WingMakers

La question de l'Âme, dans toutes ses déclinaisons.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Egypte antique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Cristobal
Admin
avatar

Nombre de messages : 2917
Date d'inscription : 11/06/2007

MessageSujet: Re: Egypte antique   Lun 23 Juil - 9:29

--- Simple curiosité ---

"Pour finir, les compositions artistiques des Corteum contiennent des codes engendrant, tout comme la musique actuellement distribuée un blocage de la glande pinéale et de l'activation de l'ADN."

Simple question, Marcaz40, pour essayer de comprendre ta façon de percevoir ces matériaux : si la musique est effectivement néfaste et destinée à engendrer des blocages divers et variés (et dans ce cas je suis vraiment mal barré.... Very Happy ), qu'en est-il des peintures, qui sont elles aussi des compositions artistiques ?

Que penser également des poésies (que je ne lis d'ailleurs pas), mais surtout des textes ?

Tout ceci serait donc faux ?

Encore une fois, je n'ai rien à prouver ni rien à défendre. J'essaye de comprendre l'ensemble des possibles, ce qui motive tel ou tel raisonnement et/ou diagnostic.

Cordialement toujours, puisque nous sommes entre individus normalement éveillés, et de surcroît dans un forum, lieu de discussions et de dialogues.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.onnouscachetout.com/forum/index.php?showtopic=395&
marcaz40

avatar

Nombre de messages : 421
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Re: Egypte antique   Mer 1 Aoû - 12:22

Encore un intermède un peu long dû à quelques occupations qui m'ont tenu en-dehors d'internet.
Moi non plus je n'ai rien à défendre, Cristobal...
Mais je trouve que c'est de ma responsabilité d'avertir de certains dangers quand ils sont abordés.

C'est à chacun ensuite d'en faire ce qu'il veut (en tenir compte, les prendre à la légère, les rejeter). J'aurai fait ce que je devais faire.
De toute façon, avec le développement des facultés (sens supérieurs, multi-dimensionnalité consciente), vous vous rendrez compte par vous-mêmes que ce que j'ai écrit à ce propos n'était pas chimère. Chaque chose en son temps.

Les peintures dont tu parles sont une combinaison d'images originelles "Wingmakers" avec certains éléments savamment intégrés dans ces oeuvres en provenance de Corteum et qui ont une fonction "répressive" sur l'ADN. Il est possible pour ceux qui sont déjà assez sensibles de discerner aisément les images "Corteum", en ayant au préalable activé le bouclier de fréquences christiques autour de soi (précaution élémentaire qui devrait être fait tous les jours au moins et avant tout travail spirituel).
Ces images "répressives" émettent une vibration très basse (ULF) très caractéristique.
Les images originelles au contraire émettent 3 UHF caractéristiques qui sont en harmonie avec les 12 niveaux fréquentiels du 6° brin d'ADN (cf. structure multi-dimensionnelle de l'ADN).
En effet, les images "Wingmakers" originelles sont faites pour déclencher l'activation en l'Humain et l'Indigo (cf. différence dans le topic d'ONCT) des 4°, 5° et 6° brin d'ADN (correspondant donc aux dimensions 4, 5 et 6), accélérer l'éveil et l'activation de la glande pinéale et enfin permettre l'expression du potentiel christique (12 brins d'ADN).
Quant aux textes, îls sont comme souvent lorsqu'ils sont originaires d'entités déchues un mélange d'enseignements authentiques (la plupart issus de l'Alliance Emeraude et connus par ces entités lors de certains programmes de régénération génétique et détournés ensuite [comme Thot pour la Table d'Emeraude ou la déformation par les Annunakis de l'Apocalypse] et de déformations.
A vous d'exercer votre discernement.
N'oubliez seulement pas de vous protéger, surtout en ce qui concerne la musique et les images visualisées.

Je vais maintenant poursuivre sur Isis et encore certains aspects initiatiques non connus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cristobal
Admin
avatar

Nombre de messages : 2917
Date d'inscription : 11/06/2007

MessageSujet: Re: Egypte antique   Mer 1 Aoû - 16:13

--- Eclairer notre Lanterne ---

L'idéal, et encore une fois je n'ai ici nul souci de polémiquer, l'idéal donc serait que tu argumentes, que tu nous donnes des éléments pour étayer et démontrer ton propos.

Qu'est-ce qu'un matériau Corteum ? En quoi et où se trouve-t-il ? Quel est le mécanisme de la perversion du message ? Etc, etc, etc......

Ce serait intéressant.

Mais en ces matières, je reste conscient qu'il n'est sans doute pas de démonstration argumentée possible.

Si tel est le cas,
On en est réduit à émettre ce commentaire,
Lu parfois sur nos copies,
Lorsque écoliers nous étions :

"Vous procédez par simples affirmations.... !!!!
Efforcez-vous de dégager une problématique,
Et d'étayer votre propos......"


Mais Madame,
Répondait l'élève,
Je ne comprends pas......

Et il cherchait, parfois,
Se creusant la tête,
Et finissant souvent en périphrases.

Ô verte jeunesse,
Vert paradis de nos amours enfantines.

Shocked study scratch Sleep Shocked scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.onnouscachetout.com/forum/index.php?showtopic=395&
marcaz40

avatar

Nombre de messages : 421
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Re: Egypte antique   Mer 1 Aoû - 17:26

Sans entrer dans les détails, il n'y a pas de spécificité "Corteum" mais simplement, cela fonctionne par l'insertion de fréquences ULF involutives, un peu comme une programmation ou aussi selon les principes des ondes de forme, certaines fois.
Il est possible de programmer et d'intégrer dans toute matière certaines fréquences.
C'est comme une mémoire présente en tout qui restitue ensuite sa fréquence naturelle ou d'autres fréquences insérées artificiellement (évolutives ou involutives), comme par exemple la mémoire de l'eau.
Cela se passe au niveau subtil et n'a pas forcément de lien avec l'apparence de la vision "ordinaire". C'est indécelable d'ailleurs en ce qui concerne "Wingmakers" aux sens ordinaires mais décelable si l'on a un spectre de fréquences captées plus étendu au niveau de l'ouïe (ULF caractéristique, très basse et comme un grondement, un roulement).
Mais si l'on sait prendre les précautions adéquates par une barrière de fréquences christiques, ces fréquences involutives ne pourront agir (elles seront bloquées) et les UHF correspondant au matériau "Wingmakers" originel décrites dans le précédent message pourront alors agir de façon bénéfique.
Il suffit d'être précautionneux.

Pour en revenir à l'Egypte antique, je vous avais donné un exercice puissant pour la maîtrise personnelle, assez difficile à réaliser, l'exercice de l'immobilité pendant 20 minutes (immobilité totale, même le petit doigt Wink , pas de clignement des yeux [donc les laisser fermés], pas de déglutition, pas de pensée d'évasion), encore plus difficile à réaliser debout sans support. Le fait de ne pas le réussir indique des zones d'ombre à purifier et la présence "d'indésirables".
Le zen est fervent de ce genre de "méditations" qui prennent aussi leur origine en Egypte antique.
Il y avait beaucoup de statues très droites, majestueuses, certaines représentant des entités "Gardiennes" très grandes mais fidèles à la dimension de ces entités.
D'autres aussi représentent l'Homme. On retrouve une très grande noblesse, maîtrise, dignité (d-igni-té : l'incarnation du feu, du Christ).
Le but de tout disciple était de devenir comme une statue, une colonne unissnt le "ciel" et la "terre", un arbre, marquant sa totale maîtrise sur soi-même, ayant vaincu l'impatience, l'irritation, marques de la non-réalisation et du fruit encore vert.
L'exercice de l'immobilité était autrement plus difficile et pouvait durer des jours entiers, sans manger ni boire, ni dormir. C'était un yoga et cela paraît inconcevable maintenant, voire impossible...
Il existait de fausses portes murées qui avaient une utilité. L'exercice de l'immobilité permettait (avec la pratique d'autres exercices) d'atteindre d'autres états de conscience par lesquels les disciples traversaient la porte (pas avec leur corps physique) et où ils subissaient des Initiations.
Le Gardien du seuil était représenté ici par leur maîtrise sur eux-mêmes, l'acquisition de la patience de l'Arbre et du calme profond.
Nul ne pouvait pénétrer à travers ces portes sans ce travail intérieur extrèmement profond.
Une cérémonie très marquante aussi était de parcourir un immense couloir délimité par deux rangées de colonnes, de statues, et où se trouvaient au fond les statues d'un Homme et d'une Femme.
C'était effectué dans un état d'esprit très particulier et après un entraînement intensif et avait pour but de permettre l'unification de l'être (l'intégration de ses aspects supérieurs, l'incarnation du Verbe).
Je continuerai sur Isis et en particulier pourquoi elle est assimilée à la vierge noire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marcaz40

avatar

Nombre de messages : 421
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Re: Egypte antique   Jeu 2 Aoû - 15:34

L'incarnation des Avatars Jésus a été préparée de longue date. Ils sont fortement liés à l'Egypte antique sans distorsion et s'y sont préparés par des incarnations antérieures.

Si on considère le pur Avatar appelé pour simplifier Jésus-12, son père et sa mère étaient de Hauts Initiés Egyptiens.
Si l'on prend sa mère (Marie, explication à venir de ce nom initiatique sacré), elle fut la Grande Initiée Isis, magnifique femme à la peau noire.
Elle était considérée dès son plus jeune âge comme étant un Avatar. Dès l'âge de 7 ans, elle suivit un enseignement spécial dans les temples égyptiens et les hiérophantes ne voulaient pas qu'elles quittent les temples pour rencontrer le peuple.
A 14 ans, elle impressionnait les plus grands hiérophantes par sa grande Sagesse et l'immense Amour qui irradiait d'elle.
Elle n'était pas d'accord de rester confinée et disait que le divin doit librement s'exprimer, sans entrave. C'est le ténébreux qui doit être contenu.
Elle fut si persuasive qu'elle convainquit les hiérophantes de la laisser libre de faire ce qu'elle trouvait bon.

Après avoir établi l'Initiation féminine portant son nom (cf. un des messages précédents), Initiation de base, elle partit et descendit le Nil sur une barque. Elle enseignait les gens (en adaptant l'enseignement aux non-initiés) et leur annonçait la venue d'un très Grand Avatar (Jésus-12) dont elle serait la mère dans une autre incarnation (Marie).
C'est de plus un très beau symbole de voguer sur un fleuve (le fleuve de la Vie) sur une barque (représentant le croissant lunaire, symbole de l'Initiation féminine).

Elle traversa en bâteau la Méditerranée et accosta sur le pays de Kal (la Gaule). Le lieu où elle accosta est une ville qui porte son nom de nos jours (Eze). Elle remonta alors le Rhône et enseigna comme sur le Nil. Les Celtes étaient un peuple très ouvert et les femmes étaient l'égal des hommes et ils accueillaient le "nouveau" à tout point de vue avec enthousiasme. Le sens de l'hospitalité était une vertu immensément développée sur tous les plans (comme d'ailleurs aussi chez les vrais musulmans) et les femmes avaient accès aux mêmes "mystères" que les hommes (les druidesses). Même les Romains ont reconnu ces qualités aux Gaulois.
La Terre de Kal est sacrée, christique et on retrouvera beaucoup d'enseignants esséniens par la suite, en raison notamment de la PI 12 à Montségur (il n'y en a qu'une par dimension sur Terre et celle correspondant à la dimension "christique" est en France !).
Isis fut donc reconnue pour ce qu'elle était et son enseignement fut très suivi. Il en reste de nombreuses traces (comme les villes citées précédemment dont Paris) et des temples furent élevées en son honneur afin de pratiquer son Initiation.
Elle descendit ensuite en Espagne.

On retrouve plusieurs vierges noires dans certaines églises. De même, le culte des Gitans à Sainte-Marie de la mer (vierge noire et barque de Sarah, nom qui signifie la perception de Ra, donc l'incarnation des aspects supérieurs) se confond aussi avec celui de Marie.
Ce savoir est perdu depuis longtemps et s'est transformé en superstitions mais cela montre que c'était la même entité incarnée à des époques différentes...

Jésus-12 se faisait appeler Jésus-Marie parmi ses disciples, pour montrer qu'il avait "subi" l'Initiation féminine d'Isis et donc pour mettre l'accent sur son "androgynie" sacrée.
De là aussi est venue la coutume de prénoms masculins contenant Marie comme Jean-Marie.

Honneur à la féminité sacrée en tout être, trop longtemps méprisée et piétinée...


Dernière édition par le Ven 3 Aoû - 7:45, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AMBRE/Ankh

avatar

Nombre de messages : 189
Age : 55
Date d'inscription : 23/06/2007

MessageSujet: Re: Egypte antique   Jeu 2 Aoû - 19:39

Citation :
La Terre de Kal est sacrée,

prononcé la terre de" KL"...

merci !!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://antahkarana.forumzen.com/
Shakti



Nombre de messages : 297
Date d'inscription : 26/06/2007

MessageSujet: Re: Egypte antique   Ven 3 Aoû - 0:10

Citation :
La Terre de Kal est sacrée, christique et on retrouvera beaucoup d'enseignants esséniens par la suite, en raison notamment de la PI 12 à Montségur

Pourrais-tu expliquer ce que signifie la Terre de Kal et la PI 12 ?

Merci

Citation :
Jésus-12 se faisait appeler Jésus-Marie parmi ses disciples, pour montrer qu'il avait "subi" l'Initiation féminine d'Isis et donc pour mettre l'accent sur son "androgynie" sacrée.

Je suis très curieuse de savoir en quoi consiste précisément cette initiation féminine d'Isis...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rapsody.unblog.fr/
AMBRE/Ankh

avatar

Nombre de messages : 189
Age : 55
Date d'inscription : 23/06/2007

MessageSujet: Re: Egypte antique   Ven 3 Aoû - 8:33

un début de réponse en attendant Marcaz...
La révélation est dans le nom de MIKAEL qui signifie "Qui est semblable à Dieu".


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://antahkarana.forumzen.com/
marcaz40

avatar

Nombre de messages : 421
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Re: Egypte antique   Ven 3 Aoû - 9:20

D'accord avec toi (comme souvent d'ailleurs) sur la correspondance avec Kael, Ankh.
Et pour poursuivre, en celte, Kal signifie "Pierre" en correspondance avec l'Alchimie (à voir dans le topic sur l'Alchimie ouvert hier), les multiples références dans la Bible sur le Christ ("sur cette unique pierre,..." ; "la pierre de faîte", etc...).
Ca symbolise aussi les mystères de l'incarnation du Verbe.

Concernant la PI 12 (porte interdimensionnelle reliant la Terre à la 12° dimension, dernière dimension des mondes manifestés [temps et espace], le symbolisme 12 étant associé avec le Christ car cette dimension est justement en correspondance avec l'état christique [à développer aussi ultérieurement]), je développerai et expliquerai en détail sur le topic de la multidimensionnalité que je vais ouvrir d'ici peu. C'est vrai que j'ai continué sur ma lancée d'ONCT mais il faut que je reprenne tout pour ceux qui n'étaient pas sur ONCT, sinon ça restera confus.

Pour ce qui est de l'Initiation d'Isis, comme toute Initiation, c'est la préparation qui est tout (pour mieux comprendre, si on prend l'exemple d'un sport comme le football [aucune analogie de fond avec l'Initiation d'Isis, vous l'aurez bien sûr compris Wink mais pour montrer l'importance de la préparation en beaucoup de choses]. L'action va partir du gardien, le ballon va passer par différentes phases et joueurs, va devoir contourner des obstacles [les adversaires], va devoir être amené avec précision et minutie devant le but et y être propulsé. Toute cette phase difficile constitue l'essentiel [99 %] du processus, c'est l'oeuvre au noir alchimique).
La cérémonie d'Initiation est seulement, pour reprendre l'analogie du football, le moment où le ballon va franchir la ligne de but. C'est un aboutissement logique, inéluctable de la préparation. Mais sans la préparation, impossible à atteindre. C'est pourquoi dans les Ecoles Initiatiques, il est dit que tout est dans la préparation.
Car certains attendent des rites extérieurs immédiats qui "illuminent" sans travail préparatoire qui peut être long.

L'essentiel donc de cette Initiation consistait en une purification des moindres recoins de l'être, une consécration, par des moyens "féminins" (douceur, patience, Amour, communion avec la nature, etc...).

Il y avait bien sûr plusieurs rites de purification mais c'était au Disciple de travailler sur sa propre matière. L'Alchimie doit beaucoup à l'Initiation d'Isis.

L'Initiation proprement dite était un baptème quand tout était prêt, comme Jean le Baptiste pratiquait plus tard par immersion totale. Il se passait alors quelque chose de très important, la purification finale (il se produisait une "sortie du corps" brève) et la descente de la "Colombe", l'incarnation des aspects supérieurs, variable en fonction du développement spirituel de chacun.

Dans les développements qui vont suivre, je détaillerai comment les Alchimistes du Moyen-Âge pratiquaient (sur le topic de l'Alchimie).
Ca a beaucoup de points communs avec l'Initiation d'Isis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marcaz40

avatar

Nombre de messages : 421
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Re: Egypte antique   Ven 3 Aoû - 12:28

J'ai oublié deux points sur Isis.
C'était une femme qui portait des bijoux et des boucles d'oreille et qui se maquillait, et notamment comme les femmes de l'Inde.
Ce n'était pas anodin ou par coquetterie mais parce-que ça permettait d'ouvrir certains centres subtils mais aussi pour attirer certaines forces et les retenir dans le corps.
Les hommes aussi faisaient pareil, à un degré moindre, pour les mêmes raisons.

Elle était aussi thérapeute par les sons et enseignait la puissance du Verbe incarné. C'est difficile à décrire avec des mots car peu adéquats mais elle insistait sur le fait de cultiver les "forces morales", les vertus et leur montrait que toute maladie provenait d'un dérèglement au niveau des vibrations, des sons émis par les corps, les personnes ; ces dissonances provenant en grande partie du fait de ne pas aller sur la voie de la maîtrise, de l'harmonie intérieure, des vertus.

Vraiment, Isis était exceptionnelle !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shakti



Nombre de messages : 297
Date d'inscription : 26/06/2007

MessageSujet: Re: Egypte antique   Ven 3 Aoû - 15:30

J'ai été contactée il y a quelques temps déjà par des êtres qui se disaient s'appeler les sonariens... cela m'est arrivé peu après le début d'un phénomène très curieux, à savoir que lorsque je me trouve dans un environnement silencieux, j'entends en permanence divers sons.

J'ai questionné à ce sujet et on m'a encouragée à m'intéresser aux sons. Depuis, j'ai effectué une "régression" dans une vie très lointaine, où je servais de médium auditive à un chercheur scientifique. Je me suis vue le suivre dans des sous-sols bien abrités et me suis retrouvée devant un gros bloc transparent qui paraissait en verre. Le bloc contenait un bol en son centre. J'ai écouté les sons que le chercheur émettait avec un appareillage et je lui donnais des indications.

J'ai perçu que ce que l'on nommait couramment un son est en fait composé de toute une série de sons divers. C'était en opérant dans cette diversité qu'on arrivait à une subtilité sonique précise. Les sons étaient dirigés dans le bloc transparent et subitement, le bol est tombé en poussière et s'est volatilisé...

Petite anecdote pour dire que je m'intéresse particulièrement aux sons. Je m'en méfie également, car la plupart des bruits deviennent éprouvants, dont la plupart des musiques, pour ne pas dire toutes, mais ce n'est pas sans raison.

Les sons que j'entends (dans le silence extérieur) sont situés dans l'espace intérieur. Ces sons me rappellent cette intériorité dont j'ai parlé, comme si cette intériorité ne voulait pas se laisser oublier. Quelques heures dans les bruits extérieurs, coupée de ces sons intérieurs, et je me sens en manque...

Ces sons ont un rapport direct avec la rotation intérieure. Comme une machine qui émettrait un bruit permanent, musical... similaire parfois avec les sons qui sont perçus de certains ovnis lumineux, comme dans "la rencontre du 3è type".

Lorsque tu parles des sons des personnes, Marcaz, je pense à ce type de son. J'en ai déjà perçu, provenant d'une personne. Les sons émis étaient comme une mise en musique des émotions de cette personne. Une forte émotion et je percevais un bruit strident... de la tristesse, je percevais comme un hurlement à la mort d'un chien, mais plus subtil... Comme quoi, je te suis tout à fait dans ce que tu racontes sur ces enseignements d'Isis.

Merci pour les précisions concernant le pays de Kael... cela aussi fait écho en moi, car n'étant pas française, les guides me poussent à aller m'installer dans le sud ouest. Je n'ai pas encore visité Montségur, mais je me sens très attirée par ce lieu. Ce sera sans doute pour bientôt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rapsody.unblog.fr/
marcaz40

avatar

Nombre de messages : 421
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Re: Egypte antique   Sam 4 Aoû - 16:46

Oui, Shakti, c'est exactement ça comme tu l'écris bien à propos des sons émis par les êtres.

De plus, tout a une correspondance et Kal provient effectivement de Kael et Ankh a bien décrit la signification de ce mot : Kael.

--------------------------


Je voudrai revenir sur le rôle des différentes chambres d'Initiation à l'intérieur de la grande Pyramide.

Je reprendrai les dénominations arbitraires récentes que beaucoup connaissent (chambre du roi [le sarcophage à l'intérieur est plus grand en dimension que l'accès à la chambre, ce qui signifie qu'il a été placé avant la construction de la chambre et cette dernière était donc un lieu d'Initiation, pas de sépulture], chambre de la reine, la fosse ou la grotte.
Vous savez aussi sûrement que quatre autres chambres ont été récemment découvertes dont trois sont situées derrière les murs de la chambre de la reine).
Et une autre chambre a aussi été découverte et est inaccessible physiquement (mais accessible par d'autres moyens...) et est explorée par un petit robot.
Ce n'est pas le rappel de ces faits connus qui a de l'intérêt mais ça permet de mieux comprendre ce qui se déroulait dans la Pyramide.

Il y avait aussi des conduits qui étaient dirigés vers Sirius (les Pyramides sont disposées aussi selon l'arrangement de Sirius, ce qui ne laisse pas d'étonner les scientifiques actuels mais devient logique par rapport aux constructeurs de la Pyramide et de ce qui se passait dans le processus connu sous le nom d'Ascension (cf. un des premiers messages de ce topic), outre évidemment l'autre rôle évident d'aération et qui prouve que c'était bien un lieu d'Initiation.

L'Initiation commençait dans la chambre du puits, située souterrainement dans la Pyramide.
Peut-être êtes-vous au courant des phénomènes qui ont eu lieu et qui ont concerné des touristes. Depuis, cette chambre est inaccessible, fermée à double tour depuis 1984 et constamment surveillée par des policiers...
Beaucoup de gens sont morts dans cette chambre pour des raisons "apparemment incompréhensibles".
Certaines sont mortes par des piqûres d'araignées (qui n'existent pas en Egypte !!), des morsures de serpent, des tas d'autres phobies qui se réalisaient et le dernier évènement, qui a décidé de la fermeture de cette chambre, était l'asphyxie par un gaz (dont on n'a jamais su lequel c'était), de plusieurs personnes accomplissant une cérémonie dans ces lieux.
En fin de compte, il faut se remémorer le premier message qui avait parlé des pyramides, avec le processus d'Ascension dimensionnelle et tout ce qui a été écrit sur l'importance cruciale de la préparation, de la purification pour subir ces hautes Initiations.
Celui qui n'est pas prêt verra alors se manifester tout ce qu'il n'a pas purifié et les peurs contenues dans l'ADN et l'inconscient surgiront et se matérialiseront.
Car la pyramide met en relation les dimensions de notre Univers Harmonique avec les dimensions des Univers Harmoniques supérieurs et en particulier du 2°, dimensions beaucoup moins denses où même les pensées, les peurs par exemple, possèdent une certaine matérialité et peuvent être concrétisées sur le champ.
C'est ce qui s'est produit avec les touristes évidemment non préparés.

Il y a aussi de nombreux rapports mentionnant que lorsque quelqu'un s'allongeait dans la chambre du puits, il se retrouvait alors dans la chambre du roi. Expérience assurément déroutante pour qui n'est pas prêt et pour les matérialistes !!

De même, les personnes qui s'allongeaient dans le sarcophage situé dans la chambre du roi eurent de nombreux problèmes et il fut alors décidé de déplacer quelque peu le sarcophage.

Mais, dans l'Antiquité, celui qui était prêt subissait l'Initiation suprême, l'Ascension y compris du corps physique, la transmutation totale.
Je décrirai précisément ce qui se passait et où se retrouvaient les personnes qui "disparaissaient" dans le topic sur la multi-dimensionnalité prochainement.

Je ne sais pas si je dois expliquer comment ont été déterminés les emplacements des différentes chambres. Je crois que c'est assez répandu comme connaissances à moins que vous vouliez que je développe ou peut-être avez-vous quelque chose à écirie là-dessus ?
Dites-le moi si vous voulez que je développe cet aspect sinon je passerai à autre chose.
A plus tard.


Dernière édition par le Sam 4 Aoû - 19:04, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cristobal
Admin
avatar

Nombre de messages : 2917
Date d'inscription : 11/06/2007

MessageSujet: Re: Egypte antique   Sam 4 Aoû - 18:27

--- Emplacement des Chambres ---

"Je ne sais pas si je dois parler comment ont été déterminés les emplacements des différentes chambres. Je crois que c'est assez répandu comme connaissances à moins que vous vouliez que je développe ou peut-être avez-vous quelque chose à écirie là-dessus ?
Dites-le moi si vous voulez que je développe cet aspect sinon je passerai à autre chose."


Je ne connais pas du tout le sujet.....

Je suis d'accord pour lire tes développements.

Par ailleurs, et il faudra bien que je finisse de traduire et transcrire le texte sirien qui parle de la pyramide, les Siriens donc disent, entre autres choses, qu'il fallait que la glande pinéale (id est "crown chakra") du pharaon soit activée (le pharaon se plaçant dans le sarcophage de granit de la chambre du Roi) avant de mettre en mouvement cette gigantesque machine à énergie libre que représente le grand octaèdre de Gizeh.... "catapulting the Pharaoh through the dimensional barriers of your time-space continuum".

C'est la véritable alchimie : la transmutation dimensionnelle, le processus de dématérialisation et rematérialisation.

Cool. farao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.onnouscachetout.com/forum/index.php?showtopic=395&
marcaz40

avatar

Nombre de messages : 421
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Re: Egypte antique   Mar 7 Aoû - 12:05

En fin de compte, j'ai recherché et je croyais sincèrement que les explications à ce sujet étaient assez répandues, mais ce n'est pas le cas, vraiment pas...


C'est assez difficile à appréhender avec des mots. C'est mieux visuellement, avec des schémas mais je vais essayer de mon mieux.

Dans toute la création, pour que le courant de la Vie en provenance de la Source circule, que l'Inspir et l'Expir divin (au niveau microcosmique expliqué sur ONCT) puissent toujours s'auto-reproduire, il est nécessaire que l'énergie circule, qu'il y ait une pulsation interne (cf. messages sur les niveaux sub-atomiques et leur agencement sur ONCT et à venir ici sur un autre topic).
On peut résumer ça en disant qu'il faut à la fois l'énergie électrique, émissive, l'aspect oscillatoire et l'énergie féminine, magnétique, l'aspect vibratoire (je préciserai ces notions d'oscillatoire et de vibratoire dans le topic à venir).

La pyramide concentre ces deux énergies et ces 2 énergies circulent en suivant chacune une spirale suivant des principes mathématiques bien définis. Par exemple, pour l'énergie "magnétique", à partir de son point d'origine, elle descend d'une diagonale [par rapport à la Pyramide, cette diagonale suivant une pente aisément déterminable pendant un trajet lui aussi facilement déterminable] amorce ensuite un angle de 90 ° pour parcourir une distance double de la 1° diagonale et ainsi de suite).
Pour l'énergie "électrique", elle remonte, à partir de son point d'origine,... même comportement que précédemment, seulement inversé.
Chacune de ces 2 énergies a un point de départ particulier (lui aussi bien précis et non aléatoire, basé sur la géométrie de la Pyramide. Je ne développerai pas pourquoi justement les 2 énergies partent à ces 2 endroits, ce serait trop long sans support visuel, mais sachez que c'était déterminable [et déterminé] mathématiquement par les constructeurs).

Vous savez sûrement que la chambre de la Reine et la chambre du puits sont placées juste à la verticale du sommet, tandis-que la chambre du roi est légèrement décalée. Ce n'est pas sans raison, par rapport justement à la circulation des 2 courants d'énergie.
Peut-être savez-vous que le sommet de la chambre du roi possède des dalles bien particulières, la partie supérieure des dalles étant absorbantes et la partie inférieure ayant des propriétés de réflexion. Ce sommet est naturellemnt le point de rencontre des 2 énergies (après le parcours de la première diagonale, l'une montante, l'autre descendante, comme expliqué précédemment).
Elles pourraient changer de polarité après l'angle de 90°. C'est la raison d'être de ces "absorbeurs" et de ses "réflecteurs", qui permettent de maintenir séparées ces 2 énergies et donc de pouvoir les utiliser séparément pour des Initiations différentes.
Si vous poursuivez donc le cheminement de l'énergie "magnétique", elle passera exactement au point correspondant à la base de la Pyramide située juste à la verticale du sommet, de la pointe supérieure.
Elle continue souterrainement ensuite. C'est pourquoi après la chambre du puits le tunnel se poursuit encore, ceci avant d'intersecter le rayon d'énergie "magnétique".

La première Initiation dans la Grande Pyramide avait donc lieu dans ce tunnel, souterrainement, après une préparation intensive de purification durant des années (cf. les problèmes engendrés dans un message précédent avec les touristes), le Disciple se tenant juste à l'endroit où le rayon "magnétique" traverse sa glande pinéale. C'est alors une expérience impossible à raconter avec des mots où on fusionne en conscience avec le centre de la Terre, avec les Halls d'Amenti (à venir dans un autre topic).

Après ensuite plusieurs autres années de préparation, le Disciple est emmené dans la chambre du roi (situé juste avant que cette énergie suive son premier angle à 90°) pour faire l'expérience de l'énergie "électrique". Il vit alors une expérience également trop vaste et belle pour être expliquée avec des mots, l'expérience de la fusion en conscience avec tous les mondes manifestés, l'expérience donc de la Conscience christique, de l'Amour inconditionnel.

Ensuite, le Disciple, était conduit dans la chambre de la reine, où aucun des rayons ne passe mais qui est tout de même située à un endroit équilibrant, dans la verticalité du sommet. Là, l'expérience précédente était intégrée dans l'être, dans l'ADN, ce qui pouvait demander du temps. Ce n'est pas rien, la Conscience christique !!
Il pouvait ensuite devenir un Guide pour les autres.

La dernière Initiation, l'Ascension, avait généralement bien après et souvent pas dans cette incarnation et avait lieu dans le sarcophage de la chambre du roi.

L'Ascension est l'Initiation suprême. Quand je vois comment l'abordent les milieux new-age, avec quelle désinvolture (comme s'il s'agissait d'aller faire ses courses...) c'est considéré comme 'automatique", sans travail intense sur soi-même si la période actuelle permet justement (permet, ce n'est pas automatique...!) la possibilité d'atteindre collectivement cette Initiation, je me dis qu'il y a quand même beaucoup de distorsions dans ce qui est transmis et beaucoup de naïveté et de méconnaissance de la part de ce qui reçoivent ce type de messages, ce qui engendre dérision et moquerie d'autres sur cette Initiation sacrée. C'est bien dommage, ma foi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shakti



Nombre de messages : 297
Date d'inscription : 26/06/2007

MessageSujet: Re: Egypte antique   Mer 22 Aoû - 5:56

Merci pour ces descriptions qui m'intéressent également, car comme tu le dis Marcaz, il y a peu, voire pas de réelles informations publiques sur ces sujets. Certaines écoles initiatiques les détiennent sans doute, mais ne les communiquent pas.

Pour ce qui concerne l'ascension du pharaon à laquelle j'ai assisté, elle se déroulait ici et maintenant... Ce qui signifie qu'un pharaon décédé depuis plusieurs milliers d'années n'a pu effectuer cette ascension qu'à l'heure actuelle. Cela reste bien mystérieux si l'on se place au niveau de notre plan physique. Mais il faut savoir que de nombreux événements se déroulent sur d'autres plans pendant que le corps physique reste plongé dans l'illusion physique. Si l'on considère que le temps n'existe pas, du point de vue de l'esprit, un travail a dû être effectué dans le "futur" afin que l'opération se réalise. D'autre part, ce pharaon n'était pas encore un avatar, mais voulait garder un grand contrôle sur la planète et s'y est bien employé, d'après ce que j'ai pu voir.

De notre point de vue spacio-temporel, ce pharaon était encore coincé dans des situations négatives durant des millénaires. Les statues habitées et autres opérations "magiques" sont utilisées par les plans supérieurs négatifs et beaucoup de pharaons ne font pas exception à la règle. Il a fallu que l'individu accomplisse le travail nécessaire à l'éviction de ces forces négatives et à leur contrôle, pour prétendre à son ascension... Son retour dans Râ n'a pu avoir lieu que lorsque lui-même et sa moitié de l'autre polarité ont été refusionnées.

Quant à l'ascension collective, je n'y crois pas le moins du monde... Désolée pour ceux qui espèrent que la hiérarchie fera le travail à leur place. On a essayé de faire croire au peuple que Jésus était venu racheter les péchés de l'humanité... et si je vois bien, l'humanité attend toujours. Elle pourra encore attendre jusqu'à ce que, individuellement, chacun effectue le travail nécessaire en lui-même. Le seul point positif c'est que les générations futures devraient évoluer avec moins de difficultés, grâce aux multiples voies ouvertes par les pionners, càd tous ceux qui briguent l'éveil en ces temps particulièrement lourds.

Des millions d'années ont été nécessaires pour que l'être puisse arriver à s'identifier à l'incarnation. "Dieu", càd notre grand Moi, ne veut pas rater l'occasion de se rendre la tâche difficile. Car c'est par la difficulté et la souffrance que l'être accumule le plus d'expérience et de conscience. Ceux qui recherchent les nirvana faciles (ou difficiles) les trouveront peut-être, mais ils reviendront se plonger dans de nouvelles difficultés par la suite. Il est bien plus complexe de comprendre et d'accepter la souffrance que d'atteindre le nirvana, puisque celui-ci est la nature même de notre être profond.

L'humain veut à tout prix échapper à la souffrance et le programme de l'âme est justement d'expérimenter celle-ci. Ceux qui la refusent ne contacteront pas la compassion et se dissoudront dans la Source orignielle ou le néant, sans être devenus des entités accomplies, libres et souveraines de leur éternité. Cette souffrance contient une clé : la conscience suprême.

Lorsque la souffrance est intégrée, elle devient agissante au niveau cellulaire, càd jusqu'à la moindre parcelle de l'être physique. La souffrance, c'est une vue de l'esprit qui perçoit le corps en train de crier "je suis là, j'existe à mille pourcent et tu me renies... mais tu ne te libèreras pas sans moi." Au premier niveau, ce fait se traduit par des "maladies" physiques, afin que l'être prenne conscience de l'importance incontournable du corps. Et l'ascension s'effectue lorsque l'esprit a accepté que le corps tout entier participe à sa libération.

C'est cela l'ascension, lorsque le corps lui-même est devenu le lieu d'opération de la montée vers les plans supérieurs. Si l'esprit s'en va en laissant le corps derrière lui, il ne s'agit pas du tout d'une ascension. Cette opération de maîtrise du corps jusqu'à sa réalité cellulaire ne peut être effectuée par personne d'autre que le soi personnel (des deux polarités). Si c'était le cas, on pourrait se retrouver sur des plans supérieurs à celui-ci, mais en ayant raté la difficulté qu'offre notre plan précis. L'éveil, càd le degré de conscience atteint, serait moindre. C'est la raison pour laquelle notre plan si complexe est recherché en tant que terrain d'expérimentation.

La longue descente de plans plus ou moins collectifs, vers une individualisation toujours accrue, s'est traduite en recherches de plus en plus poussées dans des jeux, tout comme ces consommateurs de jeux videos qui aiment les exercices de plus en plus complexes au fil des expériences, jusqu'à vouloir s'immerger dans leurs jeux corps et âme. En admettant que ce soit le seul moyen pour eux d'exister, on pourrait facilement imaginer que les joueurs seraient tentés d'aller de plus en plus loin dans l'identification avec leur contexte de jeux... Et nous avons là une illustration de ce qui s'est réellement passé pour l'humanité. Le choix personnel n'y était pas vraiment, puisque les personnalités sont nées à posteriori. La liberté tant vantée n'est encore qu'une vue de l'autre côté de la lorgnette. Nous sommes dans une grande aventure, mais le maître, le créateur, n'avait aucune personnalité.

Nous sommes tout autant le fruit d'un énorme hasard que d'une constuction très minutieuse, infiniment complexe et sans doute de plus en plus libre individuellement. Lorsque le créateur a pu se percevoir, via la conscience créée dans les jeux, il a commencé à ourdir des plans. Il savait enfin qu'il était et que désormais tout était possible. Se recréer à l'infini était sans doute le but le plus inouï imaginable... et quand on est Dieu, pourquoi se priver ? (La notion de souverain intégral fait songer à des "petits dieux", eux-mêmes capables d'une expansion sans limites...)

Que quelque chose existe alors qu'il pourrait tout aussi bien ne rien y avoir... voilà la constatation ébahie de Dieu lui-même. Et il compte bien en profiter. La roue du chakra du coeur fait songer à une sorte de galaxie spiralée et lenticulaire de profil. Le centre est d'une chaleur intense, d'une énergie vraiment sans limites, de la lumière à l'état pur, alors que de ce centre jaillissent en périférie toutes sortes "d'astres" qui sont autant d'unités d'énergie lancées dans divers projets de création. Certaines de ces galaxies sont en éclosion, d'autres sont très développées, d'autres encore, existent dans des proportions beaucoup plus grandes. Les autres galaxies que je vois sont constituées de certaines "personnes", certains centres d'énergie, expérimentant la 3D comme moi. Elles se perçoivent entre elles, sur leur plan, c'est-à-dire dans le cosmos intérieur. Mais il ne s'agit pas de la majorité de l'humanité. Ce fait me pousse à croire qu'il n'y aura pas d'ascension collective, comme par magie, mais que la plupart des humains recevront des enseignements plus poussés bien après 2012.

Selon l'apocalypse, la bête devra être vaincue une seconde fois dans mille ans et après cela peut-être que l'ascension collective aura vraiment lieu. En attendant, de grandes améliorations devraient survenir, dans quelques dizaines d'années sans doute, mais le développement intérieur des consciences ne sera pas suffisant pour que l'expérience humaine, avec ses difficultés, soit bannie. Il existe encore trop de consensus général en faveur de ces difficultés pour que les êtres choisissent d'arrêter l'expérience. Croire que seul le bien est souhaitable est évidemment une erreur puisqu'il empecherait l'apprentissage du courage, de la compassion et d'autres qualités qui nous permettent de devenir des porteurs du flambeau de la connaissance du bien et du mal.

Le problème pour ceux qui s'éveillent, c'est que la charge est très lourde, à porter, à recevoir en ses corps. Car l'éveil anticipé présuppose la compassion (comme tout éveil en général). Cette compassion signifie souffrance, comme je l'ai déjà dit, mais j'aimerais revenir sur ce point. La prise de conscience de soi en tant que "coeur agissant" (entendez par là que la conscience s'est retrouvée en tant que roue d'énergie reprenant son appui dans le cosmos intérieur) suppose que tout ce qui nuit à sa marche inexorable est pris en charge dorénavant sans la moindre résistance. Les résistances commencent d'abord à tomber petit à petit, jusqu'à ce lâcher-prise de non retour possible. A ce point, la roue a dépassé l'illusion du miroir de la manifestation physique et percevant chaque cellule comme son être manifesté, il les utilise comme un ensemble, une structure qui n'a d'autre choix dans ce monde que de broyer tout ce qui s'oppose à elle. Cela, c'est l'amour en mouvement...

Cet amour est bien loin de l'image que nous nous en faisons via les sentiments. Cet amour-là n'est pas sentiment, mais énergie. Actuellement, le plan mental et émotionnel sont tellement saturés négativement, que la moindre incursion dans ces plans produit au premier abord une souffrance, puisqu'obligé de prendre en soi la souffrance stagnante de l'humanité, figée en cristallisations mentales dures comme autant de diamants. La chaleur intense du coeur, de la roue cosmique interne, prend ces cristaux en elle, mais la perception physique n'en reste pas moins douloureuse.

Ces faits sont petit à petit objectivés chez les personnes qui sont déjà sur la voie de l'éveil. A partir du moment où des maux de tête, des dérangements digestifs inexpliqués, ou autres variantes sont éprouvées, c'est que la structure de l'initié commence le broyage des scories rencontrées. La vie à la campagne est donc hautement recommandée. Cependant, l'isolement n'est pas une solution, mais bien plutôt un frein, des pauses obligées lorsque la personnalité physique se sent débordée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rapsody.unblog.fr/
Shakti



Nombre de messages : 297
Date d'inscription : 26/06/2007

MessageSujet: Re: Egypte antique   Mer 22 Aoû - 5:58

(suite)

Cela étant dit, je voudrais approfondir encore la notion de souffrance du point de vue conceptuel.

Comme je l'ai dit, j'ai effectué des dizaines de séances où des réalités m'ont été données à voir, afin de les comprendre, dans le but de les transmettre. J'ai donc reconstitué "l'histoire" de ce que j'ai vu depuis les origines, jusqu'à mon incarnation présente.

La vision qui m'a paru la plus primordiale m'a été donnée de la façon suivante. La vision se situait dans un "lieu" qui me donnait le sentiment d'être vague et sans forme, ni dans l'espace ni dans le temps, sans limite et pourtant non étendu... Il y avait donc là quelque chose d'illimité qui semblait lové mais sans forme, endormi, sans but et sans cause...
Difficile évidemment de trouver les mots justes, mais ce sont ceux que j'ai formulés en observant le phénomène.
Ma vision est ensuite entrée dans cette chose endormie et j'ai ressenti plus clairement un sommeil profond, même d'une incroyable profondeur...

J'ai ressenti aussi qu'il y avait quelque chose comme un manque total de tout et qu'il ne pouvait y avoir que sommeil pur, tant le manque était présent. Puis, m'immergeant plus amplement dans cette chose endormie, j'ai suivi par l'intérieur le chemin de son sommeil et c'est là que j'ai vu apparaître des centres d'énergie que nous nommons des soleils. C'est à ce moment là que je me suis dit que je voyais le dieu endormi des hindous, celui qui "rêve" le monde. A l'heure actuelle je n'ai pas encore vérifié le nom donné à ce "dieu" ou plutôt à cette condition d'être primordiale, mais peu importe.

J'ai donc vu que le sommeil profond de cet être-état, produisait des rêves et que ces rêves commençaient par la création de soleils. J'ai suivi le chemin d'un de ces soleils et j'ai vu que ce soleil se créait des univers, de plus en plus vastes, de plus en plus variés, de plus en plus complexes. Lorsque je suis arrivée à voir les créatures, tout à coup, c'était comme si un réveil immense arrivait, non pas que l'être-état primordial endormi se soit réveillé, mais j'ai compris par là que le rêve était infiniment plus intéressant que cet état d'endormissement primordial. Tout à coup, l'existence brillait de mille feux, et l'attention de l'être-état endormi était centrée sur ces miriades de créations, avec un intérêt inouï. Il y avait une réelle délectation à créer tout cela. Cette délectation était d'autant plus énorme que l'être endormi savait pertinement que s'il se réveillait, il ne verrait que son isolement et son état sans forme et finalement sans aucun intérêt. J'ai donc constaté qu'il était bien plus intéressant pour cet état primordial de créer des rêves que de ne rien faire, quel que fut le contenu de ces rêves.

Je n'ai pas compris le processus, s'il existe, qui permet à cet être-état de créer des soleils. J'ai seulement constaté qu'ils étaient là, produits dans son rêve, tout comme nous sommes capables de rêver d'un soleil comme s'il était "vrai".

Le programme de base d'un univers particulier présidé par un soleil est tout entier contenu dans le potentiel de ce soleil. Les programmes seraient variés, mais je n'ai suivi que celui de notre soleil ou plutôt du soleil central que j'ai nommé Râ. Ce soleil n'a pas grand chose à voir avec notre soleil physique, car de Râ découlent de nombreux soleils physiques, ceux-ci n'étant que la manifestation de cet soleil central dans tous ses univers propres. Mais à ce que j'ai vu, il existe de nombreux "frères" de Râ qui chacun à sa manière crée son champ d'expérience particulier (que je n'ai pas explorés).

Ces enseignements m'ont été donnés en parallèle à mes connaissances astrologiques que j'accumule depuis de nombreuses vies. Pour revenir à l'univers de notre "Râ", et pour tenter de rendre les choses compréhensibles, je dirai que Râ, afin de créer la conscience (càd son sentiment d'existence), a besoin a priori de sortir de lui-même et de créer un objet matériel qui va refléter sa lumière. Cela est représenté symboliquement par la lune, le "miroir" du soleil, dans lequel le soleil peut se mirer et prendre enfin conscience de sa propre existence, à travers ce reflet renvoyé vers lui.

C'est la première prise de conscience du fait que le soleil existe. Sa première constatation qu'il est... Et l'être-état endormi, à travers ce phénomène, se voit enfin exister, de cette façon. Il "est" le soleil (dans son rêve) et peut le constater grâce à sa création matérielle, la lune. En astrologie, la lune représente principalement les émotions et donc ce que nous nommons le "plan astral".

Cependant, cette vision-constatation de son existence le limite aussi grandement. En effet, il ne peut voir que lui-même, car le reflet de sa propre vision lui est renvoyé en pleine face (si je puis dire). Il peut tout au plus se donner toute une série de qualificatifs : je suis grand, je suis beau, je suis fort, je brille de mille feux... mais cela s'arrête là et la création tourne sur elle-même si elle ne se complexifie pas.

Afin de rendre le jeu, càd le rêve, plus intéressant, il conçoit donc des mondes "mathématiques" où des séries d'existences sont potentiellement expérimentés, jusqu'à ce qu'il décide que l'un ou l'autre de ces potentiels vaut la peine d'être approfondi. Plus l'illusion est grande, plus l'intérêt de l'être-état qui rêve grandit et c'est le but de l'opération. Il en découle donc que des mondes de plus en plus complexes et "perdus" sont recherchés, car plus ils sont perdus, plus ils attirent de l'émotion-illusion lunaire, et plus le reflet du soleil peut s'auto-contempler et donc "prendre conscience" (dans le rêve).

C'est ainsi que des chemins divers d'intensification de l'illusion ont été recherchés avec avidité et l'un de ceux qui fonctionne à plein rendement dans notre univers, c'est celui qui est nommé la Lune Noire en astrologie. Certains l'appellent Lilith, mais j'évite cette appellation impropre selon moi. La Lune Noire représente symboliquement le reflet du reflet, càd le reflet (ou le monde des reflets) créé dans le monde lunaire, lui-même déjà un réflecteur et non pas un principe créateur. La LN (Lune Noire) est donc une sorte de porte d'un univers noir, créé à partir des principes lunaires, qui permet, via les multiples variations possibles des jeux de miroirs, de créer de la noirceur... à l'infini...

Pour ceux qui ont suivi, on peut déjà à ce stade entrevoir que le rêveur suprême vient à ce niveau de créer son antithèse, càd la possibilité de sa propre extinction dans la non existence. La noirceur infinie est ce qui est nommé le néant absolu et va donc en opposition avec l'être absolu. Par cette vision, le rêveur à ce stade vit des frissons inouïs, car il vient de concocter la possibilité de sa propre disparition, alors qu'il est endormi, sans autre capacité d'échapper à "l"ennemi" que via le rêve lui-même. (Ceux qui connaissent Castaneda y verront sans doute des relations avec ce que je décris ici).

Je reviendrai par la suite à la description de la longue descente des êtres incarnés jusqu'au stade physique, via mon expérience personnelle, mais je voudrais déjà signaler que à chaque niveau de la matrice, càd de l'univers créé par un soleil, il existe l'antithèse du positif. Le Christ a son anté-christ, et les autres états n'y échappent pas, ceci étant nécessaire à la prise de conscience de ces états. En effet, à partir du moment où l'on prend conscience de la bonté, on prend automatiquement conscience de l'absence de bonté. Une chose ne peut exister consciemment que si nous nourrissons également le concept de son opposé. Si nous nous efforçons de devenir "bons", nous nourrissons automatiquement le domaine de la LN qui contient les opposés noirs avec un potentiel infini.
En d'autres termes, en nourrissant notre "moi bon" nous nourrissons également notre ombre.

C'est ainsi que si nous "montons" dans les états, christiques et autres (selon les appellations), nous "montons" également dans l'autre extrême, car nous nourrissons par là même le concept de l'antithèse de notre conscientisation. Il est bien connu en cabbale entre autres qu'il existe un arbre "blanc" et un arbre "noir", l'un ne pouvant exister sans l'autre.

En étudiant un thème astral et les trois LN connues par les astrologues, nous pouvons avoir une bonne idée de la façon dont notre ombre a été nourrie depuis des lustres. Il faut savoir également que cette ombre a une autonomie, dans le sens où tout ce qu'elle a pris comme "pouvoirs" dans les vies antérieures constitue son existence. De cela découle qu'un être, aussi bon soit-il dans cette vie, s'il a consenti à nourrir son ombre (ou son double selon les appellations) via la magie noire par exemple ou par un mysticisme poussé (autre exemple) aura rendu cette ombre d'autant plus active et pleine de pouvoirs, allant à l'encontre de ses recherches positives actuelles... Et, entre nous, personne n'échappe à cette réalité. Les défaillances que nous avons en nous sont toutes occasionnées par les pouvoirs que nous avons accordé par inadvertance ou volontairement à l'ombre.

Le thème astral révèle de façon étonnante les domaines dans lesquels cette ombre est la plus active, là où elle se retourne contre nous, sans pour autant vouloir notre disparition, tant que nous sommes sur les multiples voies de son alimentation propre. Des univers noirs existent donc, avec notre ombre, et selon son degré de "développement" elle peut s'y promener et acquérir des grades par exemple, tout comme en incarnation, nous pouvons devenir maître ou esclave, bourreau ou Jésus...

Puis, cerise sur le gateau concocté par nos amis les lézards et au-delà, les âmes ayant été sectionnées en deux pour la majorité, chacune des personnalités incarnées a nourri l'ombre à sa manière. Cette ombre est la même pour les deux personnes dépolarisées et elle va gaiment de l'un à l'autre, au gré des pouvoirs qui lui ont été conférés, et cela jusqu'aux extrêmes de la manifestation. Si l'une des moitiés s'est éprise de magie noire et que l'autre moitié est devenue un saint, il y aura une tension extrême où l'ombre d'une extrême puissance voudra faire échouer le "saint" et y parviendra sans trop de difficultés, car le saint ne se doutant pas de l'ombre gigantesque qu'il a contribué à créer, se verra engouffré au moment où l'ombre partira vers son "dieu", le néant absolu.

Tout ceci pour dire qu'à notre stade d'incarnation particulièrement aveuglée, la noirceur l'emporte tout autant sur la lumière que le contraire... et cela, aussi saint et éveillé que nous soyons, si l'autre moitié a travaillé dans ce sens.

Pour toutes ces raisons, il est urgent, urgentissime, de renoncer à monter vers les états de bouddha ou sainteté quelconque, et de se tourner vers l'introspection. La bonne question est : qu'est-ce qui est mon côté noir, comment est-ce que je le nourris ?... à cela s'ajoutant le fait que la noirceur peut être nourrie par une personne que nous ne connaissons pas toujours physiquement, à savoir notre polarité inverse incarnée ailleurs.

Que notre noirceur soit "justifiée" à nos yeux importe donc peu, puisque soit nous l'avons nourrie nous-mêmes dans d'autres vies, soit c'est notre moitié qui l'a nourrie (et la nourrit peut-être toujours en toute inconscience). Le tout est de la reconnaître et de la dépasser, primo par la relativisation totale des concepts d'opposés (la vision d'en haut qui permet de ne plus donner de crédit ni au bien ni au mal) puis à reconnaître toute impulsion qui n'est pas dictée par cet état de dépassement de la dualité. Cet état ouvre la porte à la compassion inconditionnelle, celle qui ne choisit pas. Par cette compassion nous ouvrons le chemin de l'entonnoir du coeur qui va broyer l'ombre, en commençant par la noirceur accumulée par notre moitié de polarité inverse. L'ombre sera finalement transformée également lorsque la conscience de l'autre côté du (des) miroir(s) sera réveillée, par le retour à Râ, via son centre en nous, càd le coeur énergétique.

Si les lecteurs sont intéressés, je pourrai donner plus tard des informations théoriques sur la façon d'interpréter les trois LN dans le thème natal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rapsody.unblog.fr/
Cristobal
Admin
avatar

Nombre de messages : 2917
Date d'inscription : 11/06/2007

MessageSujet: Re: Egypte antique   Mer 22 Aoû - 7:35

--- "Privatio Boni", ou de la question de l'existence du Mal ---

C'est un débat très ancien, et réveillé à son époque par Jung, qui consistait à discuter de l'existence ou non, en face du Bien, de celle du Mal.

Pour ma part, il me semble que Dieu, disons plus justement la Source Première, est existante, est substance une, infinie, contenant toutes choses, origine et fin de toutes manifestations, exprimant aussi bien la matière que l'anti-matière.

En cela, s'il est vrai que le Mal (pour faire simple et rapide) est une réalité de tous les instants, j'y vois pour ma part plutôt le fruit et la création de ce que nous appelons l'ignorance, c'est-à-dire ce détournement du regard qui refuse de contempler et/ou de se souvenir de son origine toute existante et rayonnante qu'est la Source Première, fontaine de toute vie (vie, c'est le terme que nous employons dans le domaine de la 3D pour rendre compte de l'infusion et effusion de l'amour lumière, substance même du multivers Very Happy ).

Ainsi, le Mal est présent, réel dans nos dimensions diverses et variées, mais ce Mal, ce Néant n'a pas d'Existence en Soi. Il est, au sens propre, et en latin s'il vous plaît Very Happy , "privatio boni", privation du bien.

Le Mal, ce Néant ne saurait être absolu. Il est négation du bien, négation de la lumière.

De sorte que les ténèbres n'existent que dans leur "positionnement" par rapport à la lumière toute accomplissante. Ces ténèbres ignorance sont crispation de l'être, recroquevillement et obscurcissement de la conscience, fermeture du regard, bien plutôt que substance autonome et créatrice s'opposant à égalité à la substance lumière qu'est la Source Première.

Affirmer d'ailleurs et concéder au Néant une qualité d'Absolu, c'est nier même la possibilité d'une Source Première, tant il est vrai qu'il ne saurait y avoir deux substances infinies. Very Happy

Pour un rappel et une évocation de ce débat sur la "privatio boni" tel que mené par Jung, on pourra parcourir cette page-ci :

http://tecfa.unige.ch/~jermann/staf14/jung/jung_38.html

Post-Scriptum (en guise de remarque sur un tout autre point de ton intervention extrêmement impressionnante, Shakti ) :

Ce passage,

"Le seul point positif c'est que les générations futures devraient évoluer avec moins de difficultés, grâce aux multiples voies ouvertes par les pionners, càd tous ceux qui briguent l'éveil en ces temps particulièrement lourds.",

où tu évoque le futur des voies de l'évolution humaine, me fait aussi penser à ce que disent les WingMakers (dans les séries de questions à James, je crois, FAQ 1 & 2.....), lorsqu'ils évoquent la possibilité, voire même un futur clairement établi (aux alentours de 2070-2080, et après), où il sera proposé à tous ceux qui n'ont pas pu ou su développer leurs perceptions et changer leurs systèmes de croyance, une intervention d'ordre génétique et/ou chirurgicale, visant à permettre le développement de certaines zones du cerveau.

Intervention pour permettre à tous ceux qui ne l'auraient pas spontanément effectué, de disposer également des perceptions (intuition, télépathie, nouvelles perceptions des dimensions, meilleure représentation des propriétés de l'espace et du temps dans des plans supérieurs et connexes) utiles pour comprendre et partager les nouvelles avenues de la conscience. En somme, devenir capable d'arpenter, via les portes dimensionnelles (j'imagine...., ici c'est moi qui développe et conjecture.... Very Happy ), le réseau intelligent et lumineux qui parcourt notre système solaire, la galaxie, voire le multivers (si affinités.... Very Happy ).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.onnouscachetout.com/forum/index.php?showtopic=395&
marcaz40

avatar

Nombre de messages : 421
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Re: Egypte antique   Mer 22 Aoû - 9:16

Oui, Shakti, nous sommes d'accord sur le fait que ceci nécessite beaucoup de préparation et de sérieux.
Et que le new-age n'a pas bien appréhendé ce processus d'Ascension, ou du moins trop à la légère et sans beaucoup d'informations.
Il faut dire aussi que c'est le fait du channeling qui est majoritairement (pas en totalité) infiltré par les entités déchues et où une désinformation et un endormissement subtil sont pratiqués (ne vous inquiétez pas, on s'occupe de tout, vous allez ascensionner. J'ai même lu que certains canalisaient Dieu et que la première vague d'ascension [??] avait eu lieu dans les vaisseaux d'Ashtar,... Annunaki sic !! affraid No ).
Et c'est servi avec des tonnes "Vous êtes aimés au-delà du possible" etc...

C'est bien triste de voir tant de gens se faire piéger par l'éclat brillant en surface de ces messages.

Mais il faut aussi voir que nous baignons dans un contexte où nous sommes très loin d'être les seuls. Beaucoup d'entités déchues ont introduit de multiples distorsions (génétiques, au niveau des merkabas, etc...) qui entravent énormément la perception supérieure, l'évolution.
Il n'est pas naturel que la plupart des humains soient uniquement cantonnés aux 5 sens et totalement coupés en conscience des dimensions supérieures.
Ce n'était pas le cas pendant la Lémurie et l'Atlantide avant l'entrée en scène massive de plusieurs entités déchues rivales.

Je décrirai plus en détail les différentes distorsions et blocages génétiques dans le topic sur l'ADN mais je parlerai par exemple maintenant de la densité que nous expérimentons depuis longtemps et qui est, en rapport, 1/3 plus importante que la normale pour les 3 premières dimensions. Ceci est dû à une manipulation du ratio entre les deux tétraèdres (rapport des rotations respectives des 2 tétraèdres entre eux), le ratio naturel ayant été modifié.
Même dans les dimensions de matière dense que nous expérimentons, les Humains seraient naturellement beaucoup moins denses et pratiqueraient sans aucune difficulté entre autres la lévitation (certains lamas tibétains, pour ne citer que les cas qui sont assez largement connus, ayant travaillé sur leur merkaba et rétabli le ratio naturel, christique, peuvent léviter...).
Egalement, ceci donne une importance exagérée au phénomène de la gravitation comme force et biaisent les conclusions des physiciens et cosmologistes. Cette densité extrème n'est pas naturelle.

Donc, sans les multiples interventions contre-évolutives et nocives dans lesquelles nous baignons depuis longtemps, la plupart des formes de vie sur Terre auraient depuis longtemps à d'autres sphères d'expérimentation plus subtiles.

C'est le résultat du libre-arbitre.

Mais aussi comme je l'avais précisé sur ONCT et que je reprendrai sur ce forum, le seuil des fréquences anti-chroistiques (à expliquer ultérieurement), donc de l'exercice du libre-arbitre par certaines entités a été dépassé ; risquant par contre-coup de faire chuter en répercussion notre matrice entière et d'autres matrices adjacentes qui n'ont rien à voir avec ce qui se passe actuellement.

Donc, ce qui se passe actuellement dépasse largement le cadre de l'humanité et de la Terre.
Nous ne sommes ps sur un vaisseau isolé, disposant de tout le temps nécessaire dans la densité pour évoluer. Nous somme soumis à de cycles cosmiques évolutionnaires qui englobent et dépassent la Terre et nous sommes soumis aussi aux conséquences contingentes et involutives de l'activité de certaines entités.
Il ne s'agit plus ici de processus évolutionnaires naturels mais de permettre la sauvegarde non seulement de la Terre et tout ce qui y vit mais aussi de bien d'autres mondes.
Je décrirai en détail sur un topic consacré au cycle actuel et aux grands changements à venir pendant le 21° siècle.
C'est loin de ce qui est dit dans le new-age.


Quant aux notions de bien et de mal, je voudrai en profiter pour insérer la description d'un exercice important de préparation à l'Initiation en Egypte antique, dont j'avais parlé dans ce topic.
Ceci me permet de l'introduire à ce niveau de la discussion.

Je pense qu'il est assez siginfiant par lui-même.


Dans les Ecoles Initiatiques du passé et en particulier en Egypte antique, il y avait un exercice particulier que les disciples devaient accomplir. Ils devaient prendre soin d'une lampe et réaliser un exercice méditatif particulier.
Ils suspendaient au plafond la lampe et lui impulsaient un mouvement de balancement. Cela pouvait prendre du temps mais ils recevaient une illumination qui leur faisait comprendre intimement le sens des notions du bien et du mal. Ils se rendaient compte que tantôt, la lampe allait vers la droite (le "bien") et ensuite revenait vers la gauche (le "mal").
Ils constataient alors que se maintenir dans cette dualité était un recommencement perpétuel (je fais le "bien" mais ensuite je fais le "mal" ou ce que je croyais être le "bien" se transforme en "mal"). Outre que ces notions de "mal" et de "bien" oscillent d'une société à l'autre, d"une personne à l'autre, elles sont intimement liées et sont les facettes d'une même chose. Ils trouvaient alors symboliquement le point commun entre le "mal" (le "noir") et le "bien" (le "blanc") qui est la présence divine en toute chose ("le transparent"). Ils remontaient la corde de la lampe dans leur méditation (l'enseignement initiatique, la religion véritable [qui relie tous les aspects de notre être] pour aboutir au point de fixation de la lampe (l'Unité, le Bien Suprême, l'Ordre Divin).
Parler de bien et de mal en termes absolus dans la dualité n'est pas adéquat.
Mais aller vers l'Ordre divin et suivre sa destinée originelle nous rapproche de l'Unité.
S'en éloigner par le jeu du libre-arbitre et d'autres forces centrifuges nous éloigne de l'Unité, mais forge aussi notre conscience et nos expériences.
Plus nous nous approchons de l'Unité et plus ces notions de "bien" et de "mal" s'estompent...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seirei

avatar

Nombre de messages : 156
Date d'inscription : 28/06/2007

MessageSujet: Re: Egypte antique   Mer 22 Aoû - 14:10

Marcaz :

Apparement il y a une polémique au sujet d'une chambre secrète dans la pyramide de Chéops.

Deux archéologues Darmont et Bardot pensent trouver cette chambre dans le fameux conduit d'aération bloqué par cette porte de 20 cm de coté orné de deux poignés en cuivre (d'ailleurs si vous avez des précisions sur cela, elles seraient les bienvenue)

Deux autres personnes Dormiont et Verd'hurt sont d'avi que cette chambre "inconnue" se situerait sous la chambre de la reine car celle-ci serait comblé de herses (qui témoignent d'un couloir sous-terrain) et que des sondages de géoradar a montré une possibilité de vide sous le sol.

Les deux sont à la recherche du tombeau de Kheops mais apparement les pyramides ne seraient pas de luxueuses sépulture ?

Qu'en pensez-vous ?

voir :
http://www.cite-sciences.fr/francais/ala_cite/science_actualites/sitesactu/
question_actu.php?langue=fr&id_article=3343

http://www.forum-egypte.com/sutra35945.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AMBRE/Ankh

avatar

Nombre de messages : 189
Age : 55
Date d'inscription : 23/06/2007

MessageSujet: Re: Egypte antique   Mer 22 Aoû - 16:44

bonjour Seirei
as tu connaissance de ceci ?

Citation :
Existe-t-il des tunnels sous les Pyramides ?

Il y a un tunnel sous Gizeh. Personne ne sait quand ou comment il fut construit.

Des vaisseaux spatiaux, peut-être ? Ou autres bidules du genre ?

Une expédition fut organisée dans les années 20 et 30 suite à l’annonce qu’une chambre secrète se trouvait sous la pyramide. Ils ont construit de l’équipement les années suivantes et ils sont descendus sous la pyramide. Ils ont découvert une porte en métal à 150 mètres de profondeur. Ils ont découvert d’autres portes qui s’ouvraient par codes soniques. Ils ont trouvé une chambre avec 30 000 disques enregistrés et de l’équipement extraterrestre. Ils ont photographié les disques avec une pellicule à l’infrarouge. Le gouvernement égyptien a refusé qu’ils sortent quoi que ce soit. Les disques furent déchiffrés. L’information décrivait l’ascension et la chute de civilisations extraterrestres qui remontaient jusqu’à 100 000 ans dans le temps. Ce groupe avait construit cette salle d’enregistrement et ensuite avait construit la pyramide par-dessus. On n’a pas trouvé d’ovni, mais beaucoup d’équipement était entreposé sur trois paliers différents. Ils ont photographié pas moins de 2 700 disques. Selon une source des Forces aériennes américaines, ces disques sont gardés dans un coffre-fort à la base de Kirtland au Nouveau-Mexique. Ils ne veulent pas rendre publics ces trouvailles
.

Citation :
H.P. BLAVATSKY ( " The secret doctrine " la doctrine secrète" ) sur le rôle dévolu à la pyramide de Khéops dans les rites de l'initiation :" " L'initié adepte, qui avait passé avec succès par toutes les épreuves, était attaché, non cloué, mais simplement lié sur une couche en forme d'un tau,... et plongé dans un profond sommeil ( appelé le " sommeil de siloam jusqu'à ce jour parmi les Initiés d'Asie Mineure, en Syrie, et même plus haut en Egypte ). Il devait rester dans cet état trois jours et trois nuits, durant lesquels son Moi spirituel était censé s'entretenir avec les dieux, descendre dans l'Hadès, l'Amenti ou le Pâtâla ( suivant le pays ), et accomplir des oeuvres charitables envers les êtres invisibles, âmes humaines ou purs esprits ; son corps restant tout le temps dans la crypte d'un temple ou une cave souterraine. En Égypte, il était placé dans le sarcophage de la chambre du Roi de la pyramide de Khéops, et porté, durant la nuit précédant le troisième jour, à l'entrée d'une galerie où, à une certaine heure, les rayons du soleil levant frappaient en pleine face le candidat en extase , qui s'éveillait pour recevoir l'initiation d' Osiris et de Thot, le dieu de la sagesse. "
bien à toi...je cherche encore et encore...à comprendre mes rêves!!!!!!!!!
divers ref mais un condensé ici
http://www.jacquesfortier.com/Zweb/JF/FredIdylle.htm
et ceci
http://www.chez.com/idylle/docs/Avinsky.htmll
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://antahkarana.forumzen.com/
Shakti



Nombre de messages : 297
Date d'inscription : 26/06/2007

MessageSujet: Re: Egypte antique   Jeu 23 Aoû - 2:24

Pour ce qui est de la dualité "bien mal", ces notions sont toujours relatives et non absolues, évidemment. Le néant c'est la disparition pure et simple, l'extinction. Les âmes peuvent être anéanties, selon leur propre choix ou suite à leurs activités.

Cela ne signifie pas la disparition de ce qu'on nomme l'esprit, mais les expériences de ces âmes sont annulées.

La notion de néant que j'évoque se rapproche de celle de non-être par opposition à l'être et non pas du bien et du mal. L'ombre n'est "mauvaise" que pour celui qui ne veut pas l'intégrer. Elle est utile à la manifestation. Il n'y a pas là de jugement mental de ces données.

D'ailleurs en astrologie, la lune noire symbolise autant cette ombre qui peut nous nuire, nous empêcher de nous éveiller, que le pouvoir créateur immense qu'elle recèle. Le tout étant de savoir l'utiliser, sans être arrêté par "l'ombre" en tant que double agissant.

D'accord Marcaz avec le fait que nous avons été privés de notre libre arbitre, j'en suis un exemple vivant et je témoignerai également à ce sujet. Les plans qui chapeautent, utilisent et pompent notre plan, sont plus nombreux qu'on le pourrait le croire. Les lézards eux-mêmes devaient ignorer ce à quoi ils avaient affaire, aveuglés par leur ego.

Une partie des plans négatifs supérieurs, située dans plusieurs niveaux d'espace - temps, a été vaincue durant l'année 2006. J'ai assisté à certaines de ces opérations que je relaterai plus tard dans un ouvrage. Cependant, je peux déjà dire que la "bête" a été vaincue, même si personne ne s'en est rendu compte. Depuis, les attaques occultes sont moins virulentes, elles n'accrochent plus avec efficacité et les médiums travaillent avec beaucoup plus d'aisance. Sur le plan physique, il faut toujours du temps pour percevoir les changements.

Cela ne signifie pas que tout le monde est libéré sur le champ, car les cerveaux restent ce qu'ils sont ainsi que les codes génétiques. Cela signifie simplement que le travail pour remonter la pente devient enfin possible.

La première vague de "sauvés" annoncée par l'apocalypse constitue selon moi ceux qui seront rapidement prêts à aider, càd ceux qui sont déjà en phase d'éveil. Ils ont enfin l'occasion de pouvoir travailler efficacement. Mille ans me paraissent bien nécessaires à la venue de l'âge d'or dans l'humanité toute entière, même si quelques dizaines d'années suffiront déjà pour des avancées notables. 2012 est bien l'année charnière, mais l'humanité moutonisée n'y verra que du feu, si je puis dire, et éprouvera sans doute pas mal de souffrances et de privations, encore et toujours, le temps que les lézards se mettent à nu et que les autres envahisseurs sortent les derniers tours de leurs sacs.

l'urgence est à l'introspection, comme je disais, car la vision des médiums potentiels ne sera pleinement opérante que lorsqu'ils auront maté leur ombre, nourrie négativement depuis des millénaires. C'est incontournable, car le libre arbitre ne sera retrouvé individuellement qu'à ce prix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rapsody.unblog.fr/
AMBRE/Ankh

avatar

Nombre de messages : 189
Age : 55
Date d'inscription : 23/06/2007

MessageSujet: Re: Egypte antique   Jeu 23 Aoû - 8:14

bonjour Shakti,
tres interressant tes textes !
tu nous dis ceci:


mais les expériences de ces âmes sont annulées.

pour ma part,c est imposible! une réinitialisation est posible(la mort en est une)...il y a toujours expansion de la conscience et de l ame ,pas annulation.


Cependant, je peux déjà dire que la "bête" a été vaincue, même si personne ne s'en est rendu compte. Depuis, les attaques occultes sont moins virulentes, elles n'accrochent plus avec efficacité et les médiums travaillent avec beaucoup plus d'aisance. Sur le plan physique, il faut toujours du temps pour percevoir les changements.

peut etre présciser que si la "tête" fut touchée,la colère engendrée à provoquer un "battement "de "queue" d une puissance insoupçonnée...et ce en 2007.
je croie,mais n affirme pas,que les attaques que certains "subissent" (contrat d ame)actuellement sont à la hauteur de la mission demandée...et que plus la Lumière est éclatante plus elle attire l Ombre qui sera alors" ingérée" ,"digérée",et "transmutée"


2012 est bien l'année charnière, mais l'humanité moutonisée n'y verra que du feu,

il y a toujours eu ,de tout temps ,des" Bergers" pour guider les moutons!


bien à toi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://antahkarana.forumzen.com/
marcaz40

avatar

Nombre de messages : 421
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Re: Egypte antique   Jeu 23 Aoû - 8:43

Seirei :


Il existe effectivement de multiples chambres dans la Grande Pyramide, certaines non accessibles physiquement.
Le cheminement initiatique était agencé de façon très précise, minutieuse, complexe et progressive.
Ces autres chambres permettaient l'intégration de certaines énergies et états de conscience, avant les 3 Initiations majeures dans la Grande Pyramide déjà décrites. Il ne s'agit pas de tombeaux.

Ankh :

Ce sont les mêmes types de disques enregistreurs dont j'ai parlé à propos des Cathares.
Ils n'ont pu les déchiffrer seuls avec la technologie actuelle...
Evidemment, ils vont les garder pour eux alors que toute l'information (très vaste) contenue dans ces disques est destinée à la connaissance de toute l'Humanité.

Shakti :

C'est vrai que notre libre-arbitre a été fortement altéré par de nombreuses entités intrusives. Mais malgré tout (c'est difficile...), avec le potentiel christique qui est en nous, nous avons la puissance de nous libérer de cette emprise et de conserver notre libre-arbitre.
Mais c'est vrai qu'on peut dire d'une certaine manière que nous avons été privés de notre libre-arbitre car nous avons été entravés à plusieurs niveaux.

Tu dis que la "Bête" a été vaincue. Je suis en grande partie d'accord. Cette "Bête" représente toutes les manifestations anti-christiques, allant contre l'ordre naturel par le fait de l'exercice du libre-arbitre (toléré jusqu'à un certain niveau de distorsion seulement) et sont très concrètes.
Ce sont de nombreuses entités, certaines plus puissantes que d'autres entités elles aussi intrusives et les dominant, les contraignant, et luttant contre d'autres entités intrusives qui s'opposent à elles.
On ne s'en rend pas compte car ça nous paraît naturel mais l'Humain vit avec de très nombreuses distorsions, blocages, dont on aperçoit l'ampleur quand on s'en libère. C'est vraiment très important, c'est une prison (prison des sens, non-accès ou très difficile à d'autres niveaux niveaux de conscience, prison d'un densité artificiellement plus importante que la normale, prison du corps physique, prison "culturelle", de l'homo economicus, de la guerre dont les tenants et las aboutissants sont aux mains des Illuminatis, de la maladie, de la mort... Toutes ces entraves sont le résultat de distorsions).
Tu parles d'humanité "moutonisée"...
Oui, mais je ne le vois pas de façon péjorative mais bien le résultat d'une volonté forte de contrôle de l'Humanité. Malgré toutes les pressions qu'elle subit, elle a toujours surnagé et n'a pas sombré, même si son comportement n'est pas idéal, loin de là mais elle est soumis à de forts courants anti-christiques, à sa décharge.




Il est vrai que 2006 a été une année importante mais aussi 2003, l'année du pic magnétique (cf. ONCT) du siècle.

Si certaines événements anticipés par certaines entités n'avaient pas été empêchés de se réaliser, la situation sur Terre serait toute autre... vraiment totalement différente et pas en faveur de l'Humanité.
Nous sommes dans la période, le cycle décrit dans l'Apocalypse.
C'est vrai que la "Bête" a énormément perdu de son pouvoir, est très amoindrie mais tout n'est pas encore totalement clarifié.
A continuer et détailler dans le topic ad hoc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seirei

avatar

Nombre de messages : 156
Date d'inscription : 28/06/2007

MessageSujet: Re: Egypte antique   Jeu 23 Aoû - 8:49

Bonjour Ankh,

Les éléments que tu cites sont très intéressents, j'ai fait des recherches sur le texte parlant des bases sous-terraines des pyramides, apparement John Grace est la source de ces informations ( alias Valdamar Valerian), personne connu dans le milieu de l'ufologie et notament pour ses livres Matrix et Matrix 2,3,4..etc... C'est une sorte d'interview traduit par un certain Tristan Perrier indiquant un site internet www.trufax.org site commercial attribué à un groupe nommé "Leading edge International Research Group". Ce groupe n'a aucune reconaissance officiel, mis a part leurs site internet qui références beaucoups d'articles du genre "paranormal".

Apparement le travail de traduction de Tristan Perrier n'est quant à lui pas criticable car avec une recherche rapide sur internet, on peut s'aperçevoir qu'il a traduit de nombreux textes de l'anglais. Il me reste à croire à la bonne foi de M. Grace dont aucune source sérieuse stipule ses relations avec l'US AIR FORCE.

En ce qui concerne Mme BLAVATSKY, je dirais que le Golden Dawn est très obscure pour moi, peut-être que Marcaz pourrait en parler..?

Pour finir, j'ai vu que le symbole de l'énnéagramme (utiliser chez Gurdjieff) serait d'origine souffis (et plus loin egyptienne), en cherchant sur internet, je tombe sur plusieurs site parlant de formation psy surt l'énéagramme et valorisé par le new-age etc...quelqu'un pourrais me donner des informations plus sérieuses ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marcaz40

avatar

Nombre de messages : 421
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Re: Egypte antique   Jeu 23 Aoû - 9:46

Effectivement, Seirei, Blavatsky n'est pas recommandable.

Il y a aussi, outre la "Golden Dawn", la "Société de Thulé", "Allister Crowley", "Enochian Watchtowers", "Black Sun" et tous sont affiliés et influencés aux/par les Zétas.
Blavatsky a eu une grande influence sur la constitution du new-age très largement infiltré par les entités intrusives.... Rudolf Steiner s'est d'aileurs désolidarisé d'elle.

J'en profiterai pour donner dans un autre topic les principales affiliations avec différentes entités déchues et il y en a beaucoup, même très populaires.

Le problème est qu'elle se cautionne en mettant en avant l'archéomètre de Saint-Yves d'Alveydre et d'autres concepts (postérieurement à la mort de ce dernier...) et a détourné certains enseignements.

Je parlerai de l'archéomètre dans le topic sur l'Alchimie.
-----------

Je ne vois pas personnellement de correspondance entre l'Egypte et le symbole de l'ennéagramme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Egypte antique   

Revenir en haut Aller en bas
 
Egypte antique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le nom de l'Egypte antique
» Les étranges oiseaux et hieroglyphes de l'Egypte antique
» Egypte: une reine sort de l'anonymat
» L'Egypte interdit "définitivement" l'excision.
» Composition de l'être dans l'Égypte antique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WingMakers :: WingMakers :: Portail-
Sauter vers: