WingMakers

La question de l'Âme, dans toutes ses déclinaisons.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Biologie, Evolution, ADN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Cristobal
Admin
avatar

Nombre de messages : 2889
Date d'inscription : 11/06/2007

MessageSujet: Biologie, Evolution, ADN   Mar 12 Juin - 13:32

Topic consacré au domaine immense de la science du vivant, avec tout ce que l'on peut discuter à propos de :

-- l'ADN : sa structure et son rôle, son origine (hasard et nécessité, ou "Maîtres Généticiens" ?), sa dynamique.

-- Evolutionnisme ou Créationnisme, Darwin ou la Source Première (du moins, quelques-unes de ses émanations > hiérarchie de conscience > êtres de lumière arpentant des dimensions supérieures au domaine de création), loi du plus fort ou coopération ?

-- il y a aussi la médecine, les diverses thérapies.

Tout ceci n'est que suggestions.

Toutes choses étant liées, on ne saurait dogmatiquement compartimenter, classifier et isoler.

J'affectionne pour ma part le récit continu, dans lequel se mêleraient toutes les données, toutes les sources, mais, dans un souci d'efficacité et de clarté, il apparaît évident qu'il faut tenter d'ébaucher, ne serait-ce qu'un squelette, une trame simplifiée de catégories.

C'est la version arborée de l'indexation.

Dessiner un tronc, puis quelques branches s'élevant depuis le fondement des racines de la Création. Very Happy

Fondamental pour retrouver le plus rapidement et simplement possible une information.

Toutes libertés toujour à chacun,
De développer selon son humeur,
À sa façon,
Et là où il le souhaite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.onnouscachetout.com/forum/index.php?showtopic=395&
AMBRE/Ankh

avatar

Nombre de messages : 189
Age : 55
Date d'inscription : 23/06/2007

MessageSujet: Re: Biologie, Evolution, ADN   Dim 24 Juin - 9:13

Pour ceux qui ne connaissent peut- etre pas:

L'A.D.N.

pour commencer:
l excellent livre de Gregg Braden

Le Code de Dieu


A propos de ce livre

Le secret de notre passé, la promesse de notre avenir. Que représenterait la découverte d'un ancien langage - d'un véritable message - caché à l'intérieur de notre ADN ? Dans cet ouvrage fascinant, Gregg Braden partage les recherches effectuées dans le décodage de cette preuve « d'une plus grande existence » contenue dans nos cellules depuis nos origines.

Extrait :

« Il ne fait plus aucun doute que nous possédons tous en nous l'ancien nom de Dieu, et ce, de la manière la plus intime qui se puisse imaginer. Chaque fibre musculaire, chaque parcelle d'os, les larmes que nous versons ainsi que les sous-produits de la vie que nous appelons « déchets », tout cela est Dieu.

Au coeur de cette prise de conscience toute simple mais si puissante réside le fil conducteur de notre unité et la clé de notre survie. Même si nous ne savons pas exactement quels défis nous attendent dans les années à venir, nous pouvons être certains d'une chose : Quelque soit la nature de ces épreuves, c'est en tant que famille globale que nous y ferons face. Quoiqu'il advienne à un village, à un peuple ou à un pays, la même chose peut arriver à tous les autres. Nous aurons besoin de chaque once de notre sagesse collective, de notre passion de préserver la vie, et de la force qui ne peut provenir que de notre diversité pour parvenir à surmonter ces épreuves.

Depuis des centaines de générations, chaque humain a porté en lui la clé de notre survie, un message qui nous était tous adressé sous une forme qui, une fois reconnue, ne pouvait laisser place à aucune ambiguïté. Peut-être, en une sorte d'anticipation du jour où la quête de nos origines nous mènera à l'essence de la vie, est-ce uniquement par notre découverte et notre acceptation de la réalité de notre unité avec l'humanité toute entière que le message devait nous être révélé. »

Collection : Série Ariane
http://www.ariane.qc.ca/upload/livres/66pdf1.pdf

Auteur(es) : Gregg Braden

23.95 $ - 18.10 € // 2-920987-88-7
376 pages // 2004
Distributeur au Canada : ada-inc
Distributeur en France/Belgique : dgdiffusion


Autre(s) livre(s) du même auteur(es) :
La Divine Matrice
L’Effet Isaïe
L’Éveil au Point Zéro
Marcher entre les mondes

l'ADN




La Vie / L'information / le Savoir



[Visions Shamanique] - Dans "Le serpent cosmique", Jeremy Narby établit un lien entre la microbiologie et le chamanisme amazonien. Les serpents colorés et entrelacés, qui reviennent si souvent dans les visions d'ayahuasca, correspondraient à la double hélice de l'ADN. Par le biais du breuvage rituel, cette molécule, qui contient toutes les informations sur les êtres vivants, livrerait aux Indiens leurs impressionnantes connaissances sur les plantes.



« A quoi riment toutes ces connexions entre l'ADN et les serpents cosmiques, l'axe du monde et le langage des esprits ? (...) C'est vrai, l'ADN est une source d'information qui est à la fois à l'intérieur du cerveau et à l'extérieur. Se pourrait-il qu'il y ait une connexion entre les serpents et l'ADN ? Les Ashanincas disent toujours : "Si tu veux comprendre le langage de la nature, fais attention aux similarités au niveau de la forme; c'est ainsi que la nature parle (...)



Si l'hypothèse est exacte, ces Indiens disposent dans leur chamanisme d'une source de savoir biomoléculaire insoupçonné, et l'ADN n'est pas un acide désoxyribonucléique inerte; ce n'est pas un simple produit chimique, c'est animé ! Le principe qui nous anime est lui-même animé, et il y a là une conscience qui se cache en dedans. Justement, les Ashanincas appellent ces êtres Maninkari "ceux qui se cachent". On peut dire non seulement que l'ADN est vivant, mais que nous pouvons communiquer avec lui. » (Source : « Le serpent cosmique, l'ADN et les origines du savoir » de Jeremy Narby)


http://cosmobranche.free.fr/MythesSerpent.htm


Tableau des hélices




Introduction : Naturopathe professionnelle de formation, Kishori Aird est « une intuitive médicale » qui a vécu dans un ashram dès l’âge de 18 ans et a un long parcours spirituel derrière elle. Devenue Maître de reiki, elle s’est spécialisée depuis 1990 dans la kinésiologie. Elle a perfectionné cette technique en collaborant avec des chiropraticiens et des naturopathes. Et depuis l'été 1997, elles entreprend des recherches sur l'ADN et sur les moyens par lesquels le reprogrammer et se le réapproprier. Elle a notamment découvert que notre ADN possède un champ vibratoire et électromagnétique qui est sensible à nos intentions, et que, comme un ordinateur, il contient « des programmations par défaut » sur lesquelles ont peut agir par la pensée et que l'on peut modifier. La reprogrammation consciente de notre ADN est, selon Kishori, l’une des clés de l’Ascension. Voici un extrait : « TABLEAU DES HELICES » de son livre : « L'ADN démystifié » (p 25)




TABLEAU DES HELICES


Hélice 1 _ 1er chakra _ Physique, survie

Hélice 2 _ 2ème chakra _ Physique, créativité, pouvoir et sexualité

Hélice 3 _ 3ème chakra _ Clairvoyance (perception intuitive), pouvoir et volonté

Hélice 4 _ 4ème chakra _ Chakra du cœur, le centre de la compassion et du sentiment d’être uni à toutes choses, capacité du corps de vibrer sur les treize hélices = alignement électrique

Hélice 5 _ 5ème chakra _ La parole, alignement magnétique - le corps s’aligne sur les hélices,liberté dans la création

Hélice 6 _ 6ème chakra _ Vision, corps subtil – connexion des corps subtils aux treize hélices, discernement

Hélice 7 _ 7ème chakra _ Ouvre à la connaissance du fait que notre identité va au-delà de la forme physique – esprit/matière

Hélice 8 _ 8ème chakra _ Couleurs, connexion avec la terre, cause originelle. Cette huitième et toutes les autres qui suivent se situent en dehors du corps physique.

Hélice 9 _ 9ème chakra _ Formes géométriques de l’univers, connexion avec les planètes et les astéroïdes, équilibre

Hélice 10 _ 10ème chakra _ Sons de l’univers, union, connexion avec notre univers et le système solaire, unité

Hélice 11 _ 11ème chakra _ Interaction, interdimentionnel – autre univers(le void et la grille Cosmique)

Hélice 12 _ 12ème chakra _ Savoir de façon irrévocable que nous sommes des êtres ayant un code complet – se sentir comblé et en paix à propos de notre véritable identité, connexion avec la source

Hélice 13 _ 13ème chakra _ Ancre la reconnexion dans le corps physique ; fait circuler librement l’énergie entre les 13 hélices et le corps et de cette manière parvenir à cohabiter deux espaces à la fois et obtenir une fusion entre le moi terrestre et le moi céleste

Extrait du Tome I : "l’ADN démystifié" de : Kishori Aird. (p 25)
Kishori Aird est l’auteur des deux remarquables livres que sont : - « L'ADN démystifié (Guide pratique de programmation des treize hélices au point zéro - Tome I) » - « L'ADN et le Choix quantique (Guide pratique de programmation des treize hélices au point zéro - Tome II) »
Citation:
Présentation de l'éditeur
Depuis la parution de L'ADN DÉMYSTIFIÉ, Kishori Aird a continué à développer de nouveaux protocoles de reprogrammation génétique en utilisant des techniques basées sur les concepts de la physique quantique. Dans L'ADN ET LE CHOIX QUANTIQUE, Kishori nous invite à entrer dans le monde de l'infiniment petit et à envisager la coexistence de multiples possibilités. Elle explique en termes simples et précis la vision quantique,
la théorie des cordes, la théorie des univers multiples, l'effet tunnel, le temps non linéaire, etc. Elle nous laisse entrevoir que le microcosme n'est pas statique mais, au contraire, que son comportement varie au gré de
l'observateur. Nous apprenons qu'il existe des mondes parallèles qui vibrent à des taux vibratoires différents de ceux de notre monde. Kishori Aird nous propose d'utiliser les protocoles de ce livre et ceux de L'ADN DÉMYSTIFIE afin d'opérer des choix nouveaux et enrichissants. Nous savons désormais que notre ADN est flexible et reprogrammable et nous bénéficions du soutien de la science et de la métaphysique. En appliquant les nouvelles découvertes scientifiques à la biologie humaine et au code génétique, nous donnerons un nouveau sens à la vie et à la
matière.

Biographie de l'auteur
Naturopathe professionnelle de formation, Kishori Aird est une intuitive médicale. En 1990, elle s'initie à la kinésiologie de reprogrammation sur la Côte Ouest des États-Unis. Elle perfectionne ensuite cette technique en collaborant avec des chiropraticiens et des naturopathes. En 1993, elle ouvre sa propre clinique et commence à donner des consultations téléphoniques en tant qu'intuitive médicale. Depuis 1994, Madame Aird enseigne aussi la kinésiologie et l'art de développer son intuition médicale. A l'été 1997, elle entreprend des recherches sur l'ADN et sur les moyens de le reprogrammer et de se le réapproprier. Elle élabore ensuite les techniques de reprogrammation qu'elle enseigne aujourd'hui.


voir d autres articles ici: http://www.kishori.org/kisf.htm


début de dossier ici (aller à Partages-Recherches-Eveil du Soi > ADN code de Dieu !)
http://antahkarana.forumzen.com/L-ANTRE-DE-MELCHISEDECK-c2.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://antahkarana.forumzen.com/
Cristobal
Admin
avatar

Nombre de messages : 2889
Date d'inscription : 11/06/2007

MessageSujet: Re: Biologie, Evolution, ADN   Mer 15 Aoû - 12:56

--- Génération Spontanée ? (David Wilcock) ---

"L'ADN est la vague (onde), et la vague (onde) est l'ADN..." (David Wilcock)

Voici, de nouveau, le lien vers cette page du site de David Wilcock, dans laquelle il rappelle, avec photos à l'appui, des expériences (sable, stérilisé --> apparition de microorganismes...) qui tendent à montrer la possibilité réelle de "la génération spontanée", c'est-à-dire l'émergence de formes organisées, vivantes, générées et mises en forme par les "champs de torsion".

Il faut lire tout cela pour au moins l'examiner Very Happy , ici :

http://www.divinecosmos.com/index.php?option=com_
content&task=view&id=355&Itemid=70

Citation :

"A scientific conspiracy is revealed in which legitimate evidence, of the sort we’ve just described, was suppressed and buried by luminaries like Louis Pasteur. The ‘authorities’ simply refused to believe spontaneous generation was possible, even in the face of overwhelming evidence.

Pasteur himself had repeatable results appearing, under sterile laboratory conditions — but he suppressed his own research in favor of the current model.

Although that model is now almost completely unquestioned, it has left us with annoying paradoxes like "Which came first, the chicken or the egg?" The answer, of course, is "Both exist together as an Intelligent Design, written into the very energy that makes up our Universe."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.onnouscachetout.com/forum/index.php?showtopic=395&
AMBRE/Ankh

avatar

Nombre de messages : 189
Age : 55
Date d'inscription : 23/06/2007

MessageSujet: Re: Biologie, Evolution, ADN   Mer 29 Aoû - 8:46

RFID





"Et elle fit que tous, petits et grands, riches et pauvres, libres et esclaves, reçussent une marque sur leur main droite ou sur leur front, et que personne ne pût acheter ni vendre, sans avoir la marque, le nom de la bête ou le nombre de son nom. C'est ici la sagesse. Que celui qui a de l'intelligence calcule le nombre de la bête. Car c'est un nombre d'homme, et son nombre est six cent soixante-six. " Apocalypse 13:16-18

RFID


Le poids des mots ,le choc des photos...ça vous rappelle quelque chose?






SOMMES-NOUS DE LA MARCHANDISE ???


http://antahkarana.forumzen.com/index.htm
"élargir son horizon"
Les Grands Débats de l'INFOPOLE :


"Tracking, Tracing et Objets communicants (tags, RFID, ...) : nouveaux enjeux et défis !" :
Categorie: Archives Evénements-Rencontres
Les médias se sont fait l’écho d’une expérience d’implantation sous la peau d’une puce RFID lancée par une boîte de nuit barcelonaise pour le paiement des consommations.

Les prospectivistes, quant à eux, estiment que d’ici 2015, notre environnement sera truffé de micro-systèmes (micro-capteurs, micro-actionneurs, tags, puces RFID, smart dust, …) qui permettent aux objets de savoir où ils se trouvent, d’analyser leur état ou celui de leur environnement et de partager ces informations avec ce qui les entoure. Les progrès de la micro-technologie et des réseaux avec ou sans fil contribuent à cet essor et ouvrent la voie aux objets dits « intelligents » et « communicants ».

Les applications sont multiples et n’ont de limites que celles de l’imagination : traçabilité des marchandises, sécurité des accès, systèmes d’alertes, vêtements intelligents … Si à l’heure actuelle les applications concernent essentiellement des objets techniques, elles se glisseront dans nos objets quotidiens, voire même dans notre corps pour communiquer des informations vitales sur notre santé.

Pourquoi et comment intégrer ces technologies dans les solutions informatiques ? Quelle est la réglementation applicable ? Existe-t-il des normes en la matière ? Quels sont les enjeux techniques, éthiques, économiques soulevés par ces senseurs qui rendront nos objets « communicants » ? Comment limiter les dérives ?

Quelques-unes des questions soulevées au cours du débat organisé par INFOPOLE Cluster TIC le 23 novembre 2006. La conférence-débat était animée par Alain Jennotte (Journal Le Soir), lequel interrogeait, chercheur, juriste, professionnels de l’informatique et utilisateurs.


Les slides sont en ligne !

un dossier hyper complet ici:
La fiche pratique de l'INFOPOLE Cluster TIC sur les objets communicants.
Vous retrouverez dans cette fiche des liens vers des centres de recherche spécialisés dans le domaine des objets communicants et de la traçabilité, vers des associations de producteurs ou des associations de citoyens qui tirent la sonnette d'alarme. Vous y retrouverez également les prises de position de diverses instances européennes, américaines, privées ou publiques. Dans cette fiche, sont également repris des liens présentant les normes dans le domaine, des exemples d'applications et pour finir, quelques événements en 2006 - 2007 autour de la thématique des agents communicants.

Pour télécharger la fiche pratique, cliquer ici

http://www.infopole.be/index.php?id=39&L=0&tx_ttnews[backPid]=106&t
x_ttnews[tt_news]=392&cHash=a498f93b80
en bas de page!
avec l aimable autorisation d un des concepteurs de ce dossier,que je remercie vivement pour toutes les infos partagées et les pistes à suivre sur ce sujet.
http://www.infopole.be/index.php?id=39&L=0&tx_ttnews[backPid]=106&t
x_ttnews[tt_news]=392&cHash=a498f93b80



suite sur Antakkarana
http://antahkarana.forumzen.com/portal.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://antahkarana.forumzen.com/
Cristobal
Admin
avatar

Nombre de messages : 2889
Date d'inscription : 11/06/2007

MessageSujet: Re: Biologie, Evolution, ADN   Sam 22 Sep - 12:31

---- Radiations Ionisantes et Evolution (Pasichnyk) ---

Je ne fais pour l'instant que feuilletter l'oeuvre en trois tomes de Richard Michael Pasichnyk, aussi n'y a-t-il que quelques bribes d'information pour l'instant compréhensibles (par moi Very Happy ).

Cependant, le propos de Pasichnyk est d'explorer, de documenter et de démontrer une théorie qui tout englobe, une théorie unitaire qui permette de rendre compte aussi bien des phénomènes cosmologiques, de la physique des galaxies, des étoiles et des planètes, que de la dynamique cellulaire et biologique, de comprendre ce que l'on entend aussi par évolution des espèces.

La vision de Pasichnyk est celle d'un "Champ Dynamique" qu'il substitue à la vision corpusculaire et matérialiste de la science officielle, laquelle persiste, dans le cadre ici du paradigme de l'évolution à la sauce Darwin, à considérer des individus luttant entre eux et avec l'environnement dans lequel ils se trouvent immergés.

C'est la loi du plus fort et celle du hasard qui régit l'apparition et la disparition des expèces. C'est cette loi du "hasard et de la nécessité (du plus fort....)" qui expliquerait la spéciation, le fourmillement des formes de vie, leurs genèses et leurs différenciations.

Luttant pour leur survie, ces organismes vivants survivraient au détriment des plus faibles, avec, comme moteur essentiel de l'adaptation au milieu ambiant, les mécanismes du hasard permettant l'émergence de la combinaison génétique appropriée, conférant survie et éventuellement rayonnement.

Le problème, comme nous le savons tous, c'est toujours cette absence remarquée du fameux chaînon manquant, car il reste encore de nos jours impossible de déterrer les formes intermédiaires nécessaires pour valider la théorie de Darwin. Si l'évolution est bien linéaire, il importe de trouver toutes les étapes, toutes les graduations, toutes les mutations successives qui auraient permis l'adaptation progressive des espèces et leur évolution. (la quête de l'ancêtre commun et de ses descendants)

Outre que ce chaînon manquant reste résolument introuvable, la théorie de Darwin n'explique pas, ou très mal, souvent à l'aide d'hypothèses "ad hoc", le phénomène de la co-évolution, laquelle consiste à observer des espèces identiques apparues au même moment de l'histoire, en des points diffférents du globe, et sans qu'il soit possible d'invoquer le voyage par les océans d'un couple d'animaux, ou d'une femelle gravide, sur des milliers de kilomètres de désert océanique (mais c'est bien l'hypothèse "ad hoc" invoquée par les Darwiniens en place....).

Dans ce cas, l'origine commune, l'ancêtre commun n'existerait pas, mais laisserait place à une émergence synchronique, sans liens physiques apparents.

Et c'est ici qu'entre en scène Pasychnik et sa vision du "champ dynamique".

Pour Pasychnik, il importe de considérer aussi et surtout la réalité des champs électriques, magnétiques, ainsi que les variations d'intensité des radiations ionisantes (je suis ici extrêmement sommaire, à cet instant de mes connaissances et de ma compréhension).

Ainsi, tous ces champs énergétiques de différentes natures englobent la Terre, sont omniprésents, et forment le tissu de l'interdépendance et le lieu premier, originel et privilégié, de la genèse des espèces, de la spéciation.

Lorsque l'on applique ce modèle, ce paradigme nouveau du "champ dynamique" au problème de l'évolution des espèces, il devient possible :

-- de quitter très facilement l'idéologie Darwinienne, même si les mécanismes de l'évolution à la Darwin (loi du plus fort et hasard) peuvent garder une réalité et une vérité, mais de façon très marginale.

-- d'expliquer la diversité des espèces, leurs émergences, leurs croissances, leurs répartitions sur le globe, leurs extinctions en invoquant le mécanisme premier des radiations ionisantes qui agissent sur l'ADN des organismes vivants.

Pour Pasichnyk, ce sont les radiations ionisantes qui sont à l'origine de la spéciation. Elles entraînent des mutations de l'ADN, lesquelles sont à l'origine de nouvelles espèces.

De plus, ce mécanisme de champ ionisant explique bien mieux et plus facilement les brusques disparitions d'espèces entières, et l'émergence de nouvelles espèces, comme sur les cendres des anciennes disparues.

En effet, Pasichnyk considère que les radiations ionisantes léthales entraînent la disparition de l'écrasante majorité d'une espèce donnée, ne laissant que quelques survivants. Ces derniers trouvent une autre voie d'évolution en incorporant des mutations viables et adaptées au nouvel environnement.

En outre, l'existence effective et variable de ces champs ionisants permet de rendre compte de la co-évolution. Comme un champ ionisant s'étend sur de vastes régions de la planète, cela explique l'apparition possible et simultanée d'espèces de même caractéristiques en des points éloignés physiquement (mais en fait tout proches énergétiquement, car faisant partie d'un même champ de radiations ionisantes).

Voilà la trame explicative réduite à sa plus simple expression, tant il est évident que les 2000 pages d'écriture serrée du sieur Pasichnyk constituent un argumentaire extrêmement fouillé et documenté, où il faut aussi considérer, dans le cas de l'évolution des espèces, non seulement les variations plus ou moins brutales de la nature et de l'intensité des champs de radiations ionisantes, mais aussi les phénomènes climatiques, les éruptions volcaniques, les variations du champ géomagnétique, etc, etc, etc.......

À suivre, donc. Very Happy


Dernière édition par le Dim 7 Oct - 13:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.onnouscachetout.com/forum/index.php?showtopic=395&
Seirei

avatar

Nombre de messages : 156
Date d'inscription : 28/06/2007

MessageSujet: Re: Biologie, Evolution, ADN   Mar 25 Sep - 6:38

Très intéressent ce résumé Christobal, merci !

Pourrais-tu, une fois plus avancé dans le livre, expliqué l'origine des modifications de ces radiations ionisantes ? Et détaillé un peu plus les effets ?

Est-ce que Pasichniyk parle d'un inconscient collectif parmis les peuples ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cristobal
Admin
avatar

Nombre de messages : 2889
Date d'inscription : 11/06/2007

MessageSujet: Re: Biologie, Evolution, ADN   Ven 28 Sep - 8:43

--- ADN et Darwin ---

Simple remarque en passant : parmi une des myriades de conséquences sur l'actuel système de croyances, il est très clair, limpide même, que le "simple" fait de considérer que l'ADN est le fruit d'une intervention intelligente, la manifestation d'un dessein créateur, et non pas le produit d'u "hasard et de la nécessité", invalide immédiatement et de facto toute la théorie (idéologie) de l'évolution selon Darwin.

Cette vision de l'évolution régie par le hasard et la "loi du plus fort", telle que prêchée par Darwin (qui, il est vrai, ignorait tout de la cellule et de l'existence de l'ADN....., question d'époque.... Very Happy ) et ses continuateurs contemporains, n'a dès lors plus de sens, plus de raison d'être. (--> voir note en bas de post Very Happy )

Cette science de l'évolution darwinienne apparaît donc instantanément fausse, et l'on comprend l'extrême réticence et "omerta" (loi du silence, déni généralisé, détournement du regard) des milieux institutionnels qui dictent la science officielle.

En effet, reconnaître que l'ADN est une création intelligente, c'est laisser s'effondrer l'actuel paradigme de la biologie : effondrement des institutions, remise en cause des statuts et des carrières des différents professeurs, chercheurs et autres experts.

C'est un problème majeur pour ce petit monde qui a besoin de crédits, d'argent, pour poursuivre travaux de recherche et financer les salaires.

Enfin, ce serait reconnaître que des vies entières, des générations entières de chercheurs ont fait fausse route, se sont fourvoyés, égarés dans des voies de garage, des impasses cognitives.

Et tout cela, on peut le comprendre, risque d'être extrêmement douloureux pour les différents protagonistes.

Bonjour chez vous. Very Happy

Note : il est possible que cette "loi du plus fort" selon Darwin reste vraie, mais de façon extrêmement minoritaire et marginale, n'occupant que quelques rares cas particuliers, dans certaines niches écologiques singulières, et pour des périodes de temps extrêmement brèves.... Very Happy....., la théorie de Darwin apparaissant finalement comme le simple arbre qui aurait caché la forêt entière et gigantesque du fourmillement de la Vie à l'échelle du multivers, une vie mise en route et en oeuvre par le biais d'un ADN créé, étape indispensable pour le déploiement d'organismes vivants, du moins quand on s'occupe d'animer et de nourrir les niches singulières d'évolution que sont les zones d'espace-temps tridimensionnel.... (ce qui est nécessaire et incontournable en 3D, l'ADN, ne l'étant plus nécessairement en 1D (les minéraux, les éléments eau, air, feu, terre), tout comme dans les dimensions supérieures à la 3D...., où l'ADN n'a plus d'utilité rapidement, j'imagine......)

Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.onnouscachetout.com/forum/index.php?showtopic=395&
Cristobal
Admin
avatar

Nombre de messages : 2889
Date d'inscription : 11/06/2007

MessageSujet: Re: Biologie, Evolution, ADN   Dim 7 Oct - 10:25

--- Salamandre ou Grenouille ? (ADN et Champs de Torsion) ---

David Wilcock, encore et toujours lui Very Happy , rapporte une foultitude d'expériences sur son site, dans ses écrits, dans ses vidéos, et dans ses CD audio (sorte d'introduction simple et générale avant de se plonger dans les détails exposés par écrit).

Voici l'expérience relatée :

1. On dirige un faisceau laser (= beaucoup d'énergie cohérente mais choisie de manière, bien sûr Very Happy , à ne pas détruire ni "cramer" quoi ou "qui" que ce soit....), un faisceau laser donc, sur un embryon de salamandre (les cellules embryonnaires se reproduisent très vite).

2. Ce faisceau laser devient alors porteur de l'information génétique de la salamandre en cours de développement. Le faisceau laser devient porteur de la configuration spécifique de l'ADN de salamandre.

3. Ce faisceau laser, qui a donc mis en mémoire les données de l'ADN de la salamandre, est ensuite dirigé et pointé sur un embryon de grenouille.

....... et, et, et......, que se passe-t-il ????????????? study scratch bounce

4. L'embryon de grenouille continue à se développer et se tranforme........., en salamandre. Son ADN est entièrement et intégralement reconfiguré. Nous avons là une transmutation d'une grenouille en salamandre.

Voilà pour les faits bruts.

Pour comprendre le phénomène, il faut faire appel (en vrac pour l'instant en ce qui me concerne, car je n'ai pas encore bien intégré les données, pas encore changé la conformation de ma banque ADN Very Happy ) :

-- aux champs de torsion (énergie photonique, au-delà des champs électromagnétiques et de gravité de l'espace-temps)
-- à l'éther (qui se manifeste donc à nous sous forme de champs de torsion)
-- considérer que l'ADN (spirales, énergies spiralantes, champs de torsion, éther répondant à une sorte de "dynamique des fluides" dans les dimensions supérieures à la 3D) est une interface ouverte sur l'éther, capable de transmettre des informations depuis de plus hautes dimensions, mais aussi de générer des champs d'énergie, d'impulser et de transmettre dans son entourage tridimensionnel toutes sortes de changements, de véhiculer en somme des ondes d'énergie-lumière, communément Very Happy appelées "informations".

On le voit, ceci a des implications renversantes.

Une source d'énergie puissante (le laser) peut garder en mémoire des informations (configurations et champs de torsions spécifiques d'un ADN de salamandre), transmettre ensuite cette information jusque dans un autre champ d'information (l'ADN de grenouille), et le modifier (transmutation alchimique ici Very Happy Very Happy Very Happy , l'ADN se révélant ici comme La pierre philosophale du moment... Very Happy ) intégralement au point de le transmuter.

Ce n'est plus seulement une chenille qui devient papillon, mais, bien plus fort, une salamandre qui devient grenouille.

Et, pour conclure en beauté et dans la joie ce post, je vais vous parler très brièvement de l'histoire du canard et de la poule (je précise ici qu'il semble bien que tout ceci soit très sérieux, scientifique, prouvé et actuellement expérimenté..... Dès que je le pourrais, j'irai pêcher l'information détaillée et écrite dans les livres en ligne de David Wilcock).

Même type d'expérience : un laser impacte un canard, est ensuite dirigé sur une poule qui va pondre Very Happy Very Happy , les oeufs de poule éclosent Very Happy , et grandissent, avec plumes, développement et agrandissement spécifiques des organes, et deviennent de beaux petits canards, pas vilains du tout. Rectificatif : je n'avais pas bien écouté les explications de Wilcock, ce qui ne change pas d'ailleurs fondamentalement le résultat de l'expérience. Comme il s'agit ici d'un canard adulte vivant (et non d'un embryon de canard) et d'une poule adulte vivante et en passe de pondre, le résultat consiste en fait en des animaux qui sont pour moitié canard et pour moitié poulet Very Happy Very Happy Very Happy . Chaque oeuf qui éclôt donne naissance à un animal qui est moitié canard et moitié poulet.....

Franchement, tout ceci est vraiment exaltant, déclenche le rire, non pas celui du sarcasme et de la moquerie, ni même la perplexité amusée soulevée par un spectacle de foire ou de cirque, mais plutôt une sorte de sentiment d'élation, comme lorsqu'on voit s'entrouvrir les portes d'un nouveau paradigme possible, d'un nouveau monde.

Ainsi, David Wilcock fait l'hypothèse et la synthèse suivante : s'il est vrai, de plus en plus vrai et ressenti par la communauté scientifique, que l'évolution à la Darwin apparaîtra bientôt au grand jour comme une vaste farce qui aura duré plus d'un siècle, sans qu'il ait jamais été trouvé de chaînons manquants, sans qu'il ait été possible de prouver par A+B, par fossiles additionnés, que l'évolution est graduelle, qu'elle procède par mutations successives et au hasard, et qu'elle obéit à la loi du plus fort, alors, à mesure que s'effondrera le paradigme Darwinien, émergera cet autre paradigme : pour expliquer les brusques émergences massives de nouveaux organismes vivants au cours des millions d'années, pour rendre compte du fait que ces floraisons massives de formes de vie, ainsi que leurs extinctions massives, obéissent à une horloge géologique, suivent exactement des cycles (de 26 millions d'années), il faut invoquer le rôle déclencheur et premier de flux d'énergie d'origine galactique (en tout cas en dehors de la Terre).

Tout comme le rayon laser de nos expériences (nécessité d'une importante source d'énergie), il faudrait un afflux d'énergie cohérent et important, impactant la Terre à différentes périodes (cycles cosmiques, révolutions galactiques, configurations astrologiques, alignements de champs et de grilles énergétiques), et capable alors de modifier les ADN de tous les organismes vivants présents.

La période qui s'ouvre en ce moment s'inscrirait dans un tel cycle évolutionnaire, permettant et facilitant différents changements dans l'ADN, lesquels offriraient un déploiement partagé pour de nouvelles perceptions et facultés comme :

-- la télépathie
-- la lévitation
-- la guérison instantanée et volontaire du corps
-- etc, etc, etc...............

cheers cheers cheers cheers cheers cheers sunny sunny sunny cheers cheers cheers cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.onnouscachetout.com/forum/index.php?showtopic=395&
AMBRE/Ankh

avatar

Nombre de messages : 189
Age : 55
Date d'inscription : 23/06/2007

MessageSujet: Re: Biologie, Evolution, ADN   Mar 9 Oct - 10:04

Pour comprendre le phénomène, il faut faire appel (en vrac pour l'instant en ce qui me concerne, car je n'ai pas encore bien intégré les données, pas encore changé la conformation de ma banque ADN ) :

-- aux champs de torsion (énergie photonique, au-delà des champs électromagnétiques et de gravité de l'espace-temps)
-- à l'éther (qui se manifeste donc à nous sous forme de champs de torsion)
-- considérer que l'ADN (spirales, énergies spiralantes, champs de torsion, éther répondant à une sorte de "dynamique des fluides" dans les dimensions supérieures à la 3D) est une interface ouverte sur l'éther, capable de transmettre des informations depuis de plus hautes dimensions, mais aussi de générer des champs d'énergie, d'impulser et de transmettre dans son entourage tridimensionnel toutes sortes de changements, de véhiculer en somme des ondes d'énergie-lumière, communément appelées "informations".


On le voit, ceci a des implications renversantes.


en effet!!!!!
je me suis endormie en demandant une explication sur le "code de Dieu" cette nuit,
je me suis réveillée avec une fleur sur un tarot et entendu le mot "aort-e" qui est phonétiquement un anagramme de taro t...rota s...




Merci cristobal
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://antahkarana.forumzen.com/
AMBRE/Ankh

avatar

Nombre de messages : 189
Age : 55
Date d'inscription : 23/06/2007

MessageSujet: Re: Biologie, Evolution, ADN   Mar 9 Oct - 10:33


Bentov émet la théorie que la respiration rythmique, associée avec la méditation, le chant, le yoga, et d’autres exercices, entraîne de micro mouvements du corps qui créent une onde dans l’aorte du cœur. Cette onde génère des ondes d’amplitude et fréquence égale dans le cerveau, stimulant les zones responsables de la vision, de l’audition, et des sensations tactiles dans les pieds, les jambes, la région pelvienne, le bas du dos, la poitrine, le cou, la tête, et le plexus solaire. Ainsi, la stimulation des ces centres peut entraîner d’étranges sensations de lumière, sons, et picotements, associé avec l’excitation de la Kundalini. Bentov ce processus, le « cycle physio-Kundalini ». Cependant, le modèle de Bentov n’explique pas les bénéfices spirituels reportés dans l’éveil de la Kundalini.

Serpent de feu, Kundalini et crise spirituelle
Par SilverDrake
http://antahkarana.forumzen.com/l-eveil-de-la-Kundalini-f5/Serpent-de-
feu-Kundalini-et-crise-spirituelle-t133.htm?highlight=crise+spirituelle

je ne pratique ni méditations conscientes ,ni yoga ou autres pratiques et pourtant je sais que ma "respiration" mon expire et mon inspire ont changé ces dernières années et m ont peut etre conduite à ceci?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://antahkarana.forumzen.com/
Cristobal
Admin
avatar

Nombre de messages : 2889
Date d'inscription : 11/06/2007

MessageSujet: Re: Biologie, Evolution, ADN   Mer 10 Oct - 12:47

--- Champs de Torsion --> ADN (Wilcock) ---

".... Avant l'ADN, il y a la Vague....."

David Wilcock évoque, dans sa dernière intervention sur "divinecosmos.com", la réalité de certains cycles évolutifs calqués sur certains cycles cosmiques.

Deux équipes de chercheurs en biologie de l'évolution ont mis en évidence, et même publié dans la revue "Nature" pour l'une d'elles, qu'il existe des cycles de 26 millions d'années, et d'autres plus larges de 65 millions d'années, au cours desquels on observe (étude des fossiles, des couches géologiques) de brusque vagues et floraisons de nouvelles espèces. Il y a ainsi, de façon cyclique, un foisonnement de nouvelles formes de vie.

Selon Wilcock, ces chercheurs commencent à émettre l'hypothèse que ces bouffées évolutives, apparaissant tous les 26 ou 65 millions d'années, pourraient être mises en corrélation avec des évènements se déroulant dans le système solaire et/ou galactique.

C'est une confirmation pour Wilcock, même timide, de son hypothèse développée depuis 2000, que l'ADN des espèces vivantes est immergé et plongé dans un champ énergétique qui se voit traversé, de manière cyclique, par de soudaines variations d'intensité.

Champ énergétique qui est de plus "intelligent" et conscient. (.....capable d'apporter une information nouvelle (de novo), en plus de permettre un déploiement et un éveil du "junk ADN", sans parler bien sûr des réarrangements de l'ADN lui-même en de nouvelles configurations.....)

Ainsi, quittant l'hypothèse, vraisemblablement en passe de s'écrouler au grand jour dans les années qui viennent, de la théorie de l'évolution selon Darwin, où seuls les "plus forts gagnent et survivent", avec le rôle central du dieu "Hasard" en sa qualité de "Grand Ordonnateur", il est plus que probable que ce nouveau paradigme du "Dessein Intelligent" (Intelligent Design) :

-- permettra de rendre compte de meilleure façon de la genèse et de l'évolution du vivant,
-- tout en ouvrant notre planète et ses habitants sur le multivers,
-- tout en exhaussant au centre de ce nouveau système de croyances (nouveau paradigme > nouvelle vision du monde > nouvelles perceptions > nouveaux comportements....) l'articulation primordiale de l'ADN comme lieu de passage entre dimensions (et pierre angulaire et schéma organisateur du temple de l'âme),
-- lequel ADN baigne dans le champ énergétique infini et conscient qui fait la trame même de la Création.

Enfin, Wilcock de signaler que si nous n'avons jamais connu, nous êtres humains (et pour cause, 26, voire 65 millions d'années, cela fait tout de même beaucoup Very Happy ), une telle floraison de nouvelles formes de vie, un tel bond évolutif simultané et convergent, il se trouve, précisément et justement, que nous sommes en plein dans la fin d'un de ces fameux cycles de 65 miilions d'années.

Et comme les preuves abondent dans l'entièreté du système solaire qui nous montrent que toutes les planètes et notre soleil sont impactés depuis ces dernières années par de très puissantes vagues énergétiques, changeant de facon radicale et révolutionnaire la physique, le climat, et la dynamique de tous ces corps célestes, il apparaît alors comme plus que probable que nous vivons actuellement cette efflorescence multimillénaire.

En cela, la date pivot de 2012 semble, en vérité, marquer de façon cruciale la giration des sphères célestes pivotant entre les mains du "Grand Horloger", d'une fréquence de feu, d'une fréquence de possible éveil (activation et déroulement de tout ou partie de l'ADN et de ses autres brins éthériques).

Bonjour chez vous. Very Happy

Source : la page de David Wilcock, ici :

http://www.divinecosmos.com/index.php?option=co
m_content&task=view&id=360&Itemid=70
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.onnouscachetout.com/forum/index.php?showtopic=395&
Cristobal
Admin
avatar

Nombre de messages : 2889
Date d'inscription : 11/06/2007

MessageSujet: Re: Biologie, Evolution, ADN   Mer 17 Oct - 22:56

--- ADN : internet biologique ---

Comme David Wilcock semble découvrir l'ampleur des travaux russes (Garjajev) sur l'ADN, je poste ici, en guise de piqûre de rappel, deux liens vers ces textes fondateurs.

L'ADN humain est un internet biologique :

http://www.amessi.org/L-ADN-humain-est-un-internet

L'ADN communique dans l'Univers :

http://www.amessi.org/L-ADN-communique-dans-l-univers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.onnouscachetout.com/forum/index.php?showtopic=395&
Cristobal
Admin
avatar

Nombre de messages : 2889
Date d'inscription : 11/06/2007

MessageSujet: Re: Biologie, Evolution, ADN   Dim 4 Nov - 15:55

--- ADN et Ascension (Eric Julien relayé par Pascuser) ---

Citation :

------------------------------------------------------------
Déplacement entre fractales temporelles:

Selon l'auteur: "la liaison hydrogène de l’ADN, qui est une liaison électronique faible (c’est grâce à cela que l’on peut manipuler les génomes), est le facteur essentiel de l’incapacité du corps physique actuel à s’élever dans les hautes densités temporelles (ce que nous appelons l’Ascension) et donc à se dématérialiser naturellement. Pour que cela soit rendu possible, il faut donc adjoindre d’autres hélices afin d’accroître la capacité des flux d’informations en terme de connectique, synonyme de densité temporelle."

Ceci explique le fait que beaucoup d'enseignements spirituels parlent de mutation génétique nécessaire à l'élévation de la conscience. Certains contactés parlent aussi de chaines d'ADN manquantes ; le fait n'est pas nouveau.

Avec une génétique meilleure l'homme pourrait naviguer consciemment entre différentes densités du temps comme le font les extraterrestres.

Le corps humain est paralysé par les densités temporelles supérieures qui ne sont pas adaptées à sa structure. Seuls les organes ayant une structure fractale (dont le fonctionnement se fait microscopiquement comme macroscopiquement) fonctionnent à peu près correctement en présence d'un champ temporel de densité supérieure: poumons (micro-alvéoles), cerveau (structure des neurones), etc mais de manière ralentie; ce qui explique les phenomènes de paralysie du corps (non fonctionnement des organes divers correctement: ils sont bloqués, sauf certains qui restent plus opérationnels que d'autres assurant le fait que la personne abductée est consciente malgré tout de ce qui se passe.

------------------------------------------------------------

Source : le dernier quart de la page de Pascuser, ici :

http://www.conspirovniscience.com/temps3D.php
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.onnouscachetout.com/forum/index.php?showtopic=395&
Cristobal
Admin
avatar

Nombre de messages : 2889
Date d'inscription : 11/06/2007

MessageSujet: Re: Biologie, Evolution, ADN   Ven 8 Fév - 10:16

--- Pour en finir avec Darwin (Anne Dambricourt) ---

Anne Dambricourt est paléontologue (CNRS, je crois), et a ceci de particulier qu'elle conteste la théorie (idéologie selon moi Very Happy ) de Darwin, ce qui lui a valu pas mal de déboires et de mises à l'index dans le milieu très fermé et très matérialiste et obscurantiste de la "science contemporaine".

Je me souviens avoir découvert son travail grâce à une émission de télévision (eh oui, il arrive, rarement, que la boîte à images apporte quelques pépites au sein d'un océan de données abêtissantes et falsifiées...., mensonges par omission le plus souvent) qui montrait l'évolution continue et cohérente, comme guidée et aspirée dans une même direction, de la boîte crânienne des hominidés.

On assiste, selon elle, à un recul et à une verticalisation de la face, avec un développement continu du cerveau.

Il y aurait donc un Sens dans le déploiement du vivant (ah bon ??? Very Happy Very Happy ), en lieu et place du hasard, du chaos auto-organisateur, et de la stricte nécessité de la loi du plus fort.

Et une question cruciale et jusqu'à maintenant non résolue par nos techniciens experts en matérialisme scientifique : comment expliquer et rendre compte du brusque changement embryonnaire qui dresse une frontière entre l'embryon du singe et celui de l'homme ?

Voici un extrait d'une interview donnée par Anne Dambricourt :

------------------------------------------------------------

N. C. : La “contraction cranio-faciale” dont vous parlez a-t-elle été admise par les autres scientifiques ?

A. D. : Pas par tous. Nous n’en sommes qu’au début. La question est évidemment de savoir s’il s’agit d’une élégante illusion, ou si l’on a affaire à un phénomène réel, quantifiable, testable. Bien sûr, si j’ai rencontré de nettes résistances de la part de confrères (moins nombreux aujourd’hui), c’est que pour moi la démonstration est faite, et qu’elle remet en cause toute la vision “chaotique” des sciences de l’évolution. La plupart des paléontologues aiment bien la Théorie du Chaos. Elle leur permet d’affirmer que, depuis quatre milliards d’années que la vie existe sur cette planète, l’apparition des espèces vivantes successives s’est faite de manière rigoureusement imprédictible. Que l’on puisse supposer l’arrivée de telle ou telle famille vivante prédictible, leur est inconcevable. Appliquée à l’homme, la supposition leur devient même insupportable. Pour eux, notre apparition est le fruit accidentel d’une confluence d’événements à 100% indépendants les uns des autres, provoqués par des mutations génétiques aléatoires, se combinant de façon viable par pure coïncidence. Cela fonde une certaine idée de la liberté, certes... Mais j’arrive, quant à moi, à des conclusions diamétralement contraires, porteuses d’une liberté très différente. Il y a une logique qui se déploie imperturbablement à travers le halo du hasard - on pourrait même dire : une logique qui se nourrit du hasard. Il y a quelque chose de très stable, de très persistant, de très têtu tout au long de l’évolution. Quelles que soient les dérives de continents, les crises climatiques, les disparitions ou les apparitions d’espèces, quels que soient les aléas chaotiques - régis, en effet, par un hasard imprédictible -, on voit, sur soixante millions d’années, la base du crâne des primates, des singes, grands singes, puis des hominiens, des hommes archaïques et des hommes modernes, imperturbablement se contracter, suivant une logique explicite, autorisant des prédictions dans la génèse des formes. Je cite la contraction cranio-faciale parce que c’est le domaine que j’ai étudié, mais je suis sûre aujourd’hui que l’on retrouve le même type de processus dans tous les grands flux du vivant. Et cela semble logique. Car enfin, aujourd’hui, les scientifiques sont d’accord pour dire que, du Big Bang à l’apparition de la vie (c’est-à-dire pendant onze milliards d’années), il y a eu déploiement d’un monde prédictible : les quarks pouvaient difficilement ne pas donner des protons, les nuages d’hydrogène pouvaient difficilement ne pas s’effondrer sur eux-mêmes pour donner des étoiles et des molécules, les molécules allaient donner des acides aminés et, finalement, l’ADN - voilà ce qu’on nous dit. Et puis tout d’un coup, la logique des scientifiques se rompt. A partir de l’apparition de la vie, on ne pourrait plus rien prévoir. Le grand chaos prendrait la gouverne. Je ne peux m’empêcher de constater qu’il n’y a rien de scientifique dans cette rupture du discours, et quelque chose me dit que la véritable raison en est philosophique : c’est l’homme que l’on vise, c’est lui dont on ne veut surtout pas qu’il soit prédictible - car il se pourrait alors, oh scandale, qu’il ait une raison d’être au monde ! J’insiste : la rupture du discours contemporain quant à la prédictibilité des grand plans de l’évolution n’est étayée par aucun argument scientifique sérieux. Surtout quand on parle de l’homme. L’hominisation demeure un phénomène excessivement mystérieux.

N. C. : Pourquoi ?

A. D. : Parce qu’on ne sait même pas comment un embryon de grand singe a pu devenir un embryon d’Australopithèque. Lorsqu’on étudie des fossiles, on a l’habitude de comparer des formes adultes, mais ce n’est évidemment jamais un adulte qui s’est transformé en un autre adulte. Un adulte se reproduit, mais ce n’est pas lui qui évolue, c’est l’embryon. Pour changer la forme adulte, il faut d’abord changer l’embryon, donc l’embryogenèse. C’est pourquoi je dis que notre ancêtre était un embryon. Or on est incapable de dire comment l’embryon de grand singe est resté un embryon de grand singe depuis vingt millions d’années, en dépit de toutes sortes de bouleversements du milieu, incapable d’expliquer cette “stabilité structurelle”, comme dit René Thom (qui m’a beaucoup soutenue dans ma démarche). Et à l’inverse, on est tout aussi incapable de dire comment, vers moins cinq millions d’années, des femelles grand singe ont engendré des embryons d’Australopithèque, c’est-à-dire un être totalement inédit, restructuré de la tête au bassin et du bout des mains au bout des pieds.

----------------------------------------------------------

On notera par ailleurs que Dambricourt est une Teilhardienne (Teilhard de Chardin) résolue et passionnée.

En cela, elle reprend la notion de "noosphère" pressentie et théorisée par Teilhard de Chardin, que l'on peut illustrer aussi avec les notions "d'attracteurs harmoniques", sortes de points de convergence qui organiseraient et prépareraient le futur d'une humanité capable de franchir de multiples paliers évolutifs.

Il y a dans l'interview une sorte de condescendance vis-à-vis du "New Age", qui ne serait qu'un essai maladroit et ignorant, reprenant certaines données développées par Teilhard de Chardin.

Cette approche Teilhardienne reste, selon moi, largement ancrée dans la dualité (l'individu et Dieu, l'individu priant le Seigneur pour qu'on vienne le sauver, etc.....). Elle ignore la richesse du concept de "multidimensionnalité", qui permet d'articuler et d'ouvrir largement les champs de recherche qui explorent l'espace, les espaces, les dimensions, entre l'Individu et la Source Première. (.... et c'est en cela que la stricte vision de Teilhard de Chardin est archaïque....)

Et, même si la "noosphère" est une prémisse juste, mais fortement datée, du saut dimensionnel que peut effectuer la Conscience au cours des âges, il n'en reste pas moins que la perspective spirituelle de Madame Dambricourt peut sembler, tout de même, convenue, voire archaïque.

Au total, nous avons là un essai, scientifiquement et objectivement fondé, de remise en cause de l'idéologie scientifique (et patriarcale Very Happy ) dominante, laquelle se délecte dans la contemplation de ses propres constructions néantisantes (le Hasard et la Nécessité), creusant le sol sous ses pieds, s'immergeant dans la Matière, et déniant à tout individu la possibilité de découvrir un Sens dans l'infini de la voûte des Cieux.

Sources :

L'interview donnée par Anne Dambricourt, ici :

http://www.nouvellescles.com/article.php3?id_article=508

L'ouvrage de cette même Anne Dambricourt :

LA LEGENDE MAUDITE DU VINGTIEME SIECLE - L'erreur Darwinienne,

.... que l'on trouvera sur alapage.com ou amazon.fr, entre autres.

_________________
Vers l'Infini et au-delà... https://twitter.com/WhatAboutSoul
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.onnouscachetout.com/forum/index.php?showtopic=395&
marcaz40

avatar

Nombre de messages : 421
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Re: Biologie, Evolution, ADN   Ven 8 Fév - 10:48

Tenez, voici un lien sur une vidéo qui m'a été donné par un membre.

Pour sourire... ou rire à gorge déployée (!!) sur la "théorie de l'évolution" Laughing Very Happy tongue :

ICI
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cristobal
Admin
avatar

Nombre de messages : 2889
Date d'inscription : 11/06/2007

MessageSujet: Re: Biologie, Evolution, ADN   Ven 8 Fév - 12:57

Merci beaucoup !!!!!!!

Hilarant, HI-LA-RANT !!!!!!!!

Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy

_________________
Vers l'Infini et au-delà... https://twitter.com/WhatAboutSoul
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.onnouscachetout.com/forum/index.php?showtopic=395&
Loic605

avatar

Nombre de messages : 38
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Re: Biologie, Evolution, ADN   Ven 8 Fév - 15:02

Ca fait plaisir de voir un extrait d'une de mes séries préferées sur ce forum Very Happy Beaucoup de messages subtil dans cette série avec aussi en particulier un épisode sur le 11 septembre. Enfin j'arrete là je suis un peu HS...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cristobal
Admin
avatar

Nombre de messages : 2889
Date d'inscription : 11/06/2007

MessageSujet: Re: Biologie, Evolution, ADN   Sam 13 Juin - 14:31

--- Darwin ???? : "petit" rappel en forme d'invalidation..... Very Happy ---

Un passage du livre, "La Race de la Genèse", de Will Hart :

------------------------------------------------

Mais que montrent les preuves ?

Le processus de macroévolution – changement d'un génotype en un autre génotype – n'a jamais été observé : personne n'a jamais vu un reptile se changer en oiseau ou une plante sans fleurs pousser subitement en donnant des fleurs. Ainsi, pour trouver les chaînons manquants entre les reptiles et les oiseaux, ou entre les plantes sans fleurs et les plantes à fleurs, les scientifiques se sont tournés vers le témoignage des fossiles.

Dans l'histoire, les formidables efforts scientifiques n'ont connu aucune interruption depuis l'époque de Darwin. Des armées de scientifiques et des darwinistes du week-end, prêts à se salir pour la cause, ont participé à des fouilles tout autour du globe dans l'idée de parvenir à un seul but : prouver que la théorie de l'évolution est valide. Cet effort prolongé et massif a fait qu'environ un quart de million de fossiles abrités par les musées du monde entier ont été réexaminés – sans qu'aucun fossile intermédiaire d'une quelconque signification ne soit retrouvé.

A lui seul, ce fait menace déjà sérieusement la théorie de Darwin. Si la vie a lentement évolué depuis des formes simples jusqu'à des formes complexes par une série de mutations en réponse à des conditions environnementales changeantes, comme l'affirme le darwinisme, il devrait alors y avoir une surabondance de formes intermédiaires. Or les témoignages fossiles ne le confirment pas. Les fossiles nous donnent une image de la vie sur Terre où des espèces nouvelles et complètement formées apparaissent comme par enchantement, demeurent ainsi pendant de longues périodes, et puis disparaissent.

http://www.lejardindeslivres.fr/PDF/genese.pdf

---------------------------------------

Il n'a jamais été trouvé de formes intermédiaires expliquant et validant l'évolution graduée de laThéorie de Darwin.

Et même s'il a pu fleurir, çà et là, des théories comme celles de Stephen Jay Gould par exemple (..... que l'on peut considérer comme autant d'explications ad hoc en vue de sauvegarder le système de croyances dominant des darwiniens de la science officielle et au pouvoir.....), le "simple" fait qu'il n'existe aucune formes intermédiaires dans le champ du vivant, suffit en soi à faire s'effondrer la théorie de l'évolution de Darwin.

CQFD. sunny

Nunti-Sunya,
Et,
Bonjour chez vous.

Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy

_________________
Vers l'Infini et au-delà... https://twitter.com/WhatAboutSoul
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.onnouscachetout.com/forum/index.php?showtopic=395&
Cristobal
Admin
avatar

Nombre de messages : 2889
Date d'inscription : 11/06/2007

MessageSujet: Re: Biologie, Evolution, ADN   Mar 11 Aoû - 21:47

--- DNA, Conscious Healing.... : quelques liens ---

Je poste ici quelques liens, pour examen ultérieur, vers un ensemble de données peut-être intéressantes.

C'est en anglais, désolé.

1. "2012: Exopolitics, Global Transformation & Personal Empowerment" :

http://www.scribd.com/doc/6528810/2012-Exopolitics-Global-Transformation-Personal-Empowerment

2. Phoenix Center for Regenetics :

http://www.phoenixregenetics.org/index.html

3. "Conscious Healing" (le livre) :

http://www.scribd.com/doc/3946531/Conscious-Healing-Book-One-on-the-Regenetics-Method-2nd-Edition-Updated-Expanded

Ou, ici (2° édition, augmentée de 20%) : ++++++++

http://www.potentiation.net/page9.html

Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy

_________________
Vers l'Infini et au-delà... https://twitter.com/WhatAboutSoul
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.onnouscachetout.com/forum/index.php?showtopic=395&
Cristobal
Admin
avatar

Nombre de messages : 2889
Date d'inscription : 11/06/2007

MessageSujet: Re: Biologie, Evolution, ADN   Ven 21 Aoû - 13:11

--- Spéculation et Hypothèse Délirante ? ---

Quelques mots à propos de la grippe A et de la synthèse en cours du vaccin contre cette grippe.

Il apparaît que, contre toute attente, le rendement dans la multiplication du virus en laboratoire pour produire les vaccins, ce rendement, lorsque comparé à un virus grippal du même type, comme celui de la grippe hivernale bien connu des multinationales du médicament, ce rendement n'est que de 30%, au lieu des 100 % attendus par ces firmes.

Il en résulte qu'il ne sera possible de commercialiser qu'un tiers des doses prévues.

Trois fois moins de vaccins.......

Et voici mon hypothèse, sans aucun doute complètement délirante.

Il est possible que les acteurs des plans dimensionnels supérieurs, ceux qui sont en phase avec la Source Première s'entend, il est possible qu'ils agissent, via les champs sub-quantiques qui se déploient ensuite en 3D par le portail de l'ADN.

Ainsi, il est possible que des maîtres généticiens puissent altérer et ralentir cette multiplication du matériel génétique viral, en travaillant en amont, et directement sur la dynamique de telle ou telle composante génétique.

Ceci est possible car il existe maintenant suffisamment d'êtres humains, qui auraient fait une requête pour que toutes ces manipulations mortifères et aliénigènes cessent.

Dès lors que cette requête a été librement formulée (.... nous sommes dans un univers régi par la loi du libre-arbitre......), il devient possible aux "êtres de lumière", qui ont accès, comme tous les êtres multidimensionnels, au "système génétique" de l'humanité, il devient alors possible d'agir directement sur ce matériau, et ce, pour le plus grand bien du plus grand nombre.

On le voit, il s'agit sans doute d'un sérieux délire de ma part, mais cette perspective réjouissante méritait d'être exposée.

Nunti-Sunya,
Et,
Bonjour chez vous.

Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy

_________________
Vers l'Infini et au-delà... https://twitter.com/WhatAboutSoul
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.onnouscachetout.com/forum/index.php?showtopic=395&
Cristobal
Admin
avatar

Nombre de messages : 2889
Date d'inscription : 11/06/2007

MessageSujet: Re: Biologie, Evolution, ADN   Dim 23 Aoû - 10:56

--- L'ADN : un bio-ordinateur à ondes (biowave computer) ---

"La forme c'est le vide, le vide c'est la forme" (Soutra du Coeur)

Quelques notes de lecture, quelques fragments de compréhension, quelques inférences à propos de l'ADN, à la lumière des travaux de Sol Luckman et de l'article récemment cité du couple Miller (DNA Monthly), le tout assaisonné à la sauce WingMakers et Lyricus. Very Happy

1. Le vide, l'éther, les champs sub-quantiques génèrent des "ondes de torsion" :

C'est David Wilcock, je crois, qui signalait que l'astronomie moderne à identifié, au sein de la gigantesque imagerie générée par les innombrables téléscopes en action au XXI° siècle, une sorte de nébuleuse organisée à l'image même de notre ADN "bien connu" : une double spirale, une double hélice dans l'espace.

Une façon de mettre en évidence "les ondes de torsion" en provenance du "vide", le vide/éther/énergie du point zéro créant la forme, forme régie par des lois mathématiques et géométriques précises, puisque la spirale est organisée selon le nombre d'or de la géométrie "sacrée".

Ainsi, l'ADN serait la matérialisation de ces fameuses "ondes de torsion" produites par le vide sous-jacent.

2. L'ADN génère, transmet, traduit et transcrit des champs holographiques :

L'ADN est non seulement comparable à un long filament conducteur d'électricité, comme une très, très longue antenne, mais il semble générer, bien au-delà de cette toute première constatation, de véritables et très complexes champs de formes, champs électromagnétiques et hologrammes.

Ce sont les chercheurs russes qui ont mis en évidence cette remarquable propriété, en "éclairant" de l'ADN avec un faisceau laser. Comme s'il y avait diffraction et interférence avec un champ électromagnétique, on observe des franges d'interférences "derrière l'ADN éclairé".

Mieux encore : une fois l'ADN retiré de la solution, ces mêmes figures d'interférences continuent d'être observées, comme si l'ADN avait laissé une empreinte durable, avait généré une modification des champs électromagnétiques environnant.

Cette expérience met en évidence en tout cas la nature ondulatoire de l'ADN.

3. Les Chromosomes : Ce sont ces structures gigantesques et complexes constituées des replis de l'ADN nucléaire.

Selon les recherches en cours, les chromosomes pourraient faire aussi office de "modulateurs de fréquences", traduisant les bio-photons de l'ADN (lumière) en ondes radio (son) de plus basses fréquences.

Il y aurait une représentation ondulatoire et électromagnétique des modèles protéiniques, à la manière d'un hologramme, véritable représentation et image d'un modèle directeur donné, et cette image serait ensuite traduite et déclinée, au fil des abaissements de fréquences opérés par les chromosomes, jusque dans la réalité matérielle des protéines, véritables briques et modules de fonctionnement du corps physique et matériel.

4. Les Champs/Chants Holographiques :

Holo-Graphe : écriture du tout.

Comme pour tout champ énergétique, se déclinant selon tous niveaux de fréquences, toutes dimensions, il y a :

-- non-localité
-- instantanéité

Soit, possibilité d'un mode d'action qui s'affranchit de la grille de l'espace et du temps.

Ainsi, grâce au paradigme holographique, l'ADN quitte la physique newtonienne de la biologie officielle, où des morceaux de matière, des molécules, interagissent entre elles localement, par contact, s'encastrant les unes dans les autres, pour aborder la physique des champs ondulatoires, seule façon de rendre compte de la possibilité même d'existence d'organismes complexes et coordonnés.

La réalité de ces champs holographiques permet d'intégrer tous les niveaux de complexité d'un organisme, depuis les niveaux de l'atome, de la molécule, de la cellule, des tissus et des organes, etc, etc, etc......., jusqu'aux fonctions cérébrales.

Seuls les champs de fréquence permettent d'intégrer tous ces systèmes complexes.

5. L'ADN et la Mémoire Génétique :

On le voit immédiatement, dès lors que l'on considère :

-- la réalité des champs sub-quantiques qui apparaissent et se manifestent dans l'existence et la structure mêmes de l'ADN,
-- ainsi que la réalité des champs électromagnétiques et holographiques générés par l'ADN,

..... On arrive alors à mieux comprendre, et même à voir Very Happy , l'unité instantanée et prodigieuse qui relie toutes les formes vivantes à base d'ADN, et dotées d'un noyau cellulaire (les eucaryotes).

Ainsi,
"La mémoire génétique",
Est constituée de la myriade des ADN,
D'une sphère de vie donnée,
Communicant au sein des champs énergétiques
Générés par l'ADN de chacun de ces organismes,
Et se déployant idéalement,
De façon coordonnée et harmonieuse,
Puisque la sphère d'ensemble est celle d'un hologramme,
Dont la caractéristique première,
Est de contenir le tout,
En chacun de ses fragments.

6. L'ADN comme Portail à double-circulation :

Chez les animaux, comme cela est très rapidement évoqué par James dans un discours Lyricus, l'ADN fonctionne de manière dynamique et ouverte, remplissant pleinement ses fonctions de portail, puisque l'on observe un comportement coordonné et harmonieux au sein du royaume animal (et végétal tout aussi bien.....).

C'est l'exemple classique de le fourmillière ou de la ruche, la reine agissant à distance, comme si il y avait là génération et existence d'un champ organisateur, au sein duquel chaque organisme trouve sa fonction et agit de manière harmonieuse, instantanée et non-locale.

Ou encore, cette histoire du 100° singe qui adopte un comportement nouveau apparu et comme inscrit dans l'ADN de ses congénères, pourtant en-dehors de tout contact spatio-temporel (.... deux communautés de singes situées dans des territoires qui ne permettent aucune communication "physique".)

Ou encore, le vol coordonné de milliers, voire de dizaines de milliers d'oiseaux, etc, etc.......

7. Les Manipulateurs de l'ADN/Portail :

Alors que nous abordons le moment où les ailes brisées de nos vies humaines sont en train de renaître et de se déployer, nous prenons de plus en plus clairement conscience qu'il existe toutes sortes de plans, toutes sortes d'entités qui ne veulent pas que la matrice/prison perde ne serait-ce qu'un gramme de sa substance.

Ainsi, si le portail de notre ADN a été en partie verrouillé par nous-mêmes et notre ego recroquevillé par la peur, on pourrait citer, parmi les interventions diverses et variées qui consistent à brider et figer et fermer la porte à double spirale (..... vibrant au diapason du nombre d'or et de la géométrie sacrée.....) :

-- évidemment le démantèlement initial de l'ADN multi-brins par les Reptiliens
-- l'apparition d'une alimentation génétiquement modifiée (OGM)
-- et aussi, plus récemment, tout l'arsenal des vaccins capables d'altérer et d'abîmer profondément l'ADN de tout un chacun.

Simplement, alors qu'une prise de conscience de notre condition d'esclave se répand de plus en plus au sein de l'humanité, au fur et à mesure que la motivation et l'aspiration à l'envol se déploient, non pas pour fuir le monde, mais pour le transmuter, pour transmuer les chaînes et les murs du labyrinthe en un champ/chant sonore et ouvert, en alignement avec l'amour inconditionnel et créateur de la Source Première, les "maîtres du monde", en proie à la panique, s'agitent comme des forcenés, comme des geôliers en train de perdre leur travail, leur prison, leur monde.

Et c'est la raison pour laquelle, à leurs yeux, il faut tout mettre en oeuvre pour dompter et maîtriser le troupeau des bêtes humaines, en installant le plus de verrous possibles, et notamment en cet endroit devenu crucial pour nous et pour eux : cette fameuse porte de l'ADN.

sunny

Nunti-Sunya,
Et,
Bonjour chez vous.

Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy

_________________
Vers l'Infini et au-delà... https://twitter.com/WhatAboutSoul


Dernière édition par Cristobal le Dim 30 Aoû - 21:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.onnouscachetout.com/forum/index.php?showtopic=395&
Gisèle

avatar

Nombre de messages : 57
Age : 79
Localisation : Montérégie Québec
Date d'inscription : 13/06/2008

MessageSujet: Re: Biologie, Evolution, ADN   Dim 30 Aoû - 20:56

Citation :
Dès lors que cette requête a été librement formulée (.... nous sommes dans un univers régi par la loi du libre-arbitre......), il devient possible aux "êtres de lumière", qui ont accès, comme tous les êtres multidimensionnels, au "système génétique" de l'humanité, il devient alors possible d'agir directement sur ce matériau, et ce, pour le plus grand bien du plus grand nombre.

On le voit, il s'agit sans doute d'un sérieux délire de ma part, mais cette perspective réjouissante méritait d'être exposée.



Bonjour Cristobal Smile

J'aime bien ton bienfaisant "délire".
On dit:"le bien ne fait pas de bruit".....
Les "êtres de Lumière" , j'en suis certaine, agissent dans le silence, et je pense qu'ils oeuvrent à la poursuite de l'évolution de la vie manifestée par la Force-Énergie absolue.
Imaginer leur intervention, permet d'équilibrer en nous l'effet de la connaissance du travail des êtres qui travaillent à nous maintenir asservis à leur volonté.

Je pense que ce qui peut nous maintenir le mieux hors de leur atteinte est de demeurer confiant de pouvoir parvenir, par le Souverain Intégral.
La peur et le découragement est un état qui nous met automatiquement sous leur contrôle.
"L'énergie suit la pensée"...... alors, penser que nous pouvons découvrir le moyen d'activer l'étincelle d'énergie universelle en nous est déjà, je pense comme un noyé qui émerge sa tête au dessus de l'eau.

sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ventilo

avatar

Nombre de messages : 42
Date d'inscription : 12/06/2007

MessageSujet: Re: Biologie, Evolution, ADN   Mar 1 Sep - 20:17

l'ADN, selon certains scientifiques, communique en produisant de la lumière cohérente, à l'image d'un laser de faible intensité.

Une réponse possible à ceux qui en fermant les yeux ne sont pas dans l'obscurité mais dans une incomparable lumière. sunny

Citation :
L’ADN est la molécule-clef du noyau cellulaire, et il apparait maintenant que cette molécule pourrait effectivement émettre un rayonnement de très faible intensité quelques photons a la fois. Les chercheurs qui ont étudie la nature de ce rayonnement l’estiment cohérent”comme la lumière du laser, mais incomparablement plus faible.. Une molécule biologique, 1′ADN, semble donc agir comme un laser et produire des oscillations collectives dans un champ électromagnétique.

Si cette découverte se trouvait confirmée, on devrait alors se demander pourquoi il en est ainsi. La nature ne fait généralement rien sans raison. Pourquoi la molécule essentielle de la vie émettrait-elle une forme de lumière laser très faible ? Dans quel but ?

La nécessité de communiquer vient immédiatement l’ esprit. C’est la, il est vrai, une simple conjecture, mais des chercheurs comme Popp lui attachent beaucoup d’importance. Supposons que I’ADN se serve d’un rayonnement électromagnétique, d’une lumière cohérente, pour communiquer a l’intérieur de la cellule. La lumière possède la faculté de traverser la cellule et convient parfaitement a la transmission de l’ information. Se pourrait-il que la cellule utilise un système de communication a deux niveaux”le plus lent via les processus moléculaires ordinaires qui se déroulent autour de la molécule d’ADN, et un autre, incomparablement plus rapide, a travers l’ensemble de la cellule, via la lumière cohérente ?

Les scientifiques étudient également le rayonnement cohérent émis par la cellule. L’idée est que l’organisme entier baignerait dans un champ électromagnétique oscillant, « vivant ». il pourrait se faire, par exemple, que la lumière cohérente soit utilisée comme moyen de communication dans l’ensemble de la plante ou de l’animal entre 1′ADN et la cellule, entre les cellules et entre les organes. L’organisme entier pourrait ainsi consister en un flot complexe d’information dans lequel chaque cellule et chaque organe réagissent a un flux de messages électromagnétiques ininterrompu.

L’organisme vivant serait un système de communications complexe ou la lumière cohérente lierait toutes les activités métaboliques et de transformation. La cohérence même de la lumière agirait alors pour préserver une cohérence d’un ordre supérieur : celle d’un organisme vivant en perpétuel changement. En ce sens, la lumière représente une information active, globale et efficace, qui se répand a travers toute la cellule – en réalité, à travers l’organisme entier et coordonne ses actions.

Peut-être même les animaux communiqueraient-ils entre eux grâce a un rayonnement électromagnétique, comme le font les cellules du corps. On peut aussi se demander si l’information, sous forme d’une danse cohérente de champs lumineux, ne serait pas l’essence de toute vie et le moyen utilise par les systèmes vivants complexes pour se coordonner.

A ce stade de notre expose, certains lecteurs seront peut-être déroutés, car l’ idée d’ un flux complexe de rayonnement électromagnétique qui gouvernerait les activités d’un organisme commence a avoir des relents de « force vitale ». L’idée d’un tel champ d’information rappelle l’élan vital, l’aura d’énergie qui entoure l’organisme et indique son état de santé. C’est bien en effet ce qu’affirment quelques chercheurs”le rayonnement émis par des cellules saines est. d’après eux, tout a fait différent de celui des cellules malades ou en train de mourir.

La santé consisterait-elle en un flux d’ information actif à l’intérieur du corps, et la maladie en une rupture de ce flux, un appauvrissement de l’ information ? Le flux sans cesse changeant d’ information véhiculée par les champs électromagnétiques et l’entremêlement complexe d’une grande variété de réactions chimiques sont vraisemblablement si subtils que leur complexité même risque fort d’apparaitre chaotique a un observateur extérieur. Lorsque la maladie survient, la cohérence générale de ces champs d’information commence a se déliter au point que seuls les processus individuels subsistent. Ceci expliquerait pourquoi des chercheurs ont découvert que ce qui peut apparaitre, dans le cœur ou le cerveau, comme un comportement désordonné est signe de santé, tandis que, par exemple, un battement cardiaque régulier et simple laisse présager une crise cardiaque.

Source: http://contre-la-pensee-unique.org/blog/2009/08/25/leffet-kirlian-et-le-rayonnement-lumineux-de-ladn/

flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cristobal
Admin
avatar

Nombre de messages : 2889
Date d'inscription : 11/06/2007

MessageSujet: Re: Biologie, Evolution, ADN   Mar 1 Sep - 21:44

--- Vers un changement de paradigme en biologie ? ---

"La Forme c'est le Vide, le Vide c'est la Forme." (Soutra du Coeur)

Certes, je crois rêver gentiment lorsque j'attends une révolution "copernicienne" dans la sphère de la biologie moléculaire officielle.

En fait, avec les modèles des biophotons de l'ADN, des photons et des phonons, des champs énergétiques de tous niveaux, depuis le domaine de l'électromagnétique jusqu'à celui de l'hologramme, nous découvrons un début de glissement vers des modèles nouveaux.

Avec bien du retard, il faudra bien que la biologie de la cellule quitte son modèle usé jusqu'à la corde et directement calqué sur la physique de l'illustre Newton, avec des particules/molécules/planètes interagissant entre elles par contacts et emboîtements.

Toutes ces clés et serrures de la biologie officielle sont impuissantes pour rendre compte de l'auto-organisation d'un organisme complexe, son mode de fonctionnement, ses modalités de communication, etc, etc.....

La "révolution copernicienne", le changement de paradigme qui attend cette biologie de nos ancêtres du XX° siècle, consistera à adopter la grille de lecture de l'omniprésence des champs d'énergie, véritables modèles directeurs et moules organisateurs et créateurs, se manifestant et se déployant sous formes de molécules dans le royaume de la 3D.

Encore une fois, un des maîtres-mots, un des mots-clés Very Happy de cette ère nouvelle de transparence et d'expansion Very Happy s'épelle ainsi : multidimensionnalité.

Car, dès lors que l'on considère la dynamique réelle des champs d'énergie qui infusent et in-forment, donnent sa forme, depuis le "vide" des champs sub-quantiques, à la troisième dimension, on est immanquablement amené à ouvrir son regard grâce à la contemplation/réflexion de l'étagement des plans d'existence.

Comme le disait Iona Miller dans son article sur les champs holographiques de l'ADN, en guise d'ouverture et de portail liminaire :

"Form is not other than Void; Void is not other than Form." --Heart Sutra

"La Forme n'est autre que le Vide; le Vide n'est autre que la Forme." (Soutra du Coeur)

En somme, depuis le "Vide" des champs sub-quantiques, des champs holographiques et électromqgnétiques, surgit la Forme, et cette Forme (protéinique, moléculaire au sens large du terme, avec dans le premier rôle l'ADN, évidemment......) n'est autre que l'empreinte du Vide dans la matière.

En somme aussi, le vide est perçu comme tel depuis la dimension qui lui est inférieure, et la forme existe et se déploie spontanément depuis les dimensions qui lui sont supérieures.

Ainsi, s'il est juste et vrai que "la pensée crée", nous devrions (re)devenir des êtres spontanément et librement et dynamiquement et joyeusement créateurs de formes, à partir du moment où nous cesserons d'osciller de façon erratique, instinctive et inconsciente en toutes directions et dimensions, pour adopter la cohérence de phase d'un alignement parfait, où l'instrument humain deviendra transparent dans le Soleil du Souverain Intégral.

"Le Vide c'est la Forme.
La Forme c'est le Vide."


Nunti-Sunya,
Et,
Bonjour chez vous.

Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy

_________________
Vers l'Infini et au-delà... https://twitter.com/WhatAboutSoul
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.onnouscachetout.com/forum/index.php?showtopic=395&
Cristobal
Admin
avatar

Nombre de messages : 2889
Date d'inscription : 11/06/2007

MessageSujet: Re: Biologie, Evolution, ADN   Ven 15 Jan - 9:07

--- La Biologie de la Cellule selon Emile Pinel ---

Grâce à Contact57, qui a déniché les travaux de Jacqueline Bousquet, auteur de "Au Coeur du Vivant", et disciple je crois du savant maintenant décédé Emile Pinel, nous avons des données sur la possible physique qui régirait la cellule biologique.

Voici des extraits du livre de Jacqueline Bousquet (pages 79 et suivantes de son livre) citant Pinel :

-----------------------------------

Mathématiques et biologie : les champs H1, H2 et H3

Emile Pinel, dans son ouvrage Vie et Mort, nous fait part de son approche de la biologie cellulaire à travers les mathématiques, en étudiant les mouvements dans le très petit biologique. Ses conclusions sont qu’il existe dans le noyau de la cellule un ordinateur constitué par trois champs particuliers que nous appellerons H1, H2 et H3.

Le premier, doué de mémoire (H2) renferme la programmation intranucléaire. Pour fonctionner, il a besoin d’un champ qui exécute les ordres (H1 magnétique) et d’un champ qui les transmette (H3).

H2 et H3 sont engendrés par des molécules conjuguées qui, grâce à leur structure, sont capables de transmettre les ordres à distance. H2 est un champ psycho-biologique. H3, champ de transmission, est un champ de forme intranucléaire grâce aux niveaux d’énergie qu’il met à jour le long de l’axe de l’ADN. Il est responsable de la forme de l’ADN.

La résultante de ces champs est un champ gravitationnel qui est associé au champ magnétique de l’univers physique. Dans la cellule se trouvent deux formes fondamentales d’énergie, l’une d’origine électromagnétique, l’autre d’origine cinétique, bases de la médecine de l’énergie.

Le champ H résultant crée le tenseur fondamental de la formule de mesure de l’espace intranucléaire. Ce champ H se retrouve dans le cytoplasme où baigne le noyau, non en tant que champ émetteur mais comme champ récepteur, exécutant les ordres du noyau cellulaire.

Dans tous les tissus vivants, il existe une force électromagnétique, donc des champs.

-------------------------------------------

Ce qui est intéressant ici, c'est que nous avons un langage mathématique décrivant la nature des champs quantiques et sub-quantiques qui régissent le fonctionnement de la cellule et de son noyau.

De plus, ces données font écho à certains passages de Soria qui parlaient aussi de la mémoire atomique engrammée dans le proton.

Enfin, il y a là une bonne nourriture pour les esprits qui pensent que l'avenir annoncé par James pour ce qui a trait à la découverte/description de la réalité "scientifique" de l'âme, passe inévitablement par une écriture mathématique à base de tenseurs et autres équations matricielles.

sunny

Sources et liens utiles :

-- Le livre de Jacqueline Bousquet signalé par Contact57 : "Au coeur du vivant", ici :

http://arsitra.org/yacs/articles/view.php/1046/au-coeur-du-vivant-livre-electronique

-- Le livre d'Emile Pinel : "Vie et Mort", scanné à partir d'un exemplaire trouvé dans une bibliothèque..... (-->> je ne sais pas s'il est possible de transformer ce fichier difficilement lisible en un format de lecture plus confortable : avis aux experts ????), ici :

http://www.arsitra.org/yacs/articles/view.php/533/vie-et-mort-par-e.-pinel

-- enfin une page proposant différents textes de présentation du travail d'Emile Pinel, ici :

http://www.arsitra.org/yacs/categories/view.php/312/emile-pinel

Bonne nourriture ?
Comme dirait Yoda dans "Star Wars",
("L'Empire Contre-Attaque", chapitre II, verset 7.)

Sans doute. Very Happy

Nunti-Sunya,
Et,
Bonjour chez vous.

Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy

Post-Scriptum : Une citation d'Emile Pinel en guide de post-scirptum :

----------------------------

Le champ H3.

Ce champ est physico-psycho-biologique ( « Physique de la Cellule Vivante » P.52).

Ce champ H3 est la « clé » de la molécule d’ADN.

LA MÉCANIQUE DE L'A.D.N.

Les équations trouvées donnent les propriétés des mouvements caractéristiques du très petit biologique. Ces mouvements sont rapportés à un système de référence privilégié. Or, pour chaque indice de ce système, on retrouve les équations en question à partir de trois champs soumis à une loi analogue à celle de Lenz (dans l'induction).

Pour chaque indice du système de référence initial privilégié, il existe donc trois champs, dont deux sont portés par des axes réels et le troisième porté par l'axe des imaginaires, champ sur lequel, en particulier nous reviendrons dans la suite, parce que, de ce fait, il possède des propriétés particulières inattendues.

Considérant les résultantes pour chaque indice du système initial, rapportées à un système de trois axes trirectangles directs, les équations aboutissent au schéma ci-contre, qui est celui de la macromolécule d'A.D.N., les plans (2,3) et (1,3) étant neutres. En effet, deux systèmes S accolés par leurs plans neutres (2, 3) et (1,3) donnent la double hélice de cette molécule géante.

-------------------------------------

Il aparaît ainsi possible de déduire et de décrire la structure et la réalité d'une molécule d'ADN comme étant la résultante d'une combinaison de trois champs magnétiques et psycho-physico-biologiques.

On voit ainsi l'émergence de l'ADN depuis le vivier matriciel des champs bio-physiques, avec une description possible, par exemple, du pas de l'hélice d'ADN, etc, etc.......

Synchronicité et/ou perception diffuse dans le temps en 3D (.... où passé, présent et futur sont co-existants.....), je suis content de voir couchées sur le papier/écran du PC des données qui traversaient mon esprit ces jours derniers.

Comme quoi, dès lors que sont mises en application les lois universelles que sont Attraction, Intention (focalisée), et Laisser-Être, surgissent, se manifestent et deviennent réelles et tangibles ce qui était jusqu'alors présent dans l'au-delà de la 3D.

À noter aussi la présence de nombres "imaginaires", déjà utilisés par Charon dans sa "Théorie de la Relativité Complexe".

C'est une façon d'incorporer dans les équations, ce que je décrirais comme la réalité agissante de l'esprit, de la conscience.

Sans doute, les équations futures qui décriront le "Grand Portail" annoncé par James ne comporteront pas ce même formalisme, mais le principe reste cependant valable de façon générale, je crois.

La pensée crée. sunny

Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy

_________________
Vers l'Infini et au-delà... https://twitter.com/WhatAboutSoul
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.onnouscachetout.com/forum/index.php?showtopic=395&
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Biologie, Evolution, ADN   

Revenir en haut Aller en bas
 
Biologie, Evolution, ADN
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» GEIPAN: Evolution de la classification des cas
» La théorie de Darwin est un dogme
» Evolution, pourquoi ?
» evolution future des animaux
» Evolution de langage en 60 ans

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WingMakers :: WingMakers :: Portail-
Sauter vers: