WingMakers

La question de l'Âme, dans toutes ses déclinaisons.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Géopolitique, Empire US, Economie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 8 ... 14  Suivant
AuteurMessage
christa



Nombre de messages : 183
Date d'inscription : 06/12/2007

MessageSujet: Re: Géopolitique, Empire US, Economie   Mer 30 Jan - 18:19

Tu as raison Cristobal

ce n'est qu'un début mais on voit que de plus en plus de choses sont finalement dénoncées, genre de choses qui ne l'étaient pas autrefois
et c'est bien tant mieux, on voit finalement que bien des choses sont en train de se diriger tout droit vers le gouffre profond et sans fin et en fait, c'est ce qu'il faut pour que nous en arrivions finalement à un grand nettoyage que nous attendons depuis bien longtemps pour que nous puissions enfin passer à autre chose.

cheers


Christa

sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cristobal
Admin


Nombre de messages : 2472
Date d'inscription : 11/06/2007

MessageSujet: Re: Géopolitique, Empire US, Economie   Dim 3 Fév - 21:47

--- USA : la moitié des états menacés de faillite ---

Le Réseau Voltaire relaie cette information selon laquelle environ la moitié des états fédérés, soit plus précisément 25 états, seraient menacés de faillite.

Extrait de cette brève :

"Le prochain président des États-Unis devra donc affronter une situation sans précédent : à son arrivée à la Maison-Blanche, en 2009, la moitié des États fédérés seront en faillite et interrompront une partie de leurs services (santé, éducation…). Cette situation ne manquera pas de raviver les plaies jamais fermées de la guerre de sécession, de plonger le pays dans son ensemble dans une crise politique, et d’ébranler les institutions fédérales elles-mêmes."

En écho à cet état de sécession de paiement, et de récession états-unienne, maintenant de plus en plus présente et envahissante, j'ai en tête, comme beaucoup d'internautes je crois, les quelques images du tout prochain film "Cloverfield", qui semble porter à l'écran, selon moi, l'état matériel, moral et psychologique de ce pays et de ses habitants, à la veille d'une gigantesque implosion (la récession étant l'aboutissement et le maître mot, la manifestation d'une conjonction de multiples et innombrables facteurs), d'un effondrement et d'un repli sur soi qui devraient durer une bonne poignée d'années.

À travers cette histoire de monstre, destructeur et incontrôlable, incarnant l'Autre (Ben Laden ? Very Happy ) et le Mal (l'Axe du Mal ? Very Happy ), et mettant à sac la Cité US, frappant et décapitant la Statue de la Liberté, on en apprendra aussi beaucoup sur l'état du monde, tant il est vrai que les artistes, lorsqu'ils sont authentiquement créateurs, ont la capacité de mettre en scène et de représenter, souvent avec plus ou moins d'avance sur leur temps (ici, ce sera une quasi-synchronicité), le Monde tel qu'il est.

Ils donnent à voir, au sens propre et au sens figuré.

Sources :

-- le court article du "Réseau Voltaire", ici :

http://www.voltairenet.org/article154794.html

-- le site de "Cloverfield", ici :

http://www.cloverfield.fr/

_________________
Vers l'Infini et au-delà... https://twitter.com/WhatAboutSoul
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.onnouscachetout.com/forum/index.php?showtopic=395&
Cristobal
Admin


Nombre de messages : 2472
Date d'inscription : 11/06/2007

MessageSujet: Re: Géopolitique, Empire US, Economie   Mer 6 Fév - 8:45

--- Voter : pour quoi faire ? ---

Nous le savons tous, le Traité Constitutionnel Européen, rejeté par plus de 54% des français lors d'un référendum, a été finalement validé et accepté par la caste politique de ce même peuple français.

Il est devenu clair et patent, que voter est devenu un geste inutile désormais, puisqu'il est possible, dans notre pays, et dans les "démocraties" alentour, de bafouer le suffrage universel sans provoquer de vagues ni de remous.

Aussi, et bien que la procédure lancée sur le site http://29mai.eu soit en passe de recueillir un millier de plaignants (dont votre serviteur Very Happy ), l'abstention sera, je le crois, la nouvelle ligne d'horizon de bien des citoyens trompés et abusés.

Je signale au passage cet article qui résume bien le sentiment général.

On notera qu'il y est aussi possible d'imprimer un bulletin de vote d'un nouveau genre Very Happy Very Happy Very Happy .

Une forme de dépit, certes, mais aussi une autre façon de participer, quand même.

L'article en question, ici :

http://blog.monolecte.fr/post/2008/02/05/La-grande-illusion

_________________
Vers l'Infini et au-delà... https://twitter.com/WhatAboutSoul
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.onnouscachetout.com/forum/index.php?showtopic=395&
Cristobal
Admin


Nombre de messages : 2472
Date d'inscription : 11/06/2007

MessageSujet: Re: Géopolitique, Empire US, Economie   Mer 6 Fév - 20:10

--- Récession : nous y sommes (aux USA d'abord) ---

Un billet sur topicalbear, qui reprend les données du jour : l'ISM (indice de l'activité non manufacturière, soit 80% de l'activité économique aux USA, si je ne me trompe... Very Happy ) a chuté brutalement en-dessous de 50.

Cela indique une baisse brutale (ici) et importante de l'activité économique, et c'est un signe "objectif" de récession effective, c'est-à-dire l'entrée dans une période plus ou moins longue de ralentissement généralisé des circuits de production.

Comme un moteur en sous-régime, en train d'étouffer.

Une machine grippée.

Extrait :

"Le système bancaire, déjà fragilisé malgré un environnement encore peu dégradé va devoir faire face à une pression de plus en plus forte : Cette fois les défaillances ne seront plus limitées aux subprimes ou montages plus ou moins exotiques comme les SIVs, mais elles vont s'étendre progressivement à tous les acteurs économiques :

- Emprunteurs "prime" et "Alt-A" (il y a aussi de nombreux prêts exotiques et à haut risques chez ces emprunteurs), et tous les ménages ayant des prêts à la consommation qui verront leurs revenus baisser à cause de la crise.

- Industries et commerces qui seront frappées par la chute de la consommation avec faillites à la clé.

- institutions financières et assurances.

Ce qui devrait nous alerter particulièrement sur la puissance potentielle de la crise qui débute est le fait que des banques ayant un rang de leader mondial comme Citigroup sont déjà en difficulté alors que les conditions économiques commencent à peine à se déteriorer."


Source : l'article complet, avec graphique ( Very Happy ), ici :

http://tropicalbear.over-blog.com/article-16384875.html

_________________
Vers l'Infini et au-delà... https://twitter.com/WhatAboutSoul
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.onnouscachetout.com/forum/index.php?showtopic=395&
Cristobal
Admin


Nombre de messages : 2472
Date d'inscription : 11/06/2007

MessageSujet: Re: Géopolitique, Empire US, Economie   Jeu 7 Fév - 23:26

--- Versailles : 4 février 2008, ou le déni de démocratie (TCE) ---

En mémoire de la forfaiture du 4 février 2008, quelques minutes de vidéo pour témoigner, et ne pas oublier cette cohorte de parlementaires vendus, de droite comme de gauche, rassemblement d'oligarques qui font profession de mensonge, et qui n'hésitent pas à bafouer le suffrage universel, croyant, tragiquement, que l'on peut construire l'Europe contre les Peuples.

L'Histoire oubliera cet attroupement de médiocres constitués en parlement, à moins qu'ils ne laissent qu'une vilaine tache, une vilaine trace, sorte de rature recroquevillée, reflet délavé au coin d'une page, soubresaut sénile d'un corps politique définitivement rongé par la gangrène mortifère de leurs esprits étroits.

Le Temps qui déroule son orbe mettra en perspective l'incroyable aveuglement de cette caste politique de fin de cycle, incapable de porter les aspirations des peuples.

Nous sommes arrivés dans le temps des nabots et des nains, fourmillement d'êtres besogneux, incapables de contempler l'horizon de leur devenir, mais seulement préoccupés par l'éphémère vacuité de leurs carrières respectives, s'égayant dans la contemplation de leurs privilèges.

Jour de deuil et de consternation.

http://www.oulala.net/Portail/article.php3?id_article=3294

_________________
Vers l'Infini et au-delà... https://twitter.com/WhatAboutSoul
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.onnouscachetout.com/forum/index.php?showtopic=395&
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Géopolitique, Empire US, Economie   Ven 8 Fév - 8:12

.


Dernière édition par adzo le Mer 19 Aoû - 12:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
christa



Nombre de messages : 183
Date d'inscription : 06/12/2007

MessageSujet: Re: Géopolitique, Empire US, Economie   Sam 9 Fév - 17:13

Quand les nations ne collaborent même pas ensemble, on a l'impression d'être encore loin de la paix ........




Une vaste campagne d’attentats islamistes aurait dû terroriser l’Europe entre le 20 et le 28 janvier. Elle a été déjouée in extremis par la DGSE française et son homologue espagnole, le CNI, sous la supervision de José Luis Rodríguez Zapatero. Mais ces attentats étaient attendus par l’OTAN pour pouvoir intervenir militairement au Pakistan. Thierry Meyssan révèle les dessous de cette machination avortée.



@voltairenet.org



study


flower



Christa
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cristobal
Admin


Nombre de messages : 2472
Date d'inscription : 11/06/2007

MessageSujet: Re: Géopolitique, Empire US, Economie   Lun 11 Fév - 20:19

--- La Crise du Capitalisme Financier (Bernard Maris) : vidéo ---

Petit résumé donné par contreinfo.info, qui précède l'entretien vidéo donné par Bernard Maris (économiste de "gauche" ?!!!??!! Very Happy , qui livre toujours des exposés clairs, pédagogiques, et sans langue de bois Very Happy ) :

« Il y a un système d’opacité totale, sans transparence. On n’est pas dans un système d’efficience, pas dans un système d’auto-régulation, dans un système qui va à l’équilibre. Nous sommes dans un système d’opacité qui peut conduire à n’importe quelle panique. »

« Le problème de la crise du crédit, c’est que s’il n’y a plus de crédit les boites s’arrêtent, elles licencient, les gens se retrouvent au chômage. On peut avoir une crise de type 1929. Mais je ne le crois pas. »

« Cela peut avoir des conséquences sur les économies réelles. Il ne faut pas croire que les économies émergentes comme la Chine, sont à l’abri. Ce ne sont pas des économies qui fonctionnent en autarcie. Au contraire. La Chine est financée par des capitaux américains et produit pour les consommateurs américains. »

« On a une sphére financière qui normalement est chargée de mettre de l’huile dans les rouages mais qui capte à elle seule une grosse partie de la valeur produite par le travail. C’est une sphère qui ne produit pas de valeur. A partir du moment ou elle s’hypertrophie, si elle capte trop de valeur de l’économie réelle, celle-ci peut s’arrêter. »


La vidéo se trouve sur cette page-là :

http://contreinfo.info/article.php3?id_article=1676

_________________
Vers l'Infini et au-delà... https://twitter.com/WhatAboutSoul
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.onnouscachetout.com/forum/index.php?showtopic=395&
Cristobal
Admin


Nombre de messages : 2472
Date d'inscription : 11/06/2007

MessageSujet: Re: Géopolitique, Empire US, Economie   Sam 16 Fév - 23:33

--- Rehausseurs de Crédit : le compte à rebours a commencé ---

Article très technique sur "contreinfo.info", en date du 16 février 2008, mais qui a le mérite de marquer le début d'un compte à rebours.

Les organismes qui assurent les banques se verront retirer la plus belle part de leurs garanties dans 5 jours (si j'ai bien compris).

Ne pouvant plus alors s'adosser aux actifs municipaux, elles disparaîtront dans la faillite, n'ayant plus entre les doigts que des produits financiers complètement pourris et gangrenés.

Et c'est à partir de cet instant que la sphère de la spéculation financière effrénée et mondialisée commencera, visiblement, d'exploser, répandant chômage et blocage économique (récession, ralentissement, anesthésie longue et durable.....) sur son passage.

L'article, ici, en mémoire des ces jours de calme relatif, avant la tempête :

http://www.contreinfo.info/article.php3?id_article=1704

_________________
Vers l'Infini et au-delà... https://twitter.com/WhatAboutSoul
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.onnouscachetout.com/forum/index.php?showtopic=395&
Cristobal
Admin


Nombre de messages : 2472
Date d'inscription : 11/06/2007

MessageSujet: Re: Géopolitique, Empire US, Economie   Lun 25 Fév - 16:11

--- It's a Wonderful Life (La Vie est Belle) : Panique à Wall Street ---

"Wall Street a été victime d’un excès de confiance démesuré en croyant que l’on pouvait valoriser des titres qui avaient été découpés et ré assemblés tant de fois qu’ils en avaient perdu toute connexion solide avec les actifs sous jacents. Le plus grand financier américain, Warren Buffet, a averti depuis des années que les « produits dérivés » dont la valeur n’est que faiblement liées à ceux des actifs réels sont les équivalents financiers des armes de destruction massive. Mais dans cette course au profit, personne ne l’a écouté."

Extrait d'un article assez intéressant sur l'état de la planète financière.

Bien évidemment, les experts convoqués dans les médias cachent avec grande diligence et célérité l'état des lieux, afin que panique ne se répande pas.

Pour l'anecdote, la photo qui illustre cet article de "contreinfo.info" est une scène du film "It's a Wonderful Life" de Frank Capra, avec James Stewart et Donna Reed.

Film réjouissant et édifiant, belle histoire de Noël, qui nous vient de cette époque où le cinéma produisait des histoires exemplaires, et où l'on enseignait à tous des valeurs comme : "aider son prochain", "faire le bien", "partager", etc, etc......

Certes, un peu angélique (il y a d'ailleurs un ange dans cette histoire, un ange qui essaye de gagner ses ailes.... Very Happy ), mais hautement pédagogique, puisque l'on donne à voir le "Bien" et le "Mal".

L'article de "contreinfo.info", ici :

http://contreinfo.info/article.php3?id_article=1746

_________________
Vers l'Infini et au-delà... https://twitter.com/WhatAboutSoul
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.onnouscachetout.com/forum/index.php?showtopic=395&
Cristobal
Admin


Nombre de messages : 2472
Date d'inscription : 11/06/2007

MessageSujet: Re: Géopolitique, Empire US, Economie   Mar 11 Mar - 15:59

--- Regardez l'ancien monde qui s'écroule ---

Comme une vague incessante qui apporte flux et reflux de toujours plus mauvaises nouvelles, par-delà les soubresauts à très court terme des marchés boursiers, voici un copier-coller d'un court papier du "Monde" qui nous rappelle combien la banque Citigroup (première banque mondiale) risque bien de s'effondrer un de ces quatre matins.

Ici :

-----------------------------------------------------------------------

"Les inquiétudes liées à la crise des crédits hypothécaires à risque américains, les fameux subprimes, augmentent. Les investisseurs craignent que les banques annoncent de nouvelles et massives dépréciations d'actifs.

Une note des analystes de Merrill Lynch publiée mardi 4 mars a indiqué que la première banque des Etats-Unis, Citigroup, pourrait avoir à effacer l'équivalent de 18 milliards de dollars (12 milliards d'euros) au premier trimestre de 2008, dont 15 milliards liés à son exposition à des produits de dettes hypothécaires. En novembre 2007, la banque avait déjà déprécié 11 milliards de dollars.

A l'instar d'autres établissements, Citigroup avait alors fait appel aux fonds souverains d'Abu Dhabi et du Koweït pour se renflouer, parvenant ainsi à rassurer les marchés. Mais cette pirouette pourrait ne plus suffire. Samir Al Ansari, le patron du fonds de Dubaï, Dubai International Capital (DIC), estime en effet qu'il faudrait plus que les efforts combinés des investisseurs du Golfe "pour sauver Citi". A Wall Street, l'action de la banque américaine, qui a déjà perdu la moitié de sa valeur depuis l'été 2007, a décroché mardi de 4,29 %.

Les déboires de Citigroup ont ravivé les craintes sur la santé de l'ensemble du secteur bancaire. Elles ont été alimentées par les propos pessimistes du président de la Réserve fédérale américaine (Fed), Ben Bernanke. Celui-ci prédit que les défauts de paiements des ménages surendettés dureront encore "un certain temps" et appelle les banques à revoir les conditions de remboursements de leurs prêts immobiliers. Or, soulager ainsi les ménages se traduirait par des nouvelles pertes pour les établissements financiers.

Les banques françaises sont aussi, bien que dans une moindre mesure, affectées. Mercredi, le Crédit agricole, qui a dévoilé un bénéfice d'un peu plus de 4 milliards d'euros en 2007, a chiffré à 3,22 milliards d'euros le coût de la crise. Soit davantage que les 2,5 milliards de dépréciations estimés en décembre.

Ces événements montrent que la crise dépasse désormais le simple cadre des subprimes et touche tout le marché du crédit. Les banques jusqu'ici épargnées ne semblent plus à l'abri. "Lorsque l'incendie s'éteint quelque part, il se rallume ailleurs", se désole ainsi Christian Parisot, économiste chez Aurel Leven."


--------------------------------------------------------------------

Source :

http://www.lemonde.fr/economie/article/2008/03/05/re
gain-d-inquietude-autour-de-la-banque-citigroup_1018
987_3234.html#ens_id=893669

_________________
Vers l'Infini et au-delà... https://twitter.com/WhatAboutSoul
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.onnouscachetout.com/forum/index.php?showtopic=395&
Cristobal
Admin


Nombre de messages : 2472
Date d'inscription : 11/06/2007

MessageSujet: Re: Géopolitique, Empire US, Economie   Dim 16 Mar - 16:11

--- "Wall Street redoute la prochaine Grande Dépression" ---

Merci à Cassiopée qui transmet cet article paru dans "The Independent", avec même une traduction en français, que voici :

------------------------------------------------------------------------

Un économiste britannique a averti que le monde est maintenant près d'une Grande Dépression comme en 1930, alors que les traders de New York ont dit ils n'avaient jamais éprouvé tant de peur. La procédure des fonds d'urgence de la FED a été employée lors de la grande dépression mais rarement depuis.

Un trader de GOLDMAN et SACHS à New York a dit : tout le monde est dans un total état de choc, stupéfait par ce qui se passe, personne ne veut parler ni s'occuper juste rester là et attendre. Tout le monde est nerveux en attendant ce qui va émerger à l'ouverture du marché demain.

Personne n'a une idée de comment ça va finir, c'est un désastre qui s'auto-alimente....Il semble que le Royaume Uni va vers une récession. La crise du crédit est telle que même si la Banque d'Angleterre baisse à nouveau ses taux, les banques sont en si mauvais état qu'elles ne peuvent pas les répercuter. Mr Taylor ajoute qu'il s'attend à un revirement de la vraie économie vue que les entreprises et le public vont s'arrêter d'emprunter de l'argent.

Nous n'avons jamais vu de chose semblable auparavant.

Les problèmes de BEAR STEARNS (5e banque américaine) sont juste le début : il y aura plus de banques et de fonds qui vont s'écrouler.

Un des problèmes du marché est que malgré l'action de la FED pour injecter 200 milliards, les banques ne se prêtent toujours rien entre elles. Nous nous attendons maintenant à ce que la FED baisse ses taux d'intérêts cette semaine, mais ceci à déjà été décompté (anticipé) par le marché et n'aidera pas à restaurer la confiance.

La chute du dollar va continuer, et va nécessiter une baisse des taux d'intérêts européens pour contenir la montée de l'euro mais la BCE n'aime pas baisser ses taux.

L'économie allemande reste forte mais d'autres comme l'Italie et l'Espagne s'affaiblissent. Vous pourriez avoir un scénario ou la zone euro se casse si les économies continuent tant à s'inquiéter de l'inflation.

Les marchés financiers européens étaient jusqu'à présent relativement épargnés par la crise de Wall Street mais les traders s'attendent à un retour de bâton quand les marchés boursiers ouvriront demain.

Le prêt de la FED donne 28 jours de fonds assurés à BEAR STEARNS, qui a vu sa valeur réduite au cours de la semaine de plus de moitié à $3.7bn. La JP Morgan fournira le placement, mais le FED soutiendra le risque si le prêt n'est pas remboursé. Le Président de la FED, Ben Bernanke, qui a pompé $200 milliards des prêts aux établissements en manque de liquidités la semaine dernière, a dit que plus serait disponible pour aider d'autres dans la détresse.

----------------------------------------------------------------------

Des informations fraîches,
Toujours,
Afin de garder les yeux grands ouverts,
Du moins, autant que faire se peut.

Very Happy

_________________
Vers l'Infini et au-delà... https://twitter.com/WhatAboutSoul
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.onnouscachetout.com/forum/index.php?showtopic=395&
christa



Nombre de messages : 183
Date d'inscription : 06/12/2007

MessageSujet: Re: Géopolitique, Empire US, Economie   Mar 18 Mar - 20:51

Bonjour

Je crois, malgré les souffrances que cela peut apporter chez certains et même plusieurs, que c'est l'effondrement des systèmes financiers qui marquera de plus en plus les débuts des grands changements sur la planète et il faut bien admettre que si tout ne tombe pas, rien ne changera. Alors, oui, il faut que tout tombe pour bien recommencer sur de nouvelles bases. Et comme il doit se passer bien d'autres choses, le tout se combinera pour faire changer les choses. Personne ne dit que cela sera facile bien sûr mais ce monde va changer que nous soyons prêts ou non et espérons que ce qui en ressortira sera l'élévation de conscience de l'humanité .



Christa flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cristobal
Admin


Nombre de messages : 2472
Date d'inscription : 11/06/2007

MessageSujet: Re: Géopolitique, Empire US, Economie   Sam 22 Mar - 21:11

--- La crise des subprimes : "revanche des pauvres sur les puissants" ---

"Le scénario noir de la crise des subprimes" est un bon papier mis en ligne sur le site de "La Tribune.fr", dont voici un passage :

-----------------------------------------------------------------------------------

Donc, en 2007, la bulle éclate. La purge commence sur l'actif fictif (les valeurs aberrantes des immeubles). Les prix baissent, les taux montent et les mauvais payeurs commencent à se trouver en difficulté. Ils vendent, sans condition, contribuant à la chute des prix, et le risque théorique de pertes sur leur emprunt non honoré devient réel. Revanche des pauvres sur les puissants, ce fatal engrenage a des retombées sur la structure bancaire dans son ensemble. Toute l'industrie financière constituée pour gérer ces dettes gagées sur la spéculation s'effondre en quelques semaines. Les monolines, les mortgage brokers, les mortgage originators - vous n'en n'aviez jamais entendu parler ? - ferment tous les uns après les autres, les licenciements commencent et toutes les banques soi-disant non exposées (y compris françaises) prennent le boomerang de plein fouet. Les pertes commencent à être constatées, elles donnent le vertige, se chiffrant en milliers de milliards de dollars.

Nous en sommes là aujourd'hui. Chaque jour nous apprend à quel point la charpente est termitée, surtout en fin de mois, en fin de trimestre, en fin d'année, quand les informations deviennent obligatoires. Concrètement, nous aurons d'autres déflagrations, fin février (très forte, publication des comptes annuels), fin mars (fin du trimestre) et ainsi de suite.

Le problème est que ce n'est là que le début du mécanisme. Pour le moment, la dégringolade immobilière n'a pas encore produit tous ses effets : les ménages américains surendettés paient encore les obligations liées à leur logement ; ils arbitrent comme on dit en finance. Ce qu'ils n'honorent plus, ce sont leurs cartes de crédit. Des mois de consommation ne sont pas réglés et les banques engagées sur ce secteur commencent à se trouver en difficulté. C'est le double bang : carte de crédit + crédit hypothécaire sans contrepartie d'actif = faillites personnelles dramatiques. La Grande Dépression, vous connaissez ?

-----------------------------------------------------------------------------------

Source : l'article complet, ici :

http://www.latribune.fr/info/Le-scenario-noir-de-la-crise-des-subprimes
-~-20080320U7CVS3J-$Db=Archives/ArchivesProxy.nsf

_________________
Vers l'Infini et au-delà... https://twitter.com/WhatAboutSoul
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.onnouscachetout.com/forum/index.php?showtopic=395&
Cristobal
Admin


Nombre de messages : 2472
Date d'inscription : 11/06/2007

MessageSujet: Re: Géopolitique, Empire US, Economie   Mar 1 Avr - 16:27

--- Dissolution de l'Union Européenne Very Happy ---

Voici ce que vient de m'envoyer le site "29mai.eu" :

----------------------------------------------------------------------

Flash-Info : Dissolution de l'Union Européenne

...... ça vient de tomber sur le site de l'AFP :

Lors d'une conférence de presse extraordinaire, le président de la commission José Manuel Barroso, a annoncé la dissolution de l'Union Européenne : "Au vu des derniers développements du processus de ratification du traité de Lisbonne, et notamment ce procès qui nous est intenté par un groupe de citoyens français, nous avons décidé de dissoudre l'Union Européenne. Cette grave décision, lourdes de conséquences pour les marchés financiers, prend effet immédiatement. Nous adressons nos plus vives excuses aux lobbies qui nous ont tant soutenus pendant toutes ces années, mais en l'état actuel des choses, nous ne pouvons que nous résoudre à cette extrémité."

Le président de la commission a par ailleurs indiqué que le siège de la Commission, à Bruxelles, était à vendre. Les Pinks Floyds se sont déclarés intéressés pour ouvrir une salle de spectacles pyrotechniques permanentes. Le musée du Louvres s'est également porté sur les rangs des possibles repreneurs.

Ce véritable séisme politique entraine des conséquences qui sont déjà perceptibles : toutes les bourses des pays de l'UE sont à la baisse, et certains analystes vont jusqu'à évoquer l'hypothèse d'une faillite pour certains grands groupes.

En France, le président Sarkosy a fait part de son regret suite à cette décision, et a décidé de mettre aux enchères sa rolex et ses raybans, afin "d'apporter son soutien aux multinationales qui vont perdre beaucoup d'argent dans cette affaire".

Pour AFP,

François Pipolteur

--------------------------------------------------------------------

Franchement, pour une bonne nouvelle, c'est une bonne nouvelle.

Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy

_________________
Vers l'Infini et au-delà... https://twitter.com/WhatAboutSoul
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.onnouscachetout.com/forum/index.php?showtopic=395&
marcaz40



Nombre de messages : 421
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Re: Géopolitique, Empire US, Economie   Mar 1 Avr - 16:46

Ah Cristobal,
merci pour ce poisson d'avril qui rafraîchit l'atmosphère du forum et qui m'a bien fait rire !! Very Happy Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seirei



Nombre de messages : 156
Date d'inscription : 28/06/2007

MessageSujet: Re: Géopolitique, Empire US, Economie   Mar 1 Avr - 17:22

Dommage qu'il ne mette pas Carla aux enchères aussi Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cristobal
Admin


Nombre de messages : 2472
Date d'inscription : 11/06/2007

MessageSujet: Re: Géopolitique, Empire US, Economie   Ven 23 Mai - 7:45

--- Flambée Provisoire du Prix du Pétrole ---

"So it is no surprise to see in a May 6 report from Reuters that Goldman Sachs announces oil could in fact be on the verge of another "super spike," possibly taking oil as high as $200 a barrel within the next six to 24 months. That headline, "$200 a barrel!" became the major news story on oil for the next two days. How many gullible lemmings followed behind with their money bets?"

Si l'on en croit un article paru sur "globalresearch.ca", il apparaît que cette brusque flambée du prix du pétrole, avec une trajectoire montante des cours qui prend en ce moment l'allure d'une courbe exponentielle, avec un pic proclamé par les banquiers de près de 200 dolars le baril, il semble donc que la cause réelle soit liée à la spéculation des rapaces et vautours de la finance mondiale, faisant feu de tout bois pour pallier à la cuisante et lourde déroute de la crise des sub-primes.

En effet, si l'on s'arrête un instant dans le "monde réel". Si l'on examine l'économie du monde, les forces en présence, et la loi de l'offre et de la demande, on peut dire, toujours selon cet article, que :

-- il y a un essoufflement et une baisse débutante de la demande en pétrole, en raison de l'entrée en récession des Etats-Unis. La machine économique US se met à tourner au ralenti. Elle va obligatoirement consommer moins d'énergie, et donc moins de pétrole.

-- l'augmentation de la demande en énergies fossiles de la Chine, régulièrement montrée du doigt par les financiers et les médias aux ordres, n'est que marginale.

-- il semble aussi que l'on trouve de nouveaux champs pétroliers, de gigantesques réserves exploitables (je pense au Brésil, à l'Angola...).

Au final, et bien que je ne sois pas entré dans le détail de ces manipulations financières, il apparaît que ce sont les banquiers de Goldman Sachs & Co (Citibank, etc.....) qui créent de toutes pièces une sorte de bulle financière éphémère, mais très, très juteuse pour eux et la toute petite poignée de leurs clients oligarques et affameurs de peuples, une bulle pétrolière en somme.

Une bulle pétrolière pour tenter de se refaire, du moins en partie, maintenant que la bulle immobilière des sub-primes leur a fait perdre, et nous a fait perdre (en terme de récession, flambée des prix des denrées alimentaires, chômage....) beaucoup d'argent/énergie.

Donc, au final, et toujours selon cette analyse, il se pourrait bien que le pic pétrolier, justement violent et brutal, mais éphémère, fasse long feu, et s'écroule en juin 2008.

Le prix du baril va chuter, pour revenir au plus près de l'économie réelle, de la logique de l'offre et de la demande : une baisse du coût du pétrole, en lieu et place de cette envolée vertigineuse et démentielle, qui met sur la paille les pêcheurs, qui va bientôt paralyser le pays avec des camionneurs en colère, etc, etc, etc......

Source : "More on the real reason behind high oil prices", ici :

http://www.globalresearch.ca/index.php?context=va&aid=9042

_________________
Vers l'Infini et au-delà... https://twitter.com/WhatAboutSoul
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.onnouscachetout.com/forum/index.php?showtopic=395&
Satyneh



Nombre de messages : 43
Date d'inscription : 12/02/2008

MessageSujet: Re: Géopolitique, Empire US, Economie   Ven 23 Mai - 16:41

Ah mais, s'il s'écroule le mois prochain, il ne fera pas long feu ce pic. scratch
Citation :
Donc, au final, et toujours selon cette analyse, il se pourrait bien que le pic pétrolier, justement violent et brutal, mais éphémère, fasse long feu, et s'écroule en juin 2008.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cristobal
Admin


Nombre de messages : 2472
Date d'inscription : 11/06/2007

MessageSujet: Re: Géopolitique, Empire US, Economie   Ven 23 Mai - 21:09

--- Correction Very Happy ---

"As the June 2006 US Senate report, The Role of Market Speculation in Rising Oil and Gas Prices, noted, "There's a few hedge fund managers out there who are masters at knowing how to exploit the peak oil theories and hot buttons of supply and demand, and by making bold predictions of shocking price advancements to come, they only add more fuel to the bullish fire in a sort of self-fulfilling prophecy."

Will a Democratic Congress act to change the carefully crafted opaque oil futures markets in an election year and risk bursting the bubble? On May 12 House Energy & Commerce Committee stated it will look at this issue into June. The world will be watching."


Effectivement, j'ai fait une erreur de lecture et d'interprétation.

Ce devrait être en juin 2008, que, peut-être, la "chambre de commerce et de l'énergie US", sous la pression du Sénat américain, pourrait réviser sa stratégie quant aux spéculations et autres trucages financiers relatifs aux prix du pétrole.

En substance, même si cette bulle pétrolière créée délibérément par les rapaces et voraces de la finance anglo-saxonne sera brutale, puisque ces gens sont les co-créateurs de prophéties auto-réalisatrices selon lesquelles le baril devrait atteindre les 200 dollars (seuil juteux du profit maximum), cette bulle pétrolière devrait éclater bien plus rapidement que l'actuelle bulle immobilière en pleine déconfiture.

Il s'agit là, compte-tenu de la récession sévère qui frappe les USA, et compte-tenu aussi du fait que les USA sont, et de très loin, les premiers consommateurs de pétrole ("Last year China imported 3.2 million barrels per day, and its estimated usage was around 7 million b/d total. The US, by contrast, consumes around 20.7 million b/d." = ce qui veut dire que les USA consomment entre 3 à 7 fois plus de pétrole que la Chine), il s'agit donc ici d'une impression personnelle forte.

Cette bulle devrait croître, grossir, atteindre son pic, puis éclater et se dégonffler dans les quelques mois qui viennent, pour la simple et très bonne raison que nous sommes là, les pieds dans la boue, dans l'or noir, dans le réel brûlant et vital, et non pas dans le virtuel de feu la bulle internet, ou le virtuel des échafaudages des outils financiers divers et variés qui ont créé comme un brouillard d'illusions pendant les dernières années de la bulle immobilière.

À mesure que la catastrophe se précise, les acteurs pris en défaut s'activent par tous les moyens possibles pour que le manège ne cesse de tourner. Le temps entame sa course toujours plus folle. Et toutes les manoeuvres de diversion, toutes les créations de bulle sont désormais condamnées à suivre un destin heurté, une trajectoire de plus en plus chaotique et brutale.

Quelque chose comme les soubresauts et les convulsions désespérées et inéluctablement impuissantes d'un animal qui se meurt.

_________________
Vers l'Infini et au-delà... https://twitter.com/WhatAboutSoul
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.onnouscachetout.com/forum/index.php?showtopic=395&
Cristobal
Admin


Nombre de messages : 2472
Date d'inscription : 11/06/2007

MessageSujet: Re: Géopolitique, Empire US, Economie   Dim 25 Mai - 12:51

--- La Bulle Pétrolière (suite) ---

"Washington essaye de faire porter le chapeau, comme toujours, aux producteurs arabes et à l'OPEP. Le problème n'est pas une offre de brut trop faible. En fait, le monde est actuellement en suroffre. Pourtant, le prix du baril grimpe toujours plus haut sans relâche. Pourquoi ? On trouve la réponse dans la politique clairement délibérée du gouvernement des Etats-Unis qui permet les manipulations effrénées sur le prix du pétrole."

Et aussi :

"A un prix au-dessus de 60 dollars le baril, les nouveaux potentiels immenses deviennent économiquement viables. Le problème essentiel auquel sont confrontées les Majors n'est pas de trouver un remplacement au pétrole mais de garder secrètes les découvertes de pétrole, afin de maintenir les prix actuels à un niveau exorbitant. Là, elles sont aidées par les banques de Wall Street et les deux principales bourses au pétrole — le Nymex et ICE Futures de London-Atlanta's ICE."

Sans oublier :

"Le prix du pétrole aujourd'hui, contrairement à il y a 20 ans, est déterminé à huis clos (!!!!!!! c'est moi qui m'exclame ici Very Happy ) dans les salles de marché des institutions financières géantes, comme Goldman Sachs, Morgan Stanley, JP Morgan Chase, Citigroup, Deutsche Bank ou UBS. La bourse-clé dans ce jeu est le London ICE Futures Exchange (anciennement l'International Petroleum Exchange — la Bourse Internationale du Pétrole). ICE Futures est une filiale à 100% d'Atlanta Georgia International Commodities Exchange. ICE a été fondé à Atlanta en partie par Goldman Sachs, qui se trouve être aussi l'indice des prix des matières premières le plus utilisé au monde, le GSCI, qui est sur-lesté par le prix du pétrole."

Un bon article, et cette fois-ci en français, pour dire encore et toujours ce que les posts précédents disaient déjà quant à la spéculation des banquiers US sur le prix du baril de pétrole.

Il s'agit en fait de la traduction française des deux articles que je lisais et citais avant-hier, et publiés sur "globalresearch.ca".

Trouvé sur "rezo.net", voici l'article en question, ici :

http://questionscritiques.free.fr/edito/AsiaTimesOnline/William_Engdahl/
speculation_petrole_Wall_Street_230508.htm

_________________
Vers l'Infini et au-delà... https://twitter.com/WhatAboutSoul
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.onnouscachetout.com/forum/index.php?showtopic=395&
Cristobal
Admin


Nombre de messages : 2472
Date d'inscription : 11/06/2007

MessageSujet: Re: Géopolitique, Empire US, Economie   Mer 28 Mai - 10:26

--- Comme un arrière-goût (passager Very Happy ) de désespérance ---

"Dante aurait vu là un des cercles de l'Enfer.
Il aurait écrit et chanté l'engloutissement violent et convulsif d'un monde."


Je crois qu'il y a en ce moment, et particulièrement depuis ces 3 ou 4 derniers jours, une très puissante vague, comme une lame de fond très violente, qui est en train de balayer notre planète.

C'est une impression, plus qu'une affirmation claire et détaillée, et sans doute que nos ami(e)s aux capacités de "voyance" et autres claires visions pourront donner leurs versions : à l'évidence, il se passe quelque chose, comme des convulsions aux différentes échelles dimensionnelles, et certainement dans les 2D et 1D.

Convulsions et impacts énergétiques qui trouvent leurs manifestations en 3D :

1. Je viens de sortir d'une nouvelle période de 15 à 18 heures de fatigue physique intense (pas de microbes ni de fièvre ici). Avec cette baisse des fréquences vibratoires, on observe un rétrécissement du champ de conscience, et donc des capacités à penser clairement, à ressentir ouvertement, à réagir souplement. Altération passagère des capacités d'éveil.

Certes, il peut s'agir parfois de possibles réarrangements au niveau de l'ADN (..... encore que cela reste à prouver... Very Happy ), mais dans ce cas précis, je crois que c'est un effet de cette supposée vague ou lame de fond violente qui emporte tout sur son passage.

2. Ce déferlement énergétique en provenance d'autres dimensions (hypothèse à confirmer cependant) se manifeste, au niveau de notre 3D, par :

-- une sorte de rancoeur et de colère, visibles clairement dans mon entourage, et dans l'esprit et le coeur de millions et de millions d'êtres humains qui, chacun à leur manière souffrent :

-- de la baisse de leur pouvoir d'achat, avec la spéculation sur les matières premières et le pétrole, pilotée par les rapaces, voraces et autres ordures de la finance anglo-saxonne.

-- le caractère de plus en plus manifeste et évident de l'impuissance des hommes politiques, incapables d'agir vraiment sur les points les plus importants (... qu'ils soient de droite, de gauche ou du milieu, ces politiques n'ont aucun moyen de contrôle sur le prix du pétrole et des denrées alimentaires de base.....)

-- la corruption qui gangrène évidemment toute cette classe politique et technocratique, le tableau le plus frappant et caricatural étant celui de l'Italie. Voilà un pays qui semble régi essentiellement par la mafia, certes. Mais cette corruption des esprits, des moeurs et des consciences a atteint un niveau tel, que l'ordure psychologique des émotions "négatives" (avidité, colère, haine, mensonge, duplicité, égoïsme, meurtres, indifférence, peur, etc.....) se manifeste maintenant et désormais physiquement dans les rues de Naples.

Les comportements orduriers sont d'une telle ampleur qu'ils se répandent, aussi, sous la forme de flots d'ordures physiques, nauséabondes et pestilentielles.

La corruption active de quelques individus, jointe à la passivité de chaque citoyen, a pour résultante une ville submergée d'ordures, dans lesquelles sont obligés de se vautrer les habitants.

Dante aurait vu là un des cercles de l'Enfer.

Il aurait écrit et chanté l'engloutissement violent et convulsif d'un monde.

-- cette déferlante donne aussi le tableau d'apocalypse, effroyable et titanesque pour ses victimes, des tremblements de terre et inondations (pluies torrentielles), avec menaces de rupture de dizaines de barrages en Chine. Sans oublier le cas de la Birmanie, un pays sous le joug de la plus extrême oppression et privation de la "liberté de pensée" (= dictature militaire....), sorte de torture réitérée contre l'Esprit en chacun des habitants de ce pays. Pays qui est train de se noyer, dans l'indifférence et impuissance de la "communauté internationale", comme on dit couramment.

Voilà donc pour ce tableau général dans lequel nous sommes en ce moment plongés.

La question était, (outre que le fait de témoigner et d'écrire est en soi une petite thérapie Very Happy pour le scribe), la question posée visait à savoir s'il est vrai et effectif qu'il y a en ce moment des actions et autres stratégies déployées dans l'éventail des dimensions entremêlées ?

Je ne sais d'ailleurs pas s'il est possible de répondre à ce type de question....

Bonjour (?) chez vous.

Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy ..................., quand même. Very Happy

_________________
Vers l'Infini et au-delà... https://twitter.com/WhatAboutSoul
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.onnouscachetout.com/forum/index.php?showtopic=395&
Shakti



Nombre de messages : 297
Date d'inscription : 26/06/2007

MessageSujet: Re: Géopolitique, Empire US, Economie   Mer 28 Mai - 11:21

Cher Cristobal,

Voilà un cri du coeur qui répond en effet à des réalités. De mon point de vue dantesque, je confirme que ce qui se passe en ce moment est une réelle lame de fond, dans le plus profond du fond, si tu vois ce que je veux dire. Moi qui me croyais presque sortie du dernier cercle de l'enfer, j'y suis replongée non pas par hasard, mais parce que ses habitants sont en train de s'énerver. Par mesure de précaution je ne peux rien préciser pour l'instant, mais un gros travail est encore sur le tapis. Je reviendrai témoigner dès que je pourrai.

Je signale à tout lecteur qui se sentira concerné, que les FJ sont en train de jouer une carte importante au sujet du pompage auquel ils sont liés, puisque leur sépartion sert surtout à nourrir le faux soleil des plans parallèles des univers miroirs. Ce faux soleil a son origine en 1D basé sur un système que j'ai décrit dans mon topic. Les conflits sont effectivement amplifiés, car ce soleil a faim... Le travail de fusion des FJ a commencé à le vider et cela entraîne des luttes à d'autres niveaux pour tenter de contrebalancer le déficit. Primo ceux qui ne fusionnent pas encore sont pompés sexuellement, encore plus qu'avant. Certaines personnes témoignent qu'elles reçoivent des images pornographiques nocturnes, etc. Les conflits portent beaucoup sur la jalousie et sur tout ce qui pourrait encore séparer les FJ, ainsi que tout un chacun en général. En outre, tous les conflits latents vont en s'aggravant, ce qui mènera ces conflits jusqu'à des conclusions puisqu'à force d'exagérer, le mal finit par montrer son vrai visage. C'est ainsi que les choses vont avancer.

Chaque être éveillé est donc appelé à ne pas entrer dans le jeu des conflits, mais au contraire ceux-ci doivent être perçus comme autant d'indicateurs des troubles à travailler avec le coeur. Travailler avec le coeur, envoyer l'énergie sur les sentiments qui minent ou en général sur tout ce qui vient troubler la paix et l'extase qui est notre lot naturel. Tant que nous ne sommes pas dans cette extase, c'est qu'il reste du travail. Voilà le seul indicateur fiable, mais il est de taille. Quant à la concentration, il est un fait que pour ma part, je ne suis pas en mesure de tenir de longues séquences logiques non plus. Et d'un point de vue astrologique, nous ne sommes pas encore au bout des événements soudains qui feront parler d'eux.

sunny sunny sunny (quand même et surtout)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rapsody.unblog.fr/
christa



Nombre de messages : 183
Date d'inscription : 06/12/2007

MessageSujet: Re: Géopolitique, Empire US, Economie   Jeu 29 Mai - 1:09

Comme tu as raison, Cristobal, on a vraiment l’impression qu’il se passe quelque chose. Un peu comme une sensation ou impression intense qu’il va se passer quelque chose d’important sans pouvoir dire « la chose précise » parce qu’on a l’impression que ça vient de tous bords en même temps. On a effectivement l’impression que l’on regarde d’un côté ou de l’autre, il n’y a rien ou presque qui se passe comme cela devrait être. Les gens ne se comprennent plus eux-mêmes, ils réagissent intensément aux moindres petites choses. Et en même temps, je crois qu’il faut s’en faire une raison, s’y habituer car les grands bouleversements ne font que commencer.

On a de plus en plus de difficultés à trouver des gens heureux ou du moins un peu heureux. Même les gens qui ne voient pas tout ce qui se trame, eux aussi vivent beaucoup de frustrations de voir comment va la vie, ils voient bien toutes les injustices commises envers l’humanité venant des puissants qui contrôlent la planète. Et on doit bien dire qu’il est effectivement très frustrant de constater tout cela. Et même la nature qui s’en mêle (ou s’emmêle). Je crois que c’est de plus en plus frustrant pour les gens parce qu’ils sont de plus en plus conscient de ce qui se passe à plusieurs niveaux. Par contre, beaucoup de ceux-là ne sont pas encore conscients du jeu qui se joue dans les plans subtils en lien avec tout cela et ne sont pas conscients non plus que nous sommes dans une période de transition intense.


Citation :
La question était, (outre que le fait de témoigner et d'écrire est en soi une petite thérapie pour le scribe), la question posée visait à savoir s'il est vrai et effectif qu'il y a en ce moment des actions et autres stratégies déployées dans l'éventail des dimensions entremêlées ?



Bien malin la personne qui pourrait répondre de façon satisfaisante à cela.
Mais une chose est sûre, nous nous dirigeons effectivement vers autre chose et continuons d'espérer que c'est pour le mieux à terme.


Bonne fin de semaine malgré tout

Christa flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Géopolitique, Empire US, Economie   Jeu 29 Mai - 14:18

Peut-être un élément de réponse à Cristobal,
Avec tout le discernement requis,

---Voici quelques dates et actions que Soria communiquent sur le travail de l'ADN en 2008---

dans son Calendrier Cosmique 2008,
de l'ouvrage 2008 l'année de l'unité

"...le collectif travaillera sur cet aspect de votre corps ; il reconstruira la gaine entourant les nerfs, ce qui nous permettre de polariser correctement le bulbe rachidien sur la norme universelle. Telle sera notre préoccupation au mois de mai.
J’ai prévu quatre impacts plus intenses
les Dimanche 11- Mercredi 14/ J 15 et Lundi 21 mai. Nous devrions, à la fin de ce mois, enregistrer un apaisement profond de votre identité. Si cela n’est pas suffisant, nous enverrons un dernier impact, le dernier jour de mai. Nous savons que nous obtiendrons des résultats dans une grande déclinaison de possibilités. Toutefois, nous nous sommes fixé un minimum de réalignements. Nous laisserons le corps au repos en juin. "

Question Est-ce cette drôle d'impression de temps suspendu???
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Géopolitique, Empire US, Economie   Aujourd'hui à 22:01

Revenir en haut Aller en bas
 
Géopolitique, Empire US, Economie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 14Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 8 ... 14  Suivant
 Sujets similaires
-
» projet de fin d'etude economie
» Huningue où le dernier acte d'héroisme du 1er Empire....
» Identification uniforme second empire artillerie?
» Le grognard Putigny- Baron d'empire.
» GRANDJEAN (Charles) Baron d'Empire Général de division

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WingMakers :: WingMakers :: Portail-
Sauter vers: