WingMakers

La question de l'Âme, dans toutes ses déclinaisons.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 heart1001 (e-motions & movies) - heart1001.wordpress.com

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Cristobal
Admin
avatar

Nombre de messages : 3218
Date d'inscription : 11/06/2007

MessageSujet: Re: heart1001 (e-motions & movies) - heart1001.wordpress.com   Mar 26 Sep - 22:32

--- Star Trek Discovery - Brillant... ---




Star Trek Discovery - Deux épisodes à ce jour sur Netflix, pour une entame tout à fait magnifique. Et moi qui ne connais pas vraiment les centaines d'épisodes de la saga qui se sont déployés au fil des âges, berçant moultes générations de récits inspirants et engageants, je me réjouis, n'ayant pour l'heure connu et apprécié vraiment que le seul et premier "Star Trek" de J. J. Abrams (le deuxième n'était surtout qu'une déception, et le troisième film mené par Justin Lin un pensum douloureux, lent et fortement ennuyeux), je me réjouis donc, tel un nouveau-né entrant dans les premières phases illuminées de quelques rêves en toutes couleurs et brillances.

Aux débuts étaient la lumière et la couleur. Sables ocres et blancs de quelques déserts en manque d'eau, arpentés par les deux héroïnes qui vont mener la danse tout du long des deux premiers épisodes d'une première saison qui en comptera quinze. Tels des êtres divins venant en paix pour que se répandent longue vie et prospérité dans l'univers, c'est du moins l'intention apparemment toujours première, ces humains hautement évolués technologiquement téléportent leurs corps divins depuis leurs vaisseaux toujours très entreprenants. Chariots de feu qui apparaissent depuis l'océan des nuages en tourbillons (.... on rejoint la Bible....), ces visions célestes et proprement ahurissantes alimenteront nombres de mythes et fonderont sans doute ici et là quelques religions, pour certaines salvatrices, et pour d'autres aliénantes, barbares et destructrices.

Une idée, un concept déposés dans l'esprit plus ou moins embrumé d'êtres en phases ascensionnelles, permettront souvent  de co-créer de véritables sauts évolutifs, des bonds quantiques. Gagner du temps, ouvrir de plus grandes perspectives, embrasser le présent pour un futur brillant, voilà le credo et la très juste et noble intention qui animent les humains arpentant les étoiles et les systèmes solaires aux creux de leurs vaisseaux aux formes désormais mythiques, voire même mystiques pour certains.

Seulement voilà, prétendre ici et là à qui veut bien l'entendre, à supposé que les logiciels de traduction Klingon - Anglais - Klingon fonctionnent toujours avec brio et en toutes circonstances, annoncer avec un grand sourire et sans doute les bras et le coeur ouverts qu'en vérité mes amis "nous venons en paix", ne protège en rien de la guerre et de ses grandes portes de fer et de sang, mugissantes, dégoulinantes et explosant de toutes parts comme en un sortilège de pure magie noire.

La splendeur des décors et des costumes, l'excellence des effets spéciaux, la très riche et brillante palette des couleurs, la vraiment bonne dynamique de l'ensemble (mention spéciale aussi à la minute et demi du générique d'ouverture...), font des tous débuts de "Star Trek Discovery" un spectacle tout à fait captivant, magnifique, et en tous points formidablement réjouissant, avec même pour les fans des toutes premières heures, la possibilité de choisir les sous-titres en Klingon.

Voilà pour cette toute première et excellente impression. Une série qui fait jeu égal à cette heure avec nombre de films de hautes et remarquables tenues. Espérons que le tout proche avenir, les semaines qui viennent en fait, nous permettrons de parler d'une création authentique apte à marquer les esprits durablement, pour les générations et les générations à venir, et qui sait, les siècles et les siècles.

Longue Vie et Prospérité, comme on dit par chez nous, et bravo aussi aux Klingons magnifiques.

https://heart1001.wordpress.com/2017/09/26/star-trek-discovery-brillant/

------------------------------

Nunti-Sunya,
Et,
Adonai de la Source Première.

Very Happy  Very Happy  Very Happy  Very Happy

_________________
Vers l'Infini et au-delà... https://twitter.com/WhatAboutSoul
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.onnouscachetout.com/forum/index.php?showtopic=395&
Cristobal
Admin
avatar

Nombre de messages : 3218
Date d'inscription : 11/06/2007

MessageSujet: Re: heart1001 (e-motions & movies) - heart1001.wordpress.com   Sam 30 Sep - 15:19

--- Blade Runner Anime - Black Out 2022 ---





Troisième court-métrage en guise de célébration, d'attente et d'objet transitionnel nous séparant du "Blade Runner" originel et de son déploiement trente-cinq ans plus tard en mode 2049, voici sans doute le plus complet et magnifique d'entre eux : "Black Out 2022" en mode anime. Quinze minutes qui racontent la destruction d'un monde, l'effacement des mémoires, l'éradication des identités, et le conflit sanglant entre les humains et les androïdes qui semblent eux ne pas avoir le temps vraiment de rêver de moutons électriques.

Devenus Nexus 8, avec une durée de vie égale à celle des humains, ils sont employés à se combattre les uns les autres sur les champs de bataille, véritables super-soldats et/ou sans doute esclaves aussi, aux origines, dédiés à satisfaire les désirs des humains.

Imprégné et animé de belle façon de nombre des codes génétiques et signatures de couleurs, brumes orangées et bleues, de l'ancien et du nouveau monde, effondrements de pluies et corps suspendus, pensifs, immobiles et virevoltants, déflagrations fluorescentes pour ténèbres dilacérées et désespérées, ce film d'animation poursuit son chemin sans faiblesses ni remords, nous donnant à sentir et à voir aussi quelques saveurs récurrentes comme toutes droites venues de "Ghost in the Shell" : déambulations automobiles sur autoroutes nocturnes avec lumières dansantes pour pare-brises et vitres zébrées de pluies, poupées interloquées et silencieuses installées là comme autant de points d'interrogation nous aidant à contempler la nature même de ce que nous appelons l'âme, l'esprit et le sens de l'existence, Nexus 8 virevoltant et rugissant corps et âme vers quelque annihilation guerrière qui pourrait bien sonner et ouvrir en grand les portes de l'éternité, colombe blanche déjà prête à prendre son envol dans ciel enfin éclatant et pour toujours pur et bleu, nous sommes tout du long invités à célébrer un "Blade Runner 2049" qui semble pour l'heure recueillir un toujours croissant et de plus en plus gigantesque assentiment fédérateur.

Belle et inspirée transition nous rappelant combien le "Blade Runner" original et premier du nom a fécondé un nombre incalculable de films, d'animes et de jeux vidéos tout du long de ces trente-cinq dernières années, "Black Out 2022" nous donnerait même envie de poursuivre plus avant sa trajectoire par-delà le temps, les modes et les époques. Comme si une boucle était bouclée, et que l'on rêverait de voir se déployer, pour un nouveau départ, déferlements de licornes en papier et de chair et d'os, lumières tamisées et ruminations désabusées, pour quelques dizaines d'années encore, en épisodes entremêlés et génétiquement liés.

https://heart1001.wordpress.com/2017/09/30/blade-runner-anime-black-out-2022/

-------------------------------

Nunti-Sunya,
Et,
Adonai de la Source Première.

Very Happy  Very Happy  Very Happy  Very Happy

_________________
Vers l'Infini et au-delà... https://twitter.com/WhatAboutSoul
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.onnouscachetout.com/forum/index.php?showtopic=395&
Cristobal
Admin
avatar

Nombre de messages : 3218
Date d'inscription : 11/06/2007

MessageSujet: Re: heart1001 (e-motions & movies) - heart1001.wordpress.com   Dim 19 Nov - 19:07

--- Enlightened - De la lumière et autres considérations (une histoire de l'infamie)... ---




C’était en 2011, déjà, mais c’est d’aujourd’hui toujours, voilà dix-huit épisodes de vingt-cinq minutes chacun emmenés et centrés, animés et enlevés brillamment par le pas léger et inspiré de Laura Dern questionnant le sens de son existence et sa place dans une société qui semble comme envahie par des êtres humains en phase relativement avancée et majoritaire d’hébétude, de corruption, d’anéantissement et d’affaissement de leurs corps et âmes, comme si une gigantesque vague de peur ne cessait de déferler sur les êtres et les choses.

S’éveillant peu à peu à ce qui fait d’un être humain un être idéalement de plus en plus conscient de lui-même, et donc capable toujours plus et mieux d’énoncer son irréductible singularité au sein d’une communauté à l’écoute et en éveil, Laura Dern avance dans la vie, pétillante et irritée, irritante peut-être par moments aussi, naïve parfois, fragile et forte tout à la fois, héroïne d’un âge nouveau en quête d’authenticité et de vérité.

La suite ici :

https://heart1001.wordpress.com/2017/11/19/enlightened-de-la-lumiere-et-autres-considerations/

--------------------------------------

Nunti-Sunya,
Et,
Adonai de la Source Première.

Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy


_________________
Vers l'Infini et au-delà... https://twitter.com/WhatAboutSoul
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.onnouscachetout.com/forum/index.php?showtopic=395&
Cristobal
Admin
avatar

Nombre de messages : 3218
Date d'inscription : 11/06/2007

MessageSujet: Re: heart1001 (e-motions & movies) - heart1001.wordpress.com   Sam 2 Déc - 21:29

--- Valerian - 2° Séance - Film Kaléidoscope ---






« Valérian et la Cité des Mille Planètes » est sans doute le « Grand Oeuvre » de Luc Besson qui a mis là tous ses rêves, toutes ses aspirations, et une bonne partie de sa vie. Un film Kaléidoscope, un film Feu d’artifice, un film Corne d’abondance, un film boîte de Pandore qui déverse à grands flots rugissants, scintillants, tintinabulants et émerveillants des cascades niagaresques de trouvailles multicolores et de perles non moins chatoyantes.

Et c’est la raison pour laquelle, devant le déferlement proprement ahurissant (mais dans le bon sens du terme finalement) des scènes, des histoires et des personnages, il est juste et bon de s’accorder quelques pauses salvatrices, du moins lors des premières séances.

Ce film est à l’égal d’un vaste et quasiment infini océan, tout de textures et de créatures entremêlées. On y trouve des joyaux, des êtres de toutes couleurs, des créatures improbables, des histoires et des fragments de scènes, des films à l’intérieur de films à l’intérieur de films à l’intérieur du film. Ce pourrait être aussi le champ immense, étrange et tournoyant d’une sorte d’Inconscient Collectif, charriant dans ses plaines des mythes en avalanches, des figures archétypes, des symboles qui ne cessent de chanter et de s’entrechoquer, de se mêler et de se transformer, changeant formes et couleurs comme en un rêve éveillé.

La totalité de l'article, ici :

https://heart1001.wordpress.com/2017/12/02/valerian-2-seance-film-kaleidoscope/

----------------------------

Nunti-Sunya,
Et,
Adonai de la Source Première.

Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy

_________________
Vers l'Infini et au-delà... https://twitter.com/WhatAboutSoul
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.onnouscachetout.com/forum/index.php?showtopic=395&
Cristobal
Admin
avatar

Nombre de messages : 3218
Date d'inscription : 11/06/2007

MessageSujet: Re: heart1001 (e-motions & movies) - heart1001.wordpress.com   Lun 4 Déc - 17:12

--- The Killing - Striking, With a Touch of Twin Peaks ---





« The Killing », disponible sur Netflix dans son intégralité (4 saisons – 1/13, 2/13, 3/10, 4/6, soit 42 épisodes, il fallait le dire…), est une série brillante, toute de clarté et de lumière nimbée, paradoxe étonnant en soi puisque nous sommes conviés à arpenter les bas-fonds d’une humanité en désespérance, suintante de sang, de viol et de meurtre.

Mais, avec intelligence et un art consommé de l’équilibre et de la parfaite maîtrise du tempo, le sordide inévitable est suggéré toujours bien plutôt qu’assené vulgairement, de sorte que le spectateur ne se voit pas transformé en crapaud voyeur comme il arrive dans nombre de contes et merveilles.

N’ayant parcouru à cette heure que les deux premiers épisodes, le plongeon a été immédiat et captivant. Ce qui frappe avec vigueur et bonheur, c’est d’abord la splendeur de la photo, les vastes espaces ouverts et scintillants, cette pluie de Seattle qui n’en finit pas de tomber....

La totalité de l'article, ici :

https://heart1001.wordpress.com/2017/12/04/the-killing-striking/

------------------------------

Nunti-Sunya,
Et,
Adonai de la Source Première.

Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy

----------------------------

_________________
Vers l'Infini et au-delà... https://twitter.com/WhatAboutSoul
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.onnouscachetout.com/forum/index.php?showtopic=395&
Cristobal
Admin
avatar

Nombre de messages : 3218
Date d'inscription : 11/06/2007

MessageSujet: Re: heart1001 (e-motions & movies) - heart1001.wordpress.com   Ven 22 Déc - 12:18

--- Dunkirk, la déception... ---





Je n’ai pas pour habitude d’écrire à propos de films décevants, mais après tout, il est en toutes choses des exceptions, et ces quelques mots en font partie. Pour le plaisir d’écrire toujours, « Dunkirk » de Christopher Nolan est sans doute le moins bon des films de l’auteur à ce jour, ce qui est suffisamment rare pour être souligné. Et cette perception s’inscrit aussi bien sûr au sein de l’avalanche tout à fait réjouissante, époustouflante et proprement ahurissante de films qu’il nous est donné de découvrir depuis ces dernières années, véritable âge d’or pour le cinéma, tant la profusion d’images, de sons et d’histoires de toutes natures se déploient en cascades toutes enveloppantes par la grâce des supports de toutes natures, et notamment bien sûr de nos amis du côté de Netflix, Amazon Prime (moins tout de même), Rakuten, OCS, Google films, Molotov et autres confrères/compères.

Notre culture et notre connaissance des images en mouvement ne fait que grandir, et de façon quasi exponentielle si nous nous y engageons, ce qui explique la déception (toute relative) qui est la mienne alors que je découvrais le film de Christopher Nolan en ligne.

Prises de vue en images réelles, pas d’effets spéciaux (ou très peu), tout ceci est mené de très belle façon, et cette excellente idée d’entremêler trois perceptions différentes de l’écoulement du temps promettait un canevas sans doute captivant, et à tout le moins très intelligent.

Mais le film est statique, car tel est bien son propos délibéré,.....

La totalité de l'article, ici :

https://heart1001.wordpress.com/2017/12/22/dunkirk-la-deception/

--------------------------------

Nunti-Sunya,
Et,
Adonai de la Source Première.

Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy

_________________
Vers l'Infini et au-delà... https://twitter.com/WhatAboutSoul
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.onnouscachetout.com/forum/index.php?showtopic=395&
Cristobal
Admin
avatar

Nombre de messages : 3218
Date d'inscription : 11/06/2007

MessageSujet: Re: heart1001 (e-motions & movies) - heart1001.wordpress.com   Jeu 28 Déc - 8:23

--- Star Wars : Les Derniers Jedi (Obsession B.com) ---





« The Force is Everywhere, and for Everyone » (Anonymus)

---------------------------------------

Critique rédigée par Nicolas Mouchel sur ObsessionB.com (lien ci-dessous) :

Avec LES DERNIERS JEDI, 8e épisode de STAR WARS, Rian Johnson livre une déconstruction méthodique de la saga initiée par Georges Lucas, tout en se révélant être l’un des épisodes les plus riches et spectaculaires. Une alchimie miraculeuse… {Little spoilers inside}

Saga « bigger than cinema », la franchise Star Wars déchaîne les passions depuis plus de 40 ans et plus particulièrement ces 20 dernières années suite à la sortie de la nouvelle trilogie de Georges Lucas, quasi unanimement conspuée par les fans. A l’annonce de la mise en chantier de trois nouveaux épisodes suite au rachat de la licence par Disney, la machine à fantasmes a tourné à plein régime. Réalisé par J.J. Abrams, Le Réveil de la Force s’est attiré en 2015 une volée de bois vert par une large majorité d’adorateurs binaires et une bonne partie de la critique qui reprochait au film du créateur de Lost un épisode beaucoup trop référentiel et donc sans grande originalité ni ambition scénaristique. Deux ans après, Luke et sa bande sont de retour dans Les Derniers Jedi, devant la caméra de Rian Johnson. Le réalisateur, venu du cinéma indépendant et salué pour ses deux longs-métrages Brick et Looper, avait la lourde tâche de faire mieux qu’Abrams et de réconcilier tout le monde…

La suite ici :

https://heart1001.wordpress.com/2017/12/28/star-wars-les-derniers-jedi-obsession-b-com-the-force-is-everywhere-when-and-for-everyone-anonymus/

----------------------------

Nunti-Sunya,
Et,
Adonai de la Source Première.

Very Happy  Very Happy  Very Happy  Very Happy  

_________________
Vers l'Infini et au-delà... https://twitter.com/WhatAboutSoul
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.onnouscachetout.com/forum/index.php?showtopic=395&
Cristobal
Admin
avatar

Nombre de messages : 3218
Date d'inscription : 11/06/2007

MessageSujet: Re: heart1001 (e-motions & movies) - heart1001.wordpress.com   Lun 8 Jan - 14:03

--- Carnage Park - Whiteness in the Bloody Mud ---





C'est l'histoire d'une descente aux Enfers, brutale et saignante. C'est l'histoire de sociopathes et autre psychopathe qui créent et génèrent noirceur, douleur, peurs et horreurs dégoulinantes et collantes tout alentour. C'est l'histoire du petit chaperon rouge, non blanc, qui s'est trouvé emporté, un beau jour d'été, dans l'immensité irradiante d'un désert de silence. C'est l'histoire toujours plus atroce qui nous montre un monde qui s'éteint, lentement, brutalement, et comme irrémédiablement.

La blancheur incarnée s'en est allée faire un voyage de plus en plus effarant au coeur de ténèbres de boues et de sang. Elle a trouvé sur son chemin des corps torturés, des êtres enchaînés et comme alignés en un jeu macabre de massacres. Elle a suivi la route toujours plus tortueuse et torturante dessinée pour elle par un psychopathe l'invitant à descendre au coeur des de la nuit.

La lumière s'éteint comme engloutie par un épais et fatal couvercle d'ombres.....

La suite ici :

https://heart1001.wordpress.com/2018/01/08/carnage-park-whiteness-in-the-bloody-mud/

----------------------------

Nunti-Sunya,
Et,
Adonai de la Source Première.

Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy


_________________
Vers l'Infini et au-delà... https://twitter.com/WhatAboutSoul
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.onnouscachetout.com/forum/index.php?showtopic=395&
Cristobal
Admin
avatar

Nombre de messages : 3218
Date d'inscription : 11/06/2007

MessageSujet: Re: heart1001 (e-motions & movies) - heart1001.wordpress.com   Mar 23 Jan - 16:38

--- mother! - Invading Darkness ---




Attention, "menus" spoilers ici-bas... !!!

De nouveau cette affiche, magnifique, pour dire quelques mots de ce film saisissant et il faut le chanter/grimacer, excellent en tous points. Un film coup de poing, comme un hurlement de rage à la face de l'écran, des écrans de nos consciences, ou plutôt inconsciences. Darren Aronofsky sait, à tout le moins comme tout artiste et créateur authentique, apte à ouvrir les antennes de son esprit et à observer certains thèmes et autres lignes de force majeures qui ne cessent de parcourir ce que nous nommons habituellement le champ de l'inconscient collectif de l'humanité, Darren Aronofsky perçoit, sent et connaît peut-être même suffisamment consciemment ce qui se trame depuis des lustres dans les soubassements de notre planète.

Et l'artiste saisit à pleine main, malaxe et pétrit la matière première de son indignation en un film brillant lancé à toute allure, le plus souvent, tel un happening évidemment impeccablement maîtrisé.

La maison corps d'abord, la maison ville, la maison monde et pourquoi pas finalement la maison univers, ce corps de bois à étages et soubassements, truffé de pièces et de recoins, que l'on ne cesse d'arranger, d'embellir et de reconstruire, se met à tourner en spirales...

La suite ici :

https://heart1001.wordpress.com/2018/01/23/mother-invading-darkness/

--------------------------------

Nunti-Sunya,
Et,
Adonai de la Source Première.

Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy

_________________
Vers l'Infini et au-delà... https://twitter.com/WhatAboutSoul
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.onnouscachetout.com/forum/index.php?showtopic=395&
Cristobal
Admin
avatar

Nombre de messages : 3218
Date d'inscription : 11/06/2007

MessageSujet: Re: heart1001 (e-motions & movies) - heart1001.wordpress.com   Sam 3 Fév - 9:07

--- The Last Days On Mars - A Good Job ? ---





Dix millions de dollars de budget seulement pour ce film qui tutoie régulièrement de bien plus coûteuses productions du genre. Des acteurs connus, qui n'ont à dire certes que quelques lignes de dialogues convenus, au service d'une histoire devenue au fil de ces dernières années maintes fois déclinée. Un film sans prétentions aucune dont l'objectif est certes de nous divertir, voire même ici de nous inspirer quelques réflexions peut-être profondes et éclairantes.

On y trouve ici et là des emprunts et autres saveurs venus tout droit, et par exemple, de "Ghosts of Mars" de John Carpenter, ou encore "Mission to Mars" de Brian de Palma, sans oublier bien sûr "Seul sur Mars" de Ridley Scott, et le tout baignant dans la délicieuse atmosphère initiée là encore par Ridley Scott avec "Alien", celle qui nous donne à voir et à entendre les grognements, les hurlements, les cris de terreur, la suffocation, le désespoir et la mort par envahissement et aliénation, la corruption des corps et des âmes, le trouble généralisé, l'abaissement du niveau de conscience pour une extinction plus ou moins certaine et décidée de la lumière, lumière matraquée inlassablement par quelques substances de noire origine se déployant en vagues rampantes de désolation et dévastation.

La mise en scène des moments de panique et de meurtre apparaît ici et là un peu confuse dans sa mise en images, mais cela est en phase après tout avec cette histoire de dégénérescence et de déliquescence programmée.

La suite ici :

https://heart1001.wordpress.com/2018/02/03/the-last-days-on-mars/

----------------------------------

Nunti-Sunya,
Et,
Adonai de la Source Première.

Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy

_________________
Vers l'Infini et au-delà... https://twitter.com/WhatAboutSoul
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.onnouscachetout.com/forum/index.php?showtopic=395&
Cristobal
Admin
avatar

Nombre de messages : 3218
Date d'inscription : 11/06/2007

MessageSujet: Re: heart1001 (e-motions & movies) - heart1001.wordpress.com   Lun 12 Mar - 15:51

--- Annihilation - We Are The Halluci-Nation... ---




Époustouflant. Je sors de la séance Netflix, et m'engage en cet instant à dire quelques choses à propos de ce grand film. Création brillante de son auteur Alex Garland qui signe ici "seulement" son deuxième film en tant que réalisateur, et à qui on souhaite une très longue vie de créateur pour notre plus grand plaisir et bonheur à tous. On saluera aussi, et au passage Netflix, qui, profitant des circonstances, et saisissant intelligemment les opportunités, signe là un coup de maître en achetant cette pépite, ce diamant noir et multicolore de la science-fiction.

En alignement et en résonance de phase, sur des bien des points, avec le déjà fameux "Premier Contact" de Denis Villeneuve (la thématique de la rencontre, de l'embrassement et de l'embrasement des mondes autres, celle de la confrontation aliénigène et de la recherche d'un langage commun, voire même d'une immersion en terres étrangères), cette vision plus ou moins consciente d'un monde fait de miroirs reflétant d'autres mondes, et comme à l'infini, ne cesse de circuler, de déambuler et de louvoyer dans les arrière-plans de notre imaginaire, à l'image de grands fleuves racontant des histoires aux sonorités étranges.

Attention, sans doute quelques spoilers à venir......

Le premier monde est gris et marron plutôt, carré et coupé d'angles droits, comme vide et desséché, à l'image des coquilles vides qui s'empilent et jonchent les rivages toujours plus amers d'univers en déshérence, sombrant doucement et sans faire trop de bruits dans quelques clairs-obscurs de grande fatigue. C'est là le point de départ de nos héroïnes qui sont prêtes déjà à quitter sans regrets cette immense fatigue et désolation qui enserre leurs vies à l'abandon. Sans attaches aucune pour un monde qui semble ne leur avoir apporté que dépression, souffrances de toutes natures et déréliction, elles s'engagent plus avant par-delà le mur arc-en-ciel aux formes dansantes et changeantes, résolues à écrire d'autres histoires au sein d'autres possibles territoires.

Et là où le film de Denis Villeneuve ("Premier Contact") nous donnait à voir....

La suite ici :

https://heart1001.wordpress.com/2018/03/12/annihilation-we-are-the-halluci-nation/

----------------------------

Post-Scriptum : Pour les bienheureux qui connaissent l'anglais, on lira avec grande attention "Interview With A Psychic Assassin" (Inelia Benz - -->>... ici pour le livre +++ ), livre qui s'est mis à résonner en cet instant, et qui donne toute son amplitude et sa force au film d'Alex Garland quand on a en mémoire cette thématique éclaircie de la nouvelle couleur co-créée par le couple originel Adam & Ève.

Que ceux qui ont des oreilles entendent....

Nunti-Sunya,
Et,
Adonai de la Source Première.

Very Happy  Very Happy  Very Happy  Very Happy

_________________
Vers l'Infini et au-delà... https://twitter.com/WhatAboutSoul
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.onnouscachetout.com/forum/index.php?showtopic=395&
Cristobal
Admin
avatar

Nombre de messages : 3218
Date d'inscription : 11/06/2007

MessageSujet: Re: heart1001 (e-motions & movies) - heart1001.wordpress.com   Sam 24 Mar - 16:31

--- Mise à Mort du Cerf Sacré - Kubrickien... ---





C'est la fête au village, du moins chez les "pauvres" qui découvrent, ébahis et comme frappés de saisissement, ce qui se raconte et se vit au pays des riches de Los Angeles. C'est l'histoire d'un chef d'oeuvre en mouvement mis en scène par un réalisateur qui se nourrit aux sources éternelles de deux des plus grands maîtres en cinéma à ce jour. On navigue ici dans la photo magnifique comme seuls en sont capables Terrence Malick, ici et là, et surtout Stanley Kubrick, omniprésent.

Mais bien sûr, et c'est là toute la beauté de ce film, Yorgos Lanthimos, réalisateur de haute brillance, écrit et forge son propre film, nous emmenant de scènes en scènes toutes aussi magnifiques les unes que les autres, avec une caméra offrant de grandioses plans fixes aux gigantesques envergures baignées d'une lumière.... clinique.

Car c'est un monde sans poussières, sans débris, sans scories et sans résidus aucun qu'il nous est donné de voir. Un monde impeccablement aligné, parfaitement calibré, qui semble en tous points par le mental seul contrôlé. Comme si la pulsation chaude et rouge des émotions avait perdu sa place, comme oubliée et effacée, ne donnant à voir qu'une gigantesque coquille vide, parfaite mais vide.

Dans cette famille parfaite sous tous rapports, si le chirurgien de père prend soin des coeurs en souffrances de ses patients, et si les murs de la clinique n'en finissent pas de crier et de clamer leur blancheur éblouissante et étourdissante,.....

La suite ici :

https://heart1001.wordpress.com/2018/03/24/mise-a-mort-du-cerf-sacre-kubrickien/

---------------------------------------

Nunti-Sunya,
Et,
Adonai de la Source Première.

Very Happy  Very Happy  Very Happy  Very Happy

_________________
Vers l'Infini et au-delà... https://twitter.com/WhatAboutSoul
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.onnouscachetout.com/forum/index.php?showtopic=395&
Cristobal
Admin
avatar

Nombre de messages : 3218
Date d'inscription : 11/06/2007

MessageSujet: Re: heart1001 (e-motions & movies) - heart1001.wordpress.com   Lun 26 Mar - 23:10

--- Saimdang, Memoir of Colors (Netflix) ---




Quelques mots seulement, et j’imagine pour l’instant, à chaud et en mode coup de coeur, pour cette série venue de la Corée du Sud, et dont je découvre à cette heure le tout premier épisode.

Impressions éparses et réjouissantes grâce au déferlement intelligemment aligné de clarté, de jeunesse et de fraîcheur tant des acteurs, actrices, que du cadre général. On assiste à une succession impressionnante de plans tous plus magnifiques les uns que les autres, que ce soit en Corée du Sud (les intérieurs pour l’instant) qu’en Italie. La lumière est toujours vibrante, le cadre presque souvent sublime et toujours impeccable, avec cette surprise scintillante et étale de suivre les péripéties d’une potentielle jeune professeure d’université experte en arts plastiques en quête de vérité et porteuse corps et âme d’honnêteté.




Il y a aussi et bien sûr cette découverte pour le spectateur enthousiaste et prêt toujours à embrasser le mode inspirant de l’éblouissement, cette découverte donc du peuple de la Corée du Sud, différent de nous autres occidentaux, et en même temps si proche et si identique à nos aspirations d’êtres humains.

Mais sans doute votre humble serviteur a-t-il déjà vécu, dans une vie passée, au Pays du Matin Frais, du Matin Calme, puisque tel est le surnom donné à ce pays d’Asie qui semble si jeune à ma mémoire, à mon regard.

Saimdang, Memoir of Colors, ou la fraîcheur.

Encore une fois et et comme toujours souvent, merci Netflix pour cette belle et réjouissante découverte.

https://heart1001.wordpress.com/2018/03/27/saimdang-memoir-of-colors-de-la-fraicheur-en-toutes-choses-netflix/

-------------------------------------

Nunti-Sunya,
Et,
Adonai de la Source Première.

Very Happy  Very Happy  Very Happy  Very Happy

_________________
Vers l'Infini et au-delà... https://twitter.com/WhatAboutSoul
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.onnouscachetout.com/forum/index.php?showtopic=395&
Cristobal
Admin
avatar

Nombre de messages : 3218
Date d'inscription : 11/06/2007

MessageSujet: Re: heart1001 (e-motions & movies) - heart1001.wordpress.com   Lun 16 Avr - 16:32

--- Lost in Space (Netflix) ---





Ce qui est frappant ici et tout d'abord, c'est la qualité des effets spéciaux et la luminosité et clarté scintillante de la photo, hissant la série, dès les premières minutes, au niveau des tous meilleurs films hollywoodiens et d'ailleurs. Et la bonne nouvelle aussi, c'est que cette excellente impression ne s'effritera pas au fil des épisodes, la série se déployant même en majesté tout du long, réservant toujours beaucoup d'actions et d'aventures au spectateur intrigué et amusé souvent, même si, en sa qualité de spectacle dédié aux petits et aux grands, la structure archétype et les schémas de comportement fort pédagogiquement alignés célébrant la famille modèle pourront ennuyer certains, tout en rassurant toujours les enfants assis devant l'écran.

Mais il y a là une bonne énergie solaire, embuée d'optimisme et de candeur, chacun sachant que rien de trop grave ni d'irrémédiable ne devrait envahir toute la scène, même si la vie reste constamment menacée. Spectacle enjoué et de qualité toujours, de belle et chaude tonalité, le récit ravive nos lectures enfantines quand nous savions qu'à la fin, tout se passerait tout de même bien.

Une fois accoutumés et prêts à entrer dans la vie de cette famille modèle des Robinsons de l'espace (un Robinson est une personne qui vit seule dans la nature), on suit avec intérêt les péripéties du récit, en se délectant à l'avance des prouesses technologiques accomplies, de l'intelligence, du calme, voire même de la sérénité pour ainsi dire inaltérable de ces héros du quotidien qui sont pour chacun d'entre eux des experts en leurs domaines. Depuis la figure centrale de la mère, ingénieure en chef, experte en conception de vaisseaux spatiaux, depuis les moteurs, jusqu'à la résistance des matériaux, en passant par la physique des fluides et des gaz, sans oublier des connaissances avancées en astrophysique, et le tout au service d'un corps aux capacités quasiment sur-humaines, aucune blessures même sérieuses ne pouvant stopper, ne serait-ce qu'un moment, sa marche en avant vers le progrès, un progrès toujours au service de la clarté de la connaissance en constante et fortement accélérée évolution (la très belle scène d'ascension spatiale), sans oublier le père et ses qualités guerrières, sans oublier non plus et surtout les enfants, tous plus intelligents, enjoués et équilibrés les uns que les autres, on s'étonne en fait grandement (on risque même, aux débuts, de frôler l'état de choc avancé...) de ne pas voir au coeur de cette cellule familiale aucun chien aimant à la fourrure dorée, car non, en vérité, de Golden Retriever il n'y a point, mais robot magnifique il y a bien.

Et c'est tout l'intérêt de ce récit bien sûr que de convoquer.....

La suite ici :

https://heart1001.wordpress.com/2018/04/16/lost-in-space/

-------------------------------

Nunti-Sunya,
Et,
Adonai de la Source Première.

Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy

_________________
Vers l'Infini et au-delà... https://twitter.com/WhatAboutSoul
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.onnouscachetout.com/forum/index.php?showtopic=395&
Cristobal
Admin
avatar

Nombre de messages : 3218
Date d'inscription : 11/06/2007

MessageSujet: Re: heart1001 (e-motions & movies) - heart1001.wordpress.com   Lun 21 Mai - 16:28

--- Tout l'Argent du Monde ---




"Getty finit par accepter de payer une rançon de 3 millions de dollars : sur cette somme, 2,2 millions sont en effet déductibles des impôts. Il fournit les 800 000 dollars restants sous la forme d'un prêt remboursable par son fils avec 4% d'intérêts." (Wikipedia)

Ridley Scott est un maître en cinéma, un créateur authentique, un visionnaire, un artiste accompli capable d'explorer tous les genres d'une façon le plus souvent éclatante et rayonnante. Que ce soit ici dans le travelling qui ouvre le film, avec la conjugaison de la musique, le jeu avec le noir et blanc et les couleurs, pour nous dire dans cette ouverture opératique l'allant, la liberté, la joie amusée et l'insouciance d'un adolescent en route pour l'exploration du monde, ou bien encore dans la peinture d'un homme âgé, figure de grand-père et incarnation de l'avarice s'entourant d'oeuvres d'art qui traversent les siècles toutes de panache et de valeurs ajoutées, ce qui frappe tout au long (long) du film, c'est la maîtrise impeccable de l'espace, la splendeur de la photo et la direction d'acteur toujours de haute tenue. En bref, on peut parler ici de perfection formelle et d'aisance évidente, Ridley Scott ayant même décidé, compte-tenu des circonstances, de tourner de nouveau et à la dernière minute plusieurs scènes de son film, Christopher Plummer prenant la place de Kevin Spacey.

Quant à l'histoire, valait-elle un film ?.....

La suite de l'article ici :

https://heart1001.wordpress.com/2018/05/21/tout-largent-du-monde/

Nunti-Sunya,
Et,
Adonai de la Source Première.

Very Happy  Very Happy  Very Happy  Very Happy

_________________
Vers l'Infini et au-delà... https://twitter.com/WhatAboutSoul
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.onnouscachetout.com/forum/index.php?showtopic=395&
Cristobal
Admin
avatar

Nombre de messages : 3218
Date d'inscription : 11/06/2007

MessageSujet: Re: heart1001 (e-motions & movies) - heart1001.wordpress.com   Jeu 24 Mai - 18:57

--- American Hero - Hubrissime ---




Bien plus drôle et réussi que "Hancock", et pour assurément beaucoup, beaucoup, beaucoup moins d'argent, ce film est la découverte du jour (disponible sur OCS), avec très régulièrement pour le spectateur un sourire amusé, voire même ici et là une joie bruyante et qui s'exprime longuement.

"American Hero", ou l'histoire d'un gars a priori bien ordinaire, à supposé que l'intelligence, un esprit cultivé et un sens de l'humour bien accroché soient des qualités partagées par les milliards d'êtres humains bien "ordinaires" de cette planète. Et c'est toute la joie que génère ce film justement, qui nous parle des êtres humains extraordinaires que nous sommes tous potentiellement, dès lors que parvenons à transcender nos limites, nos croyances. Avec cette problématique bien traitée du super-man qui doit apprendre et savoir ce qu'il fera de ses super-pouvoirs.

Un grand pouvoir engendre de grandes responsabilités, et cet apprentissage rapidement et légèrement troussé il est vrai, survolé même, déploie justement le champ/chant de la joie, l'existence au quotidien accédant ici et là à l'étrange, à la magie, à l'émerveillement toujours présents pour peu qu'il y ait dans la conscience du héros une vision éclairante et inspirée...., ce qui n'est pas vraiment le cas.

Un film sur l'apprentissage donc....

To be continued here :

https://heart1001.wordpress.com/2018/05/24/american-hero-hubrissime/

------------------------------------

Nunti-Sunya,
Et,
Adonai de la Source Première.

Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy

_________________
Vers l'Infini et au-delà... https://twitter.com/WhatAboutSoul
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.onnouscachetout.com/forum/index.php?showtopic=395&
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: heart1001 (e-motions & movies) - heart1001.wordpress.com   

Revenir en haut Aller en bas
 
heart1001 (e-motions & movies) - heart1001.wordpress.com
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WingMakers :: WingMakers :: Portail-
Sauter vers: