WingMakers

La question de l'Âme, dans toutes ses déclinaisons.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Alchimie spirituelle et Christianisme johannite

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
marcaz40

avatar

Nombre de messages : 421
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Alchimie spirituelle et Christianisme johannite   Jeu 2 Aoû - 9:32

Parmi les différents topics qui vont être ouverts, il existe un lien fort même si ça peut ne pas paraître évident entre quelques sujets, au premier abord.
Mais il est nécessaire d'approfondir pour voir ce lien.
Je commencerai donc par le topic intitulé "Alchimie spirituelle et christianisme johannite".
Je ne sais pas par quel "bout" commencer, c'est tellement vaste.
Mais en préambule, je dirai que ça n'a quasiment rien à voir avec le christianisme révélé connu.
Comme tout mouvement initiatique authentique, il n'y a pas de sectarisme, de superstition, de prosélytisme.
Les mouvements initiatiques véritables, même différents dans la forme, ont tous le même but : la Gnose, la connaissance intérieure ; l'alchimie, la transformation de la chenille en papillon ; l'intégration de nos aspects supérieurs ou naissance du Christ intérieur et non pas être le canal d'énergies extérieures qui peuvent être très involutives, comme c'est hélas très à la mode aujourd'hui. No
Beaucoup de thèmes seront abordés dans ce topic mais je débuterai d'autres topics tout en continuant celui-ci.
--------------------------------------------

Le christianisme initiatique est aussi appelé "courant Johannite" (en liaison avec Jean). Ce sont les dépositaires et les continuateurs de l'enseignement des Avatars (à préciser davantage une autre fois par rapport à la multi-dimensionnalité de l'Humain) Jésus-9 et Jésus-12 (terminologie à expliquer ultérieurement).

Font partie de ce courant par exemple les Bogomiles, les Rose-Croix (rappel pour certains, pas les mouvements connus actuels se déclarant de ce mouvement mais la Rose-Croix originelle du 17° siècle et qui n'a cessé d'exister depuis dans le secret, même de nos jours), les Cathares pour les principaux.
Raphaël, Initié, représente dans ces tableaux le Christ ayant le majeur et l'index levé, le doigt "visible" représentant le christianisme révélé (l'Eglise de Pierre) largement infiltré par les entités déchues (comme déjà développé sur ONCT et à reprendre là aussi plus tard, dans un autre sujet), le doigt caché représentant l'aspect initiatique, ésotérique et sans distorsion de l'enseignement et de la mission christique (l'Eglise de Jean).
Les diverses manifestations de ce courant, préparés par les Esséniens, n'ont cessé d'exister depuis 2000 ans de façon cachée, pour des raisons de protection face au clergé et de préservation de cet enseignement.
Mais cela n'a pas empêché les persécutions, comme par exemple celle des Cathares dont presque personne ne sait pour quelles raisons ils ont subi ceci (les raisons invoquées qu'on peut lire ici ou là n'ont pas cerné le motif), ni quelle était leur plus importante mission.
Ce courant est aussi lié à Agartha, Shamballa et à l'Alliance des Gardiens, vaste organisation inter-dimensionnelle regroupant les entités spirituellement développées de notre matrice et vivant selon les principes christiques (Amour inconditionnel ; stricte égalité et même respect pour toutes les créatures, quelles qu'elles soient ; respect du libre-arbitre [il existe certaines conditions dans lesquelles une intervention est possible, à voir plus tard]).
Les courants initiatiques véritables ne sont pas cantonnés à l'Humain. Ce sont des courants qui transcendent le temps et l'espace, qui n'en restent pas à du nombrilisme anthropologique, comme si nous étions seuls, non soumis à des cycles cosmiques évolutionnaires qui englobent et dépassent la Terre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marcaz40

avatar

Nombre de messages : 421
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Re: Alchimie spirituelle et Christianisme johannite   Sam 4 Aoû - 11:30

Comme le disait le Christ : "Soyez parfaits comme votre Père céleste est parfait", toute l'oeuvre alchimique est résumée dans cette phrase magnifique !

Mais si peu en ont tenu compte et transformé celui qui avait prononcé une si grande sentence en idole inaccessible, réduisant les Humains à des pécheurs vils (de naissance !!), sans valeur, devant implorer le "pardon" d'un "dieu" colérique et vengeur...

Mais l'alchimie doit s'entendre d'un point de vue spirituel sinon, comme je cite ici Paracelse :
" Arrière donc les faux disciples qui prétendent que cette science divine n'a qu'un but : faire de l'or et de l'argent ; l'alchimie qu'ils déshonorent et prostituent n'a qu'un but : extraire les quintessences des choses, préarer les arcanes, les teintures, les élixirs capables de rendre à l'homme la snté qu'il a perdue sur tous les plans".
On retrouve dans cette phrase à la fois le médecin et l'Initié qu'il était.

Les alchimistes du Moyen-Âge étudiaient certes les phénomènes terrestres, chimiques de la nature mais ceci dans un état d'esprit très "spécial". ils étaient des "adorateurs" (dans le sens noble du terme) de la Nature.
A travers chaque processus chimique de la natre, ils savaient discerner la main de Dieu, la présence des forces organisatrices et ils communiaient avec elles dans la joie et la pureté. Ils les vivaient de l'intérieur, pénétraient en elles, ne faisaient qu'un avec elles dans l'expérience et c'est ceci la véritable connaissance, la Gnose, la connaissance par communion intime. Il n'y a plus distinction de l'observateur et de ce qui est observé mais Unité, Communion.
Ils savaient unir le monde "extérieur" et le monde "intérieur".
Ils voyaient en chaque transformation de la matière et de la nature l'influence invisible des forces spirituelles et ils s'identifiaient eux-mêmes à ce processus chimique pour en tirer des conclusions dans leur propre vie intérieure, dans leur propre quête initiatique, dans leur propre cheminement vers la pierre philosophale.
Par ces expériences, ils en étaient par exemple arrivés à connaître la loi de causalité, l'involution, l'évolution, la réincarnation, etc...
Pour être plus "pratique", par exemple, la perpétuelle transformation des formes leur démontrait l'illusion de la matière et de leur personnalité passagère et ils se disaient alors :
"Si je considère exclusivement le processus extérieur, alors je me sépare de la Source Divine et je penètre sur le chemin de la mort et de la putréfaction, telle la pomme séparée de l'arbre.
Donc, si je m'unis consciemment aux forces spirituelles de la nature qui se manifestent à travers les formes, je deviens un fils de Dieu qui contemple avec admiration les oeuvres de son Père céleste et sa Mère divine pour le produire ensuite à l'intérieur de moi-même en servant le plan cosmique de la création. C'est ainsi que je rentre dans la communion avec la vie éternelle et que je connais la lumière du Christ".
Sous-entendue ici, la lumière intérieure du niveau christique en chacun, que je développerai une autre fois.

Comme le dit la Rose-Croix originelle :
"Le Christ peut naître mille fois sur la terre, s'il ne naît pas en toi, tu le connaîtras pas". R+C
A travers cette introduction, vous pouvez vous rendre compte de la profondeur de ces grands Initiés qu'étaient les vrais alchimistes du Moyen-Âge.
Respect pour eux et leur oeuvre d'incarnation du Verbe.

D'autres choses sont à venir sur ces alchimistes dans des messages ultérieurs.
Tout le meilleur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
meteore interne



Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 17/06/2007

MessageSujet: Re: Alchimie spirituelle et Christianisme johannite   Dim 5 Aoû - 7:59

ca me fait vrement penser au taoisme , on dirait vrement la voix du tao ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marcaz40

avatar

Nombre de messages : 421
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Re: Alchimie spirituelle et Christianisme johannite   Lun 6 Aoû - 7:54

Oui, comme le Tao (d'ailleurs, j'avais l'intention [dans deux messages] de montrer les correspondances cabalistiques entre tao et tarot dans ce même topic !!], mais aussi comme tous les courants initiatiques de par le monde. Mais il y a quelques spécificités qui peuvent plus convenir à un occidental.
Et le christianisme initiatique fait aussi des références et a des liens étroits avec le bouddhisme initiatique et aussi avec le soufisme, sans être exhaustif.
C'est d'ailleurs étonnant (il n'y a là rien de critique, seulement une constatation) comment les occidentaux cherchent souvent exclusivement des enseignements orientaux qui sont bien souvent pas tout à fait adaptés à la "nature" occidentale. Peut-être un besoin d'exotisme ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cristobal
Admin
avatar

Nombre de messages : 2976
Date d'inscription : 11/06/2007

MessageSujet: Re: Alchimie spirituelle et Christianisme johannite   Lun 6 Aoû - 8:09

--- C(h)rist (occident)obal (comme Cristal...)(orient) ---

Cristobal = C(h)rist + Cristal (diamant, dordje, la nature indestructible de l'éveil) = Occident + Orient

"C'est d'ailleurs étonnant (il n'y a là rien de critique, seulement une constatation) comment les occidentaux cherchent souvent exclusivement des enseignements orientaux qui sont bien souvent pas tout à fait adaptés à la "nature" occidentale. Peut-être un besoin d'exotisme ?"

Non, pas vraiment.

Plutôt un souci de synthèse, mais aussi d'authenticité et d'expérience directe et tangible.

Devant toutes ces églises vides, face à tous ces prêtres vides de tout rayonnement, il peut devenir urgent et nécessaire, à certains âges de la vie (verte jeunesse en ce qui me concerne... Very Happy ), d'aller chercher ailleurs, des personnalités, des maîtres (désolé....) spirituels manifestant pleinement sagesse et compassion.

Comme des soleils (lumière de la sagesse et chaleur de la compassion).

Besoin de lumière.

Alors, les évangiles deviennent encore plus vivants, et Maître Eckhart encore plus présent.

Very Happy cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.onnouscachetout.com/forum/index.php?showtopic=395&
marcaz40

avatar

Nombre de messages : 421
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Re: Alchimie spirituelle et Christianisme johannite   Lun 6 Aoû - 8:27

Réduire la spiritualité occidentale au christianisme révélé et mort, empli de distorsions ou à Eckhart est pour le moins un énorme raccourci...

Ce que je voulais dire, c'est que beaucoup cherchent l'exotisme, le dépaysement sans vraiment travailler sur eux-mêmes et sont souvent pris dans par de faux gourous (un des plus dangereux est Saï Baba) et des pratiques pas très adaptées. Je ne parle pas des chercheurs sincères.

L'appartenance au christianisme initiatique nous fait connaître en profondeur aussi les autres courants (bouddhisme, soufisme, taoïsme...dans leur côté initiatique) et ça permet d'avoir une vue unitive des choses. Donc, c'est tout sauf un rejet...!

Comme Jésus-12 d'ailleurs, qui avait suivi plusieurs enseignements, dont au Tibet.

Pourquoi s'excuser d'employer le terme maître à propos d'enseignants, si c'est entendu au sens de quelqu'un qui a acquis la maîtrise sur son être ??
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AMBRE/Ankh

avatar

Nombre de messages : 189
Age : 55
Date d'inscription : 23/06/2007

MessageSujet: Re: Alchimie spirituelle et Christianisme johannite   Lun 6 Aoû - 9:35

"quelqu un qui ne voudrait connaitre que sa voie,
ne co-naitrait pas sa voix..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://antahkarana.forumzen.com/
meteore interne



Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 17/06/2007

MessageSujet: Re: Alchimie spirituelle et Christianisme johannite   Lun 6 Aoû - 12:55

moi ca m as parler ainsi et je suis etonne de voir qu il y as beaucoup de point commun . je n ai pas eu d enseignement catholique ou prothestant ( et je voix que ce n est pas plus mal ...sans critiquer car je ne sais pas trop) mais j ai fait des arts martiaux depuis assez jeunes et la voix de l interieur ressemble as la description de marcaz , peut etre c est une recherche d exotisme , je ne sais pas , j ai appris vrement la base de la base sans faire expret ...a mon avis c est pareil , mais comme les cultures et les langues sont differentes , ba ca prand des tonalites un peu divergente dans le dire , mais dans le profond c est pareil non ?
je sais que certains arts martiaux sont tres initiatiques, moi je me suis arreter avant d etre un maitre ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marcaz40

avatar

Nombre de messages : 421
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Re: Alchimie spirituelle et Christianisme johannite   Lun 6 Aoû - 13:38

Oui, la voie des arts martiaux est une voie pleine de noblesse, très profonde.
Mais je ne parle pas de ça. Je parle du "supermarché" de la pseudo-spiritualité orientale.
Il y a eu la vague "Rampa" où plein de monde voulait devenir moines tibétains, sans tenir compte du fait que les chinois occupaient la région et des difficultés d'existence que ça engendre (sans compter les difficultés physiques et conditions d'existence peu adaptées à la plupart des occidentaux...).
il y a tous ses ouvrages et ses stages de centaines de "yogas" et autres pratiques (très onéreuses...), les multiples faux ashrams, etc...
Ce sont des "pièges à gogos" pour personnes qui attendent des "illuminations" rapides sans travail sur eux. Il y a le même piège dans le new-age avec la promesse de "mondes merveilleux, emplis d'anges, de fleurs et de petits oiseaux, où tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil" sans avoir à lever le petit doigt.
Je ne parle pas des multiples voies de développement spirituel dignes de ce nom qui sont fournies par l'Orient, comme celle que tu as suivi (les arts martiaux, je crois que tu vis au Japon d'ailleurs, Météore Interne) ou le cheminement de Cristobal.
Attention aux assimilations hâtives.
Quant à ta question (sur le fait que ce soit pareil ?), elle a déjà reçu une réponse avec mes précédents messages...et avec la dernière sentence très pertinente d'Ankh.

Rappel : il n'y a aucune correspondance entre l'enseignement catholique ou protestant et le christianisme initiatique, je l'ai déjà souligné dans mon premier message et avec tout ce que j'ai écrit (sur ONCT) à propos des distorsions dans le catholicisme, la persécution des courants johannites ...Crying or Very sad
Pourquoi parler de catholicisme ou de protestantisme alors dans ce topic Question Question

Rappel du premier message :

Mais en préambule, je dirai que ça n'a quasiment rien à voir avec le christianisme révélé connu.
Comme tout mouvement initiatique authentique, il n'y a pas de sectarisme, de superstition, de prosélytisme.
Les mouvements initiatiques véritables, même différents dans la forme, ont tous le même but : la Gnose, la connaissance intérieure ; l'alchimie, la transformation de la chenille en papillon ; l'intégration de nos aspects supérieurs ou naissance du Christ intérieur.


Dernière édition par le Lun 6 Aoû - 16:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
meteore interne



Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 17/06/2007

MessageSujet: Re: Alchimie spirituelle et Christianisme johannite   Lun 6 Aoû - 15:20

ba j accepte cette claque que je me suis mis moi meme ...
je ne connais pas le courant joanite et serieu je veux bien en avoir des precisions , c est un peu sur le chemin vers lequel j avais marche , aujourd hui je doit avouer que je n ai jamais arreter de marcher , mais vrement je suis lent et dans le noir , mais si j arrete c est que je n aurais rien apprit et que je ne respecterai pas ceux qui mon enseigner _.
au debut j ai appris a donner un coup de poing (ou un coup de pied) enfin un truc guerrier primaire , et cette acte au fils du temps c est transforme en innaction , en intention , comme si c etais mon ame qui bougeait ... du physique je suis passer a l interne , mon pseudo as peut etre une signification en ce sens , sauf que le meteore ne peux pas s arreter , j ai compris juste un peu ...
ton mepris des courant asiatique non pur est justifier surtout quant tu dis que ca coute chere , dieu n as pas besoin d argent ...mais ce n est pas vrement asiatique ni inisiatique .
grace as toi aussi je sais que le mouvement sans bouger est un travail que personne ne peux expliquer ni provoquer par une force ( confere les truc de ashtar et de la reconnection ) , mais que le chemin a une voix que seul les oreilles internes peuvent entandre (putain la , ca fait un peux jesus12 mais ce pas fait expres lol ).
apres quant je demandais si c etais pareil , ce n etais bien entendus pas les religions dominantes que je concidaire d apres moi et sans inclure personne (d une reflexion personnelle propre :-) )comme des sectes ( c est a dire pas du cote interne , mais du cote externe )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marcaz40

avatar

Nombre de messages : 421
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Re: Alchimie spirituelle et Christianisme johannite   Lun 6 Aoû - 16:36

D'accord avec toi. Ce n'est pas l'apanage de "courants" s'inspirant de l'orientalisme mais il n'en demeure pas moins que c'est largement majoritaire de nos jours, trés "tendance". Cool

Et il n'y a pas de mépris pour quiconque dans ce que j'ai écrit, juste la constatation que beaucoup recherchent la facilité et sont aisément manipulés.
Mais il n'en demeure pas moins qu'ils tentent quelque chose (tant d'autres se contentent d'être de simples "consommateurs") et sont tout de même en recherche. Il leur faut prendre conscience que le chemin spirituel est difficile et aiguiser leur discernement.

Quel art martial en particulier as-tu pratiqué, Météore interne, STP ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
meteore interne



Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 17/06/2007

MessageSujet: Re: Alchimie spirituelle et Christianisme johannite   Mar 7 Aoû - 8:00

j ai pratique un art martial vietnamien qui n est pas tres repandus en dehors du vietnam il doit y avoir 5 ecoles entre l europe et l amerique du nord , c est assez vieux .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marcaz40

avatar

Nombre de messages : 421
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Re: Alchimie spirituelle et Christianisme johannite   Jeu 9 Aoû - 16:06

Merci Météore interne.

Même s'il est impossible de transcrire l'expérience de l'alchimiste, elle peut être bien définie par une expérience de "combustion".

Il travaillait en même temps dans son laboratoire physique, en réalisant des expériences chimiques et dans son laboratoire "intérieur" des expériences alchimiques.
Les deux expériences étaient intimement liées, car ce qui était vécu intérieurement était la quintessence de l'expérience chimique.
De nos jours, le laboratoire extérieur est remplacé par la vie quotidienne, très initiatrice par l'importance des choses à transformer.
C'est un état de conscience à développer, un yoga véritable de développement d'une conscience des échanges permanents de l'Homme avec ce qui l'entoure.

Pour en revenir à l'expérience de combustion, l'alchimiste prenait conscience que cette combustion était liée à la force d'Amour.
Il prenait conscience aussi qu'il y avait deux sortes "d'amour" qu'on peut appeler "inférieur" et "supérieur" pour simplifier ici.
L'amour inférieur est le feu des passions, de la jalousie, de la haine qui est un feu destructeur, involutif. Dans sa version "douce", il est lié à "l'amour naïf", à l'eau de rose, qui prend comptant comme de l'amour tout ce qui prend l'apparence de l'amour par des paroles sirupeuses. Ca se rencontre dans les religions révélées et beaucoup dans le channeling (pas tous...). Mais l'habit ne fait pas le moine souvent.
Il ne faut pas se fier à la lettre (l'apparence) mais à l'esprit (les forces "invisibles", l'impulsion génératrice).
L'Amour n'est pas quelque chose de niais, de "mou". C'est la force qui dirige la création, la force créatrice, organisatrice et modelante.
L'Amour supérieur est cette force. Mais c'est aussi la combustion supérieure, le feu divin du "sacrifice" de l'inférieur au supérieur, l'oeuvre alchimique de transformation.

Mettre une branche dans un feu, c'est opérer une transformation alchimique. L'alchimiste ne cherche pas à détruire la matière ou sa personnalité (terme désignant chez les Initiés la nature "inférieure" en l'Humain) mais recherche le sacrifice sublimatoire de transformation.
Il veut avant tout purifier la matière, la personnalité, la préparer pour les noces sacrées et mystiques.
Il concevait qu'à la base de toute vie, de toute manifestation, il y avait une combustion, un sacrifice. Il comprenait alors que sa conscience supérieure pouvait grandir en lui, par la combustion, le sacrifice de sa nature "inférieure". Il pouvait même prendre sur lui toutes les choses négatives et les transformer en lumière, en amour et en vie divine. L'homme actuellement dans sa grande majorité fait le contraire (insconsciemment tout de même la plupart du temps...certaines autres entités le font consciemment), c'est-à-dire qu'il attire la vie en provenance de la Source et la transforme en force obscure.
Ce fait est représenté dans le phénomène de la respiration, où l'homme inspire l'oxygène et rejette le gaz carbonique.
Et plus généralement, l'homme pollue à l'extérieur, ce qui n'est qu'un reflet de son état intérieur actuel... La véritable écologie est intérieure, l'extérieur suit l'intérieur.
Alors que l'alchimiste qui possède la pierre philosophale transmute en lui-même le gaz carbonique et rejette de l'oxygène vivifiant, c'est ainsi qu'il transforme le carbone, le charbon noir en diamant, en corps d'incorruptibilité (du carbone au silicium, au final).
Le règne végétal, les plantes font de même : elles aspirent le gaz carbonique et expirent de l'oxygène car elles ont sublimé la force sexuelle et elles élèvent leur sexe (les fleurs) vers le soleil en toute pureté. Les plantes ont "compris" la puissance alchimique de l'Amour divin.

Lorsqu'après la combustion de la matière dans son creuset chimique, l'alchimiste découvrait une formation de sel, une cristallisation, alors il sentait s'élever en lui une pureté divine, il se sentait purifié par la force de l'Amour divin. Il comprenait alors intimement l'enseignement ésotérique christique.
Cette cristallisation était appelé par les alchimistes "pierre d'eau". C'est le diamant, le sentiment d'amour christique cristallisé dans l'alchimiste. L'alchimiste a coagulé le volatil. La pierre d'eau est aussi ésotériquement le "cristal", le "Christ-Al" (Christ manifesté, Al représentant l'Expir divin. A ce propos, le nom attribué à la Source divine par les musulmans est très parlant Allah, synthétisant l'Expir et l'Inspir divin (Al et La).

L'alchimiste n'accordait aucun intérêt à la matière qu'il obtenait dans son creuset. C'était secondaire et il était d'usage de ne pas se servir de l'or physique obtenu pour satisfaire les convoitises de la nature inférieure.
Sur cette Initiation alchimique véritable du Moyen-Âge, rien n'a été écrit de façon non voilée. Ce qui a été publié sont souvent des choses extérieures "d'alchimistes" qui cherchaient à fabriquer de l'or pour l'or.

Ce qui a été publié de mieux, mais qui reste symbolique même si de forte valeur, ce sont des pentacles, des tableaux symboliques qui retracent l'expérience mystique vécue par l'alchimiste (par exemple dans les livres de Henri Kunrath, dans le mutus liber (livre muet...!!) ou dans les symboles secrets de la Rose+croix des 16° et 17° siècles (on retrouve ici l'un des courants authentiques du christianisme johannite, initiatique). Contempler de tels symboles éveille, active certaines forces et facultés, dont l'ADN bien entendu.
Le grand Fulcanelli, un des derniers grands et véritables alchimistes, s'exerçait particulièrement sur le symbolisme des Cathédrales pour développer ses facultés. Il s'exerça ainsi 30 années avant que certains de ses sens supérieurs (à venir dans le topic consacré à la constitution de l'Humain) s'éveillent et qu'il s'empare de la matière première de son oeuvre.
Les livres remplis de symbole permettent au disciple d'aiguiser sa sagacité...Le mot "saga" désigne le verbe pour les platoniciens. La sagacité, c'est la capacité pour l'Homme de recevoir le verbe Universel dans sa pensée, c'est la logique du Logos.
J'espère que tout ceci aura permis justement d'aiguiser votre sagacité, c'est son principal objectif flower !!

A plus tard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seirei

avatar

Nombre de messages : 156
Date d'inscription : 28/06/2007

MessageSujet: Re: Alchimie spirituelle et Christianisme johannite   Mar 21 Aoû - 14:23

Quelle belle leçon!

Il est surprenant comme toutes choses, tous terme, symbole, appellation à une signification aucunement hasardeuse !

Le mot "cristal" par exemple que vous citez marcaz et dont vous donnez la définition est rempli de sens.

Le plus bluffant et pour le nom "Allah" donné par les musulmans. Je n'avais jamais noté cette "symbolique" physique et encore une fois, je comprends mieux pourquoi vous dites qu'il faut essayez de s'initier au niveau occidental pour les occidentaux etc..."

Je crois avoir saisis une bribe de conaissances grâce à cela :

En répetant le mot "Allah", j'ai remarqué ce geste significatif de la langue qui entre dans la bouche au moment du "Al" et qui se couche au moment du "lah", rien de très particulier si l'on prononce cela a la manière occidental, mais en arabe, le nom "Allah" est formé de deux son gluturaux très distinct, la première syllabe "Al" va "aspirer l'aire tout en repliant la langue et la deuxième "lah" va expulser l'air aspirer tout en repliant la langue.

Encore une fois cela peut paraître désuet et tiré par les cheveux mais je trouve que c'est en harmonie avec l'image de l'alchimiste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marcaz40

avatar

Nombre de messages : 421
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Re: Alchimie spirituelle et Christianisme johannite   Mer 22 Aoû - 9:11

Bonjour Seirei,
oui, tous les noms ont une signification profonde. Les prochains messages vont justement montrer quelques correspondances cabalistiques.
Je les donnerai donc en plusieurs fois et même leur lecture et donc leur prise de conscience engendre des processus alchimiques. C'est la cabale, la science du Verbe.

Je poursuivrai ce topic en abordant la Rose+Croix.

Attention, ça peut paraître vertigineux (!) car c'est très alchimique, opératif, agissant, même en le lisant et il ne faut pas tout donner en même temps pour tout bien assimiler et rester en équilibre.

Peut-être que certains d'entre vous connaissent déjà ce qui va être abordé ici.
Ce n'est pas de l'érudition, du "savoir" mort (ça n'a strictement aucun intérêt !!) mais posté (comme j'essaye [et ce n'est pas toujours évident, loin s'en faut !] de faire avec tout ce que je poste) dans un but opératif, "concret" et vivant. Inutile donc d'alourdir inutilement. Ce qui compte, ce sont les énergies contenues et non la lettre.

Le travail intense de purification de l'alchimiste (al-chimie, chimie divine...) est résumée dans le fameux "vitriolum".
Ce qui signifie "Visita Interiora Terrae, Rectificando Invenies Occultum Lapidem, Veram Medicinam" et en français "Visite l'intérieur de la terre et en rectifiant, tu trouveras la pierre cachée, véritable médecine".
Cette formule peut être rapprochée de la formule Rose+Croix I.N.R.I. (Igne Natura Renovatur Integra : la nature se renouvelle intégralement par le Feu).

Le symbole de la R+C est directement lié à l'achimie et les Alchimistes du Moyen-Âge appartenaient à la R+C.
Donc, le symbole de la R+C est une croix grecque (4 branches identiques avec, dans la branche du "nord" la lettre "I", à "l'est" la lettre "N", au "sud" la lettre "R" et à "l'ouest" la lettre "I", ce qui forme INRI, la formule cabalistique des Alchimistes abordée précédemment).
Et au centre apparaît la Rose épanouie. Le symbole apparaît comme 5 carrés identiques, nombre en liaison avec la quint-essence, la cinquième essence, le 5° carré avec la Rose représentant cette quintessence.
La croix est le creuset, l'athanor dans lequel est placée la matière première de l'Oeuvre.

Le Grand Maître de l'Ordre était Christian Rose-Croix (Rosencreuz en Allemand). Christian signifie "serviteur" du Christ cosmique (entendu au niveau dimensionnel correspondant, voir topic sur la multi-dimensionnalité) et intérieur.

La verticalité de la croix représente aussi le principe masculin, "l'esprit" qui féconde la matière et son horizontalité, le principe féminin, la matière qui, fécondée par l'esprit, le réalise en actes.
De la rencontre des deux naît la quintessence, l'enfant "céleste", le Christ Intérieur, la Rose.

Mais ce n'est pas un symbole statique. La croix est en perpétuel mouvement et cette rotation sur elle-même est représentée par la succession des jours et des nuits, des saisons, des incarnations successives.
Ces 2 principes, qui agissent constamment, doivent faire comprendre intérieurement au disciple qu'il est venu pour travailler au sien de la matière, de la croix pour en extraire les quintessences, les prises de conscience initiatiques qui doivent former la Rose au centre de la croix, la conscience christique.
C'est extrèmement subtil, comme le dit la Table d'Emeraude "Tu sépareras la terre du feu, le subtil de l'épais, avec délicatesse et une extrème prudence"

A la prochaine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marcaz40

avatar

Nombre de messages : 421
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Re: Alchimie spirituelle et Christianisme johannite   Jeu 23 Aoû - 9:50

Pour reprendre certains noms sacrés, outre INRI, le mot "Tarot" est un mot cabalistique qui vient de très loin dans le temps.

Le T à la fin indique la rotation des quatre branches de la croix symbolsiée par les 4 premières lettres du mot.
D'ailleurs, dans le mot "rota-tion", on trouve "TARO" ou "ROTA".
Sur la croix, le mot "TAROT" peut se lire aussi "ROTA", "ATOR", "TAOR". C'est le "TAO" oriental. Le "TAO" symbolise l'état de conscience de l'Absolu, du non-manifesté, de la plénitude, du Rien-Tout.
Le "R" rajouté à "TAO" donne TARO" pour indiquer le mouvement du relatif dans l'Absolu.
C'est ainsi qu'est née l'alchimie spirituelle.
On retrouve aussi "HATHOR"...

La croix symbolise la matière (le nombre 4) et par le mouvement perpétuel que lui transmet "l'esprit", la croix tourne, ce qui forme la quadrature du cercle zodiacal.
La quadrature du cercle, c'est le mouvement du temps et la quête initiatique, c'est celle de l'Or du temps. L'Or est le symbole de la perfection réalisée, de l'incorruptibilité, de la conscience christique, c'est la lumière pour les hébreux cabalistes : "l'AOR".
L'Or du temps, c'est le "TA-OR", le temps-or. L'Alchimiste est un chercheur le lumière et pour cela, il extrait les paillettes de la rivière de sa propre vie (on retrouve le fleuve de vie d'ISIS !).
Dans "TA-OR", TA symbolise l'Initiation, c'est l'ambroisie des sages, la nourriture céleste et intérieure donnée par le "soleil".
Et OR c'est la lumière christique réalisée, condensée dans le disciple.
La Rose, c'est l'OR-ES, l'OR-EST, l'or de l'Orient, l'Or du soleil intérieur, l'OR-I-ENT.
La croix, c'est l'Occident, l'incarnation du verbe en chair.
La "divinité" assyrienne ASTAROT a un nom très cabalistique aussi. AS, le principe, l'Unique au-dessus des rois et du pouvoir temporel (cf. jeux de cartes) et TAROT, la roue du temps. Pas besoin de préciser davantage, on retoruve ce qui a été précisé antérieurement...

Le symbole du soleil, un cercle avec un point en son centre représente l'oeuf alchimique.
Le point central symbolise "l'esprit", le soufre des alchimistes. Le cercle symbolise le corps, le sel. La partie médiane, c'est le mercure, les forces animatrices entre le germe spirituel et le corps appelé âme souvent.
C'est aussi le jaune, la coquille et le blanc de l'oeuf...alchimique.
Et le sol (la Terre) a la même racine que soleil (le soleil, le sol-eil, le seul oeil...).

Voici. C'est suffisant pour ce message. Autre message à venir sur des correspondances cabalistiques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seirei

avatar

Nombre de messages : 156
Date d'inscription : 28/06/2007

MessageSujet: Re: Alchimie spirituelle et Christianisme johannite   Jeu 23 Aoû - 11:41

Il est intéressent de faire le lien avec le symbole alchimique de l'eau ( simple cercle) et celui du soleil (cercle avec un point en son centre).

Si le point au centre du symbole solaire est l'âme (le sel), est-ce que cela voudrait dire que l'eau représente le corps ? la chaire ?

Le mot TARO est aussi l'ensemble des éléments fondamentaux : ( O l'omega pour eau, R étant le feu controlé pour l'AIR, A désignant l'alpha, DIEU --> le feu et T la Terre symbole de TAU ou la croix grec)

On peut donc y lire TARO mais aussi ATOR dont parle marcaz (on peut parler de SATOR aussi comme terme cabalistique), on retrouve TORA entre autre.

D'ailleur il est étrange comme le saut de salomon ressemble aux symboles alchimiques des 4 éléments.


Dernière édition par le Jeu 23 Aoû - 12:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AMBRE/Ankh

avatar

Nombre de messages : 189
Age : 55
Date d'inscription : 23/06/2007

MessageSujet: Re: Alchimie spirituelle et Christianisme johannite   Jeu 23 Aoû - 12:11

oui oui ;sujet qui me" travaille" depuis quelques temps...merci Marcaz et Seirei de l aborder

S-ator=laboureur
A-repo=chariot
T-enet=travail
O-péra=oeuvre
R-otas=ourobos

"Hathor" la reine du sud???
"Athanor" le creuset
oui Seirei pour le saut de Salomon..meme question qui revient sans cesse dans mes pensées:


Jean -bleu- AIGLE-automne- AIR- ALEPH
Mathieu -vert- ANGE-hivers -EAU- MEM
Marc -rouge- LION-été- FEU- SHIN

Luc -noir- BOEUF/TAUREAU-printemps- TERRE et ????
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://antahkarana.forumzen.com/
marcaz40

avatar

Nombre de messages : 421
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Re: Alchimie spirituelle et Christianisme johannite   Jeu 23 Aoû - 12:41

Très bonne intuition que vous avez là, Seirei et Ankh !

J'ai justement l'intention de montrer la correspondance avec le sceau de Salomon et l'Alchimie d'ici quelques messages (le message est déjà prêt mais je préfère suivre la logique que je me suis fixé pour ce topic). Vous m'avez devancé. Wink cheers

Notez aussi que le Sceau de Salomon est la représentation "à plat" du merkaba ... et donc appelé aussi "étoile merkaba", nom moins connu de ce symbole.

Bien à vous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AMBRE/Ankh

avatar

Nombre de messages : 189
Age : 55
Date d'inscription : 23/06/2007

MessageSujet: Re: Alchimie spirituelle et Christianisme johannite   Jeu 23 Aoû - 13:02

Arrive vite alors...
t Ambrasse...sisi t as bien lu!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://antahkarana.forumzen.com/
marcaz40

avatar

Nombre de messages : 421
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Re: Alchimie spirituelle et Christianisme johannite   Jeu 23 Aoû - 19:21

Voici le 2° message avec des correspondances cabalistiques, avant de poursuivre le topic.

Tout ce qui est donné ici cabalistiquement a également un rapport direct avec la science enseigné à un petit nombre à Shamballa et au Tibet sous le nom de Kalachakra.

Le mot chakra signifie "roue". On retrouve la roue de la loi aussi chez les Hébreux qu'ila appellent... Thora (voir précédent message pour les correspondances), même si évidemment c'est devenu quelque chose d'aride et superstitieux, comme souvent dans les religions révélées.
La roue se retrouve dans le dixième arcane du tarot : la roue de la fortune, la rotation de la croix.
Si vous désirez pénétrer cette science sacrée, je vous conseille fortement l'étude de l'archéomètre de Saint Yves d'Alveydre dont voici par exemple une belle reproduction en couleur au lien suivant :

http://www.crystalinks.com/styves.html

Même sa visualisation méditative déclenche des processus évolutifs.
Vous constaterez que tout est en base 12 christique, contrairement à la fausse kabbale que l'on retrouve abondamment, avec par exemple l'Arbre de Vie à 10 ou 11 centres, séphiroth, très répandu. C'est une des distorsions les plus répandues et une des plus "populaires". Le véritable Arbre de Vie, "naturel", si je peux m'exprimer ainsi, possède 12 centres.

Dans la personnalité incarnée, l'Humain est mû par trois grandes forces : la pensée, le coeur et la volonté.

Celui qui travaille sur lui doit s'éveiller dans la pensée par l'étude de la Cabale vivante, l'étude du Verbe vivant et universel. Il doit développer la Sagesse, la sagacité (même racine que sagesse), pour obtenir la pensée illuminée.

Il doit aussi développer l'Amour supérieur, inconditionnel et cela correspond à l'étude de la Magie (dans le sens premier et noble du terme), c'est-à-dire la conscience des échanges que l'homme entretient constamment avec tout ce qui l'entoure, le développement de l'harmonie.

Mais aussi il faut développer la pureté, principe féminin de la vérité. Cette pureté est liée au sexe, à la volonté, au mouvement réalisateur, ce qui correspond à l'étude de l'Alchimie, donc de la transformation et de la sublimation des énergies.

Cabale, Magie, Alchimie, les 3 voies de développement rencontrées dans tout courant initiatique authentique (ou de tout "chercheur" spirituel authentique).
Il s'agit surtout d'une "étude" pratique, sur soi-même, intérieure. Il ne s'agit pas de se gorger de connaissances livresques tout aussi encombrantes que restant extérieures si non appliquées.
On peut citer quelques phrases alchimiques de Jésus comme :
"Et ils ne passeront pas par la seconde mort"
"Celui qui était mort et qui est vivant"
"Celui qui vit après la mort"
...
et l'épisode de Lazare qui est la description camouflée de l'Initiation, de la mort initiatique.
Les Alchimistes nomment la mort initiatique l'oeuvre au noir. C'est le travail de purification intense, sur la matière de l'oeuvre, l'oeuvre de préparation et c'est assurément la plus importante.
L'oeuvre au blanc représente l'acquisition de la maîtrise sur soi-même tout en communiant consciemment avec tout ce qui entoure l'alchimiste.

L'oeuvre au rouge représente la puissance de "l'esprit", l'Amour supérieur qui transforme tout en or, en lumière.
C'est le pain blanc et le vin rouge qui ne font qu'un (signification initiatique de la communion).
Si l'on reprend le tarot, l'arcane 13 représente la mort. C'est la mort initiatique, l'acquisition de la conscience christique (le Christ est au milieu de ses 12 disciples, le 13° ; allusion à la dimension 12, dimension de l'état christique séparant les mondes manifestés et non-manifestés, la libération de la manifestation étant représenté par le 13).

Enfin, je voulai conclure ce deuxième message contenant des correspondances cabalistiques importantes sur le nombre 40, très souvent évoqué (40 jours de Jonas dans le ventre de la baleine [symbolisme très parlant !], les 40 jours de Jésus dans le désert par exemples).
C'est aussi un nombre qui correspond à la mort initiatique, à l'oeuvre au noir.
A plus tard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seirei

avatar

Nombre de messages : 156
Date d'inscription : 28/06/2007

MessageSujet: Re: Alchimie spirituelle et Christianisme johannite   Ven 24 Aoû - 8:07

Merci marcaz pour ces nombreuses informations.

Pourriez-vous expliquer ce qu'est le "Kalachakra" ?, quels sont les éléments en rapports avec la cabale ?

J'ai lu un résumé de l'archéomètre mais je n'ai pas compris comment s'y prendre pour utilisé cet outils (mis à part en représentation méditative).

Je ne connais pas vraiment la cabale, parlez-vous du livre mystique juif ? ou est-ce une autre cabale ? (Alchimique ?)

Qu'est-ce que la Cabale vivante ?

Comment accomplir une étude pratique de ces voies si nous n'avons pas un accès aux leçons ?

Pour finir, pourriez-vous (si vous avez le temps Smile ) approfondir le sujet sur le Grand Oeuvre, car les éléments que vous apportez sur "La cabale, la magie et l'alchimie" me font penser à cette trinité philosophale à accomplir avant la transmutation solaire.
Pourriez-vous éclaircir le point de l'Oeuf philosophal ?

Merci d'avance
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marcaz40

avatar

Nombre de messages : 421
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Re: Alchimie spirituelle et Christianisme johannite   Ven 24 Aoû - 13:48

Seirei :

Pourriez-vous expliquer ce qu'est le "Kalachakra" ?, quels sont les éléments en rapports avec la cabale ?

L'archéomètre est un mandala représentant toutes les forces harmonieuses de l'Univers (le lien intime entre traditions initiatiques est souligné encore une fois, après les correspondances Rose+Croix et Tao, Allah, le lamaïsme, etc...).
Le Kalachakra est une initiation qui dure 12 jours (encore ce sacré 12 cheers ...) précédée de préparation et de purification (encore toujours les mêmes étapes incontournables...).

L'Initiation proprement dite consistera en la visualisation du mandala "Kalachakra" (mais pour la tradition chrétienne, occidentale, on peut prendre l'archéomètre). L'Initiation se déroule dans une pièce spécialement aménagée, protégée de courants néfastes.

Les 3 premières lignes dessinées près du centre du mandala sont de couleur...noire, blanche et rouge (on a déjà vu ça quelque part Smile).

Il y a aussi des danses sacrées (il y a beaucoup de méditations en mouvement dans le courant johannite et on retrouve aussi les derviches tourneurs dans le soufisme, etc...)

Mais on retrouve aussi le même type de rites chez les Indiens d'Amérique, auxquels je suis lié très intimement et profondément et qui me tiennent particulièrement à coeur.

Le cercle, la roue de médecine, le cercle avec une croix à l'intérieur représente le processus évolutionnaire, médecine étant entendue dans ce sens.
Ils ont INIPI, le rite sacré de purification (la loge à transpirer), CHANNONPA, le rite de la pipe sacrée, rite purificateur et de mise en contact avec WAKAN TANKA, le Grand Esprit, WIWANYAK WACHIPI, la terrible Initiation rappelant la dureté de certaines Initiations antiques plus connue sous le nom de "Danse du Soleil"; le tout s'inscrivant dans des cercles et accompagné de danses.
Je suis très ému en écrivant ceci et en débordant peut-être un peu mais l'unité à travers les nations et les continents et l'authenticité de ces rites m'ont toujours beaucoup touché.

Seirei :

J'ai lu un résumé de l'archéomètre mais je n'ai pas compris comment s'y prendre pour utilisé cet outils (mis à part en représentation méditative).


Comme le rite du Kalachakra, par un processus méditatif. Les signes que vous trouverez sont familiers et le fait qu'ils soient disposés en harmonie ensemble dans un même symbole qui en fait la force.

Seirei :

Je ne connais pas vraiment la cabale, parlez-vous du livre mystique juif ? ou est-ce une autre cabale ? (Alchimique ?)

Qu'est-ce que la Cabale vivante ?



La cabale n'a pas d'affiliation précise. C'est la purification et le développement de la pensée claire, de la sagacité et de la sagesse.
Comme beaucoup de textes révélées, la Kabbale juive contient beaucoup de distorsions.

Seirei :

Comment accomplir une étude pratique de ces voies si nous n'avons pas un accès aux leçons ?

Pour finir, pourriez-vous (si vous avez le temps Smile ) approfondir le sujet sur le Grand Oeuvre, car les éléments que vous apportez sur "La cabale, la magie et l'alchimie" me font penser à cette trinité philosophale à accomplir avant la transmutation solaire.


La base de l'Initiation est la purification, l'oeuvre au noir des 3 centres (pensée, sentiment, volonté).
Ceci s'effectue par un travail quotidien assidu. Tout travail spirituel authentique convient ici.
C'est dans les petites choses que naissent les grandes choses.
Je vais donner par la suite d'autres éléments de connaissance initiatique comme la méthode du caducée ou méthode de l'extase et de l'instase ou encore danse cosmique (tiens, encore la danse Smile ).

Seirei :

Pourriez-vous éclaircir le point de l'Oeuf philosophal ?

Pour que le poussin (l'enfant intérieur) puisse éclore et donc briser la coquille de la limitation dans une forme manifestée, s'en libérer, le jaune de l'oeuf (qui représente l'état christique potentiel, l'atome christique) doit se "nourrir" de la personnalité (du blanc), l'intégrer, la transmuer, l'alchimiser pour naître accompli.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marcaz40

avatar

Nombre de messages : 421
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Re: Alchimie spirituelle et Christianisme johannite   Dim 2 Sep - 10:39

Comme j'avais promis d'aborder le thème de la sorcellerie et la "Bête du Gévaudan" en particulier, sur ONCT, voici donc ce thème.

Dans le cadre de ce topic, je vais donc aborder un peu avec ce message la sorcellerie, non pas pour cautionner ces pratiques..., mais pour montrer que c'est le même processus d'identification, de fusion qui permet la réalisation d'un état (comme l'état christique par exemple).

Seulement, les buts et les conséquences ne sont pas les mêmes...

Pour illustrer ceci, je décrirai avec assez de détails l'histoire de "la Bête du Gévaudan".

Mais c'est tout à fait applicable à d'autres transformations "alchimiques" (ici, ténébreuses) comme les vampires, par exemple en Grèce, où beaucoup de témoignages historiques (et les annales akashiques) confirment le fait.

Pour en revenir à la "Bête du Gévaudan", il faut se replacer dans le contexte de l'époque.
Les Français avaient une culture celte, très proches de la Nature, des animaux et des plantes. Le druidisme était en étroite relation avec les plantes en particulier.
Les catholiques ont interdit ces croyances, les assimilant à de la sorcellerie. La chape de plomb était énorme, les gens brimées, tout était "perversion" et "péché" (le sexe, le plaisir d'un bon repas, etc...). Le pouvoir appartenait à la noblesse oisive et au clergé complice et dictateur de pensée et de croyances.
Les "petites gens" s'apercevaient en outre que le clergé était du côté des nobles, des possédants, alors qu'il répétait encore et encore "heureux les pauvres, ils iront tout au droit au paradis" et autres inepties...
Leur vie ne valait donc rien, ele n'avait aucun but évolutif.
Certains ont voulu conserver leurs pratiques de soins avec les plantes, invoquer des "dieux" celtes comme Cernunnos ou Beltane.
Beaucoup de femmes furent arrêtées et 8 millions furent exterminées...
Ceci déclencha et libéra d'immenses forces ténébreuses, involutives qui pénétrèrent dans les humains (puisque ce sont eux qui ont déclenché ces forces).

Nous subissons encore les courants involutifs de ces immenses forces, il suffit de regarder le monde. Mais ce ne sont pas les seuls courants involutifs.

Donc, si on prend ensemble la connaissance de la Nature (animaux et plantes), l'asservissement du "peuple", les forces ténébreuses déclenchées par les répressions sanglantes et inhumaines de l'Inquisition, on en arrive à des épidémies de phénomènes comme les loup-garous et les vampires, à certaines époques.

Alors, bien sûr, certains vont sourire ici et c'est une réaction qui est dans l'air du temps sur ces questions.
Mais c'est sérieux et bien réel ! C'est l'application du principe de transmutation alchimique, pris d'un côté obscur.

Ceci est à rapprocher du chamanisme. Mais dans le chamanisme, il y a des côtés obscurs (très répandu actuellement) et un côté initatique dans certaines cultures comme les animaux-totem chez les Indiens d'Amérique (mais effectué avec de longues préparations adéquates, par des personnes compétentes, en invoquant les vertus de l'animal considéré seulement).
Mais personnellement, je trouve que l'Humain a en lui-même un potentiel évolutionnaire complet, jusqu'à la Conscience Cosmique, Pure Conscience sans support de manifestation.
Mais le shamanisme peut permettre d'ancrer des vertus déficientes chez quelqu'un...

Donc, la volonté de s'émanciper et de retrouver du "pouvoir" personnel, totalement brimé et réprimé, a poussé certains (et certaines) à s'adonner à la sorcellerie. C'est le contexte qui a poussé à ça.

Le but est de renforcer, de rendre "vivant", puissant ce qui, est appelé le corps astral par certains. Ce corps est stimulé fortement par l'imagination (pas dans dans le sens donné maintenant, mais dans le sens de concentration sur un "objet" de méditation pour lui donner de la force). Le processus méditatif (spirituellement parlant) déclenche les mêmes réactions.
Cette stimulation de "l'imagination", de l'activité du corps astral, était très renforcée par des substances hallucinogènes (sécrétions du crapaud [on retrouve la bave du crapaud sur les légendes concernant les sorcières. Notez aussi que certains toxicomanes lèchent les crapauds à cause de cette substance...], onguent à base de plantes dont [sans être exhaustif pour rester prudent sur un forum, on ne sait jamais...], la belladone et la datura).

En France, à l'époque, le symbole de la puissance et de la liberté, c'était le loup.

Ils se concentraient donc fortement sur le loup, la conscience modifiée plongeait dans l'imagination ainsi créée et ils parcouraient en imagination les forêts et les plaines, avec puissance et liberté.
La concentration était si forte qu'une certaine matérialisation se produisait. Des personnes apercevaient les formes mi-humaines, mi-loup, gigantesques, dans la nature et étaient fortement effrayées.

Une petite parenthèse sur la peur. Quand vous avez peur, votre énergie vous quitte par les pieds et se dirige vers ce qui a causé la peur qui l'absorbe (on dit d'ailleurs qu'on a "les jambes coupées", on vit comme une sorte de transe inconsciente lors de très grande peurs, on est paralysé).

Donc, cette énergie était absorbée par les loup-garous, qui gagnaient encore en puissance jusqu'à acquérir suffisamment d'énergie pour se matérialiser encore plus.
Ils commençaient à manger de la viande crue et renforçaient le côté obscur du loup, animal par ailleurs très noble et dont les distorsions ont été induites par le comportement de l'homme et d'autres entités à son encontre.
Ils attaquaient alors physiquement les troupeaux et les hommes.

Les dossiers de l'Inquisition regorgent d'exemples.
Par exemple, un loup-garou qui a reçu une balle non fatale immédiatement et après, on avait trouvé un homme mort dans son lit, une balle dans le corps.

Une autre fois, un loup-garou s'était jeté sur un chassuer qui avait alors sorti un couteau et coupé une patte.

Il avait alors rapporté au seigneur du domaine ces faits de chasse. Quand il a sorti la patte, il s'agissait d'un bras de femme. Et cette femme a été ensuite facilement repérée, arrêtée, torturée par l'Inquisition et brûlée, pour renforcer encore plus l'égrégore ténébreux...

Alors, bien sûr, je ne raconte pas ceci pour le "sensationnel", mais pour montrer la puissance des égrégores et les facultés alchimiques qui sont en chacun. On dispose donc d'un grand pouvoir lumineux (et ténébreux, mais ça on le voit...) qui peut transformer radicalement le monde. Utilisons-le sans nous priver. L'Homme peut incarner le Divin.

Bien à Vous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marcaz40

avatar

Nombre de messages : 421
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Re: Alchimie spirituelle et Christianisme johannite   Lun 3 Sep - 16:40

Il est évidemment aussi possible de se transformer en n'importe quoi, ou du moins sans aller jusqu'à la transformation physique, attirer certaines caractéristiques de certains animaux.

Le shamanisme évolutif permet d'attirer les vertus et qualités de certains animaux.

Mais je ne le conseille pas, sans être bien préparé et avec des maîtres lumineux en la matière, ce qui est rare.

On peut se transformer, de la même manière, en Christ. Nous avons le potentiel en nous et c'est bien mieux !

On parle d'ailleurs justement aujourd'hui de "jeunes loups aux dents longues" (et le langage retrace exactement ce qu'ils attirent, ce ne sont pas des images, l'intuition juste a guidé la création de ses expressions), prêts à tout et à se "battre" pour "réussir", même à évincer l'autre.
Ils ont souvent beaucoup d'énergie qu'ils captent à ces égrégores ténébreux.
Ils font de la magie grise sans le savoir en voulant être les "premiers" et ne savent pas la destinée et la déchéance qu'ils se préparent...

Pour revenir aux loup-garous et autres transformations peu engageantes, les gens amplifiaient leur puissance à d'autres niveaux aussi.
Ils acquéraient le pouvoir du "mauvais oeil", ils pouvaient influencer les gens à distance, causer des maladies, etc...

Mais il y avait une contrepartie terrible. Le lien avec les aspects supérieurs de l'être était rompu. Ils ne pouvaient plus se réincarner dans le chemin évolutionnaire de l'humain, certains se réincarnant en loups et introduisant des distorsions supplémentaires dans cette noble espèce.

C'est ça, "vendre son âme au diable", comme le dit le langage populaire. On acquière des pouvoirs mais au prix de perdre son âme, de ne plus être relié aux aspects supérieurs de l'être non incarnées, relié à un égrégore ténébreux fournissant une apparence de vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Alchimie spirituelle et Christianisme johannite   

Revenir en haut Aller en bas
 
Alchimie spirituelle et Christianisme johannite
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 10Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
 Sujets similaires
-
» Manuscrit d'alchimie
» site l'alchimie du coeur
» [Alchimie] Digestion
» Alchimie spirituelle et magie Hermetique;Precipiter un défaut,une passion nocive... dans la matiere, avant dissolution.
» L'alchimie spirituelle

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WingMakers :: WingMakers :: Portail-
Sauter vers: