WingMakers

La question de l'Âme, dans toutes ses déclinaisons.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Une spiritualité gnostique occidentale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
lea



Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 22/06/2007

MessageSujet: Re: Une spiritualité gnostique occidentale   Ven 22 Juin - 2:09

b[b]bonbonjour Cristobal,

(ou plutôt bonsoir, je passe ma nuit à lire ta généreuse diffusion de SAVITRI!)
Et je tombe sur quelques vers que je connais dans la traduction de Mère:


Je scrutais le monde sans discerner l'Être,
Et quand je trouvai lmonde,
J'ai perdu 'Être, je perdis le le corps de Dieu, et la totalité de mon être,
Le lien entre le fini et l'Infini,
Le pont entre l'apparence et la Vérité,
La raison d'être mystique de la création,
Le sens humain de l'Immortalité.

(traduction de Lafond)

J'ai regardé le monde et j'ai perdu le Moi
Et quand j'ai eu trouvé le Moi j'ai perdu le monde.
Perdu mes autres moi et le corps de Dieu
Le lien entre le fini et l'Infini
Le pont entre les apparences et la Vérité...

(traduction de Mère ?la plus "forte" pour moi)
Plus qu'à apprendre l'anglais !
En tout cas merci pour toute cette transmission..
Bonne nuit de solstice

L.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aravindah



Nombre de messages : 78
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Re: Une spiritualité gnostique occidentale   Ven 22 Juin - 5:56

lea a écrit:
b[b]bonbonjour Cristobal,

(ou plutôt bonsoir, je passe ma nuit à lire ta généreuse diffusion de SAVITRI!)
Et je tombe sur quelques vers que je connais dans la traduction de Mère:


Je scrutais le monde sans discerner l'Être,
Et quand je trouvai lmonde,
J'ai perdu 'Être, je perdis le le corps de Dieu, et la totalité de mon être,
Le lien entre le fini et l'Infini,
Le pont entre l'apparence et la Vérité,
La raison d'être mystique de la création,
Le sens humain de l'Immortalité.

(traduction de Lafond)

J'ai regardé le monde et j'ai perdu le Moi
Et quand j'ai eu trouvé le Moi j'ai perdu le monde.
Perdu mes autres moi et le corps de Dieu
Le lien entre le fini et l'Infini
Le pont entre les apparences et la Vérité...

(traduction de Mère ?la plus "forte" pour moi)
Plus qu'à apprendre l'anglais !
En tout cas merci pour toute cette transmission..
Bonne nuit de solstice

L.

Bonjour,

comme je l'ai signalé dans un autre post, dans une telle traduction ( Savitri ), il ne suffit pas de trouver les mots les plus jolis mais il faut trouver les mots les plus justes. Et pour cela, seul celui qui vit la même expérience peut trouver les mots ( en français ) qui expriment le mieux cette expérience.

Savitri n'est pas simplement un beau poême, c'est l'expérience vécue de Sri Aurobindo. Tout le yoga de Sri Aurobindo se trouve dans Savitri sous la forme d'une haute poésie.

Bonne journée !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cristobal
Admin


Nombre de messages : 2495
Date d'inscription : 11/06/2007

MessageSujet: Re: Une spiritualité gnostique occidentale   Ven 22 Juin - 7:28

--- Traductions ---

Certes, certes.

Je ne suis pas encore parvenu à me hisser à un niveau de fluidité et d'intégration de l'anglais qui me permette d'entrer, corps et âme Very Happy , dans le texte originel de Savitri. Cependant, et en attendant ce jour très prochain (je lis quasiment couramment maintenant des livres, entiers (!!!!! cheers !!!!!), en anglais, et même assez bien Shakespeare (!!!!!!! cheers cheers !!!!)), je confirme l'excellence de la version de Guy Lafond, bien supérieure, et là vous pouvez en juger en toute objectivité, à la traduction de Satprem.

Aussi, et je parle d'expérience, lire Savitri sous la plume et le regard de Guy Lafond, est d'une telle intensité et beauté, avec un texte qui jamais ne baisse de rythme et d'inspiration (à l'égale du Verbe d'Aurobindo), qu'il serait fort dommage, je crois, de se priver d'une telle expérience en attendant d'hypothétiques progrès en anglais.

C'est bien simple : en lisant Lafond, on est toujours et rapidement amené à lire le texte à haute voix, emporté par une lame de fond, comme autant de vagues de haute poésie, le souffle puissant de flots de lumière qui tombent en cascades.

À bon entendeur. sunny

Post-Scriptum : et puis, de façon plus générale, et sans vouloir vexer personne, il n'est pas vraiment constructif de "cracher dans la soupe", surtout quand elle est, comme ici, de très bonne facture.

Salutations. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.onnouscachetout.com/forum/index.php?showtopic=395&
lea



Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 22/06/2007

MessageSujet: Re: Une spiritualité gnostique occidentale   Ven 22 Juin - 14:59

[b]Bonjour,

Crying or Very sad Je crois que je suis très mauvaise pour la communication sur Internet...Loin de moi l'idée de cracher dans la soupe, au contraire,
je me suis précipitée pour l'acheter ce bouquin...Et je n'aurais pas passer la nuit à te lire juste pour " casser".
Je trouvais justement super comment tu "surfais" au milieu d'autres
posts plutôt "chauds", pour communiquer si largement ta lecture de
Savitri....
Quand je dis "y'a plus qu'à apprendre l'anglais" je voulais dire "JE n'ai plus qu'à...."
Et les quelques lignes citées, tout le monde les connaît ,c'est dans L'Aventure de la Conscience...
Du coup, je me dis que si on peut percevoir mes mots aux antipodes de mon intention, j'ai interêt à étudier de près la question...pour mon yoga.
Soit je suis totalement inconsciente de ce que je dégage comme vibration,
soit l'anonymat du net favorise un coté "tour de Babel".?

Bon, à part ça, toi qui a lu Savitri, est-ce que "Le Labeur d'un Dieu" en est une partie, ou s'agit-il d'un autre texte?
study

Je suis bien désolée pour ce malentendu......
Bonne soirée à tous
L
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marcaz40



Nombre de messages : 421
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Re: Une spiritualité gnostique occidentale   Ven 22 Juin - 15:31

Aravindah,
apparemment, tu n'as jamais pris connaissance du topic sur ONCT.
Il n'y a pas de susceptibilté dans ce que j'ai écrit.
Je pense qu'il n'y a pas quand même que des choses qui montre uniquement quelqu'un dénué de conscience spirituelle... Smile

Tu affirmes que j'ai fait preuve de susceptibilité et que ça dénote une conscience peu spirituelle. Après tout, libre à toi, mais c'est un jugement hâtif, pour le moins.
Enfin, bon ! C'est ton opinion et elle est à respecter.
En ce qui me concerne, ça ne suscite aucune réaction particulière, tout comme un "jugement" qui pourrait être considéré comme flatteur ou "positif".
Mais comme je n'ai pas écrit ce message pour "défendre" ce que j'ai écrit et que je n'y ai pas mis de susceptibilité, j'en déduis que c'est ta conscience actuelle qui a projeté ceci sur ce que j'ai écrit ...Je ne vois pas d'autre explication. Wink

Donc, je vais éclaircir et ne pas m'appesantir car il y a beaucoup à faire (tri des messages, création de topics et écriture sur l'Egypte que je devais poursuivre sur ONCT...).

J'ai voulu mettre l'accent sur la tendance (quand je parle de spiritualistes, ce n'est pas pour faire la distinction avec matérialistes et ranger dans des catégories, mais toute personne s'intéressant et/ou pratiquant (à) la spiritualité. Donc, je pense que tous ici sommes des spiritualistes dans ce sens. Mais bon, si ça dérange, je ne l'emploierai plus... Very Happy) qu'ont certains courants de considérer le mental comme devant être aboli ou tu.
Je trouve que c'est toujours cette volonté d'étouffer (comme le sexe qui est "diabolique" pour beaucoup alors que s'il est fait dans l'Amour le plus pur, c'est un des actes spirituels les plus beaux, les plus fusionnels).

On n'est pas dans la démarche alchimique où il ne faut rien réprimer mais sublimer et transformer.

Voilà pourquoi j'ai paru peut-être un peu vif. Réprimer aboutit à des distorsions et à des blocages.

A ce titre, la pensée illuminée dans la sagesse permet de connaître intimement la structure de Tout ce qui Est (et seulement la pensée peut le faire, guidée par le Coeur développé et épanoui et soutenu par une Volonté pure et inébranlable).

Concernant le contact avec les entités, là aussi, le topic avait abordé le danger des pratiques de channeling et avaient insisté sur le développement des sens supérieurs, par le biais de l'Initiation bien menée (et en particulier ici, le sens que j'avais appelé "sens de l'expanion de la Conscience dans la merkabah", qui permet de vivre et de connaître l'intériorité de tous les êtres, d'être dans l'unité avec lui. C'est très difficile à expliquer mais par exemple, vous pouvez vivre l'expérience de l'arbre, réellement, en entrant en lui et ressentir l'extase continuelle dans laquelle il vit, enraciné avec confiance dans la Terre et au "ciel", communiquant éthériquement avec tout que qui l'entoure (insectes, autres arbres, ...).
Ce sont des expériences inoubliables mais qui vous conduisent droit à l'asile si vous vous amusez à le raconter à qui n'est pas prêt à l'entendre.

Mais c'est valable pour tout.

L'Humain devient ainsi souverain, maître de lui-même (Prêtre et Roi) et libre.

Un autre exemple de l'importance du côté masculin de l'Initiation.
Tu as dit qu'Hitler était inspiré par un démon. Mais je trouve que ça ne veut pas dire grand chose et que ça peut entraîner de la superstition (comme le "diable" en Occident et toutes sortes de dérives).
Par l'Initiation "masculine", on peut approfondir ceci et s'apercevoir qu'Hitler était un Illuminati Andromi (hybride Humain - Andromi [dont je n'ai pas trop parlé dans le topic sur ONCT] et qu'il était "inspiré" (de par son génome) par ces entités déchues.
On sort de la superstition, ce qui n'est pas possible avec un aspect seulement "féminin" de l'Initiation.

De même, comme je l'ai décrit dans le topic, si certains "travaux" initiatiques n'étaient pas effectués à des endroits bien précis de la Terre et des moments particuliers, comme je l'ai écrit dans le topic, grâce à une connaissance précise issue de l'Initiation "masculine", il y aurait bien longtemps qu'il n'y aurait plus grand monde de bien portant sur Terre (et c'est un euphémisme !...).

Donc, je pense qu'il ne faut pas trancher dans le vif comme ça. C'est très subtil et il n'y a rien à rejeter. Tout est à sublimer.
La Pensée est à cet égard un outil merveilleux et s'inscrit dans une démarche réellement holistique de développement spirituel, qui ne rejette rien.

Tout le meilleur à Vous tous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aravindah



Nombre de messages : 78
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Re: Une spiritualité gnostique occidentale   Ven 22 Juin - 15:54

marcaz40 a écrit:
Aravindah,
apparemment, tu n'as jamais pris connaissance du topic sur ONCT.
Il n'y a pas de susceptibilté dans ce que j'ai écrit.
Je pense qu'il n'y a pas quand même que des choses qui montre uniquement quelqu'un dénué de conscience spirituelle... Smile


ok ok! alors disons que c'est un malentendu de part et d'autre.

Ben ça prouve simplement ( encore et toujours ), que la communication entre êtres humains est vraiment très difficile. Et encore plus difficile par l'intermédiaire d'un support virtuel comme internet.

alors je te prie de m'excuser stp? merci !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aravindah



Nombre de messages : 78
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Re: Une spiritualité gnostique occidentale   Ven 22 Juin - 16:11

lea a écrit:
Bonjour,

Crying or Very sad Je crois que je suis très mauvaise pour la communication sur Internet...Loin de moi l'idée de cracher dans la soupe, au contraire,
Je suis bien désolée pour ce malentendu......
Bonne soirée à tous
L


Bonsoir,

je te comprends parfaitement ! lol
( nous sommes au moins deux à pouvoir le reconnaître )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cristobal
Admin


Nombre de messages : 2495
Date d'inscription : 11/06/2007

MessageSujet: Re: Une spiritualité gnostique occidentale   Ven 22 Juin - 18:25

pour lea :

Il n'y a aucun problème.

En fait, quand je dis "cracher dans la soupe", c'est une expression assez courante et bon enfant de par chez moi (tradition familiale, sans doute Very Happy ).

En fait, je parlai plutôt à Aravindah, qui me semble ne jurer que par Satprem et Mère (et Aurobindo, évidemment, mais là tout le monde est d'accord).

Mais tout ceci ne sont qu'épiphénomènes, frottements épidermiques sans conséquences ni importance.

En fait, je me réjouis beaucoup que tu aies apprécié le topic sur Aurobindo, et que tu aies maintenant envie de te plonger dans "Savitri".

C'est toujours cette facette fantastique d'internet, qui permet de communiquer amplement et largement sur les sujets les plus divers, et pour certains, plutôt "pointus". Very Happy

Internet qui permet aussi de découvrir des trésors de toutes couleurs.

Béni soit internet. sunny

Pour ce qui est de "Bon, à part ça, toi qui a lu Savitri, est-ce que "Le Labeur d'un Dieu" en est une partie, ou s'agit-il d'un autre texte?", d'après ce que je lis de la table des matières de "Savitri", il n'y a pas un tel titre.

Apparemment, "Le Labeur d'un Dieu", est un autre ouvrage d'Aurobindo.

Bien cordialement à toi.

"Il y a aussi les trémolos étouffés des basses harmoniques du rire,
Un chuchotement de bonheur occulte,
Une exultation dans le sommeil profond,
Un coeur de béatitude dans le monde déchirant."

(Savitri, II-5, page 169)


Là, je n'ai fait qu'ouvrir "Savitri" au hasard. Chaque page, chaque ligne est un bonheur. 724 pages du même tonneau. Un texte sublime qui tutoie les Dante, Homère, Virgile, Shakespeare.

Sans aucun doute une des très hautes cimes de la "littérature" mondiale. Un Everest de poésie, de sonorités, d'intelligence et de lumière, qui ne prend tout son sens et toute son ampleur magnifique et monumentale (mais sans jamais être écrasante) que lorsque l'on se résout à plonger, corps et âme, et la tête la première, dans le déferlement musical de pans entiers.

Arpenter les pages par poignées,
Respirer à voix haute les vers par centaines et par milliers,
C'est commencer à voyager vraiment.

Sublime, tout simplement.

cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.onnouscachetout.com/forum/index.php?showtopic=395&
ventilo



Nombre de messages : 42
Date d'inscription : 12/06/2007

MessageSujet: Re: Une spiritualité gnostique occidentale   Ven 22 Juin - 18:47

Bonjour,

Je reprends des éléments de vos différents posts qui m'ont permis de comprendre et de revoir une expérience vécue, ancienne, que j'avais mise de côté dans ma mémoire.

A la lecture d'Anton Parks, j'avais été surpris de voir évoqué la notion et/ou concept de Merkaba et j'avais du mal à me représenter l'effet ressenti d'une activation.

je dois même dire que j'étais sceptique.

Or, je me souviens qu'a plusieurs reprise après une période d'entrainement intensif à tonifier le hara (le bassin, les hanches et le sacrum) je m'étais surpris à "disparaitre" et à voyager d'un point à un autre instantanément et quelque soit la distance.

C'était une sensation très intense, comme un orgasme puissant avec une sorte d'évanouissement couplé à une vision superposée de l'endroit ou je suis et de l'endroit ou je vais. l'endroit ou j'étais s'évanouissant peu à peu pour laisser la place à l'autre.

Cette sensation était tellement réelle, tellement déstabilisante que je me suis toujours accroché pour ne pas aller plus loin et disparaitre carrément.

était-ce une hallucination ou une réalité? je n'ai jamais échangé d'expérience à ce sujet avec d'autres personnes.

Du coup, je tente une explication échevelé !:L'ADN serait l'interface entre l'âme (l'esprit, un fragment de la conscience cosmique, la crête d'une vague de l'océan d'énergie) et le corps.

le hara, le chaudron qui amplifie l'énergie ki (ki=3D?) charge le corps et lui donne accès à une quatrième ou cinquième dimension qui se matérialise lorsque notre perception prend du recul comme si nous devenions un observateur quasi-omniscient (seulement dans certaine condition).

Cette perception puissante, au point de voir les gens même à travers les murs (ressentir les gens serait plus juste) nous donne le pouvoir, si nous laissions de côté la retenue rationnelle qui nous assaille, de nous déplacer dans l'espace /temps sans entrave et sans prothèses technologiques.

Nous sommes fait de lumière. Cette lumière se décompose en une multitude de fréquence, qui compose notre réalité.

dans ce sens, nous sommes effectivement des êtres de lumière qui pouvons, en quelque sorte, changer de fréquence pour changer de monde.

Mais il me semble qu'il y a encore quelque chose de plus.

je continue donc mon exploration de l'hyper-univers multidimensionnel intérieur/extérieur.

réflexion intérieure:" raisonnement purement occidental"



A bientôt Very Happy


Dernière édition par le Ven 22 Juin - 18:56, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aravindah



Nombre de messages : 78
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Re: Une spiritualité gnostique occidentale   Ven 22 Juin - 18:47

lea a écrit:


Bon, à part ça, toi qui a lu Savitri, est-ce que "Le Labeur d'un Dieu" en est une partie, ou s'agit-il d'un autre texte?
study


L

le "labeur d'un dieu" fait partie de : "les poèmes de Sri Aurobindo" et c'est daté du 31-7-1935
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aravindah



Nombre de messages : 78
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Re: Une spiritualité gnostique occidentale   Ven 22 Juin - 19:07

Cristobal a écrit:
pour lea :

Il n'y a aucun problème.

En fait, quand je dis "cracher dans la soupe", c'est une expression assez courante et bon enfant de par chez moi (tradition familiale, sans doute Very Happy ).

En fait, je parlai plutôt à Aravindah, qui me semble ne jurer que par Satprem et Mère (et Aurobindo, évidemment, mais là tout le monde est d'accord).

Bonsoir,

euhhh si je ne jure ( comme tu dis ), que par Satprem, Mère et Sri Aurobindo, ça dépend du domaine bien sûr. Car en matière de yoga supramental, il est vrai que je ne "jure" que par eux. Mais il faut comprendre que c'est amplement justifié aussi ! et c'est justement là que beaucoup ne comprennent pas pourquoi.

( j'ai remarqué une chose, c'est que les gens qui adhèrent au chemin de Mère, ne sont pas très appréciés; et ceci, d'une manière générale je précise; et pas seulement ici. Quant à la raison, je crois bien la connaître mais il vaut mieux que je me taise ).

Bonne nuit !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cristobal
Admin


Nombre de messages : 2495
Date d'inscription : 11/06/2007

MessageSujet: Re: Une spiritualité gnostique occidentale   Ven 22 Juin - 20:55

pour Aravindah :

Certes, lorsqu'il s'agit du Supramental stricto sensu, il est normal de se référer à Aurobindo, Mère et Satprem, et en cela, tu as parfaitement raison, parce que c'est tout à fait légitime et logique.

Cependant, mon propos, et peut-être aussi celui d'autres intervenants en général, s'efforce de croiser différentes sources.

Comme dans une enquête, on suit des pistes, on explore tel ou tel domaine, on se renseigne sur telle ou telle vision et/ou lecture du "réel".

Ensuite, il devient intéressant de faire des rapprochements, des comparaisons. Il peut être enrichissant, voire même fructueux et éclairant, de traduire tel ou tel message, afin de le confronter à un ailleurs.

C'est le principe même de toute recherche. Pour explorer des pistes nouvelles, la confrontation des indices reste une méthode bien connue.

Ainsi en est-il de la confrontation et de la mise en parallèle, ou résonance, du "Yoga des Cellules", du "Mental des Cellules", du "Yoga de la Mère" explorant consciemment la dynamique cellulaire, avec la réalité nouvelle de l'ADN, apparemment multi-brins, possiblement réprimé et désamorcé en grande partie dans le passé de l'humanité, et Porte vraisemblable entre le corps et les champs sub-quantiques de la Source Première (pour simplifier à l'extrême Very Happy ).

Certes, Satprem c'est bien, dans son domaine, mais pour aller plus avant, il arrive un moment où il faut ouvrir le champ de la réflexion à d'autres domaines connexes, pour construire les chants de l'avenir de l'humain.

En d'autres termes, et plus simplement :

Tout système vivant et capable d'évolution,
Est (un système) ouvert.


C'est de la thermodynamique de base, dès lors que l'on parle de "néguentropie", c'est-à-dire d'"information".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.onnouscachetout.com/forum/index.php?showtopic=395&
Aravindah



Nombre de messages : 78
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Re: Une spiritualité gnostique occidentale   Ven 22 Juin - 22:07

Cristobal a écrit:
pour Aravindah :

Certes, lorsqu'il s'agit du Supramental stricto sensu, il est normal de se référer à Aurobindo, Mère et Satprem, et en cela, tu as parfaitement raison, parce que c'est tout à fait légitime et logique.

Cependant, mon propos, et peut-être aussi celui d'autres intervenants en général, s'efforce de croiser différentes sources.

Comme dans une enquête, on suit des pistes, on explore tel ou tel domaine, on se renseigne sur telle ou telle vision et/ou lecture du "réel".

Ensuite, il devient intéressant de faire des rapprochements, des comparaisons. Il peut être enrichissant, voire même fructueux et éclairant, de traduire tel ou tel message, afin de le confronter à un ailleurs.

C'est le principe même de toute recherche. Pour explorer des pistes nouvelles, la confrontation des indices reste une méthode bien connue.

Ainsi en est-il de la confrontation et de la mise en parallèle, ou résonance, du "Yoga des Cellules", du "Mental des Cellules", du "Yoga de la Mère" explorant consciemment la dynamique cellulaire, avec la réalité nouvelle de l'ADN, apparemment multi-brins, possiblement réprimé et désamorcé en grande partie dans le passé de l'humanité, et Porte vraisemblable entre le corps et les champs sub-quantiques de la Source Première (pour simplifier à l'extrême Very Happy ).

Certes, Satprem c'est bien, dans son domaine, mais pour aller plus avant, il arrive un moment où il faut ouvrir le champ de la réflexion à d'autres domaines connexes, pour construire les chants de l'avenir de l'humain.

En d'autres termes, et plus simplement :

Tout système vivant et capable d'évolution,
Est (un système) ouvert.


C'est de la thermodynamique de base, dès lors que l'on parle de "néguentropie", c'est-à-dire d'"information".

Oui bien sûr, vu sous cet angle-là, je suis bien d'accord !


PS : Tu sembles très branché " ADN" et c'est très bien mais...
Il y a quand même quelque chose qui me chiffonne : pour moi l'ADN est lié au corps physique - matériel; et donc, quand tu parles d'ADN éthérique, je ne vois vraiment pas de quoi il s'agit. Déjà il faudrait s'entendre sur la définition des mots...

exemple : je connais un corps dit éthérique, qui est cette enveloppe magnétique entourant le corps physique et qui disparait lorsque le corps physique vient à mourir. Ensuite, je connais un corps physique mais plus subtil; puis je connais un corps vital ( ou astral selon une autre terminologie ); puis, je connais un corps ( ou enveloppe ) mental; et pour ceux qui ont pu les développer, il existe des corps ( ou enveloppes ) sur les plans supérieurs du mental; je connais aussi la forme de l'être psychique - personnalité/être formé par l'âme; mais je ne sais pas si l'on peut parler véritablement de corps à ce niveau-là?...toujours est-il que l'être psychique suffisamment développé a une forme comme le corps physique en a une...mais généralement, il ne lui ressemble pas.

alors voilà, de quel corps s'agit-il vraiment quand tu parles " d'éthérique" ? et ce que je ne comprends pas c'est ce que viendrait faire l'ADN pour tous ces corps non matériels? ce que je sais de mon côté, c'est que ces corps subtils ( subtils par rapport au corps physique - matériel ) n'ont pas besoin d'ADN pour être, ils ne dépendent pas d'un ADN pour se développer, changer de forme etc...

Alors, ou je suis vraiment idiot ou alors il y a quelque chose qui m'échappe...



samedi 23 juin 18 h00 , PS 2 : j'ai parcouru les sites que tu m'as conseillé...j'ai tout compris maintenant ! ( ça confirme bien ce que j'avais perçu dès le début ... )


Dernière édition par le Sam 23 Juin - 16:04, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cristobal
Admin


Nombre de messages : 2495
Date d'inscription : 11/06/2007

MessageSujet: Re: Une spiritualité gnostique occidentale   Sam 23 Juin - 8:48

--- ADN multi-brins, ADN multidimensionnel ---

Pour en savoir plus, il te faudrait chercher par toi-même et enquêter. Il te faudrait examiner ce que peuvent en dire :

-- les écrits WingMakers
-- les matériaux Pléiadiens (Marciniak), ceux de la série Soria (7 volumes à ce jour)
-- tout ce qui a été écrit sur l'ayahuasca (voir à ce sujet les topics sur ONCT.com, le site "karmapolis.be", etc, etc, etc........)
-- tout ce qu'a dit Marcaz40 sur son topic d'ONCT.com ("À propos des ET")
-- les recherches des Russes sur l'ADN (voir là aussi les topics d'ONCT.com, et particulièrement les interventions de "Patience" sur le topic "Les chamans d'Amazonie et l'ADN")
-- voir aussi le topic "WingMakers" d'ONCT.com, dont tu retrouveras l'adresse en lien, au bas de chacun de mes post (le bouton "www", pour site internet) : au fil des deux années écoulées, une somme conséquente de discussions et de liens souvent "intéressants".

Bonne quête et investigation à toi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.onnouscachetout.com/forum/index.php?showtopic=395&
ventilo



Nombre de messages : 42
Date d'inscription : 12/06/2007

MessageSujet: Re: Une spiritualité gnostique occidentale   Sam 23 Juin - 13:46

Bonjour,(deuxième édition)

Je reprends des éléments de vos différents posts qui m'ont permis de comprendre et de revoir une expérience vécue, ancienne, que j'avais mise de côté dans ma mémoire.

A la lecture d'Anton Parks, j'avais été surpris de voir évoqué la notion et/ou concept de Merkaba et j'avais du mal à me représenter l'effet ressenti d'une activation.

je dois même dire que j'étais sceptique.

Or, je me souviens qu'a plusieurs reprise après une période d'entrainement intensif à tonifier le hara (le bassin, les hanches et le sacrum) je m'étais surpris à "disparaitre" et à voyager d'un point à un autre instantanément et quelque soit la distance.

C'était une sensation très intense, comme un orgasme puissant avec une sorte d'évanouissement couplé à une vision superposée de l'endroit ou je suis et de l'endroit ou je vais. l'endroit ou j'étais s'évanouissant peu à peu pour laisser la place à l'autre.

Cette sensation était tellement réelle, tellement déstabilisante que je me suis toujours accroché pour ne pas aller plus loin et disparaitre carrément.

était-ce une hallucination ou une réalité? je n'ai jamais échangé d'expérience à ce sujet avec d'autres personnes.

Du coup, je tente une explication échevelé !:L'ADN serait l'interface entre l'âme (l'esprit, un fragment de la conscience cosmique, la crête d'une vague de l'océan d'énergie) et le corps.

le hara, le chaudron qui amplifie l'énergie ki (ki=3D?) charge le corps et lui donne accès à une quatrième ou cinquième dimension qui se matérialise lorsque notre perception prend du recul comme si nous devenions un observateur quasi-omniscient (seulement dans certaine condition).

Cette perception puissante, au point de voir les gens même à travers les murs (ressentir les gens serait plus juste) nous donne le pouvoir, si nous laissions de côté la retenue rationnelle qui nous assaille, de nous déplacer dans l'espace /temps sans entrave et sans prothèses technologiques.

Nous sommes fait de lumière. Cette lumière se décompose en une multitude de fréquence, qui compose notre réalité.

dans ce sens, nous sommes effectivement des êtres de lumière qui pouvons, en quelque sorte, changer de fréquence pour changer de monde.

Mais il me semble qu'il y a encore quelque chose de plus.

je continue donc mon exploration de l'hyper-univers multidimensionnel intérieur/extérieur.

réflexion intérieure:" raisonnement purement occidental"


A bientôt Very Happy Very Happy bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antheus



Nombre de messages : 67
Age : 50
Localisation : perpignan
Date d'inscription : 16/06/2007

MessageSujet: Re: Une spiritualité gnostique occidentale   Sam 23 Juin - 14:11

bonjour

[quote] marcaz40

la pensée illuminée dans la sagesse permet de connaître intimement la structure de Tout ce qui Est (et seulement la pensée peut le faire, guidée par le Coeur développé et épanoui et soutenu par une Volonté pure et inébranlable).


merci pour cette phrase qui ma reveiller en pleine nuit et qui m'a permis de monter d'un cran sur ma modeste echelle de conscience c'etais une question que je me poser depuis quelque temp a quoi sert la pensée? dans la foulé j'ouvre un debat si des gens veulent reagir

Very Happy I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AMBRE/Ankh



Nombre de messages : 189
Age : 54
Date d'inscription : 23/06/2007

MessageSujet: Re: Une spiritualité gnostique occidentale   Sam 23 Juin - 14:40

Petite paranthèse supplémentaire sur l ADN:
L'ADN communique dans l'univers




Article en allemand, paru dans RAUM und ZEIT 13.8.2005, de Grazyna Fosar et Franz Bludorf, Berlin
Traduction vers le français: Isabella Heim

Plus les chercheurs se penchent sur les mystères de la nature, plus ils se posent de questions. Ils viennent de découvrir que nore ADN possède une sorte de conscience et qu’elle peut même communiquer, et ses prouesses sont telles qu’elles dépassent tout ce que l’homme a pu créer par la technique.

Science et religion se rapprochent à nouveau, après des siècles de fraternité ennemie. Dans sa 13ème encyclique, le Pape Jean-Paul II a dit: « La foi et la raison sont les deux ailes, grâce auxquelles l’esprit humain prend son essor et s’envole pour contempler la vérité ». Il existe déjà diverses théories par lesquelles les sciences naturelles et la conscience tentent de se réunir sous un seul toit. Nous voulons présenter un certain nombre de points de vue allant dans ce sens.

L’une des théories les plus intéressantes est sans aucun doute la nouvelle cosmologie de Matti Pitkänen, qui établit, pour la première fois, un lien entre la physique et la conscience. Le physicien finnois a postulé, il y a déjà quelques années, une brillante théorie sur la manière dont l’univers était constitué, avec, à la base, une nouvelle géométrie spatiale basée sur huit dimensions : la géo-métro-dynamique topologique (TDG). Dans cette théorie compliquée, difficilement compréhensible même pour les savants, les trous de vers (ou vermoulures) jouent un rôle important. Les « vermoulures » ont été nommées ainsi pour la première fois par le physicien John Wheeler. Il s’agit de microscopiques canaux de connexion à travers l’hyper-espace, qui apparaissent suite à des fluctuations et des variatons du vide quantique. Cet étrange nom est le résultat d’une blague de Wheeler, qui a comparé ces structures à des trous faits par les vers dans une pomme. La Théorie de Pitkänen est très provocante, parce que, pour la première fois dans l’histoire des sciences, elle tente d’établir une relation entre la physique et biologie, ce qui mène à une véritable cosmologie du vivant.

La biologie moderne, spécialement la génétique, s’occupe depuis longtemps de l’étude des molécules porteuses des gènes : l’ADN. Selon la théorie de Pitknen, l’ADN ne sert pas seulement à produire des protéines dans les cellules et de construire par cette voie le corps, comme on l’avait découvert. Selon le chercheur, le long de cette grande bioomolécule, les vermoulures déjà mentionnées d’accollent et lui servent de canaux de communication.

Par cette voie, Pitkänen arrive à une toute nouvelle vision de l’ADN, dans laquelle des termes tels que conscience et perception s’intégrent et font leur entrée dans la physique. Il écrit : « les champs-vermoulures magnétiques , qui sont greffés sur des membranes espace-temps, qui contiennent de la bio-matière courante, sont de bons candidats pour l’explication physique du mécanisme de la perception.. Le magnétisme des vermoulures pourrait même être considéré comme la quintessence des systèmes vivants ».

Dans cette citation Pitkänen se réfère à l’hypothèse des mondes parallèles, d’Everett et Wheeler, selon laquelle notre univers ne serait qu’un univers parmi de nombreux autres univers, situés dans un hyper-espace à dimensions plus élevées. Ces univers singuliers dans l’hyper-espace sont parfois également nommés feuilles (membranes) espace-temps.

Si l’on dévelooop la pensée de Pitkänen, cela veut dire que la science est sur le chemin de prouver la relation que l’on soupçonne d’exister depuis longtemps entre la gravitation et la conscience. Plus précisément : la gravitation et la conscience forment des dipôles opposés.

L’effet de l’ADN Fantôme
Une preuve sensationnelle pour la théorie de Pitkänen est basée sur les travaux d’une équipe de chercheurs inter-disciplinaires de l’Académie de Sciences de Moscou, sous la direction du biologiste moléculaire et biophysicien, Dr. Pjotr. P. Garjajev.
Garjajev et son collègue, le physicien quantique, le Dr. Vladimir Poponin, ont fait une observation insolite en mesurant les vibrations émises par des échantillons d’ADN.
Ils ont irradié un échantillon d’ADN avec la lumière laser, et ont obtenu, sur un écran, un modèle typique d’ondes. S’ils enlevaient l’échantillon d’ADN, ces ondes ne disparaissaient pas, comme on pouvait s’y attendre, mais persistaient, sous forme de structure régulière, comme s’il y avait toujours un échantillon maétriel. Comme l’ont démontré des expériences-contrôles, ces ondes devaient provenir, sans aucun doute, de l’ADN qui n’était plus présent ! Une expérience à vide, c’est-à-dire sans échantillon, ne donnait qu’une courbe d’ondes aléatoires. L’effet était reproduisible à volonté, et on l’appelle, aujourd’hui, l’effet ADN-Fantôme.

L’explication scientifique de ce phénomène est que l’ADN lui-même semble produire des ondes dans le vide (vacuum), à travers lequel une vermoulure magnétisée se produit, induite par la présence de matière vivante, qui peut persister, selon les cas, plusieurs mois – c’est ce que les recherches de Garjajev et de son collègue ont démontré.

Au début des années soixante, le biologiste britannique Rupert Sheldrake, de l’université de Cambridge a établi sa fameuse théorie sur les champs morpho-génétiques. Chaque être humain, de même que chaque être vivant, laisse une trace invisible de son existence. Pour la première fois, Pjotr Garjajev a pu rendre visible cette trace dans un laboratoire.

La question est la suivante : à quoi sert cette trace ? Avec qui ou avec quoi « chuchotent» nos gènes ? Comment communique l’ADN, et dans quel but le fait-il ?

Le plus surprenant est que tous les résultats indiquent que l’ADN n’est soumis à aucune limitation, en ce qui touche à sa faculté de communication.

Hypercommunication
D’après la théorie de Pitkänen, cette communication ne se fait pas de manière classique, mais à travers les vermoulures magnétisées, c’est-à-dire hors de l’espace-temps, soit à travers les dimensions plus élevées de l’hyper-espace. On parle de ce fait d’hypercommunication. Cette hypercommunication ne paraît pas avoir un but limité ou particulier : elle représente un point d’intersection vers ou dans un réseau ouvert – un réseau de conscience ou réseau du vivant.

Comme dans l’internet, l’ADN peut :

• Introduire ses propres données dans ce réseau
• Extraire des données de ce réseau
• Etablir un contact direct avec d’autres participants de ce réseau.

On peut dire, d’une certaine façon, que l’ADN possède sa propre « page internet », qu’il peut « surfer » et qu’il peut « chatter » avec d’autres participants. Ce qui est plus incroyable encore, l’ADN n’est pas limité à sa propre espèce, comme on pourrait peut-être le croire. L’information génétique d’êtres différents peuvent également « échanger » entre eux (entre différentes formes de vie). L’hypercommunication devient donc la première interface à travers laquelle les formes d’intelligence les plus variées sont unies, dans l’univers, entre elles.

Une autre application très importante de l’hypercommunication est représentée par la conscience de groupe, soit la possibilité, pour des groupes d’individus ou d’animaux, de pouvoir agir de manière coordonnées, comme un ensemble. Mais, comme le montrent les essais, la portée de l’hypercommunication est encore plus vaste.

Les conséquences, concernant la compréhension du processus d’apprentissage chez l’humain, sont immenses.

Notre corps humain est constitué par des cellules, et chacune d’elles contient une molécule d’ADN. Nous savons à présent que par cette voie, des milliard d’antennes de communications sont constamment en action. Notre conscience, apparamment, ne s’en est pas rendue compte, à ce jour. Ou peut-être si ?

Au cours de l’histoire, il y a toujours eu quelques individus spéciaux qui ont fait évoluer l’humanité, par des idées révolutionnaires, scientifiques ou culturelles. Mais personne ne s’est sérieusement posé la question de la manière dont ceci était possible. (sauf pour Einstein, dont le cerveau a été découpé en tranches et étudié, et où l’on a découvert une part de glie plus élevée que la normale, ce qui est intéressant au vu des nouvelles découvertes sur la fonction des cellules gliales, n.d.t.)

On a parlé de créativité, donc de la faculté à penser de manière nouvelle et différente, de créer des réalités virtuelles qui ont pu être appliquées dans la réalité. Mais l’étincelle, l’inspiration, la découverte en elle-même, n’ont jamais été expliquées, n’étaient jamais le résultat d’une pensée logique et rationnelle. Toujours, il semblait qu’elle se présentait soudainement, comme une évidence, venue de nulle part.

Est-ce qu’une telle information pourrait procéder à travers les canaux d’hypercommunication de l’ADN ? Et si oui, d’où vient-telle? Est-ce qu’une telle hypothèse peut être prouvée ? Cette dernière question est la plus difficile.

La science exige, comme preuve, la répétitivité d’une expérience, dans des conditions contrôlées d’un laboratoire. Peut-on provoquer la créativité ou l’inspiration en laboratoire, et générer dans un être humain un savoir jusque-là inconnu et inédit ?

Cette question pose un véritable défi, mais elle peut aussi être abordée, par des méthodes scientifiques actuelles, du moins partiellement.

Notre corps ne peut pas seulement générer de la lumière, sous forme de biophotons, mais il est également en mesure d’extraire de la lumière de l’environnement. Il peut même stocker cette lumière, notamment dans l’ADN, qui est également le plus impliqué dans la radiation biophotonique. Par sa forme caractéristique de double-hélice, l’ADN est une antenne électromagnétique idéale. D’une part, il est allongé, et par là une antenne droite qui peut très bien capter les impulsions électriques. D’autre part, il est également circulaire (vu d’en haut) et par là, il est aussi une excellente antenne magnétique.

Que se passe-t-il au niveau de l’énergie électromagnétique captée par l’ADN ? Elle est tout simplement stockée, par le fait que la biomolécule géante se met à vibrer, par résonnance. Ce système, en physique, s’appelle un oscillateur harmonique.

Un tel oscillateur rend également l’énergie qu’il a stockée, au bout d’un certain temps, ce qui peut être observé en chambre noire, et le temps nécessaire pour ce processus est une mesure pour sa faculté de stockage énergétique. Les physiciens appellent cela la capacité (mesure) de résonnance. On a découvert que la résonnance de l’ADN est nettement plus élevée que dans les systèmes d’oscillateurs techniques des laboratoires de physique. Ce qui signifie que les pertes d’oscillation sont minimes. Cette découverte corrobore ce qu’on suspectait depuis longtemps : l’ADN est un supra-conducteur organique, qui plus est, travaille à température du corps ! La science a encore beaucoup à apprendre de la nature…

Chaque être humain porte donc dans chaque cellule de son corps une « mécanique » technique surpuissante : un microchip avec trois gigabits de capacité de stockage, qui extrait des information électromagnétiques de son entourage, qui stocke cette information et qui peut également la retransmettre, possiblement modifiée.

Les données techniques de l’ADN en tant qu’antenne oscillatoire sont rapidement établies. Nous savons que la molécule d’ADN fait environ deux mètres, étendue, ce qui veut dire qu’elle a une fréquence propre de 150 Mégahertz. Encore un chiffre intéressant, car cette fréquence est insérée dans la bande spectrale des micro ondes, des télé-communications et du radar. Nous utilisons donc la même bande-fréquence à des buts de repérage et de communication. Simple hasard ?

La déduction s’impose : les ondes mobiles de télécommunications peuvent influencer directement notre ADN. L’ADN peut également stocker toutes les ondes harmoniques de 150 Mégahertz, donc également la lumière visible. La 22. octave de 150 Mégahertz se situe exactement dans ce domaine. La couleur de cette émanation de lumière, d’ailleurs, est le bleu. Est-ce un hasard que la réfraction de la lumière du soleil, par la Terre, fait que, depuis l’espace, elle apparaît comme la planète bleue, et que le ciel apparaît bleu ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://antahkarana.forumzen.com/
AMBRE/Ankh



Nombre de messages : 189
Age : 54
Date d'inscription : 23/06/2007

MessageSujet: Re: Une spiritualité gnostique occidentale   Sam 23 Juin - 14:40

L’ADN Microchip

Tandis que l’équipe de Pjotr Garjajev étudiait surtout l’aspect software de l’ADN, Dr. Ehud Shapiro et son équipe, du Weizmann Institute of Science à Rehovot, en Israel, se penchait sur les questions du hardware qui va avec. Leur travail est un autre pas important pour la compréhension du bio-ordinateur ADN. Mais en même temps s’entrouvrent des perspectives qu’on peut considérer comme particulièrement dangereuses. C’est le premier pas vers un lien machine-humain, qui pourrait mener vers une to9tale programmation de l’être humain, basé sur l’ADN.

L’une des principales différences entre l’ADN et votre ordinateur est que le bio-ordinateur ADN ne peut pas fonctionner de manière isolée. L’ADN n’est pas un ordinateur complet, mais plutôt une sorte de software qui nécessite, pour son fonctionnement, un « entourage/environnement hardware », qu’il touve dans la cellule vivante, dans laquelle se trouvent aussi des enzymes, qui en tant que « hardware » peuvent avoir accès au programme ADN et le mettre en route, en dirigeant la synthèse de protéines dans la cellule. C’est ainsi que le corps est bâti, et que la vie est maintenue.

Que se passerait-il si l’ADN dans une cellule activait un autre programme que celui qui est le sien ? Les enzymes de la cellulle produiraient alors autre chose que ce qu’elles font habituellement. Savoir si cela serait positif ou négatif pour le corps, c’est une autre affaire et dépendrait de manière déterminante de ce programme modifiée.

Dans la nature il existe déjà quelque cose de ce genre : ce sont de microscopiques organismes, constitués par une molécule d’ADN et par une couche externe de protéines. On les appelle virus, et ils sont à la limite entre l’inanimé et le vivant, ce sont pratiquement des « programmes software en attente », comme un CD-ROM dans votre bibliothèque, qui a besoin que vous l’insériez d’abord dans votre ordinateur avant de pouvoir lire le programme stocké.

Les scientifiques ont déjà copié les méthodes des virus. L’équipe de Shapiro, par exemple, a réussi à enseigner à compter à des bio-ordinateurs ADN, in vitro. Les trillons et multiples trillions de « microprocesseurs » en solution aqueuse travaillent environ 100'000 fois plus vite que n’importe quel ordinateur actuellement existant, et générent même leur propre énergie dont ils ont besoin pour leurs prouesses de comptage.

Pour pouvoir dérouler ce programme, un ADN spécialement configuré doit être mis en solution acqueuse, qui contient les enzymes nécessaires à la fonction correcte du bio-ordinateur, comme c’est le cas dans une cellule vivante. Le processus de calcul se passe alors dans les myriades de mini-bio-ordinateurs en réseau, à vitesse de l’éclair, par reproduction de l’ADN qui active les enzymes productrices de protéines. Après un certain temps, on vérifie les chaînes d’ADN produites, pour connaître le résultat du calcul du programme. Actuellement, cela se fait par le biais de l’analyse des molécules de l’ADN (le fameux « fingerprinting » ou empreinte génétique).

L’Onde Soliton de l’ADN
Le stockage de lumière et d’information dans l’ADN se fait au moyen d’une onde spéciale, qu’on appelle également onde soliton et qui entoure la molécule d’ADN. C’est une onde non-linéaire, soumise à des lois compliquées appelées la grille de Fermi-Pasta-Ulam. Une onde soliton est une unité dynamique, fermée en elle-même, qui ressemble à une particule de matière. Les ondes soliton sont très extraordinairement longèves et ne modifient pratiquement pas leur forme. Elles sont donc prédestinées pour conserver et stocker, sur une longue durée, des modèles d’information. Il est probable que ces ondes contiennent encore un potentiel humain absolument inédit.

L’ADN fractal et le temps
Par la forme spéciale Fermi-Pasta-Ulam de l’onde soliton dans l’ADN, on obtient de nombreuses répétitions et auto-reproductions dans le code génétique, un phénomène sur lequel insiste Garjajev. Cela signifie que l’information dans l’ADN des cellules n’est pas lue de manière linéaire, comme on lit un livre, par exemple. Au lieu de cela, la lecture se fait en avant et en arrière/arrière en avant, et de haut en bas/bas en haut, et parfois on retourne au point de départ.

La communication de l’ADN suit également des règles fractales. Elle se fait de manière non-locale. C’est-à-dire que l’ADN peut communiquer avec des porteurs d’informations très lointains, sans être soumis à l’espace ni au temps. Cet effet repose sur un paradoxe scientifique bien connu appelé Einstein-Podolski-Rosen, ou Paradoxe EPR. Il explique que deux particules de matière, qui ont été ensemble une fois et qui ont été séparées, restent pour toujours en relation. Si l’une des deux particules, par la suite, est soumise à une modification, l’autre particule réagit immédiatement, même si elles sont séparées entre-temps par des années-lumière.

La structure fractale de l’onde Soliton de l’ADN rend possible, selon Garjajev, que l’ADN communique avec des porteurs d’information, peut-être même dans l’espace. Par sa non-localité de cette forme de communication, la loi bien connue de cause à effet est invalidée. Garjajev écrit : « Cause et effet ne sont pas séparés par le temps, si l’on conçoit le temps comme un chemin vers l’organisation d’une chaîne d’événements. Ceci nécessite une unité temporelle fractale compliquée, c’est pourquoi Einstein ne l’a pas reconnue ».

D’après Garjajev, cette non-localité quantique est une fonction-cle de l’auto-organisation de la matière vivante. Non seulement il y a des formes de commucation non-physiques, comme, par exemple la télé-pathie. La communication EPR peut transmettre, en temps zéro, une multitide de données, par exemple à travers le scanning rapide et automatique de la polarisation de photons. La question qui se pose alors est pourquoi les êtres humains ne communiquent pas tout le temps de cette manière ? Pourquoi notre corps a-t-il développé un système nerveux, qui communique pratiquement à une vitesse d’escargot avec seulement 8-10 m par seconde ? Garjajev en connaît la raison: la communication EPR est beaucoup trop rapide pour le traitement des données par notre conscience, tout simplement !

Le proto-langage de l’humanité ou langue-souche
Nous parlons aujourd’hui du code génétique de manière routinière, comme d’un système de codage d’information. Mais la génétique n’a pas dévié par rapport à cette position et a continué son travail en utilisant uniquement les outils de la chimie, au lieu de demander du renfort de la part d’experts en linguistique.

Il en a été tout autrement à Moscou, dans le groupe de Garjajev. Pour l’examen de l’ADN, ils ont également consulté et inclus des linguistes.

Lorsqu’on étudie une langue, un étudie des lois comme, par exemple, la syntaxe (règle pour construre des mots à partir de lettres), la sémantique (règles du contenu des mots) ainsi que les bases de la grammaire.

Si l’on applique les résultats scientifiques au code génétique, on s’aperçoit que ce code est soumis aux mêmes règles que nos langues humaines. Bien entendu, ce ne sont pas les règles d’une langue en particulier, p.ex. le Russe, mais des règles tellement fondamentales qu’elles existent et sont à la base de toutes les langues de l’humanité. La « construction » du code génétique peut donc être relationné à n’importe quelle langue humaine !

Depuis des siècles, les scientifiques recherchent le langage-souche dont seraient issues toutes les langues du monde… Pjotr Garjajev et ses collègues l’ont peut-être trouvé.

Dans des expériences du groupe de Moscou, il a pu être démontré que les codes existant dans l’ADN ne sont pas seulement utilisés pour construire des protéines dans notre corps, comme c’est le cas pour les gènes. Le code de l’ADN est plutôt utilisé pour la communication, plus précisément, pour l’hypercommunication. Ou exprimé autrement : la nature est en réseau (online) !

Comme l’a si bien exprimé le Dalai Lama : « Tout ce qui est, n’est que parce qu’il communique avec le tout. Rien n’existe en soi, individuellement ; Tout a son existence dans l’autre » !

Les auteurs :
Grazyna Fosar a étudié la physique et l’astrophysique.
Franz Bludorf la mathématique et la physique. Après avoir longtemps travaillé dans la recherche scientifique, ils ont fait une formation comme thérapeutes-guérisseur et hypnothérapeutes. Ils vivent et travaillent à Berlin.
..extrait d un écrit d Alain-Yan Mohr le 12-10-2005
http://www.mohr-mohr-and-more.org/
voir dossier sur Antahkarana
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://antahkarana.forumzen.com/
Cristobal
Admin


Nombre de messages : 2495
Date d'inscription : 11/06/2007

MessageSujet: Re: Une spiritualité gnostique occidentale   Sam 23 Juin - 14:52

--- ADN et Echelle de Fréquences ---

Effectivement ventilo, revenons à nos moutons, à notre ADN cellulaire.

"Du coup, je tente une explication échevelé !:L'ADN serait l'interface entre l'âme (l'esprit, un fragment de la conscience cosmique, la crête d'une vague de l'océan d'énergie) et le corps."

C'est en tout cas ce que disent explicitement les WingMakers, dans un discours "Lyricus" (au moins), le "Lyricus 5", dont le titre est "la Zone Interface".

En voici un extrait :

------------------------------------------------------------

"Enseignant : La zone interface est l'aspect de ta conscience qui interagit avec l'espèce avec laquelle tu partages une biologie commune. Elle est physiquement contenue dans ton ADN, qui agit comme un point de jonction à l'intérieur d'un vaste réseau, ultimement connecté à la Source Première.

Etudiant : Et quel est ce vaste réseau ?

Enseignant : L'ADN est à la fois un réseau à l'intérieur du corps individuel en même temps qu'un point de jonction à l'intérieur du "corps" collectif de l'espèce, ou mémoire génétique. L'espèce humaine est connectée par ce réseau, ce qui est rendu possible grâce à l'ADN."


------------------------------------------------------------

Sources : normalement, il faut se rendre sur le site officiel "wingmakers.com", puis aller dans la section "Downloads", pour accéder à ces textes. Cependant, parmi tous les textes en français, seul "Lyricus 5" a vu son lien brisé.

Cependant, en jouant avec google, j'ai trouvé une page, de fort mauvaise facture d'ailleurs (travail de bénévole-amateur, et en aucun cas estampillé du webmaster du site officiel), pâle copie du site WingMakers, page sur laquelle les liens fonctionnent, et qui vous permettra de lire "Lyricus 5" (traduit par mes soins, ainsi que nombre des récents autres textes WingMakers Very Happy ), en entier.

La page en question, ici :

http://www.wingmakers.org/fr/DL_text.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.onnouscachetout.com/forum/index.php?showtopic=395&
ventilo



Nombre de messages : 42
Date d'inscription : 12/06/2007

MessageSujet: Re: Une spiritualité gnostique occidentale   Dim 24 Juin - 8:01

Bonjour,

Nous serions donc à une croisée de chemin, d'un côté la guerre civile permanente entre les nantis et les jeunes pauvres qui n'ont pour alternative que la casse et l'incendie de voiture et de l'autre un puissant tsunami énergétique relayé par des êtres ayant passé le cap l'animalité et diffusant leur énergie jusqu'à la transformation totale de l'humanité.

Ces femmes et ces hommes ont commencé il y a longtemps déjà mais ils étaient trop peu pour pouvoir changer les choses de leur vivant.

Depuis la graine qu'ils avaient semée a germé et se sont des groupes entiers d'hommes et de femmes qui diffusent aujourd'hui l'énergie du changement.

Serait-ce ce qu'on appelle ascension? je ne sais !

mais une chose est sure, changer de paradigme par un changement de perception intérieur y ressemble fortement.

S'il y a Internet ce n'est certainement pas un hasard, un réseau de communication interplanétaire permet la coordination des esprits(des âmes) dans le monde matériel ET réuni celles et ceux qui sont animés par l'énergie du changement et du nouveau monde en gestation.

Notre force, notre plus grande force c'est de savoir que l'humain, au fond, est un être bon.

Seule la propension d'un certain nombre à garder, prendre, retenir pour eux-même génère la haine et la violence.

le beau n'a pas de prix, le bien-être, le confort, le logement, etc, n'ont pas de prix et sont des nécessités fondamentales.

Pour ANKH: si tu as encore des infos comme ça, te prive pas de les diffuser!!
c'est de la bombe!!

A bientôt Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cristobal
Admin


Nombre de messages : 2495
Date d'inscription : 11/06/2007

MessageSujet: Re: Une spiritualité gnostique occidentale   Dim 24 Juin - 8:16

--- "Les Chamans d'Amazonie et l'ADN" ---

C'est le titre d'un topic de feu ( Very Happy , j'aime bien dire ça à chaque fois, car nous sommes immortels, semblables au Phénix qui renaît perpétuellement de ses cendres, s'élève dans le ciel étoilé de la nuit qui s'avance, pour retrouver, dans le petit matin déployant ses doigts de rose, Vénus ou Neh-Heru, comme dirait Anton Parks, l'étoile du matin), de feu donc le forum d'ONCT.com.

On y trouvera moultes informations, et on lira avec attention les interventions de Patience.

Le topic en question, ici :

http://www.onnouscachetout.com/forum/index.php?showtopic=2585&st=20
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.onnouscachetout.com/forum/index.php?showtopic=395&
marcaz40



Nombre de messages : 421
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Re: Une spiritualité gnostique occidentale   Dim 24 Juin - 8:37

Salut Ventilo,
je suis d'accord quand tu dis que l'ADN est un pont entre l'Esprit et le Corps.
Mais je préciserai plutôt entre le non-manifesté et le manifesté, corps me semblant un peu trop restrictif.
Comme décrit sur ONCT, l'ADN n'est présent que dans les mondes manifestés (bien que certains pouvant paraître à une conscience tri-dimensionnelle comme totalement immatériels car "trop" subtils), c'est-à-dire jusqu'à la 12° dimension, correspondant à la Conscience christique et "interface" entre le non-manifesté et le manifesté (le nombre 12 est toujours associé au Christ).

De toute évidence, tu décris l'activation de certains sens supérieurs (j'en ai retrouvé 2 sur 7 dans tes explications ; le "sens de l'expansion de la Conscience dans le merkaba", mais aussi le sens de "projection de Conscience", instantanément et en total affranchissement de l'espace).
As-tu des sensations aussi parfois de bi ou multi-location, que ta conscience est à plusieurs endroits à la fois (ou à plusieurs "pistes temporelles" différentes) ?

C'est le signe évident d'une activation de l'ADN et du début de l'accès conscient au 2° Univers Harmonique (en attendant d'autres états plus subtils encore Very Happy ), ou dit plus simplement d'une intégration avancée de l'Âme, donc d'un développement spirituel bien avancé déjà.

Découvrir ne serait-ce qu'une petite partie de ses potentialités engendre beaucoup de craintes.
C'est tout à fait logique car nous sommes contraints depuis tant d'éons de vivre dans l'enfermement et la limitation.

Bien à Vous tous.

PS : par rapport aux termes employés au niveau des corps, il y a tellement de nomenclatures (certains distinguent 3, d'autres 4, d'autres 7 corps, etc... avec des noms différents pour la description d'une même réalité, à savoir un structure multi-dimensionnelle à 12 et/ou 15 dimensions) que je n'entrerai pas dans ses détails qui sont source de confusions.

Mais j'entends ici l'Âme comme étant du domaine du manifesté, la Conscience résidant dans l'Univers harmonique juste supérieure au nôtre ; et l'Esprit du domaine du non-manifesté, le germe spirituel issu de la Source Divine.


Dernière édition par le Dim 24 Juin - 8:56, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AMBRE/Ankh



Nombre de messages : 189
Age : 54
Date d'inscription : 23/06/2007

MessageSujet: Re: Une spiritualité gnostique occidentale   Dim 24 Juin - 8:48

Citation :
Découvrir ne serait-ce qu'une petite partie de ses potentialités engendre beaucoup de craintes.
C'est tout à fait logique car nous sommes contraints depuis tant d'éons de vivre dans l'enfermement et la limitation.


j en suis là..............je le disais à l instant à un ami!!!!!!!!

quand j allais te le répondre Ventilo...
ci-joint un extrait de

THE PLEIADIAN AGENDA par Barbara Hand Clow
Traduction libre de quelques extraits tirés du chapitre La ceinture de photons.
Partage de Fred Idylle il y a quelques années quand j ai commencer à "recevoir" des codes...

L’autoroute d’information galactique et les Siriens -
Nous sommes votre étoile centrale et, afin que nous puissions tenir les circuits des orbites et des harmoniques au moyen de la résonance des ondes, laquelle tient la cohérence de ce système stellaire, nous exigeons un niveau très complet d’intelligence. Les Mayas ont indiqué que les orgasmes humains font tourner le Centre galactique! Rappelez-vous. Le fait d’être conscients de contenir votre KA (corps de lumière) dans votre corps physique active l’énergie de la kundalini. C’est pourquoi la connaissance du KA était si appréciée en ancienne Egypte. L’Egypte, de 3500 à 1400 av. J.C., était une civilisation qui offrait à son peuple la connaissance du champ géométrique lumineux émis par Sirius. Dans ce champ appelé le Nil bleu, on indiquait aux êtres comment maintenir le KA dans leur corps; lequel tenait ainsi en place l’intégrité de ce champ du Nil. Les êtres étaient donc gardiens de la résonance cosmique. Depuis mars 1994, ce champ géométrique lumineux est revenu s’encastrer dans le vortex d’Egypte et la 3e dimension s’est à nouveau déployée pour tenir les formes géométriques de la 6e dimension de Sirius. Lorsque votre système solaire orbite à travers la nuit galactique, vous avez accès à la lumière subtile de plusieurs systèmes d’étoiles. Par exemple, vous pouvez expérimenter la lumière d’Arcturus ou la connaissance d’Orion. Le point à noter au sujet du nouveau champ énergétique activant votre planète, c’est que vous serez davantage capables de créer votre propre réalité parce que la nature expansive du champ géométrique sirien rendra les synchronicités visibles dans la 3e dimension. Plus vous ferez confiance à cette nouvelle manière (intuition) de percevoir votre environnement, plus vous serez heureux. Les Egyptiens ont réalisé le Nil bleu alors qu’ils se trouvaient en dehors de la Ceinture de photons; ils ont utilisé la lumière des étoiles en construisant le système de pyramides du Plateau de Guizeh, carte stellaire donnant accès aux Chemins d’Osiris, Chemin du Corridor d’Orion pendant la nuit galactique. Les Egyptiens ont développé un système pour la mise à terre de la lumière stellaire. Au cours des prochaines années, vous réaliserez que ce même système technologique a été utilisé à Rennes leChâteau, Avebury et Teotihuacan.

Maintenant que le champ de Sirius agit à nouveau dans les grilles géomantiques, vous serez étonnés de constater à quel point se réveillent et votre planète et votre vision. Vous rebâtirez les temples qui rehaussent les sites sacrés lorsque vous réaliserez combien ils sont importants pour stabiliser la planète durant son voyage dans la Ceinture de photons. À défaut de ces champs, l’état de conscience sur Terre est sous l’emprise de la dualité et ceci est la raison pour laquelle Akhénaton a tenté, d’une manière bizarre, de rétablir le champ. Dans un environnement caractérisé par la dualité, il est extrêmement difficile de percevoir comment créer sa réalité. Je vous dis que le moyen de vous harmoniser à la polarisation naturelle des photons est de modeler votre vie sur la 3e dimension selon le système du zodiaque. Imaginez que, sur la surface de la planète, vous êtes au centre d’un plan horizontal circulaire divisé en 12 champs d’exploration et vous serez étonnés de voir à quel point ce modèle peut développer votre potentiel. Normalement, vous êtes dans un champ de dualité, soit d’un côté, soit de l’autre, par exemple, moi ou les autres? Mais dans un champ à six polarités donc, douze expériences fondamentales de vie, vous jouez votre rôle tout en élargissant les limites de chacune des six polarités. Ces douze divisions développent votre conscience au-delà de la dualité et la projettent hors de la 3e dimension. Ici, vous vous trouvez dans un nouveau et magnifique champ de possibilités. Vous êtes attentifs aux pouvoirs découlant des changements sur la Terre et aux grands drames que des individus comme O.J. créent pour vous et vous décidez: Je vais sortir d’ici. Alors, rendez-la amusante votre sortie! Cessez de juger ce que vous faites ou cessez de le faire et décidez de vivre!

Si vous ne vous sentez pas en harmonie avec votre environnement parce que c’est trop sec ou trop froid, trop bruyant ou trop retiré, réfléchissez à votre situation. À mesure que le champ énergétique géométrique sirien envahit votre propre champ, vous ne pourrez demeurer dans un endroit que vous n’aimez pas. La seule chose que vous devez faire, c‘est de vous sentir reliés à l’endroit où vous vivez et d’irradier ce sentiment dans votre environnement. Bientôt, votre fonction sera de relier à la Terre les formes géométriques de Lumière. La Terre ne tolèrera plus que vous la rejetiez. Il importe peu que vous viviez à la ville ou à la campagne, dans la jungle ou le désert. Vous êtes personnellement codé pour aimer un certain endroit sur la planète et le champ géomérique sirien vous y attirera.

L’activation photonique éveille les miasmes de votre corps et vous ne pourrez transmuter votre souffrance dans un environnement qui ne vous convient pas. Ecoutez la voix intérieure et dites: Je vais vivre ici! Sortez de votre passé, tout a changé! Tout ce que vous avez à faire, c’est d’entrer en vous-mêmes et de nommer vos peurs alors que vous choisissez de vivre dans un endroit qui vous fait grandir. Ensuite, sortez, faites exactement ce que vous craignez le plus et observez-vous sérieusement. L’accélération est très intense afin d’évacuer les miasmes et c’est pourquoi vous devez vous fixer à un endroit afin que la Terre vous assiste. Gaia va redonner naissance à chacun de vous.

Le tableau 10 vous aide à comprendre comment la 1ère dimension vous relie à un certain point. Puis, un triangle se forme en passant par les énergies telluriques que votre propre corps attire. Votre corps se branche au pouvoir du centre de la Terre, entre en résonance avec les énergies du royaume tellurique de la 2e dimension au moyen de filaments à l’intérieur de votre corps, composés de diverses formes élémentales et enfin, s’exprime au moyen de 4 corps de conscience pendant la durée de votre vie sur la 3e dimension. Visualisez le monde archétypique de la 4e dimension comme un dôme qui peut contenir l’énergie formidable émanant de votre corps physique. Ce dôme de la 4e dimension se maintient grâce aux élémentaux souterrains de la 2e dimension, expression de Gaia et il a la capacité de vibrer aux forces provenant de la 5e à la 9e dimension, vous donnant accès à de très hautes vibrations. La 4e dimension possède suffisamment de densité, formée d’émotions, pour vous permettre de créer le dôme en entier; ainsi, vous pouvez observer les drames de la 4e dimension et si vous pouvez cesser de juger ce que vous voyez, vous commencez à capter de très subtiles fréquences.

Si vous doutez de ceci, pensez à votre histoire. Quoi d’autre pourrait expliquer la richesse de tous les drames qui se déroulent sur votre planète? Et quelle est la raison qui vous pousse à vous tuer les uns les autres par milliers afin de décider à qui appartient un petit territoire sur la planète? Si vous y réfléchissez, vous comprenez la façon dont les besoins des forces élémentales de la 2e dimension deviennent exacerbés lorsque les êtres archétypiques de la 4e dimension vous poussent à vous battre. Comment, sur Terre, pouvez-vous maîtriser les drames des archétypes de la 4e dimension, lesquels sont actuellement l’expression du désir des royaumes éthériques de communier avec vous? Le plan éthérique est fait d’une vibration si subtile que vous ne pouvez le percevoir sans la transduction de cette 4e dimension, au-delà du plan physique. La transduction, c’est le processus par lequel votre appareil téléphonique reçoit d’abord des signaux électriques et, ensuite, les transmet en sons audibles. Ecoutez, vous éprouvez des sentiments bien négatifs vis-à-vis de ce plan émotionnel parce que vous pensez que vous avez été utilisés. Cependant, votre seule issue, c’est de passer cette porte. Vous devez apprendre comment cela fonctionne puisque, selon Zecharia Sitchin, les Anunnaki ont manipulé vos gènes. Dans son livre Signet of Atlantis, notre véhicule (Barbara Hand Clow) décrit un scientifique atlantéen décodant des photons dans un laboratoire et elle indique comment les extraterrestres peuvent connaître les humains en décodant leur ADN.. Donc, on décode de nouveau votre ADN. Vous êtes examinés par vos scientifiques Anunnaki. Ils vous disent pouvoir guérir les maladies en rectifiant votre ADN. Moi, Satya, je vous dis que la seule façon de rectifier votre ADN, c’est en vous libérant de vos émotions négatives, en purifiant votre corps de ses miasmes et en retrouvant une clarté d’intention et une intégrité spirituelle. Votre ADN et votre corps sont le miroir de votre être, alors travaillez sur vous-même et surveillez qui veut vous disséquer. Vous avez un problème non résolu, allez à l’endroit où vous pensez le résoudre, arrêtez-vous et résolvez-le sur-le-champ. Vos chakras ne s’ouvriront que si vous faites entièrement confiance au champ d’énergie dans lequel vous vivez, soit la 3e dimension puisque c’est dans cette atmosphère que vous recevez les ondes des autres dimensions. Comme je l’ai dit, l’immersion totale dans la Ceinture de photons déclenchera l’activité de toutes les dimensions simultanément et vous sortirez alors de votre corps à moins que, dans votre 3e dimension,
bien reliés à la Terre, vous ne soyez capables de tenir la fréquence de toutes les dimensions.

Salutations à vous
l article complet est ici... (aller à ...élargir son horizon... > The Pleiadian Agenda par Barbara Hand Clow)
http://antahkarana.forumzen.com/L-ANTRE-DE-MELCHISEDECK-c2.htm
Ambre/Ankh
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://antahkarana.forumzen.com/
Cristobal
Admin


Nombre de messages : 2495
Date d'inscription : 11/06/2007

MessageSujet: Re: Une spiritualité gnostique occidentale   Dim 24 Juin - 9:45

Ambre/Ankh, je me suis permis de morceler l'adresse internet que tu donnes en lien à la fin de ton post, pour redonner à cette page du forum son apparence originelle, lui rendre son format, et permettre à tous de lire facilement.

En effet, des liens trop immenses (mais nécessité fait parfois loi Very Happy ), agrandissent démesurément la page, et rendent la navigation plutôt difficile ensuite.

Cordialement,

Cristobal (aministrateur Very Happy )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.onnouscachetout.com/forum/index.php?showtopic=395&
ventilo



Nombre de messages : 42
Date d'inscription : 12/06/2007

MessageSujet: Re: Une spiritualité gnostique occidentale   Dim 24 Juin - 9:52

Citation :
As-tu des sensations aussi parfois de bi ou multi-location, que ta conscience est à plusieurs endroits à la fois (ou à plusieurs "pistes temporelles" différentes) ?

En effet, je ne sais pas si c'est cela mais, lorsque je suis quelque part, je peux voir la situation de différents points de vue, comme si j'étais à plusieurs endroits en même temps et instantanément.

Il m'arrive de me sentir à des endroits différents, notamment près de mes enfants ou de certaines personnes ou de percevoir plusieurs possibilités futures pour pouvoir en choisir une. Quelque fois, j'ai le sentiment de vivre en parallèle les mêmes situations mais dans des directions différentes.


Sinon, cristobal, je suis allé sur le topic que tu indiques plus haut concernant le shamanisme et l'ADN. Encore une fois j'ai eu un claque cosmique en m'apercevant que ce que j'ai perçu, d'autres l'ont perçu avant moi.




A bientôt Very Happy Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une spiritualité gnostique occidentale   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une spiritualité gnostique occidentale
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le Dictionnaire de Spiritualité Oeuvre monumentale
» Citations choisies de spiritualité chrétienne de Benoît XVI
» Pourquoi la culture occidentale a -été-elle produit l'athéisme ?
» spiritualité
» Je vais vivre ma spiritualité

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WingMakers :: WingMakers :: Portail-
Sauter vers: