutir à une guérison et à une préparation de la Terre à une évolution importante (cycle actuel).
Il y avait donc un respect et une égalité de tous les citoyens (pas d'esclaves comme aiment à les représenter les "reconstitutions" ou Hollywood, notamment dans leur description erronée des constructions des Pyramides, caprices pour eux de Pharaons égotiques et mégalomanes, faisant mourir au travail des milliers d'hommes pour la construction d'un tombeau. Quelles inepties, vraiment, à plusieurs niveaux : ignorance de la société égyptienne et du rôle des Pyramides, entre autres).

Pharaon était reconnu par tout le peuple égyptien comme le représentant de Dieu en Egypte (je parle ici des véritables Pharaons, pas des multiples usurpateurs à la solde d'entités intrusives [eh oui, à tous les niveaux de l'Histoire humaine, on retrouve invariablement l'interaction d'autres entités]). Pharaon, le Soleil central (Ra au milieu).

Ce dont il faut prendre conscience, c'est le sentiment fortement ressenti de la collectivité. Une sorte de mémoire du peuple, d'unité collective mais très incarnée, très forte.
Pharaon n'était pas vénéré et idôlatré, en tant que personne, mais était justement considéré comme la Conscience divine du peuple, la partie de ce dernier étant naturellement désignée pour être l'initiateur de l'incarnation du Verbe.

Tous les véritables Pharaons étaient donc de vrais Avatars, des êtres christiques.

Voilà. Je vais m'arrêter ici pour ce premier message mais vous pouvez déjà méditer sur la grandeur (au moins d'objectif) de ce peuple par rapport aux sociétés actuelles, où les hommes politiques ne parlent que d'argent, de consommation, de politique étrangère, où règne l'égoïsme, l'obscurantisme spirituel. Ce n'est pas une critique car notre société recèle aussi des aspects très intéressants mais c'est pour aider à voir comment l'Egypte antique est totalement inconcevable pour un homme moderne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cristobal
Admin


Nombre de messages : 2495
Date d'inscription : 11/06/2007

MessageSujet: Re: Egypte antique   Mar 26 Juin - 7:31

--- Enki-Osiris ---

Il est vrai que ne connaissant strictement rien à l'égyptologie, ma seule source de référence reste pour l'instant le travail d'Anton Parks.

Ce qui est évidemment fascinant et séduisant dans cette approche, hautement documentée et argumentée, s'appuyant constamment sur le syllabaire sumérien, langage matrice, mère de toutes les langues de ce globe, c'est sa capacité à unifier toutes les cultures, toutes les civilisations, en dépistant et explicitant les racines communes et fondatrices de l'humanité.

Ainsi en est-il par exemple de la fin de "Adam Genisis", le dernier chapitre de l'histoire (avant les deux cents pages consacrées aux dossiers).

Après avoir déroulé les dizaines et les dizaines de milliers d'années de la civilisation de Sumer, la transition arrive subitement et habilement. Nous passons de Sumer et arrivons en Egypte.

Et cette transition repose sur le pivot central de cette épopée en devenir : la personne et le personnage éminent d'Enki devient Osiris en Egypte.

Pour Parks, Enki = Osiris, ce qui au passage nous rappelle que ces "êtres" vivaient très, mais très, très longtemps. (... ???? .... Shocked Shocked Shocked )

Bref, loin de moi l'idée de faire partir ce topic prometteur dans tous les sens (en vrille... Very Happy ), mais :

-- outre cette identité d'Enki et d'Osiris, affirmée et démontrée par Parks, est-ce une réalité connue et partagée chez les égyptologues officiels (sans doute pas), est-ce du moins une connaissance ésotérique reconnue par les initiés ?

-- par ailleurs, il y a la question des pyramides, égyptiennes, mais plus globalement celles qui ont été édifiées sur tous les continents et dans toutes les civilisations "anciennes".

Comment ces pyramides auraient-elles été construites ?

S'agit-il de poulies, de morceaux de bois, d'huile de coude et de sueur de milliers d'êtres humains, trimant pendant des dizaines et des dizaines d'années ?

Ou bien, compte-tenu que ces blocs semblent être comme découpés au millimètre, qu'ils s'ajustent parfaitement, qu'ils pèsent des dizaines de tonnes, et qu'ils sont parfois assemblés aux sommets de montagnes inaccessibles (on pense aux constructions mayas, ou aztèques....., enfin, dans ce coin là Very Happy ), se pourrait-il qu'il s'agisse là d'une technologie "avancée", à base de "découpe laser" et autres "antigravitation" ?

-- enfin, dernière remarque en guise de pirouette : j'aime bien le cinéma (original Very Happy ), parce qu'il devient très souvent un support de "méditation", qu'il permet de laisser résonner certaines images. Car, par-delà la surface visible du récit, on retrouve des éléments de vérité, des évocations de réalités possibles, comme l'effeuillage d'un palimpseste, ce parchemin effacé et réécrit de multiples fois, dont on arrive parfois à scruter les traces anciennes.

Et puisqu'il s'agit ici de Pyramides, d'Entités Reptiliennes (Enki and Co), d'Entités de type Léonin (les "Urmah" de Parks, le faciès supposé du Sphinx), sans oublier bien sûr cet "Adam", ce bétail humain (originellement assemblé pour occuper la fonction d'esclave) conçu, créé génétiquement, et cloné par les "Dieux", j'en viens immanquablement à penser au film : "Alien versus Predator". Very Happy

Je sais, je sais, il y a en ce moment un gigantesque éclat de rires dans la salle virtuelle du net.

Cependant, regardez bien et écoutez surtout. Entendez les résonances qui s'élèvent juste au-dessous de cette apparente production de série B. (comme : Alien = Urmah léonin / Predator = Reptilien / Bétail humain chassé et sacrifié pour les "dieux" / Pyramides créées par les "dieux" / Vaisseaux spatiaux / Perception du temps différente : le temps dans l'espace et dans d'autres dimensions s'écoulant plus "lentement" que sur Terre --> les dieux reviennent tous les cent ans sur Terre pour la chasse. Du côté humain, ils sont attendus : objets de vénération, culte, sacrifices / Destruction par armes nucléaires de sites entiers, de civilisations entières / etc, etc, etc.............)

Bonjour chez vous.

farao cheers sunny

Post-Scriptum :

Palimpseste : "Le palimpseste (du grec ancien παλίμψηστος / palímpsêstos, « gratté de nouveau ») désigne un manuscrit écrit sur un parchemin préalablement utilisé, et dont on a fait disparaître les inscriptions pour y écrire de nouveau. Cette méthode fut utilisée au Moyen Âge surtout entre le VIIe siècle et le XIIe siècle, par des copistes qui, le parchemin coûtant cher, réutilisaient d'anciens manuscrits pour y copier de nouveaux textes. Pour cela, les vieux manuscrits étaient préalablement désencrés ou effacés grâce à de la pierre ponce.

À cause de cette méthode, plusieurs écrits ont été momentanément ou irrémédiablement perdus, que ce soient des textes juridiques tombés en désuétude, mais aussi des textes de penseurs grecs pré-chrétiens, ou des textes d'écriture gothique.

On arrive toutefois à retrouver l'ancien texte dans certains palimpsestes grâce aux techniques modernes de restauration de documents (chimie, imagerie aux rayons ultraviolets, rayonnement synchrotron)."


La suite de l'article sur wikipédia, ici :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Palimpseste
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.onnouscachetout.com/forum/index.php?showtopic=395&
AMBRE/Ankh



Nombre de messages : 189
Age : 54
Date d'inscription : 23/06/2007

MessageSujet: Re: Egypte antique   Mar 26 Juin - 8:56

super sujet!
connais tu ces écrits...
http://www.davidovits.info/bookslivres/


La nouvelle histoire des pyramides
Joseph Davidovits
Les grandes pyramides ont été bâties en pierre ré-agglomérée, c’est-à-dire une pierre calcaire naturelle fabriquée comme un béton. Telle est la théorie inédite qu’avance le professeur Joseph Davidovits, docteur ès science, membre de l’Association Internationale des Égyptologues. Dans la logique des importantes découvertes sur la chimie des minéraux dont il est à l’origine, et après vingt-sept années de recherches, il fait dans ce livre, la démonstration complète de son hypothèse et en apporte les preuves éclatantes.
À la différence des autres théories de construction, celle-ci est la seule qui s’appuie sur des preuves archéologiques. Joseph Davidovits a en effet découvert les textes hiéroglyphiques décrivant la construction de ces gigantesques monuments !
Vous comprendrez alors que tous les problèmes et paradoxes liés à l’édification des pyramides ont été résolus.
Vous découvrirez qu’en Égypte, il y avait deux Dieux de la création, opposés l’un à l’autre, prétextes à des conflits religieux et à des luttes de pouvoir menées pendant plus de mille ans. Le Dieu Khnoum, vénéré par Khéops, est le Dieu de la pétrification, de l’agglomération de la pierre pour les pyramides. 1500 plus tard, le Dieu Amon, vénéré par Ramsès II, impose la taille des pierres pour les temples et les obélisques.
Pour ces deux grandes religions concurrentes, le travail de la pierre, pierre ré-agglomérée ou pierre taillée, était un acte sacré qui imitait la création de l’homme. Enfin, à la lumière de ces nouveaux faits, vous redécouvrirez l’histoire des grands personnages de cette période.

Bien au-delà de la simple démonstration technique, le livre nous plonge dans l’histoire complexe d’une civilisation et de ses croyances pour en donner une nouvelle lecture surprenante et fascinante.

Sa théorie est unique car c’est la seule au monde qui :

est basée sur des textes hiéroglyphes !
est basée sur les technologies connues par les Égyptiens il y a 4000 ans, et ne spécule pas sur des outils non découverts ou une super-technologie extra-terrestre !
résout tous les paradoxes technologiques et scientifiques relevés par les égyptologues !

Ils ont bâti les pyramides
Joseph Davidovits
Le livre a été révisé et modifié avec plusieurs nouveaux chapitres, de nouveaux faits et des nouvelles découvertes étonnantes. 54 % de faits nouveaux on été ajoutés. En particulier, le livre essaye de démolir les mythes et les mystères concernant les pyramides et autres objets “en pierre” remarquables créés il y a si longtemps.

Les pyramides d’Égypte sont un des mystères les plus anciens et les plus embarrassants de l’humanité. Jusqu’à présent, personne, égyptologues inclus, ne peut expliquer de manière satisfaisante comment les pyramides ont été construites. La théorie traditionnelle, expliquant que des longues cohortes d’ouvriers ont hissé et traîné d’énormes blocs massifs sur des rampes, ne prend pas justement en compte les dangers et les complexités d’une telle opération, d’autant plus que des centaines des plus grands blocs sont placées à grandes hauteurs. L’étrange précision des blocs, de près de 0,5 mm, rend perplexe les égyptologues. Les métaux durs, comme le fer et le bronze, n’ont pas encore été inventés pour produire des bons outils pour couper la pierre. Les problèmes de logistique pour construire la Grande Pyramide sont stupéfiants et n’ont jamais été résolus ; l’échelle et la perfection sont trop grandes. Pendant les 20 années de règne du pharaon qui l’a construite, environ 2,5 millions de blocs ont été produits et assemblés parfaitement.

Bien que les méthodes d’investigations scientifiques deviennent plus sophistiquées, la liste des énigmes s’allonge, soulevant encore plus de questions que de réponses. De nombreux livres sur les mystères des pyramides et sur les autres exploits d’ingénierie de l’Antiquité démontrent que la quête d’une solution n’est pas terminée. En effet, des dizaines d’hypothèses sérieuses s’affrontent encore aujourd’hui. Les théories sur la taille, levage et halage sont spéculatives, sans mérite scientifique, de tous les points de vues, logistique, technique, géochimique et géologique, religieux, écologique, égyptologique, historique, la faisabilité et le bon sens.

En appliquant la méthode en pierre ré-agglomérée, nous comprenons pourquoi les scientifiques n’ont pas découvert plus tôt que les pierres étaient artificielles. Nous comprenons aussi comment des blocs gigantesques ont été placés à grandes hauteurs. Nous comprenons comment les rangées des Grandes Pyramides ont été faites à niveau et leurs faces absolument planes pour former ainsi des sommets parfaits. Nous comprenons comment les blocs de 200 tonnes ont été placés dans des temples. Nous comprenons comment les blocs de revêtement ont été appliqués avec la plus grande précision sans même avoir légèrement ébréché les coins. Nous comprenons pourquoi il n’y a plus eu de grandes pyramides en pierre après celle de Mykérinos. Nous comprenons enfin quel est l’acte sacré qui se cache derrière tous les monuments en pierre Égyptien et la lutte religieuse qui s’y est menée insidieusement pendant plus de mille ans, et plus encore.

Sa découverte est si spectaculaire qu’il faudra penser à nouveau les idées que nous nous faisions des civilisations égyptiennes et celles de l’Antiquité. Le lecteur comprendra tout avec évidence. Il verra que, tel un puzzle, chaque pièce symbolisant un mystère reprend sa place. Cette technologie et les preuves de son utilisation en Égypte antique sont présentées de façon éclatante et convaincante à la manière d’une enquête policière dans “Ils ont bâti les pyramides” et “La nouvelle histoire des pyramides”. Notre conception de l’ancienne Égypte ne sera jamais plus la même !

voir aussi
http://www.geopolymer.org/fr/category/archeologie/pyramides/
t Ambrasse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://antahkarana.forumzen.com/
Cristobal
Admin


Nombre de messages : 2495
Date d'inscription : 11/06/2007

MessageSujet: Re: Egypte antique   Mar 26 Juin - 10:05

--- Joseph Davidovits ---

Très intéressant !!!!!! Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy

On peut lire le premier chapitre de "la Nouvelle Histoire des Pyramides", ici (pdf) :

ftp://ftp2.geopolymer.org/geopolyme/pyramid_chapt1-fr.pdf

À explorer en tout cas.

Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.onnouscachetout.com/forum/index.php?showtopic=395&
Cristobal
Admin


Nombre de messages : 2495
Date d'inscription : 11/06/2007

MessageSujet: Re: Egypte antique   Mar 26 Juin - 12:57

-- L'hypothèse Davidovits ---

Je n'ai lu que quelques pages, et pas encore bien sûr le bouquin entier de Davidovits.

Cependant, la technique de la pierre agglomérée, utilisant la chimie des géopolymères, n'est sans doute qu'une des façons de construire des pyramides, parmi d'autres.

Il est très probable que nous puissions convoquer :

-- cette approche "humaine", relativement récente, si l'on en croit cet extrait du premier chapitre du livre de Davidovits, dans lequel il dit que "le scribe Imhotep est l'inventeur de la pierre ré-agglomérée (2650 av. J.-C.) et l'architecte de la première pyramide d'Égypte. Au lieu d'utiliser la brique d'argile crue, il remplace simplement l'argile par un calcaire ré-aggloméré et garde la même technique de moulage de briques. C'est pourquoi la première pyramide est faite en petites briques qui grossissent en dimension au fur et à mesure que l'invention est maîtrisée. Les briques sont fabriquées sur le lieu d'extraction de la pierre, dans l'Oued (Wadi à l'est du complexe [11]) au moment de la crue du Nil, puis portées et placées sur la pyramide".

-- avec les constructions à base de découpe laser et autres techniques antigravitationnelles.

Ne serait-ce que dans la date supposée par Davidovits, soit 2650 av. J.-C.

Il y a eu, comme le rappelle Parks, ainsi que Graham Hancock et d'autres, des constructions pyramidales et monumentales bien avant cette date, puisqu'on peut légitimement remonter à 10 000 av. J.-C.

-- autre point important : si Davidovits rend effectivement bien compte des techniques de construction des pyramides égyptiennes à partir de 2650 av. J.-C., qu'en est-il des pyramides monumentales chinoises, sumériennes, mayas, aztèques, incas, indiennes, etc, etc, etc..... ?

A-t-il enquêté sur ce terrain ?

Donc, pour l'instant, la question est loin d'être tranchée.

Ceci dit, il est plus que probable que l'on ait affaire à différentes techniques de construction et différents intervenants, depuis les humains avec leurs petits bras et leurs paniers (la pierre agglomérée de Davidovits), jusqu'aux technologies extra ou supra-terrestres, comme on voudra.

Enfin, on gardera une petite pensée pour le plateau de Gizeh, et son réseau souterrain sur plusieurs niveaux, comportant des salles immenses, et façonné par les "Urmah", selon Parks.

Le champ est vaste, immense, monumental.

Le plus curieux reste le silence de Parks, quant aux techniques utilisées dans ces constructions. Mais peut-être cela fera-t-il l'objet des prochaines publications ? À moins que ses "flash d'informations" ne lui aient pas permis d'accéder à ces données techniques.

Suspense.

Post-Scriptum : ci-dessous, les équations qui décrivent la création relativement facile de pierre calcaire naturelle.

C'est Davidovits qui parle :

"Mais le plus intéressant est que cette réaction chimique crée du calcaire pur, ainsi que de l'hydrosodalite (un minéral appartenant à la famille des feldspathoïdes ou des zéolithes). [6]

Formule chimique 1:

Si2O5,Al2(OH)4 + 2NaOH => Na2O.2SiO2.Al2O3.nH2O

argile kaolinite + soude => hydrosodalite

Formule chimique 2:

Na2CO3 + Ca(OH) 2 => 2NaOH + CaCO3

Carbonate de sodium (natron égyptien) + chaux éteinte => soude + calcaire

Résumé de la formule chimique du liant de la pierre ré-agglomérée:

argile + natron + chaux => feldspathoïde + calcaire (c'est-à-dire une pierre naturelle)"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.onnouscachetout.com/forum/index.php?showtopic=395&
marcaz40



Nombre de messages : 421
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Re: Egypte antique   Mer 27 Juin - 8:42

Je suis en train de trier tous mes messages d'ONCT et c'est un sacré travail. Il y a une dizaine de thèmes et je me rends compte maintenant que ce topic devenait un peu trop touffu et dense, cosmopolite, même si tout paraissait s'enchaîner naturellement... Neutral

Citation :
--- Enki-Osiris ---

Je décrirai dans la progression du topic ce que représentent Enki et aussi Enlil. Mais ce sont d'ors et déjà des entités "déchues" (collectif d'entités).
Les cultes d'Osiris, Isis et Horus sont issus de déformations d'enseignements initiiatiques.
Je sais que ça va en surprendre et laisser cois certains, pour rester dans des expressions décentes Wink mais il y aura d'autres "surprises".
il est temps de dépoussiérer tout ça.
Je ne sais pas ce qu'a écrit Anton Parks à ce sujet et Cristobal nous fera certainement l'honneur de l'aborder mais je suis d'accord sur le fait d'associer Enki à Osiris.



Citation :
-- outre cette identité d'Enki et d'Osiris, affirmée et démontrée par Parks, est-ce une réalité connue et partagée chez les égyptologues officiels (sans doute pas), est-ce du moins une connaissance ésotérique reconnue par les initiés ?

Peu d'écoles initiatiques approfondissent les interactions avec des entités non humaines, même s'incarnant en tant qu'Humains (Gardiennes ou intrusives).
C'est évidemment le cas pour l'Egypte antique et ça permet de réellement appréhender les tenants et les aboutissants.
C'est fort regrettable car ça biaise énormément l'explication de la situation dans laquelle nous sommes, pourquoi aussi l'Egypte a dégénéré, quel était le rôle du grand Avatar Akhenaton (non-Humain à l'origine) et pourquoi et par qui il a été éliminé et tant d'autres questions.
Occulter ce point crucial comme par exemple le fait Rudolf Steiner dans toute son oeuvre (oeuvre par ailleurs intéressante pour d'autres aspects mais qui peut aboutir involontairement à de la désinformation par omission ou du symbolisme peu représentatif).


Citation :
-- par ailleurs, il y a la question des pyramides, égyptiennes, mais plus globalement celles qui ont été édifiées sur tous les continents et dans toutes les civilisations "anciennes".

Comment ces pyramides auraient-elles été construites ?

S'agit-il de poulies, de morceaux de bois, d'huile de coude et de sueur de milliers d'êtres humains, trimant pendant des dizaines et des dizaines d'années ?

Ou bien, compte-tenu que ces blocs semblent être comme découpés au millimètre, qu'ils s'ajustent parfaitement, qu'ils pèsent des dizaines de tonnes, et qu'ils sont parfois assemblés aux sommets de montagnes inaccessibles (on pense aux constructions mayas, ou aztèques....., enfin, dans ce coin là Very Happy ), se pourrait-il qu'il s'agisse là d'une technologie "avancée", à base de "découpe laser" et autres "antigravitation" ?

Voici la reprise d'un message que j'avais posté sur ONCT en début de topic (page 16) qui aborde je pense de façon assez complète tout ce
qui entoure les Pyramides (sauf les Initiations à l'intérieur qui seront précisées une autre fois).

Il y a seulement une fraction assez importante d'Annunakis qui se sont rebellés contre l'Ordre Divin, il y a 55 millions d'années.
Ils se sont désolidarisés des Annunakis du Conseil Sirien (Gardiens) et ont approché les Alaniens (cf. Histoire de l'Humanité à venir après le tri Wink )
Ils sont pour une partie responsable de la chute de Tara (voir l'article correspondant).

Il y a 55 000 ans, cette "Résistance Annunakis", avec certaines factions draconiennes alliées, commença à sérieusement infiltrer la culture atlante.
Ces Annunakis avaient pour objectif de prendre le contrôle de la Terre et aussi des territoires de la Terre Intérieure.

Il y a 52 000 ans, les Draconiens s'infiltrèrent en Lémurie, terrorisant la population. Puis ils gagnèrent aussi l'Atlantide. Ils bâtirent un vaste réseau souterrain reliant les différents régions habitées de Terre.
Voulant en finir avec le problème "Draconiens", les différentes races Humaines présentes à cette époque décidèrent d'utiliser les "Générateurs Cristallins" dans le but de créer de petites explosions, afin d'emprisonner les Draconiens dans leur réseau souterrain, puis de procéder à leur évacuation par le Conseil Sirien hors de la Terre. La tentative tourna court et provoqua donc la destruction de la Lémurie. Les survivants émigrèrent en Atlantide.
A la suite de cette cataclysme, les Annunakis du Conseil Sirien et plusieurs autres Gardiens voisins de Terre assistèrent les Humains pour la reconstruction.
Durant la catastrophe, l'accès à l'Arc d'Alliance (expliquée dans l'article sur la Conspiration Atlantéenne) fut endommagé. De même, la grille énergétique sous l'Atlantide fut rendue instable.
Les Gardiens restructurèrent l'Arc d'Alliance, plaçant l'accès qui la connecte à la Terre en Egypte (il y a 51 750 ans). Plusieurs races humaines, dont les Hébreux et Serres Egyptiens furent désignés gardiens de cet accès.
La culture égyptienne prospéra, ainsi que la culture atlantéenne, les Générateurs Cristallins ayant été réactivés après leur mise hors service temporaire, après le cataclysme lémurien. Ils furent chargés d'énergie multi-dimensionnelle avec l'aide de l'Arche d'Alliance.
Mais l'influence d'un certain groupe, issu de métissages avec les Annunakis rebelles, augmenta également et ils commencèrent à dominer la culture atlantéenne.
Ils conçurent alors un plan pour conquérir la Terre Intérieure.
Les Annunakis du Conseil Sirien pétitionnèrent alors auprès de "l'Association inter-dimensionnelle des Mondes Libres", vaste Organisation de Gardiens créée par les Ultra-terrestres et Méta-terrestres, avec pour rôle d'être les Gardiens de la totalité de notre matrice temporelle. Ils demandèrent la permission d'intervenir afin d'impressionner les Annunakis rebelles, pour qu'ils cessent leur expansion menaçante, dont le premier objectif était le contrôle de l'endroit où était localisée l'Arche d'Alliance (Egypte).
Les Annunakis du Conseil Sirien furent tout d'abord envoyé sur Mars, pour recréer un poste d'observation initial, espérant ainsi intimider les rebelles.
Ces derniers, loin d'être impressionnés, augmentèrent leur influence en Egypte et en Atlantide.

Il y a 48 500 ans, le Conseil Sirien instruisit ces membres Annunakis pour qu'ils soient à même de faire une démonstration de force. Ils se répandirent en masse dans les civilisations humaines, tentant de corriger les faux cultes idolâtres instaurés.
En Egypte et à plusieurs autres endroits sur Terre, les portails d'accès à la Terre Intérieure furent consolidés par l'édification de Pyramides plus ou moins grandes.
Les plus importantes constructions furent réalisées en Egypte, où il y avait l'accès direct à l'Arc d'Alliance (ne pas confondre avec l'Arche d'Alliance, appareil permettant l'ouverture des portes inter-dimensionnelles et qui l'objet d'une lutte acharnée : Quête du Saint-Graal).
Le premier monument construit fut le Sphinx. Il protégeait donc l'accès principal à la Terre Intérieure et était relié directement au passage conduisant à l'Arc d'Alliance. Il fut bâti à l'image d'un guerrier Annunaki (tête) placée sur un corps de Lion, en représentation symbolique d'une race d'UH2, les Léonins, qui furent contributeurs actifs à l'édification de la culture Annunaki originelle (avant la rébellion).
Ils étaient considérés comme des dieux par les premières cultures Annunaki. C'est donc dans un but d'intimidation des rebelles que fut donné cet aspect au Sphinx.
Outre son rôle de fortification, le Sphinx a pour rôle de conserver de nombreux documents sacrés. Et aussi de stocker les énormes machines transmettrices d'UHF en provenance de l'Arc d'Alliance et les moins volumineuses Ankhs chargées d'UHF de la même façon, dans le but de construire les massives Pyramides.
Ces Ankhs fournissaient la possibilité de neutraliser la force de gravité et de modifier la constitution des particules et les champs morphogénétiques de la matière.
Regardez les représentations d'Egyptiens sur les fresques et vous les verrez très souvent tenir à la main une Ankh...
Ainsi, le transport, l'assemblage de tous les blocs de pierre très massifs étaient pour eux très aisé et rapide !
Ces outils servaient aussi de régulateurs météorologiques, d'outils de guérison et aidaient aux voyages inter-dimensionnels (la technologie humaine actuelle est de la pré-histoire en comparaison !).

Petite parenthèse à ce sujet. J'avais écouté une conférence de quelqu'un d'intéressant au niveau spirituel, très intéressant même mais qui ne connaissait rien à la multi-dimensionnalité et à l'Ascension (une des Initiations pratiquées dans les Pyramides et que je détaillerai une autre fois).
En arrivant à cette Initiation, qu'il ne comprenait pas quant à ce qui se passait, il raconte que des gens pratiquaient une Initiation, après une très longue préparation. Il disait que : "les gens disparaissaient et ne réapparaissaient plus sur Terre".
C'est tout simplement le processus alchimique complet, avec transmutation du corps même physique pour atteindre des Univers Harmoniques supérieurs (je détaillerai aussi plus dans le thème consacré à l'Initiation, même ce qui se passe au niveau des particules).

Fin sur les Pyramides :
La deuxième construction majeure fut une massive Pyramide directement construite en même temps que le Sphinx, à l'emplacement du portail d'accès à l'Arche d'Alliance, il y a 48 459 ans.

A la suite du cataclysme survenu en Atlantide par la suite, l'axe de la Terre ayant été légérement modifié à nouveau, elle fut reconstruite à un emplacement légérement différent mais toujours sur la porte d'accès à l'Arche d'Alliance. Il s'agit de la Pyramide de Gizeh que nous connaissons actuellement.

Le rôle principal de la Pyramide était donc de protéger cer accès mais aussi de servir de centre de téléportation inter-dimensionnelle (chambre de résonance harmonique).
Des énergies multi-dimensionnelles pouvaient être attirées depuis l'espace profond et depuis le coeur de Sirius B, en utilisant une Ankh positionnée directement sous une pierre cristalline la coiffant. Cet endroit représentant également le Chakra du Coeur de la Terre, donc un vortex, ceci permettait (et permet encore !) un échange entre la Terre et la bande fréquentielle de D4, ce qui permet une liaison directe et instantanée entre UH2 de Sirius B et la Terre en UH1.


-----------------------------------

Quant au cinéma, ce que je voulais dire, c'est qu'hélas, la civilisation égyptienne en l'occurence est retracée de façon erronée.
Ce n'est que de la simple projection de l'état d'esprit actuel que l'on a sur les civilisations antiques, basées sur le conclusions des "scientifiques" et "intellectuels" à qui tout le monde donne caution pour penser à notre place...
Mais je n'ai rien contre le cinéma. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loic605



Nombre de messages : 38
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Re: Egypte antique   Mer 27 Juin - 11:00

Marc, comment expliques tu que certaines sepulture de pharaon soit decouverte alors que ceux ci étaient des avatars et ne connaissaient normalement pas la mort ? A moins qu'ils soient morts a cause des entités intrusives ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marcaz40



Nombre de messages : 421
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Re: Egypte antique   Mer 27 Juin - 11:18

Bonjour Loïc,
il y a plusieurs réponses à ta question.
Même si un Avatar est par définition un être multi-dimensionnel réalisé, il n'en demeure pas moins qu'il y a plusieurs raisons quant à l'existence de sépultures de Pharaons.
Il y en a qui ont été assassinés, d'autres qui sont de "faux" Pharaons, donc qui ne sont pas des Avatars, comme je l'ai dit dans l'introduction et aussi pour une autre raison particulière, pour certains très grands Pharaons.
Et c'est la raison de la momification, la raison initiatique.
Ils choisissaient de mourir (car malgré qu'ils soient des Avatars, ils étaient quand même soumis au vieillissement) plutôt que d'ascensionner avant leur mort, pour être momifiés.
Cette momification a un rapport avec ce que j'ai dit au début, concernant la volonté d'incarner le Verbe dans tout le pays.
Le fait de conserver le corps physique faisait que l'Avatar était encore lié à la Terre de notre dimension et que ses vibrations pouvaient rayonner encore de façon intacte sur tout le pays et donc sur la Terre.
Ainsi, même si cet Avatar ne s'incarnait plus sur Terre, sa "mission" et son rayonnement pouvaient se poursuivre au-delà de la mort physique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loic605



Nombre de messages : 38
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Re: Egypte antique   Mer 27 Juin - 11:39

marcaz40 a écrit:
Bonjour Loïc,
il y a plusieurs réponses à ta question.
Même si un Avatar est par définition un être multi-dimensionnel réalisé, il n'en demeure pas moins qu'il y a plusieurs raisons quant à l'existence de sépultures de Pharaons.
Il y en a qui ont été assassinés, d'autres qui sont de "faux" Pharaons, donc qui ne sont pas des Avatars, comme je l'ai dit dans l'introduction et aussi pour une autre raison particulière, pour certains très grands Pharaons.
Et c'est la raison de la momification, la raison initiatique.
Ils choisissaient de mourir (car malgré qu'ils soient des Avatars, ils étaient quand même soumis au vieillissement) plutôt que d'ascensionner avant leur mort, pour être momifiés.
Cette momification a un rapport avec ce que j'ai dit au début, concernant la volonté d'incarner le Verbe dans tout le pays.
Le fait de conserver le corps physique faisait que l'Avatar était encore lié à la Terre de notre dimension et que ses vibrations pouvaient rayonner encore de façon intacte sur tout le pays et donc sur la Terre.
Ainsi, même si cet Avatar ne s'incarnait plus sur Terre, sa "mission" et son rayonnement pouvaient se poursuivre au-delà de la mort physique.

Ok, merci je comprends mieux.
Je ne pensais pas qu'un corps sans âme pouvait emettre des vibrations et rayonner, car je croyais que l'ADN multidimensionnel n'était contenu que dans l'ame. Je suppose que leur rayonnement se poursuit toujours ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marcaz40



Nombre de messages : 421
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Re: Egypte antique   Mer 27 Juin - 11:52

La momification ne consistait pas seulement à conserver le corps physique.
C'était aussi un processus accompli par de Hauts Initiés qui permettait de maintenir un lien avec l'Âme de l'Avatar, inconnu et inimaginable de nos jours...
Et le fait de conserver le corps permettait de maintenir l'ADN pendant un bon moment.
Actuellement, le rayonnement est quand même très amoindri car les momies subissent tout de même des outrages liés au temps qui passe...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cristobal
Admin


Nombre de messages : 2495
Date d'inscription : 11/06/2007

MessageSujet: Re: Egypte antique   Mer 27 Juin - 14:24

--- Pyramides (âme) et Momification (ADN) ---

"Le rôle principal de la Pyramide était donc de protéger cer accès mais aussi de servir de centre de téléportation inter-dimensionnelle (chambre de résonance harmonique)."

Ce que je peux dire, très brièvement, compte-tenu du champ immense de mon ignorance, c'est que dans les dernières pages du récit romancé de Parks ("Adam Genisis"), ce dernier chapitre qui est la transition entre le monde de Sumer et le monde nouveau de l'Egypte, il est question, et même si tout cela semble bien étrange pour le profane que je suis :

-- de la nécessité de redonner, et/ou de conserver son âme à Enki-Osiris.

-- d'où, momification et rituels opérés au coeur de la pyramide,

-- afin aussi de donner naissance à Horus.

Parks parle clairement de l'importance donnée par les prêtresses aux procédures d'embaumement et de momification, ainsi que du rôle essentiel de la pyramide.

Ce qu'on peut dire, c'est que toutes ces sources, celles de Parks et celles de Marcaz40, entrent plutôt en résonance.

Enfin, et peut-être de façon anecdotique, du moins de façon très signifiante pour moi, qui en suis réduit à naviguer en périphérie de tous ces sujets faute de possibilités d'examen direct et conscient, on signalera le prochain texte channellisé par Patricia Cori, intitulé "Le Concile de Sirius", où l'on retrouve bien des éléments énumérés par Marcaz40 : Sirius, transmission sirienne, emplacement des pyramides de Gizeh (me semble-t-il).

http://www.ariane.qc.ca/fr/livre.php?idlivre=143
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.onnouscachetout.com/forum/index.php?showtopic=395&
Seirei



Nombre de messages : 156
Date d'inscription : 28/06/2007

MessageSujet: Re: Egypte antique   Jeu 28 Juin - 8:14

Bonjour à tous,

Ayant suivi la quasi-totalité du topic de Marcaz sur ONCT, et étant fort interessé par ses propos, je suis heureux de voir que celui-ci continue sous une autre forme ici Smile .

Ce fil de discussion est très interessent, et j'ai plusieurs conaissances bien informés sur le sujet de la civilisation Egyptienne. J'ai donc quelques questions à ce propos :

J'ai lu qu'apparement il y a eu une "transition" entre la période sumerienne et egyptienne avec entre autre comme "avatar" Osiris/Enki,
cependant certains egyptologues pensent que la civilisation egyptienne est une expension d'une civilisation plus anciennes venu du Soudan, voir http://fr.wikipedia.org/wiki/Origine_des_anciens_%C3%89gyptiens
Qu'en pensez vous ?

Marcaz explique que certains grand Pharaon étaient des Avatars et que leurs corps a été momifié, cela veut donc dire que leurs brins d'ADN est activé au maximum (c'est à dire 12 brins d'ADN), il est donc possible de prélever de l'ADN sur ces momies mais est-il possible de verifier le nombre de brins activés grâce a un caryotype ou autre ?

Si oui, cette experience serait une grande découverte scientifque admenttant une evolution (ou rétrogradation) de l'ADN.

Merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shakti



Nombre de messages : 297
Date d'inscription : 26/06/2007

MessageSujet: Re: Egypte antique   Jeu 28 Juin - 9:46

Bonjour à tous et à toutes,

Je suis également novice dans le domaine de l'égyptologie, mais j'ai été amenée dernièrement à "regarder" des phénomènes en rapport avec mes quelques vies dans cette civilisation, ainsi que celle d'un ami qui a été ce qu'on appelle un "grand pharaon"...

Je ne le nommerais pas, par souci de discrétion. Cependant, j'ai encore une fois été très étonnée en voyant certains phénomènes qui se rapportent au sujet présent, à savoir la magie qui entoure la mort des pharaons.

J'avoue que j'ignore tout des rituels qui ont pu produire de tels résultats, mais j'ai assisté "de visu" à quelque chose de très particulier dont je n'ai pas trouvé la moindre trace dans les documents que j'ai consultés sur le net.

Pour commencer, ce pharaon, même après sa mort, entendait encore diriger l'Egypte et il s'y employait, avec son double, etc... Voici donc une possibilité qui est offerte à un pharaon. Les rituels mortuaires permettent au double de subsister et d'agir, dans la mesure de leurs pouvoirs et des aides d'autres entités de plans parallèles.

Cependant, avec la fin de l'Egypte et donc de son pouvoir occulte, ce pharaon est finalement retourné dans sa demeure éternelle... et quelle demeure ! Ce fut une des plus belles visions qu'il me fut donné d'avoir.

J'observais une scène de prière, effectuée par une prêtresse de Râ. Elle demandait que l'âme du pharaon puisse enfin regagner son Père...
A la fin de son incantation, j'ai vu un sarcophage tout en or qui s'élevait dans l'espace, comme si celui-ci était un véhicule destiné depuis toujours à voler de cette façon. Les pieds devant, il filait droit vers ce qui m'apparu tout à coup comme étant Râ en personne... un soleil d'une beauté inouïe.

Ce que j'ai perçu, c'est que le corps entier du pharaon était comme fondu dans cet or du sarcophage... le tout ne faisant plus qu'un... Mais ce sarcophage n'était pas d'un or habituel. C'était un or "vivant", d'un éclat indescriptible. Tout le sarcophage, fondu avec Pharaon était une chose vivante, animée, en or... et cet or était identique à ce que je voyais de ce Soleil. Ce dernier était lui-même composé de cet or vivant...

Voyant cela, je me suis dit : voilà pourquoi le sarcophage et son contenu doivent se transformer en cet or... parce que Râ est composé de cet or... et pour que le pharaon puisse le réintégrer, il faut qu'il soit composé de cet or lui-même.

J'ai bien pensé à l'or philosophal ou bien à "la chair des dieux"... je ne sais pas quel nom lui attribuer.

Il me semble après avoir vu ce phénomène, que les pharaons, "avatars" ou non, devaient passer par cette transmutation alchimique pour réintégrer leur source.

Je me suis fait la réflexion que c'était peut-être une explication à la disparition de tant de sarcophages dont on n'a pas retrouvé la moindre trace.

Je suppose que l'ADN conservé par la momification permet au pharaon de s'amalgamer en tant que lui-même avec l'or alchimique et que c'est pour cela qu'ils procédaient de la sorte.

Voilà, si vous trouvez des infos sur cet or vivant des égyptiens, merci de m'en informer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rapsody.unblog.fr/
AMBRE/Ankh



Nombre de messages : 189
Age : 54
Date d'inscription : 23/06/2007

MessageSujet: Re: Egypte antique   Jeu 28 Juin - 12:06

voir cette page que je viens de commencer sur les "pharaons noirs"
merci de vos partages et réflexions... (cliquer sur "élargir son horizon", puis sur "des Pharaons et des Reines")

http://antahkarana.forumzen.com/L-ANTRE-DE-MELCHISEDECK-c2.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://antahkarana.forumzen.com/
Seirei



Nombre de messages : 156
Date d'inscription : 28/06/2007

MessageSujet: Re: Egypte antique   Jeu 28 Juin - 14:33

Merci pour le lien Ankh qui résume très bien ce que j'ai pu lire à droite à gauche sur le sujet des pharaons noir (souvent oublié)

Si vous voulez plus d'informations sur cela, je vous conseils les ouvrages de Cheikh Anta Diop qui est un egyptologue avec des thèses certes pas partagé mais néanmoin interessentes sur l'origine africaine de la civilisation egyptienne.

Meilleures messages.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AMBRE/Ankh



Nombre de messages : 189
Age : 54
Date d'inscription : 23/06/2007

MessageSujet: Re: Egypte antique   Jeu 28 Juin - 18:09

....ben ,c est une page qui lui est consacrée en fait???
La théorie historiographique de Cheikh Anta Diop ??
on parle du même non??
Les intellectuels doivent étudier le passé non pour s’y complaire, mais pour y puiser des leçons ou s’en écarter en connaissance de cause si cela est nécessaire. Seule une véritable connaissance du passé peut entretenir le sentiment d’une continuité historique, indispensable à la consolidation d’un état multi-national.

Cheikh Anta Diop
http://www.africamaat.com/index.php3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://antahkarana.forumzen.com/
AMBRE/Ankh



Nombre de messages : 189
Age : 54
Date d'inscription : 23/06/2007

MessageSujet: Re: Egypte antique   Ven 29 Juin - 15:02

voir aussi
HoriZon 444
La Pyramide est un authentique ordinateur de pierre
dans" élargir son horizon"
sur http://antahkarana.forumzen.com/index.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://antahkarana.forumzen.com/
marcaz40



Nombre de messages : 421
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Re: Egypte antique   Sam 30 Juin - 8:17

Bonjour Shakti,
ce que tu décris de façon très belle est le processus d'Ascension, la transmutation totale.
La fusion avec "RÂ" est le retour naturel à l'état christique (UH 4) et au-delà, avec la Lumière primordiale (UH 5) et encore au-delà avec le Verbe.
A propos aussi d'or (un peu particulier), je ne sais pas si vous avez entendu parler de l'or mono-atomique (dont j'ai alerté le forum quant à la dangerosité si pris sans précaution) qui est un "résidu" du processus d'Ascension et qui a un lien avec la soi-disante "malédiction" de ceux qui profanaient les pyramides ?
J'en parlerai une autre fois car il faut que je suive un plan.

Bonjour Seirei,
il n'est pas possible de voir l'activation des brins d'ADN correspondant aux dimensions supérieures au-delà de celles normalement perçues actuellement.
Par contre, en étudiant, le soi-disant "ADN-poubelle", il y aurait des différences assez sensibles par rapport à la moyenne actuelle de cet "ADN-poubelle".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AMBRE/Ankh



Nombre de messages : 189
Age : 54
Date d'inscription : 23/06/2007

MessageSujet: Re: Egypte antique   Sam 30 Juin - 9:09

Citation :
A propos aussi d'or (un peu particulier), je ne sais pas si vous avez entendu parler de l'or mono-atomique

tu parles du "red Lion"..je suppose?

L'essence du Grand Travail alchimiste était l'union du soufre et le mercure pour produire la pierre philosophale. Mais la correspondance était et mercure et soufrez philosophiques.
L'union es représentait comme un mariage, et le soufre et le mercure qu'en si même étaient symboles; comme le roi et la reine, le soleil et la lune, l'or et l'argent, le Red Lion et l'aigle blanc.
Le "Red Lion" est fréquent aussi dans l'iconographie alchimiste du Moyen âge et la Renaissance symbolisant à la matière préparée pour la Grande Oeuvre

.La règle maître qui avait derrière l'alchimie était que les métaux, la psyché humaine ou quelconque autre chose pouvaient se réduire à la cousine matière, une matrice sous-jacent de la qu'ils sortaient toute la vie et toutes les formes.
La devise des alchimistes était Solve et coagule, c'est à dire, dissoudre jusqu'à changer en matière basique et recombiner formant une substance nouvelle.
Paracelso, le grand alchimiste du siècle XVI, appelait la cousine matière "L'Esprit de la Vérité... d'une nature mystérieuse, force merveilleuse, pouvoir sans limites... cet Esprit remue tous les corps... Beaucoup le cherchent et quelques-unes le trouvent.

"Le Red Lion, est le Christ postérieur à Sa Mort, c'est le Christ ressuscité, ce qu'il se manifeste aux Apôtres transfiguré. C'est le Soleil Invictus dont l'emblème est Léon, astre éternel qui brille dans les coeurs de ses fils.
L'agneau est la couleur blanche des alchimistes, le lion c'est le rouge qu'il scelle la Grande Oeuvre.

En alchimie, il revient à l'élément "fixe", au soufre. Opposé à autres trois animaux, il représente à la terre, bien que dans d'autres textes l'est appelé "feu philosophique", pendant qu'à l'or lui est donné le nom de "lion des métaux."
Le Red Lion est celui qui plus proprement répond à ce dernier sens.

MAGIE, ALCHIMIE ET INITIATION

Une des caractéristiques les plus intéressantes sur l'alchimie, est que les rituels magiques sont concernant avec le procès alchimique.
En fait, ce type d'information est très peu abondant dans les textes alchimiques classiques. Néanmoins, une des instructions magiques relatives à l'alchimie qu'il put trouver est en un texte très antique et unique intitule: "Testamenti Fraternitatis Rosae et Aureae Crucis - Liber II: De Magia Divina et Naturali, cum Chymico-Magicae Secretorum".

Le procès décrit dans ce document est une pratique alchimique interne utilisant "Or Potable" concernant avec l'évocation des sept Intelligences Planétaires et de l'Ange Gardien du Créateur.
Il doit se ressortir que toutes ces pratiques magiques, ou teurgiques, furent pour mieux dire toujours possible après l'obtention de la Pierre des Philosophes, qui était utilisée comme un type de "aimant astral" pour communiquer avec entités spirituelles.
Quelques Adeptes soulignent le fait dont personne ne pouvait pratiquer réellement Magie, sans avoir obtenu avant la Pierre des Philosophes et avoir été régénéré par ses pouvoirs.
En fait, la Pierre des Philosophes pouvait réveiller en grande partie les facultés de prescience, celles qui pouvaient être très utiles pour communiquer avec êtres spirituels pendant une évocation magique.

Il doit se savoir que l'ingestion de la Pierre des Philosophes ou du “Red Lion" Or Potable peut être dangereux pour personnes non préparées, parce que ces substances réveillent le que les antiques Adeptes Rosacruces appelait les feux subtils du "corps", la kundalini.
Celle-ci est la raison par le que les Adeptes ne donnent jamais l'Élixir, ou Or Potable, à élèves non préparés et gens jeune, à part seulement à élèves expérimentés, de du moins 40 ans d'âge et seulement après ans d'entraînement.
Cet élixir augmente puissamment la cohérence de notre système nerveux, ce que permet une meilleure intégration de notre Merkaba, corps de lumière, avec notre corps physique.

En Alchimie, l'or est représentatif du Soleil, qui joue un rôle très important dans le déroulement du 4º chakra.
Nous fondant sur ce concept, il n'est pas étrange observer les suivants effets, étant en train d'équilibrer le système endocrinien: À un niveau physique, l'or monoatomique augmente l'estamina et la production hormonale en même temps qu'il équilibre le système endocrinien, ceci est très intéressant vis-à-vis du rajeunissement physique.
Aussi l'or potable, fortifie le coeur et il augmente la présence de globules rouges et la quantité de semence, ayant une importante influence dans l'éveil du Kundalini.
Qui est-ce qui était les Cateres?

Les Purs, étant donné qu'ils étaient connu, ils apparurent dans le Celui de l'Europe (la Bulgarie), à cause de la dégradation et cupidité de l'Église Catholique, gouvernée déjà alors par le Pape.
Quiconque qu'il n'acceptât pas l'autorité de l'Église et il fît conforme à ses préceptes, ère déclaré hérétique et condamné au bûcher.
Les Vous goûter ne montrèrent pas seulement les antiques traditions, mais ils repoussèrent les Sacrements ecclésiastiques, même le mariage.

Les Purs, furent très populaire parmi le village à cause de son irréprochable conduite, et sa compassion. Les Vous goûter se divisèrent en 2 catégories:


Les Adeptes, aussi connus comme "Anonymes Supérieurs", les qui on pensait qu'ils étaient entités spirituelles rouges pour une mission spécifique en ce moment
Décollés du mondain, ils avaient renommée de puissants guérisseurs, qu'ils insufflaient le Saint-Esprit. Étant donné que porteurs de la Grande Tradition, l'enseignement des Vous goûter était avancé à son époque.
Étant donné que voyageurs multidimensionnelles, son intention était démontrer le pouvoir de l'Amour, le pardon, l'intégrité et la tolérance.
Les Maîtres Initiées dominaient l'art de "lire la lumière." Dans la tradition cachée, lire la lumière signifie dominer l'Énergie, la capacité d'Être et Agir il hors de l'illusion du Temps, lisant les archives Aphasiques et par conséquent rester en profonde confiance et despaego.
"Étant donné que Christ, ils guérissaient le corps à travers la sanación de l'Âme”


Les Disciples, qui jouissaient de toutes les facettes de la vie humaine, incluse la sexualité et la procréation. Tous les Catares était végétarien.
Pendant que l'Europe vivait dans un système féodal, souffrant la grande majorité des gens misère et faim, les Catares montraient sur l'abolition des typiques et sa vraie valeur.
Les juif, réfléchis comme parias, furent bienvenus dans l'Ordre. Les Vous goûter croyaient dans la réincarnation, l'Astrologie et ils célébraient les Équinoxes. Ils savaient que l'Univers est seulement Lumière et Amour et cette analogie des rituels d'initiation avec les Égyptiens ou les Franc-maçon; il symbolisait la mort de l'Ego et la renaissance à celui vers l'Initiation.
Le disciple était placé en pièce et ère confronté avec ses propres démons subconscients, pendant 3 jours. Ensuite, le disciple était prêt pour entrer en cours de route de l'illumination.

Les Catares, conscients des lois de Dualité, ils furent adeptes dans la transmutation de l'Obscurité à travers l'Amour et la Pureté.
L'homme luttait dans une Victoire Divine devant l'ignorance (absence de lumière) et le diable (absence d'amour).

Aussi ils furent maître de Tantra, transmuant la sexualité à travers l'Amour et l'Esprit, à la forme d'outil pour l'illumination. Les Initiés ou Purs, étaient célibataires.
Les autres pouvaient profiter la vie et participer à la beauté de la procréation. Néanmoins, l'Amour devait être élevé au niveau de sacrement, comme je voyage pour sortir de la dualité vers un voyage multidimensional, (la pratique du vrai Tantra, permet l'expérience en paire d'états de conscience qu'ils sont très difficile d'obtenir dans un monde de 3ª dimension).

Les Catares pratiquaient la rétention du sperme, associée à une technique respiratoire et énergétique.

Nos livres et littérature sur Alchimie, les mystérieuses substances qu'ils s'employèrent pendant les initiations, un masque originaire de l'Égypte, ils furent partie de son hérédité.
La sacrée émeraude, qui fut passée d'un frère à autre jusqu'à arriver à un avec le zéphir pourpre dans l'Atlantide, aussi ce groupe apporta quelque chose d'or, en fait très peu de... “Autres 3 personnes, deux hommes et une femme, ils sortirent avec notre plus estimé trésor, les reliques de Christ, transmises à nous par les Esenios, nos frères.
Les reliques, quelques os et cendres, ils ont passé à travers siècles conservant son énergie divine pure, et cache-cache dans un château pendant des décades, ensuite ils voyagèrent vers le grand Océan vers le Nouveau Continent. Se découvriront et un peu de décades, là-bas par le 2000, dans un tuyau aux États-Unis.”

Le Saint Graal, n'est pas un objet physique. Chacun de nous et créer son propre Graal peut voir.
Clarividentemente parlant, il ressemble à un récipient dans la base de notre épine dorsale. Cette coupe, est le verre sacré où il se produira la Sacrée Alchimie quand nous serons prêts. Comme le Tantra était pratiqué par le yoghis ou les Vous goûter est le chemin pour l'élaboration des énergies subtiles. Néanmoins, le temps est arrivé.
Le mariage sacré, solo est possible après la fusion et transmutation de la Lumière et l'Obscurité, dans sa forme originale, sublimée par l'Amour et la Sagesse, la vraie union.

L'Alchimiste qui est préparé, peut faciliter ceci avec le Red Lion, en vue de préparer au corps à ouvrir quelques portes dans sa structure spirituelle. Tout ceci, pour que l'Être devienne petit déjeuner complet comme Dieu est Un.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://antahkarana.forumzen.com/
marcaz40



Nombre de messages : 421
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Re: Egypte antique   Sam 30 Juin - 9:36

Oui Ankh,
le processus alchimique (l'Ascension est l'aboutissement ultime de l'alchimie, même le corps physique est sublimé et "disparaît" et l'or "apparaît"...).
Quand on voit comment les chimistes dénigrent cette science antique comme de l'obscurantisme, on s'aperçoit de leur ignorance et de leur condescendance issue de cette ignorance.
C'était vraiment du concret et pas des images, quand il parlait d'or.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AMBRE/Ankh



Nombre de messages : 189
Age : 54
Date d'inscription : 23/06/2007

MessageSujet: Re: Egypte antique   Sam 30 Juin - 11:06



.... Du monceau de livres attribués à Hermès Trismégiste, il n'en est guère qui nous soient parvenus, excepté quatorze courts textes écrits en grec et une série de fragments préservés par les auteurs chrétiens. Ces textes exposent les idées mystiques et philosophiques ayant eu cours à cette lointaine époque : dans l'ensemble, ils rappellent le gnosticisme. Le plus connu d'entre eux s'intitule Poémandre, le « Pasteur de l'homme » ; certains passages ressemblent d'une manière frappante à l'Évangile de saint Jean, tandis que d'autres font penser au Timée de Platon. On y discerne aussi la pensée juive telle que l'exprima Philon. Outre ces écrits, quelques traités magiques sont attribués à Trismégiste. Leur sujet essentiel est l'astrologie, et l'alchimie y est vue d'assez loin. Les livres hermétiques étaient considérés par les alchimistes comme le legs personnel d'Hermès. Ses secrets étaient déguisés en allégories. L'occultation de la précieuse sagesse devait l'empêcher de tomber entre les mains des profanes. Les sages seuls pouvaient trouver leur voie dans ce labyrinthe mystique. Le passage d'Hermès fréquemment cité, le credo de ses adeptes, était l'inscription qui aurait été trouvée sur une plaque d'émeraude

« dans les mains de la momie d'Hermès, en une fosse obscure où son corps était enterré »,

et située, selon la tradition, dans la grande pyramide de Ghizèh. Le document s'appelle la Table d'Émeraude. Il est trop intimement lié à l'alchimie pour ne pas être reproduit ici en son intégrité.

« Il est vrai, sans mensonge, certain et très véritable : que ce qui est en haut est comme ce qui est en bas pour perpétrer les miracles d'Une chose. Et comme toutes choses ont été dérivées d'une seule, par la pensée d'un seul, ainsi toutes choses sont nées de cette chose unique, par adaptation. Le Soleil est son Père, la Lune est sa Mère. Le Vent l'a porté dans son ventre, la Terre est sa nourrice. Voici le père de toute perfection du monde. Sa force et sa puissance sont absolues quand elles sont changées en terre ; tu sépareras la terre du feu, le subtil du grossier, doucement et avec soin. Il monte de la terre au ciel, et redescend sur terre, et il reçoit la puissance des choses supérieures et inférieures. Par ces moyens, tu auras la gloire du monde, et pour cela toute obscurité te fuira. En ceci est la force de toute la force. Car elle vaincra toute chose subtile, et pénétrera toute chose solide. Ainsi le monde a été créé. De ceci seront et sortiront d'admirables adaptations dont voici les moyens. Et pour cela, je suis appelé Hermès Trismégiste, ayant les trois parties de la philosophie du monde. Ce que j'ai dit des opérations du Soleil est accompli. »

[cette traduction est fautive, de même que celle de Chevreul, car il y a confusion entre le mot meditatione et le mot mediatione ; de ce fait, là où il aurait fallu traduire « par la médiation d'un seul », c'est-à-dire par le mouen du Mercure, on trouve « par la pensée d'un seul » ce qui fausse entièrement le sens. Hoefer et Fulcanelli donnent la traduction correcte.]

Dans ces allégories, les alchimistes reconnaissaient les différents stades du procédé de fabrication de l'or, et l'ambiguïté des phrases se prêtait à d'innombrables interprétations. Nous savons aujourd'hui qu'il n'y a jamais eu d'Hermès Trismégiste ; aucune plaque d'émeraude n'a été découverte dans les pyramides de Ghizèh. Il est tout de même curieux que la fable ait frôlé de si près la vérité : la plus ancienne copie de la Table d'Émeraude fait partie du papyrus de Leyde, déjà cité, lequel fut découvert dans la tombe d'un magicien anonyme, à Thèbes d'Egypte, en 1828. Dans la Table d'Émeraude, une phrase pourrait fort bien être la clé de nombreuses théories alchimiques :

« Et pour cela, toute obscurité te fuira. »

Les alchimistes savaient que l'or apparaissant dans leurs cornues serait irradié d'une lumière magique. La lourde matière en condensation s'animerait. Ce ne serait pas de l'or ordinaire, mais de « l'or vivant », « poussé dans la terre » [Fulcanelli emploie l'expression d'or enté] . Le métal de l'orfèvre, pensaient-ils, était mort, comme les feuilles séparées de l'arbre, et c'est à une racine d'arbre qu'ils comparaient les ramifications souterraines du filon. « L'or vivant engendre l'or comme le blé engendre le blé. » [cf. Chevreul] Une fois que les hermétiques avaient saisi la vérité, ils rayonnaient comme l'or vivant, et « l'obscurité les fuyait ». [en prenant littéralement le sens de ces énigmes, de ces allégories et de ces paraboles, les impétrants empruntaient le labyrinthe de Salomon sans le fil d'Ariane] Ainsi, la transmutation des métaux s'accompagnait d'une autre transmutation, celle de l'homme, et les sept marches, ou degrés, du processus alchimique, étaient les symboles du sentier de la béatitude [de façon plus prosaïque peut-on dire que la pensée hermétique, quand elle trouve son objet dans une sublimation de la réalité qui ne soit pas ésotérique, permet d'éprouver des sentiments qui sont de l'ordre de l'esthétisme, à l'instar de ceux que l'on éprouve en lisant un poème, en regardant un tableau ou, surtout, en écoutant de la musique. A cela se mêle l'histoire, la philosophie, la chimie, etc.]. Dans cette lutte, l'alchimiste cherchait l'union de l'âme et du corps avec le divin. Un succès scientifique était sans valeur s'il n'était accompagné d'un ennoblissement de l'âme. Et la maîtrise finale était la preuve que l'adepte comptait désormais au nombre des élus. Le symbole de ce dernier stade était l'apparition du Christ à l'intérieur de la cornue. [dans l'esprit des Adeptes, il ne s'agissait que d'une allégorie : à la crucifixion répondait la mise au creuset de la matière ; le reste était du ressort de la sublimation transcendentale] Les alchimistes pensaient qu'en ce monde la substance la plus parfaite était l'or impérissable. La nature veut toujours la perfection. Elle cherche toujours à produire de l'or. Et le plomb, le cuivre, le fer et les autres métaux, ne sont que des malformations de la nature. Dieu a doué l'âme humaine du même désir de perfection. A l'exemple de la nature, l'homme devrait s'efforcer de tendre au divin. Ce qu'il y avait de mieux ici-bas, croyaient les initiés, ne pouvait qu'être lié au « céleste inférieur » : la chose la plus parfaite sur terre était l'or ; et au-dessus, le seul corps dont les rayons pussent atteindre le paradis des anges était le soleil. Parmi les choses divines, le soleil était le plus près de nous. Ainsi, l'or était lié au soleil, médiateur entre l'homme et Dieu.

« On perd la science quand on perd la pureté du cœur. » NICOLAS VALOIS.

La véritable alchimie était donc infiniment supérieure à un métier ou à une science, car la transmutation ne pouvait être le produit de la seule habileté ; la connaissance n'était pas non plus suffisante en elle-même pour atteindre à la maîtrise. Il y fallait des vertus morales [cette expression est une tautologie : il y fallait la Vertu.]. C'était seulement lorsqu'on avait atteint à l'état de perfection que l'on pouvait utiliser les merveilles de la nature. Saint Jean passait pour avoir été alchimiste : selon la légende byzantine, il avait transformé en or et en pierres précieuses les galets du bord de la mer [on trouve ici l'aspect dual que l'alchimie a toujours eu : les transmutations d'n côté, les transformations de pierres communes en pierres précieuses de l'autre côté]. Les alchimistes du Moyen Âge et de la Renaissance ne soulignèrent pas les caractères scientifiques de leur sagesse. Ils se détournèrent de plus en plus de la magie, et la curiosité de leurs ancêtres les abandonna. Beaucoup déclaraient que la contemplation de la nature était beaucoup plus importante que l'étude des livres de science. Ils recommandaient la simplicité du cœur, affirmant qu'un enfant pouvait faire de l'or, et que l'ingrédient premier du travail alchimique — la prima materia — se trouvait partout. Mais les ignorants le foulaient aux pieds quotidiennement, et la pierre angulaire de l'alchimie était méprisée par les indignes.
....

http://hdelboy.club.fr/sept_chapitres.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://antahkarana.forumzen.com/
marcaz40



Nombre de messages : 421
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Re: Egypte antique   Sam 30 Juin - 14:29

Bon, je continue sur la lancée du premier message.
Donc, tous les vrais Pharaons étaient de véritables Avatars (comme l'écrit justement Seirei, 12 brins d'ADN activés, du moins entre 10, 11 et 12).

Une des procédures de reconnaissance était la procédure accomplie par les Tibétains pour reconnaître les Tulkus.

Le soleil, important dans la Tradition Egyptienne et assimilé au nom "Pharaon" est rencontré dans beaucoup de traditions, même dans le Christianisme initiatique. Il ne s'agit évidemment pas de l'astre mais des 3 états de conscience, ou plutôt aux dimensions auxquelles ces états de Conscience (1- Avatar : Christ ou Bouddha ; 2- Rishi : état de conscience supérieur au précédent, Lumière primordiale ou 5° Univers Harmonique de chaque Matrice ; 3- Fusion avec le Verbe Divin).

Jésus-12 (je reprendrai ce que j'ai écrit plus en détail ce que j'ai écrit sur Jésus dans un autre topic) est considéré par les Initiés comme le dernier Pharaon incarné, dans le sens de la mission des Avatars d'Egypte (car bien sûr, d'autres Avatars se sont incarnés depuis).

La culture Egyptienne s'est répandue parmi les Initiés du monde entier.
Voyez par exemple les Indiens d'Amérique qui accomplissaient certaines de leurs danses et cérémonies avec le Ka sur la tête...

Les candidats à l'Initiation étaient nombreux.
Mais comme je l'avais précisé sur ONCT et que je reprendrai en détail une autre fois, la préparation était très rude, même au péril de la vie et peu réussissaient (même Orphée a "raté". Mais en fin de compte, ils ne "rataient" pas et cette incarnation entière constituait une préparation qui aboutirait naturellement dans une incarnation ultérieure. Je préciserai davantage sur la préparation une autre fois).

Dès leur arrivée, à leur première nuit, les Hiérophantes d'Egypte sondaient profondément les candidats et détectaient leurs points faibles (même inconscients). Ils les plongeaient alors durant leur sommeil dans une atmosphère "idéale" pour l'assouvissement de tous leurs penchants, des aspects non alchimisés de leur être. Et la plupart y plongeaient avec délectation... Wink cheers
A leur réveil, les Hiérophantes leur disaient alors qu'ils n'étaient pas encore prêts pour la préparation à l'Initiation..., qui pouvait durer toute l'existence pour ceux qui passaient ce premier "Gardien du Seuil".
Ils ne pouvaient plus quitter les temples, cette vie constituant toutefois une excellente préparation pour une incarnation (et Initiation) ultérieure.
Ce qui montre que ceux qui étaient admis à la préparation étaient déjà très avancés sur le chemin spirituel de l'intégration de leur être et la Maîtrise !

La prochaine fois, je vous décrirai quelques Initiations importantes (pas toutes) mais en plusieurs messages.
Par exemple, 3 initiations de base (celle d'HATHOR, celle d'ISIS, celle de MAAT).

Une précision sur Isis. J'ai écrit que le culte d'Osiris-Isis-Horus étaient des déformations d'enseignements et des usurpations de noms. Il n'en reste pas moins que l'Initiation féminine d'ISIS est une des plus importantes initiations en Egypte.
Ca peut paraître un peu embrouillé mais c'est le fort de certaines entités de détourner des noms et enseignements (comme Thot avec la Table d'Emeraude, l'Apocalypse de Jean, grand texte initiatique aussi de l'Alliance Emeraude et falsifié par les Annunakis. Pour un autre topic et et une autre fois. Je m'emballe là...Wink ).

A plus tard.


Dernière édition par le Sam 30 Juin - 17:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shakti



Nombre de messages : 297
Date d'inscription : 26/06/2007

MessageSujet: Re: Egypte antique   Sam 30 Juin - 17:13

Merci Ankh et Marcaz.

En y repensant, il m'est revenu que l'ascension du sarcophage-pharaon se déroulait à un moment très précis. Je pense que cela se passait à l'intérieur d'une pyramide, car j'ai vu des ouvertures et un entrecroisement de rayons qui arrivait dans la pièce où se situait la prétresse. J'ai perçu également que c'était "Râ" lui-même qui décidait d'accepter le pharaon. S'il n'avait pas été prêt, le lieu et le moment n'auraient pas eu d'incidence.

Il est fort probable que des êtres plus évolués que nos "dieux" soient venus instruire les égyptiens. Cependant, pour y avoir été confrontée, je sais qu'à l'heure actuelle, les rituels égyptiens ne sont pas tous très "blancs"... C'est une magie redoutable et les forces obscures ne se gênent pas pour les utiliser dans un sens négatif.

Les différentes loges utilisent les rituels et initiations égyptiens, et nous savons qui est à la tête de ces loges... Cependant, il doit être intéressant de connaître les rituels et initiations des temps reculés des premiers égyptiens, voire auparavant.

Je cite Marcaz :
"Une précision sur Isis. J'ai écrit que le culte d'Osiris-Isis-Horus étaient des déformations d'enseignements et des usurpations de noms. Il n'en reste pas moins que l'Initiation féminine d'ISIS est une des plus importantes initiations en Egypte."

A.Parks abonde en ton sens puisqu'il prétend que ces personnages étaient des reptiliens, pas plus divins que nous...
Je suppose que les initiés positifs ont repris ces noms parce qu'ils étaient disponibles à l'époque afin d'y associer de fausses histoires, dans un but évolutif... chacun fait ce qu'il peut.

Heureusement, à notre époque, les initiations sur le plan physique ne sont plus nécessaires.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rapsody.unblog.fr/
marcaz40



Nombre de messages : 421
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Re: Egypte antique   Sam 30 Juin - 18:22

D'accord avec toi, Shakti.
Tous ceux qui proposent des initiations au grand public (il n'y a là rien de péjoratif) ne sont pas de véritables écoles initiatiques et beaucoup de détournements ont lieu actuellement.
il faut se méfier par exemple quand ils font appel à des noms d'entités.
Une véritable Intiation ne fait appel à rien d'autre qu'aux aspects supérieurs du "candidat".
Les véritables écoles initiatiques restent très confidentielles encore de nos jours et on y accède je dirai par karma, c'est-à-dire par engagement avant l'incarnation ou appartenance et initiations déjà pratiquées antérieurement.
C'est par exemple la même chose pour la Rose-Croix toujours existante de nos jours mais dont l'AMORC ou autres n'ont rien avec ce courant pur.
Pour voir (car j'aime toujours vérifier avant de me prononcer, ne serait-ce que pour éviter des avis basés sur des préjugés ou des rumeurs), j'avais lu des instructions d'une soi-disante initiation.
Ce n'était que détournement d'énergie pour acquérir du pouvoir et réussir sa vie matérielle, sans compter d'éventuelles récupérations d'énergie pour des buts encore plus sombres (selon le principe des égrégores et que pratique par exemple une personne en Inde ayant beaucoup de succès et acccomplissant des "miracles". Ce n'est pas parmi les personnes citées par exemple par Aravindah ou Cristobal sur ce forum Wink ...).
Il n'y a dans ces pseudo-initiations rien de transcendant, rien de désintéressé.

Et je suis aussi d'accord qu'avec le cycle que nous traversons (je reprendrai ça dans un topic particulier), les initiations de l'Ancien temps ne sont plus indispensables.

Je ne décrirai pas dans le détail le processus mais plutôt le but de ces Initiations.

Pour ce qui est d'Anton Parks, je trouve personnellement qu'il indique toujours (du moins ce que j'en connais) la présence d'entités déchues quand il le faut mais c'est ce que je voulais souligner sur ONCT (quand Ecliptux...), c'est qu'il dit toujours que ce sont des Reptiliens ou alors qu'ils ressemblent à des Reptiliens, même les Annunakis.
Et cette trop grande généralité peut, à mon avis, entraîner des confusions comme par exemple sur Osiris-Isis-Horus (même s'il a raison de souligner que ce sont des entités intrusives).
Dans le topic sur les extra-terrestres sûrement.

Et j'inverserai plutôt par rapport à l'usurpation des noms. Ce sont les entités déchues qui ont récupéré les noms et les ont détournés.

Concernant ISIS, je vous invite à réfléchir (à moins que vous ne le sachiez déjà) sur la correspondance de plusieurs villes françaises avec ce nom (Les Eyzies, Eze, Eysines, Béziers, Paris [Par-Isis, Notre-Dame étant bâtie sur l'emplacement d'un ancien temple consacré à Isis], la présence de vierges noires notamment à Sainte-marie de la Mer...).

Bonne soirée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AMBRE/Ankh



Nombre de messages : 189
Age : 54
Date d'inscription : 23/06/2007

MessageSujet: Re: Egypte antique   Sam 30 Juin - 18:51

voilà..on y est ..merci Marcazzzzzzzzzzzzzz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://antahkarana.forumzen.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Egypte antique   

Revenir en haut Aller en bas
 
Egypte antique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 6Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le nom de l'Egypte antique
» Les étranges oiseaux et hieroglyphes de l'Egypte antique
» Egypte: une reine sort de l'anonymat
» L'Egypte interdit "définitivement" l'excision.
» Composition de l'être dans l'Égypte antique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WingMakers :: WingMakers :: Portail-
Sauter vers: