WingMakers

La question de l'Âme, dans toutes ses déclinaisons.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Sri Aurobindo - La Vie Divine.....

Aller en bas 
AuteurMessage
Cristobal
Admin
avatar

Nombre de messages : 3375
Date d'inscription : 11/06/2007

MessageSujet: Sri Aurobindo - La Vie Divine.....   Mar 6 Mar - 22:47

--- "Origine et remède du mensonge, de l'erreur, de l'injustice et du mal" (chap 42) ---

...."le mal est le fruit d'une ignorance spirituelle, et il ne disparaîtra que par la croissance d'une conscience spirituelle, et la lumière de la connaissance spirituelle."

Il se fait tard, et mon esprit n'est sans doute plus suffisamment clair et net pour présenter de manière fluide ce chapitre 42 de "La Vie Divine" ("La Vie Divine" de Sri Aurobindo, disponible maintenant dans le topic "Textes de James + Documents Remarquables").

Car s'il est un avantage de la numérisation, c'est qu'elle permet une navigation aisée dans les compartiments d'un livre, l'ouvrage de Sri Aurobindo se prêtant particulièrement bien à la promenade selon l'humeur du moment.

Toujours est-il qu'en guise d'ouverture de ce topic consacré à la vie divine vue par Aurobindo, et parce que nous disposons désormais de multiples supports numériques et internet, je me contenterai pour l'heure de citer la toute fin de ce chapitre 42 consacré à la question du mensonge, de l'erreur, de l'injustice et du mal.

En effet, après avoir expliqué que l'origine de ce que nous appelons le mal, le mensonge, l'injustice et l'erreur est intimement liée, et de manière substantielle même, au déploiement des royaumes du vital et du mental, tous les deux s'extrayant de la matière, et lieux de passage vers ce qui sera le moment clé de la découverte de l'existence de l'âme, Aurobindo conclut son chapitre en plantant le paysage illuminant des royaumes en devenir de l'âme, et plus généralement en nous instruisant des points clés de la connaissance spirituelle.

Voici ce moment fort (-->> fin du chapitre 42) :

----------------------------------------------

La connaissance spirituelle du moi s'accomplit en trois étapes, qui sont en même temps trois parties de l'unique connaissance.

(1) La première est la découverte de l'âme, non point l'âme extérieure de pensée, d'émotion et de désir, mais l'entité psychique secrète, l'élément divin en nous. Quand elle domine notre nature, quand nous sommes consciemment l'âme et quand le mental, la vie et le corps prennent leur vraie place d'instruments de l'âme, nous devenons conscients d'un guide intérieur qui connaît la vérité, le bien, le vrai délice et la vraie beauté de l'existence, qui gouverne le cœur, et l'intellect par sa loi lumineuse et conduit notre vie et notre être vers la plénitude spirituelle.

Même dans les obscures opérations de l'Ignorance, nous avons alors un témoin qui discerne, une lumière vivante qui illumine, une volonté qui refuse de se laisser fourvoyer et qui sépare la vérité mentale de l'erreur, fait la distinction entre la réponse intime du cœur et ce qui vibre en lui en réponse à un faux appel ou à une fausse demande qui lui est faite, ne confond pas l'ardeur véritable et le plein mouvement de la vie avec la passion vitale et les mensonges turbides de notre nature vitale et la recherche de ses obscures satisfactions égoïstes. Telle est la première étape de la réalisation de soi : instaurer le règne de l'âme, l'individu psychique divin, à la place de l'ego.

(2) L'étape suivante consiste à prendre conscience du moi éternel en nous, non né, un avec le moi de tous les êtres. Cette réalisation de soi libère et universalise ; même si notre action se poursuit encore selon la dynamique de l'Ignorance, elle ne nous enchaîne plus, ne nous égare plus, car notre être intérieur trône dans la lumière de la connaissance de soi.

(3) La troisième étape nous amène à connaître l'Être divin qui est à la fois notre suprême Moi transcendant, l'Être cosmique, fondement de notre universalité, et le Divin intérieur dont notre être psychique, le vrai individu évolutif en notre nature, est une part, une étincelle, une flamme qui grandit en le Feu éternel où il fut allumé et dont il est le témoin toujours vivant en nous et l'instrument conscient de sa lumière, de son pouvoir, de sa joie et de sa beauté.

Conscients que le Divin est le Maître de notre être et de notre action, nous pouvons apprendre à devenir les canaux de Sa Shakti, la Puissance divine, et à agir selon ses ordres ou la loi de sa lumière et de son pouvoir en nous. Notre action ne sera plus, dès lors, gouvernée par nos impulsions vitales ou soumise à une norme mentale, car la Shakti agit suivant la vérité permanente et néanmoins plastique des choses — non la vérité que construit le mental, mais celle plus haute, plus profonde et plus subtile de chaque mouvement et de chaque circonstance telle que la connaît la connaissance suprême et que l'exige la suprême volonté dans l'univers. La libération de la volonté suit la libération de la connaissance, elle en est la conséquence dynamique. C'est la connaissance qui purifie, c'est la vérité qui libère ; le mal est le fruit d'une ignorance spirituelle et il ne disparaîtra que par la croissance d'une conscience spirituelle, et la lumière de la connaissance spirituelle.

Notre être est séparé des autres êtres, et cette division ne peut disparaître qu'en annulant le divorce entre notre nature et la réalité intérieure de l'âme, qu'en supprimant le voile entre notre devenir et notre être essentiel, qu'en jetant un pont sur l'espace qui éloigne notre individualité dans la Nature de l'Être divin qui est la Réalité omniprésente dans la Nature et au-delà.

Mais la dernière division qui reste à éliminer est la scission entre cette Nature et la Supra-Nature qui est le Pouvoir-en-soi de l'Existence divine. Même avant que l'intuition dynamique ne soit annulée, tant qu'elle demeure comme une instrumentation inadéquate de l'esprit, la Shakti suprême ou Supranature peut œuvrer à travers nous et nous pouvons être conscients de ses opérations ; mais elle le fait en modifiant sa lumière et son pouvoir afin que la nature inférieure - le mental, la vie et le corps — puisse la recevoir et l'assimiler. Mais cela ne suffit pas ; il est nécessaire de remodeler entièrement ce que nous sommes et d'en faire un état et un pouvoir de la Supranature divine. Cette intégration de notre être ne peut être complète à moins que l'action dynamique ne soit ainsi transformée ; c'est tout le mode de la Nature elle-même qui doit être soulevé et changé : illuminer et transmuer les états intérieurs de l'être n'est pas suffisant.

Une Conscience-de-Vérité éternelle doit prendre possession de nous et, sublimant tous les modes de notre nature, les changer en ses propres modes d'être, de connaissance et d'action. Une perception, une volonté, un sentiment, un mouvement, une action spontanément vrais peuvent alors devenir la loi intégrale de notre nature.

---------------------------------

Transfiguration et Transmutation,
De tous nos états d'être,
De toutes nos composantes,
De toutes nos enveloppes,
De toutes nos fréquences,
Pour que se manifeste pleinement le Dieu vivant,
La Source Première qui est en nous,
Et que nous sommes/deviendrons.

Nunti-Sunya,
Et,
Adonai de la Galaxie.

Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy

_________________
Vers l'Infini et au-delà... https://twitter.com/WhatAboutSoul
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.onnouscachetout.com/forum/index.php?showtopic=395&
Cristobal
Admin
avatar

Nombre de messages : 3375
Date d'inscription : 11/06/2007

MessageSujet: Re: Sri Aurobindo - La Vie Divine.....   Ven 9 Mar - 9:10

--- À l'origine de toutes choses ---

Portail pour revenir à l'origine de toutes choses,
Du moins dans le cadre de ce topic,
Passage entre deux mondes,
Cheminement depuis l'univers des ordinateurs,
Vers celui des smartphones/téléphones intelligents,
Ecole maternelle des nouveaux langages,
Pour singer les voyages dimensionnels,
Par-delà les mots,
Vers les mots.


Nunti-Sunya,
Et,
Adonai de la Galaxie.

Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy

_________________
Vers l'Infini et au-delà... https://twitter.com/WhatAboutSoul


Dernière édition par Cristobal le Mar 27 Nov - 22:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.onnouscachetout.com/forum/index.php?showtopic=395&
Cristobal
Admin
avatar

Nombre de messages : 3375
Date d'inscription : 11/06/2007

MessageSujet: Re: Sri Aurobindo - La Vie Divine.....   Lun 12 Mar - 14:59

--- "La Vie Divine" sur FeedBooks.com ---

On peut aussi maintenant télécharger le livre sur FeedBooks.com, pour un temps du moins (le site officiel d'Aurobindo exhibant un copyright......), à cette adresse :

http://fr.feedbooks.com/userbook/25434/la-vie-divine

On pourra faire de même depuis un téléphone, en allant dans le "FeedBooks OPDS Catalog" de FBReader ou dans la "Librairie FeedBooks.com" d'Aldiko (dans Créations Originales gratuites, puisque je me suis trompé en éditant le livrel : j'aurai dû choisir la section "Domaine Public").

Nunti-Sunya,
Et,
Adonai de la Galaxie.

Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy

_________________
Vers l'Infini et au-delà... https://twitter.com/WhatAboutSoul
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.onnouscachetout.com/forum/index.php?showtopic=395&
Cristobal
Admin
avatar

Nombre de messages : 3375
Date d'inscription : 11/06/2007

MessageSujet: Re: Sri Aurobindo - La Vie Divine.....   Lun 19 Mar - 7:30

--- FeedBooks : cool ---

Apparemment, si j'en crois les petites modifications et précisions ajoutées dans la présentation du livre sur FeedBooks.com, il semble bien que cette "Vie Divine" ne sera pas retirée du site, du moins à court terme, ce qui m'incite à publier, dans les semaines et les mois qui viennent, les autres écrits disponibles en français et en ligne, comme peut-être les "Lettres sur le Yoga", dans un premier temps.

Nunti-Sunya,
Et,
Adonai de la Galaxie.

Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy

Et un petit salut à mes/nos guides,
Comme très certainement et parmi eux,
Sri Aurobindo et la Mère.

sunny

_________________
Vers l'Infini et au-delà... https://twitter.com/WhatAboutSoul
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.onnouscachetout.com/forum/index.php?showtopic=395&
Cristobal
Admin
avatar

Nombre de messages : 3375
Date d'inscription : 11/06/2007

MessageSujet: Re: Sri Aurobindo - La Vie Divine.....   Mar 27 Nov - 22:52

--- Oeuvres de la Mère ---



Le cercle central représente la Conscience Divine.

Les quatre pétales représentent les quatre pouvoirs de la Mère -
Sagesse, Force, Harmonie et Perfection.

Les douze pétales représentent les douze pouvoirs de la Mère
se manifestant dans son Oeuvre.
Douze attributs psychologiques que sont
Aspiration, Persévérance, Gratitude,
Humilité, Sincérité, Paix,
Egalité, Générosité, Bonté, Courage,
Progrès et Réceptivité.

On trouve sur le site officiel du "Sri Aurobindo Ashram", notamment les "Oeuvres de la Mère", en anglais, mais aussi en français. Il s'agit d'écrits divers, avec notamment ce volume 11, "Notes sur le Chemin", dans lequel on retrouve certains des points soulevés par la Mère tout du long de son exploration du "mental des cellules".

Je découvre ce document à l'instant, mais d'après la présentation ("Dans ces conversations, la Mère confie à un disciple ses expériences sur le chemin du « yoga du corps », au cours des années 1961-1973."), le disciple en question doit être Satprem.

Ainsi, nous devrions avoir là certains des points clés déployés tout du long du volumineux "Agenda de Mère" en 13 volumes.

Oeuvres de la Mère :

http://www.sriaurobindoashram.org/ashram/mother/writings_fr.php

Nunti-Sunya,
Et,
Adonai de la Galaxie.

Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy

_________________
Vers l'Infini et au-delà... https://twitter.com/WhatAboutSoul
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.onnouscachetout.com/forum/index.php?showtopic=395&
Cristobal
Admin
avatar

Nombre de messages : 3375
Date d'inscription : 11/06/2007

MessageSujet: Re: Sri Aurobindo - La Vie Divine.....   Jeu 11 Avr - 7:58

--- L''âme individuelle, chaitya purusha ("La Vie Divine", chapitre 23) ---

"... mener la nature elle aussi vers sa réalisation divine."

"Le Purusha, le Moi intérieur, pas plus grand que le pouce d'un homme."

(Katha Upanishad. n. 1.12,13, II. 3.17.
Shvetâshvatara Upanishad. ni. 13.)


Quelques passages du chapitre 23, intitulé "L'Âme double en l'Homme" :

-----------------------------------------

L'âme vraie et secrète en nous — subliminale, avons-nous dit, mais le mot est
trompeur, car cette présence ne se situe pas sous le seuil du mental de veille, mais brûle dans le temple du cœur le plus profond, derrière l'écran épais d'un mental, d'une vie et d'un corps ignorants, non pas subliminale, donc, mais derrière le voile —, cette entité psychique voilée est la flamme de la Divinité qui est toujours allumée en nous, et que rien ne peut éteindre, pas même cette dense inconscience qui nous empêche de percevoir notre moi spirituel intérieur et obscurcit notre nature extérieure. Cette flamme née du Divin est la lumineuse habitante de l'Ignorance, où elle grandit jusqu'à ce qu'elle puisse l'orienter vers la Connaissance. C'est le Témoin et le Maître invisibles, le Guide caché, le Daimon de Socrate, la lumière ou la voix intérieure du mystique. C'est ce qui perdure, impérissable en nous de naissance en naissance, et que n'atteint ni la mort, ni le déclin, ni la corruption.

Cette indestructible étincelle du Divin n'est pas le Moi ou Atman non né, car même en présidant à l'existence de l'individu, le Moi demeure conscient de son universalité et de sa transcendance, mais elle n'en est pas moins son député dans les formes de la Nature, elle est l'âme individuelle, chaitya purusha, qui soutient le mental, la vie et le corps, se tient derrière l'être mental, l'être vital, l'être physique subtil en nous, observe leur développement et profite de leurs expériences.

La véritable entité de ces autres pouvoirs de la personne en l'homme, de ces êtres de son être, est elle aussi voilée; mais ces pouvoirs projettent des personnalités momentanées qui composent notre individualité extérieure, et nous appelons " nous-même " la combinaison de leur action superficielle et de leur état apparent. Prenant forme en nous en tant que Personne psychique, cette entité la plus profonde projette également une personnalité psychique qui change, grandit, se développe de vie en vie; car c'est elle qui voyage entre la naissance et la mort, entre la mort et la naissance; les éléments de notre nature ne sont que sa robe changeante aux formes innombrables.

Au début, l'être psychique ne peut agir que de manière voilée, partielle et indirecte, par l'intermédiaire du mental, de la vie et du corps, puisque ce sont ces parties de la Nature qui doivent progressivement devenir ses moyens d'expression, et qu'il est longtemps limité par leur évolution. Ayant pour mission de conduire l'homme plongé dans l'Ignorance vers la lumière de la Conscience divine, il recueille l'essence de toute expérience dans l'Ignorance pour former un noyau de la croissance de l'âme dans la nature; il transforme le reste en matériau pour la croissance future des instruments qu'il doit utiliser jusqu'à ce qu'ils soient prêts à devenir une lumineuse instrumentation du Divin.

C'est cette entité psychique secrète qui est la vraie Conscience originelle en nous, plus profonde que cette construction conventionnelle que le moraliste appelle conscience, car c'est elle qui indique toujours la voie vers la Vérité et ce qui est Juste, vers la Beauté, l'Amour et l'Harmonie et toute possibilité divine en nous, avec persistance, jusqu'à ce que ces choses deviennent le besoin dominant de notre nature. Le saint, le sage, le voyant en sont l'épanouissement. Lorsque cette personnalité psychique atteint le sommet de sa force, elle oriente l'être vers la Connaissance du Moi et du Divin, vers la Vérité suprême, le Bien suprême, la Beauté, l'Amour et la Béatitude suprêmes, vers les hauteurs et les immensités divines, et nous ouvre à l'influence de la sympathie, de l'universalité, de l'unité spirituelles.

Au contraire, quand la personnalité psychique est faible, fruste ou insuffisamment développée, les éléments et les mouvements plus raffinés nous font défaut, ou leur caractère et leur pouvoir sont pauvres, même si le mental est brillant et vigoureux, le cœur ferme et maître de ses émotions, la force de vie dominante et victorieuse, et même si l'existence physique, heureuse et florissante, semble s'imposer en seigneur tout-puissant. C'est alors l'âme extérieure de désir, l'entité pseudo-psychique qui règne, et nous prenons ses interprétations erronées des suggestions et des aspirations psychiques, ses idées et ses idéaux, ses désirs et ses élans pour la vraie substance de l'âme et la vraie richesse de l'expérience spirituelle.

Si la Personne psychique secrète peut venir au premier plan et, remplaçant l'âme de désir, gouverner ouvertement et entièrement, et non plus seulement partiellement et de derrière le voile, cette nature extérieure du mental, de la vie et du corps, alors ceux-ci peuvent être transmués en des images d'âme de ce qui est vrai, juste et beau, et finalement la nature entière peut être dirigée vers le but véritable de la vie, la victoire suprême, l'ascension jusqu'en l'existence spirituelle.

http://fr.feedbooks.com/userbook/25434/la-vie-divine

-----------------------------------

Nunti-Sunya,
Et,
Adonai de la Galaxie.

Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy

_________________
Vers l'Infini et au-delà... https://twitter.com/WhatAboutSoul
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.onnouscachetout.com/forum/index.php?showtopic=395&
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sri Aurobindo - La Vie Divine.....   Jeu 13 Nov - 17:33

Bonjour Cristobal sunny
Le tome 1 de La Vie Divine existe en PdF :

http://achraf.phpnet.org/Mes%20e-books/La%20vie%20divine%20Sri%20Aurobindo/La%20vie%20divine/La%20vie%20divine%201.pdf
Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven
Et je viens de découvrir les enregistrements audio faits par Satprem de l'intégralité de l'Agenda de Mère !! Merveille ! flower

Avec tout mon amour cheers
Revenir en haut Aller en bas
Cristobal
Admin
avatar

Nombre de messages : 3375
Date d'inscription : 11/06/2007

MessageSujet: Re: Sri Aurobindo - La Vie Divine.....   Ven 14 Nov - 7:40

--- Pour rappel... ---

Merci beaucoup Purnamidam pour le lien vers les données audio qui permettent d'entendre "Mère".

Pour rappel, "La Vie Divine" dans sa totalité, compilée et éditée par mes soins, dans une excellente traduction trouvée sur le net, existe sur Feedbooks en pdf, ePub et mobi.

Ici :

http://fr.feedbooks.com/userbook/25434/la-vie-divine

Nunti-Sunya,
Et,
Adonai de la Source Première.

Very Happy  Very Happy  Very Happy  Very Happy

_________________
Vers l'Infini et au-delà... https://twitter.com/WhatAboutSoul
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.onnouscachetout.com/forum/index.php?showtopic=395&
Cristobal
Admin
avatar

Nombre de messages : 3375
Date d'inscription : 11/06/2007

MessageSujet: Re: Sri Aurobindo - La Vie Divine.....   Jeu 20 Avr - 6:47

--- Sri Aurobindo Books & more.... ---

Toutes les oeuvres de Sri Aurobindo sont désormais disponibles au format eBook (ePub, mobi & pdf) depuis deux ou trois ans (2015 ?) seulement semble-t-il, et en anglais. (excellentes éditions)

On trouvera aussi La Mère (l'Agenda) et Satprem.





Voici la page ad hoc :

http://www.auro-ebooks.com/authors/sri-aurobindo/

Enjoy !!!

Nunti-Sunya,
Et,
Adonai de la Source Première.

Very Happy  Very Happy  Very Happy  Very Happy

_________________
Vers l'Infini et au-delà... https://twitter.com/WhatAboutSoul
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.onnouscachetout.com/forum/index.php?showtopic=395&
Cristobal
Admin
avatar

Nombre de messages : 3375
Date d'inscription : 11/06/2007

MessageSujet: Re: Sri Aurobindo - La Vie Divine.....   Lun 25 Déc - 20:44

--- The Mother - The Hidden Forces of Life ---






"In all religious monuments, in monuments considered the most... well, as belonging to the highest religion, whether in France or any other country or Japan - it was never the same temples or churches nor the same gods, and yet my experience was everywhere almost the same, with very small differences. I saw that whatever concentrated force there was in the church depended exclusively upon the faithful, the faith of the devotees. And there was still a difference between the force as it really was and the force as they felt it. For instance, I saw in one of the most beautiful cathedrals of France, which, from the artistic point of view, is one of the most magnificent monuments imaginable - in the most sacred spot I saw an enormous black, vital spider [occult hostile force] which had made its web and spread it over the whole place, and was catching in it and then absorbing all the forces emanating from people's devotion, their prayers and all that.

It was not a very cheering sight; the people who were there and were praying, felt a divine touch, they received all kinds of boons from their prayers, and yet what was there was this, this thing. But they had their faith which could change that evil thing into something good in them; they had their faith. So, truly, if I had gone and told them "Do you think you are praying to God? It is an enormous vital spider that's feeding upon all your forces!", that would really not have been very charitable.

And that's how it is most of the time, almost everywhere; it is a vital force which is there, for these [hyperdimensional] vital entities feed upon the vibration of human emotions, and very few people, very few, an insignificant number, go to a church or temple with a true religious feeling, that is, not to pray and beg for something from God but to offer themselves, give thanks, aspire, give themselves. There is hardly one in a million who does that. So they do not have the power of changing the atmosphere. Perhaps when they are there, they manage to get across, break through and go somewhere and touch something divine. But the large majority of people who go only because of superstition, egoism and self-interest, create an atmosphere of this kind, and that is what you breathe in when you go to a church or temple.

Only, as you go there with a very good feeling, you tell yourself, "Oh, what a quiet place for meditation!" I am sorry, but that's how it is. I tell you I have deliberately tried this experiment a little everywhere. Maybe I found some very tiny places, like a tiny village church at times, where there was a very quiet little spot for meditation, very still, very silent, where there was some aspiration; but this was so rare! I have seen the beautiful churches of Italy, magnificent places; they were full of these vital beings and full of terror.

I remember painting in a basilica of Venice, and while I was working, in the confessional a priest was hearing the confession of a poor woman. Well, it was truly a frightful sight! I don't know what the priest was like, what his character was, he could not be seen - you know, don't you? - that they are not seen, they are shut up in a box and receive the confession through a grille. There was such a dark and sucking power over him, and that poor woman was in such a state of fearful terror that it was truly painful to see it.

And all these people believe this is something holy! But it is a web of the hostile vital forces which use all this to feed upon. Besides, in the invisible world hardly any beings love to be worshipped, except those of the vital. These, as I said, are quite pleased by it. And then, it gives them importance. They are puffed up with pride and feel very happy, and when they can get a herd of people to worship them they are quite satisfied.

For example, there are so many of these entities called Kali - who are given, besides, quite terrible appearances -so many are even placed in houses as the family-goddess; they are full of a terrible vital force! I know them, those entities. I know them very well, but they are vital beings, vital forms which, so to say, are given a form by human thought, and what forms! And to think that men worship such terrible and monstrous things.

From this point of view, it is good that for some time men get out of this religious atmosphere, so full of fear, and this sort of blind, superstitious submission of which the hostile forces have taken a dreadful advantage. The period of denial, positivism, is from this viewpoint quite indispensable in order to free men from superstition. It is only when one comes out of that and the abject submission to monstrous vital forces that one can rise to truly spiritual heights and there become the collaborator and true instrument of the forces of Truth, the real Consciousness, the true Power. One must leave all this far behind before one can climb higher."

- The Mother, 'The Hidden Forces of Life - Selections from the works of Sri Aurobindo and The Mother | The Integral Yoga'

https://www.facebook.com/bernhard.guenther?hc_ref=ARTqMwRJCOKEnBYgguzQRCVCyePE0Tscs_QCK1JGPYMx8FxD8sw-FILL_7qa6jTtz4A

---------------------------

Nunti-Sunya,
Et,
Adonai de la Source Première.

Very Happy  Very Happy  Very Happy  Very Happy

_________________
Vers l'Infini et au-delà... https://twitter.com/WhatAboutSoul
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.onnouscachetout.com/forum/index.php?showtopic=395&
Cristobal
Admin
avatar

Nombre de messages : 3375
Date d'inscription : 11/06/2007

MessageSujet: Re: Sri Aurobindo - La Vie Divine.....   Lun 21 Mai - 12:08

--- The Future Evolution of Man (pdf, ePub & mobi) ---





https://www.auro-ebooks.com/future-evolution-of-man/

-------------------------

Man’s highest aspiration – his seeking for perfection,
his longing for freedom and mastery, his search after
pure truth and unmixed delight – is in flagrant contradiction
with his present existence and normal experience.

The earliest preoccupation of man in his awakened thoughts and, as it seems, his inevitable and ultimate preoccupation, – for it survives the longest periods of scepticism and returns after every banishment, – is also the highest which his thought can evisage. It manifests itself in the divination of Godhead, the impulse towards perfection, the search after pure Truth and unmixed Bliss, the sense of a secret immortality. The ancient dawns of human knowledge have left us their witness to this constant aspiration; today we see a humanity satiated but not satisfied by victorious analysis of the externalities of Nature preparing to return to its primeval longings. The earliest formula of Wisdom promises to be its last, – God, Light, Freedom, Immortality.

These persistent ideals of the race are at once the contradiction of its normal experience and the affirmation of higher and deeper experiences which are abnormal to humanity and only to be attained in their organized entirety, by a revolutionary individual effort or an evolutionary general progression. To know, possess and be the divine being in an animal and egoistic consciousness, to convert our twilit or obscure physical mentality into the plenary supramental illumination, to build peace and a self-existent bliss where there is only a stress of transitory satisfactions besieged by physical pain and emotional suffering, to establish an infinite freedom in a world which presents itself as a group of mechanical necessities, to discover and realize the immortal life in a body subjected to death and constant mutation, – this is offered to us as the manifestation of God in Matter and the goal of Nature in her terrestrial evolution. To the ordinary material intellect which takes its present organization of consciousness for the limit of its possibilities, the direct contradiction of the unrealized ideals with the realized fact is a final argument against their validity. But if we take a more deliberate view of the world’s workings, that direct opposition appears rather as part of Nature’s profoundest method and the seal of her completest sanction.

LD.I, I

Such contradiction is part of Nature’s general method;
it is a sign that she is working towards a greater harmony.
The reconciliation is achieved by an evolutionary progress.

For all problems of existence are essentially problems of harmony. They arise from the perception of an unsolved discord and the instinct of an undiscovered agreement or unity. To rest content with an unsolved discord is possible for the practical and more animal part of man, but impossible for his fully awakened mind, and usually even his practical parts only escape from the general necessity either by shutting out the problem or by accepting a rough, utilitarian and unillumined compromise. For essentially, all Nature seeks a harmony, life and matter in their own sphere as much as mind in the arrangement of its perceptions. The greater the apparent disorder of the materials offered or the apparent disparateness, even to irreconcilable opposition, of the elements that have to be utilized, the stronger is the spur, and it drives towards a more subtle and puissant order than can normally be the result of a less difficult endeavour. The accordance of active Life with a material of form in which the condition of activity itself seems to be inertia, is one problem of opposites that Nature has solved and seeks always to solve better with greater complexities; for its perfect solution would be the material immortality of a fully organized mind-supporting animal body.

The accordance of conscious mind and conscious will with a form and a life in themselves not overtly self-conscious and capable at best of a mechanical or subconscious will is another problem of opposites in which she has produced astonishing results and aims always at higher marvels; for there her ultimate miracle would be an animal consciousness no longer seeking but possessed of Truth and Light, with the practical omnipotence which would result from the possesssion of a direct and perfected knowledge. Not only, then, is the upward impulse of man towards the accordance of yet higher opposites in itself, but it is the only logical completion of a rule and an effort that seem to be a fundamental method of Nature and the very sense of her universal strivings.

---------------------------

Et on voit ci-dessous combien la traduction DeepL.com est quasiment parfaite à 100 %, le lecteur corrigeant lui-même certains points de détail.

-------------------------------

La plus haute aspiration de l'homme - sa recherche de la perfection,
sa soif de liberté et de maîtrise, sa recherche de la liberté, sa recherche de l'amour.
vérité pure et plaisir non mélangé - est en contradiction flagrante.
avec son existence actuelle et son expérience normale.

La première préoccupation de l'homme dans ses pensées éveillées et, comme il semble, sa préoccupation inévitable et ultime, - car il survit aux plus longues périodes de scepticisme et revient après chaque bannissement, - est aussi la plus haute que sa pensée peut évisager. Elle se manifeste dans la divination de la Divinité, l'impulsion vers la perfection, la recherche de la Vérité pure et de la Béatitude non mélangée, le sens d'une immortalité secrète. Les anciennes aube de la connaissance humaine nous ont laissé leur témoignage de cette aspiration constante ; aujourd'hui nous voyons une humanité rassasiée mais non satisfaite par l'analyse victorieuse des externalités de la Nature se préparant à revenir à ses désirs primitifs. La formule la plus ancienne de la Sagesse promet d'être sa dernière, - Dieu, Lumière, Liberté, Liberté, Immortalité.

Ces idéaux persistants de la race sont à la fois la contradiction de son expérience normale et l'affirmation d'expériences plus élevées et plus profondes qui sont anormales pour l'humanité et qui ne peuvent être atteintes que dans leur intégralité organisée, par un effort individuel révolutionnaire ou une progression générale évolutionnaire. Connaître, posséder et être l'être divin dans une conscience animale et égoïste, convertir notre mentalité physique twilit ou obscure en l'illumination supramentale plénière, construire la paix et une béatitude auto-existante où il n'y a qu'un stress de satisfactions transitoires assiégées par la douleur physique et la souffrance émotionnelle, d'établir une liberté infinie dans un monde qui se présente comme un ensemble de nécessités mécaniques, de découvrir et de réaliser la vie immortelle dans un corps soumis à la mort et à des mutations constantes, - ceci nous est offert comme la manifestation de Dieu dans la matière et le but de la Nature dans son évolution terrestre. Pour l'intellect matériel ordinaire qui prend son organisation actuelle de la conscience pour la limite de ses possibilités, la contradiction directe des idéaux non réalisés avec le fait réalisé est un argument final contre leur validité. Mais si nous adoptons une vision plus délibérée du fonctionnement du monde, cette opposition directe apparaît plutôt comme faisant partie de la méthode la plus profonde de la Nature et le sceau de sa sanction la plus complète.

LD.I, I

Une telle contradiction fait partie de la méthode générale de la Nature ;
c'est un signe qu'elle travaille pour une plus grande harmonie.
La réconciliation est réalisée par un progrès évolutif.

Car tous les problèmes de l'existence sont essentiellement des problèmes d'harmonie. Elles découlent de la perception d'une discorde non résolue et de l'instinct d'une entente ou d'une unité non découverte. Se contenter d'une discorde non résolue est possible pour la partie pratique et plus animale de l'homme, mais impossible pour son esprit pleinement éveillé, et généralement même ses parties pratiques n'échappent à la nécessité générale qu'en excluant le problème ou en acceptant un compromis brutal, utilitaire et non éclairé. Car, pour l'essentiel, toute Nature recherche l'harmonie, la vie et la matière dans sa propre sphère autant que l'esprit dans la disposition de ses perceptions. Plus le désordre apparent des matériaux offerts ou la disparité apparente, voire l'opposition irréconciliable, des éléments qui doivent être utilisés, plus l'impulsion est forte, et elle conduit vers un ordre plus subtil et puissant que ne peut normalement être le résultat d'une entreprise moins difficile. La conformité de la Vie active avec un matériau de forme dans lequel la condition d'activité elle-même semble être l'inertie, est un problème d'opposés que la Nature a résolu et cherche toujours à mieux résoudre avec des complexités plus grandes ; car sa solution parfaite serait l'immortalité matérielle d'un corps animal pleinement organisé qui soutient l'esprit.

L'accord de l'esprit conscient et de la volonté consciente avec une forme et une vie en soi qui ne sont pas ouvertement conscients de soi et capables au mieux d'une volonté mécanique ou subconsciente est un autre problème d'opposés dans lesquels elle a produit des résultats étonnants et vise toujours des merveilles supérieures ; car là son miracle ultime serait une conscience animale qui ne cherche plus mais possède la Vérité et la Lumière, avec l'omnipotence pratique qui résulterait de la possession d'une connaissance directe et perfectionnée. Non seulement l'impulsion ascendante de l'homme vers la conformité d'opposés encore plus élevés en soi, mais c'est le seul achèvement logique d'une règle et d'un effort qui semblent être une méthode fondamentale de la Nature et le sens même de ses efforts universels.

-------------------------------

On reste dans le flux ici, tant il est vrai que lire Aurobindo, c'est, je le ressens mieux maintenant,
S'installer dans un flot de lumière qui emporte, élève, nourrit, inspire et enveloppe corps et âme.

Enjoy !!!

Nunti-Sunya,
Et,
Adonai de la Source Première.

Very Happy  Very Happy  Very Happy  Very Happy

_________________
Vers l'Infini et au-delà... https://twitter.com/WhatAboutSoul
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.onnouscachetout.com/forum/index.php?showtopic=395&
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sri Aurobindo - La Vie Divine.....   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sri Aurobindo - La Vie Divine.....
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Invocations à la Miséricorde Divine
» Merci Divine Mère
» 19 avril : Fête de la Miséricorde Divine
» Nature divine et nature humaine
» terre divine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WingMakers :: WingMakers :: Portail-
Sauter vers: