WingMakers

La question de l'Âme, dans toutes ses déclinaisons.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La fin de la prison

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La fin de la prison   Mer 12 Mar - 20:11

comment ça les méditations sont dangereuses?

expliquez moi, dites moi pourquoi? en détail si possible. Wink

Est-ce que vous parlez de toutes les méditations ou juste d'un certain nombre d'entre elle?
Revenir en haut Aller en bas
Satyneh

avatar

Nombre de messages : 43
Date d'inscription : 12/02/2008

MessageSujet: Re: La fin de la prison   Mer 12 Mar - 21:47

En fait c'est moi qui ait présenté de manière résumée et peu subtile le côté "dangereux", c'est extrêmement exagéré en ces termes, mais il n'empêche que deux personnes dont j'estime les messages sont d'accord pour dire :
- qu'on peut se faire attaquer pendant les méditations (d'où les pratiques de protections)
- que ce serait déconseillé (drogue spirituelle).

Et ce qui me fait bougonner, ce sont pas ces messages là, mais le fait que ce n'est pas assez pointé au niveau général quand on parcourt des forums qui traitent de la spiritualité (et idem IRL).
Alors que les thèmes qui font dériver, ils pullulent, et partout.

N'empêche qu'en effet, peut-être que certaines pratiques de méditations seraient plus propices à ce genre d'attaque alors que d'autres moins ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cristobal
Admin
avatar

Nombre de messages : 2733
Date d'inscription : 11/06/2007

MessageSujet: Re: La fin de la prison   Mer 12 Mar - 23:37

--- Très bref point de vue sur la méditation ---

Tout d'abord, il est évident qu'il incombe à chacun de trouver ce qui semble lui convenir le mieux. Tous les conseils de la terre ne sont rien dès lors qu'il s'agit de tracer son propre chemin, avec ses détours, ses retours, ses hésitations, ses "erreurs" et autres essais divers et variés.

Ensuite, il faut tenir compte du facteur temps : nous évoluons et "grandissons" à notre rythme propre, ce qui explique qu'il faut parfois beaucoup d'années avant de trouver une réponse, et ici, une compréhension et une pratique authentique et nourrissante.

Pour ce qui est de la méditation, je pense sincèrement qu'il est vraiment utile d'en apprendre les rudiments. C'est un peu comme apprendre à lire et à écrire, ou ici, apprendre à respirer (l'attention au souffle est d'ailleurs une des techniques de base possible pour l'apprenti en méditation), apprendre à tourner son regard vers l'intérieur.

Par ailleurs, tout comme apprendre à lire et à écrire permet ensuite et surtout de lire des livres et toute une multitude de signes sur d'innombrables supports, la méditation est un moyen, une porte qui donne accès à l'intérieur de nous-mêmes, à notre véritable nature comme diraient les bouddhistes, et non pas un but en soi.

La méditation est un moyen puissant qui devient progressivement naturel, spontané et immédiat pour se recentrer (c'est l'intégration de la méditation dans la vie quotidienne, au point qu'il devient plus ou moins rapidement inutile de pratiquer de manière formelle "la méditation"....), et pour quelques individus hautement doués, pour partir explorer d'autres dimensions. Bien que dans ces cas-là, la démarche même de la méditation finit par perdre son sens, puisqu'il n'est plus nécessaire de pratiquer quoi que ce soit tellement l'intégration est puissante et réelle.

Enfin, je rappellerai que l'essence de la plupart des spiritualités peut se résumer en : "amour divin et dévotion", ou encore qu'il s'agit d'accéder au maître intérieur qui est tout à la fois "éternel calme spirituel" et "éternelle activité cosmique", comme le dit Aurobindo dans ses commentaires sur la Bhagavad-Gîtâ.

En cela, la méditation est le moyen le plus simple, immédiat et naturel, pour retrouver le soleil central au coeur de notre être, le maître intérieur (Guru).

Et c'est la raison pour laquelle, l'essence même de toute pratique formelle, de toute activité éveillante consiste à s'unir (Yoga) avec le maître (Guru) du coeur.

Dans le bouddhisme tibétain, par-delà les rituels et les visualisations de toutes sortes, il est essentiel de ne retenir qu'une chose : la pratique du Guru Yoga, l'union avec le maître intérieur.

C'est là le coeur, la seule chose qui importe vraiment.

Bien sûr, nos amis de l'alchimie (Marcaz et Sphinx et Ambre) préfèreront d'autres pratiques que celle du Guru Yoga, qui est en fait une sorte de voie "mystique".

Mais après tout, toutes les voies, tous les cheminements sont possibles. Il s'agit simplement d'affinités électives. Very Happy

Pour ma part, c'est dans la voie mystique que je me trouve le plus à l'aise.

Bon discernement et bon voyage à vous tous,
Vous qui cherchez,
Car....., Very Happy Very Happy Very Happy
Si vous cherchez,
C'est que vous vous êtes mis en mouvement,
En cheminement,
Ce qui est l'essence même de toute pratique spirituelle,
De tout chemin de vie. Very Happy

Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy

_________________
Vers l'Infini et au-delà... https://twitter.com/WhatAboutSoul
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.onnouscachetout.com/forum/index.php?showtopic=395&
Shakti



Nombre de messages : 297
Date d'inscription : 26/06/2007

MessageSujet: Re: La fin de la prison   Jeu 13 Mar - 3:34

Bonjour à tous et à toutes,

Je réponds ici principalement à V, mais également aux autres intervenants qui posent des questions pour donner mon avis sur plusieurs points abordés. J'en profite aussi pour préciser ma démarche.


Pour tes questions plus techniques comme c'est quoi la 3D, je te renverrais volontiers à Marcaz car je pense qu'il a déjà bien expliqué cette question.

Quant à ce foutu bordel dans lequel on se trouve, il n'est pas nouveau pour la plupart des lecteurs de nos forums. Si tu lis Icke et Parks tu seras édifié et si tu approfondis avec le spécialiste des plans akashiques, à savoir Marcaz, tu pourras étudier la question dans les détails, sans parler de la multitude de sites qui illustrent bon nombre de mes propos. Antahkarana est une mine d'infos où les liens et commentaires pourront déjà t'édifier. Parks permet de comprendre pourquoi la 3D est aussi importante pour les lézards et pourquoi nous sommes piégés, parce qu'il s'agissait de la survie d'une race de lézards en guerre qui voulait échapper à leurs poursuivants. Ils se sont cloisonnés eux-mêmes dans une sorte de prison, créant les humains comme des esclaves. Savoir qui a créé les plans, je suis incapable de te fournir une réponse. Selon certains auteurs, ce sont nos esprits (ou l'Esprit) qui ont créé l'ensemble de l'univers… on peut approfondir en long et en large, je t'invite donc à t'informer.

Avec le présent témoignage, je donne ma vision des choses à partir des plans que j'ai visités, ce qui ne devrait pas étonner outre mesure ceux qui sont déjà au courant. Je n'ai fait encore qu'effleurer les subtilités des manœuvres macabres des dominateurs, mais ma démarche ici est de donner un aperçu principalement intuitif sur les relations qui peuvent soutenir et imbriquer les uns et les autres. La nouveauté, qui l'était également pour moi, concerne davantage l'état de notre intériorité, càd l'état de notre subconscient ou de nos doubles, sur ces plans. On ne se doute pas à quel point on peut être prisonnier de faits qui se sont déroulés depuis des laps de temps très longs et de la quantité d'énergie qui nous est pompée. Sur ces plans, les doubles dominateurs agissent comme si leurs manœuvres dataient d'hier… en y ajoutant, de notre point de vue de victime, des nouveaux pièges de vie en vie. Le résultat c'est que nous sommes des handicapés profonds.

Ma démarche au départ a consisté en un grand nombre de lectures et très rapidement, une grande remise en question des données existant sur les questions spirituelles. Je n'ai jamais rien accepté comme argent comptant, avant d'avoir examiné si cela me convenait et si j'étais certaine que cela m'amènerait du positif. Dans l'ensemble, je suis d'accord avec ce que Cristobal répond sur la question de la méditation. J'ai été personnellement séduite par Krishnamurti, une lecture de ma jeunesse, où cet auteur disait que la méditation doit être un état acquis et non pas une pratique. Lorsque le corps et l'esprit sont en paix il en découle un état méditatif qui n'a besoin d'aucun exercice. La question qui se posait ensuite était de savoir comment acquérir cette paix… et la réponse découle de source : en réparant tout ce qui dérange le mental.

Une autre lecture qui est tombée à point nommé m'a appris que les bouddhistes eux-mêmes, dans les lamaseries, utilisaient les régressions pour ceux qui n'arrivaient pas à méditer. J'ai donc cherché dans cette voie et ce fut la mienne, car suite à des années de régressions dans les vies antérieures, après les soulagements des nœuds émotionnels, a commencé la visite des autres plans, le tout accompagné de l'ouverture de mes perceptions.

La voyance m'a rapidement permis de percevoir que nous sommes des vaches à lait, c'est même la première chose qu'il m'a été donné de voir, puisque les plans sont bouchés par toutes sortes d'entités qui empêchent de s'y rendre ou bien qui nous y emprisonnent. Des attaques occultes en ont résulté. Des mages noirs se sont mises à me bombarder et de fil en aiguille, j'ai été dans l'obligation d'aller voir ce qui se tramait dans tout ceci. J'avais déjà dû me défendre contre des doubles de mages noirs blottis dans un plan tout noir, ce n'était pas nouveau pour moi. La découverte qui a débuté depuis quelques mois a consisté en une démarche d'auto défense contre des mages noirs qui m'en voulaient personnellement, puisque j'étais à leur merci depuis des millénaires, sans le savoir. Ces doubles se sont manifestés parce que j'étais déjà en train de m'en libérer par mon travail intérieur et la fusion interne qui avait commencé avec l'énergie récupérée de mon pôle opposé (ma FJ). Mon niveau d'énergie augmentant, je commençais à leur échapper. Dans la vie, puisqu'il s'agissait de connaissances, j'ai constaté que ces personnes recevaient des chocs en retour dont ils ne percevaient pas l'origine… maladie, diminution de leur énergie générale et leur "bien être intérieur" en a pris un sérieux coup aussi. J'ai pu en déduire que les vampires se sentent en réalité très bien dans leur peau, grâce à l'énergie gobée de leurs victimes.

Des réveils en pleine nuit avec un double (du blond dont je parle) tout noir dans mes rêves puis dans ma chambre à me fixer en ricanant… j'ai été obligée de réagir. Après quelques travaux pour le calmer, le double ne semblait pas vouloir me lâcher. Il s'est ensuite manifesté avec sa mère enchaînée et elle-même le tenant de la même façon… De là la course poursuite a découlé, qui m'a menée à visiter ces plans en long et en large, puisque des tas de choses se sont déroulées depuis très longtemps. Eux-mêmes étant des oppresseurs de choix, si l'on peut dire, mes guides m'avaient longuement préparée à cette poursuite-découverte, car j'ai étudié le symbolisme et les magies qui m'ont permis une analyse dans les détails.

Savoir si cette démarche de retrouver ses doubles sera nécessaire pour tout le monde, je l'ignore. Je pense qu'à l'heure actuelle, ceux qui sont prêts le reconnaîtront, car ils se verront dans l'obligation de riposter aux attaques ou à de sérieux malaises, parce que le niveau général de l'énergie de l'humanité est en augmentation. L'ensemble de ces personnes devrait produire un réel allègement de la pression exercée par ces plans, ce qui, je l'espère sincèrement, délivrera l'humanité entière, en allant libérer les nœuds principaux de ces plans. C'est ce que j'ai cru pouvoir déduire de certains constats, car il existe comme des nœuds qui maintiennent ce sordide imbroglio en un tout compact et qui fonctionne, dont notamment des implants majeurs non encore déterrés. La réunion par l'intérieur des FJ produit déjà une délivrance, cela agit déjà inconsciemment, comme ce fut le cas pour moi durant trois ans. Mon énergie n'a cessé d'augmenter, déforçant déjà l'ennemi, sans que je doive intervenir consciemment.

Certaines personnes sont plus impliquées que d'autres dans des événements clés et il se fait que j'en faisais partie. J'ai constaté que ceux qui ont consciemment repris le contact intérieur avec leur FJ faisaient partie des victimes les plus importantes, dans le sens d'être placés à des points plus stratégiques de pompage. Ceux qui ne voient pas leur FJ ou ne la sentent pas intérieurement sont parfois dans une situation ou celle-ci est tellement prisonnière en 1D que leur énergie est gobée au possible. Une des premières tâches à laquelle les lézards se sont attelés, c'est de scinder les personnes entières et grâce à cette situation dépolarisée et le contrôle qu'ils exerçaient sur les âmes dans leur divers plans, les empêcher de retrouver le chemin de la sortie. De plus, les initiations sexuelles déviantes ont consisté à pomper ce lien intérieur unissant les FJ et donc l'énergie essentielle du cœur même de la personne entière. Cette énergie est celle de la Source elle-même, tellement puissante qu'elle leur permet de créer des univers…

Il reste donc encore des doubles à délivrer et mon récit à pour but d'aider ces personnes à travailler efficacement avec le cœur. Cela signifie que même si les personnes ne sont pas des proies qui maintiennent la structure elle-même, elles peuvent aussi se délivrer lorsque le moment est venu. Je pense donc que ces révélations permettront à tout un chacun de les éclairer au besoin.
Mais je précise qu'il en va de la responsabilité de chacun. Je n'ai pas la vocation de conseiller ni même de convaincre. J'effectue mon travail qui consiste à témoigner, comme les guides me le demandent.

Pour Satyneh, la réponse à ta question est simple : s'il n'existe pas davantage de publications et de mises en gardes concernant ces sujets, c'est parce que ces informations sont tenues sous scellés par les dominateurs. A l'heure actuelle, le temps de la révélation est là et les informations commencent à tomber. Les livres d'Anton Parks nous ont bien aidés, ce qui prouve que les lézards sont en train de déposer les armes. Mais il reste encore bien peu explicite sur les manœuvres menées sur les autres plans, les lézards récalcitrants, les pièges dont eux-mêmes ne peuvent se sortir, etc.

Je termine avec un clin d'œil à l'intention de Cristobal dont les publications d'Aurobindo me touchent énormément. A l'âge de 15 ans, je lisais la Bhagavad Gîta, version Aurobindo. A 19 ans, je lisais "la vie divine" et j'ai pleuré comme jamais lors de cette lecture, devant la description de l'amour divin dans le tome 4, si mes souvenirs sont bons.

Je suis d'autant plus émue de découvrir un tel texte en ce moment, écrit par cet auteur de mes débuts. C'est un cadeau qui me touche comme si cela venait de lui. Merci encore pour ton soutien, ton accueil et ton enthousiasme.


sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rapsody.unblog.fr/
V

avatar

Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 19/12/2007

MessageSujet: Re: La fin de la prison   Jeu 13 Mar - 10:33

Tu sais Shakti j'ai lu Anton parks .. du moins le premier tome , je suis sur le forum d'ambre, je lis les écrits gnostiques qui abordent tout ça ..etc..

Mais la grande différence c'est que c'est un témoignage et non un savoir partagé sous forme hermétique ou romancée ou que sais je encore donc ça me trouble dans la mesure ou je savais tout ça intuitivement sans vouloir y croire.. mais là je ne peux plus dire que je ne sais pas ..je sais .. je vais donc devoir passer à une autre étape ..pas de la recherche des mystères de ce monde dans les livres mais à l'action ... je n'ai plus aucune raison de tourner en rond (et pourant j'aurais bien aimé).. tu sais c'était le dernier élément qui me manquait après Icke parks castaneda et ses flyers ,l'anthroposophie, les écrits gnostiques chretiens, les récits de Marcaz qui restaient pour moi dans l'ordre du romancé ou de la "gnose" j'avais juste besoin de qq 1 qui témoigne simplement de ce que tu as vu et tes mots transpirent l'effroi et l'emotion de ses épreuves par ou tu es passée .. ton âme est dans tes écrits ..tu me fais un des plus beau qu'on m'a jamais fait...

C'est une amie qui fréquente le forum de cristobal (que je visitais très rarement) qui m''a invité a venir lire ton post pcq ça mettrai en lumière des choses que j'avais relaté mais où personne ne pouvait et ne voulait me suivre .. et qd je te lis ....c'est clairement synchronistique pour moi

Shakti je le répète merci pour ce cadeau ..et merci à tes guides


Dernière édition par V le Jeu 13 Mar - 10:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
V

avatar

Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 19/12/2007

MessageSujet: Re: La fin de la prison   Jeu 13 Mar - 10:42

Cristobal a écrit:
--- Très bref point de vue sur la méditation ---

Tout d'abord, il est évident qu'il incombe à chacun de trouver ce qui semble lui convenir le mieux. Tous les conseils de la terre ne sont rien dès lors qu'il s'agit de tracer son propre chemin, avec ses détours, ses retours, ses hésitations, ses "erreurs" et autres essais divers et variés.

....

Cristobal je te rejoins parfaitement.. je pense aussi que le but de la méditation est de se connaitre .. et pour se connaitre ..il faut être dans la présence .. j'ai un ami qui médite 10 h par jour parfois mais perso je pense qu'il s'égare dans l'astral et ne se connait pas.. ce n'est pas ce que j'appelle méditer .. c'est qq part vivre un autre rêve que celui de ce monde...

Je crois que c'est Socrate qui a dit " connais toi toi même "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cristobal
Admin
avatar

Nombre de messages : 2733
Date d'inscription : 11/06/2007

MessageSujet: Re: La fin de la prison   Jeu 13 Mar - 11:02

--- "Les habitants des gouffres méprisaient le soleil" ---

Poursuivons.

------------------------------------------------------------

Dans cette grande tanière cynique de bêtes pensantes
On y chercherait en vain trace de pitié ou d'amour;
On n'y trouvait nulle part soupçon de tendresse,
Mais seule la Force et ses acolytes, haine et cupidité :
Aucun soulagement à la souffrance, personne à sauver,
Car personne n'osait résister ou prononcer de nobles paroles.
Sous l'égide du Pouvoir tyrannique,
Contresignant les édits de son règne terrible
Et les scellant de torture et de sang,
La nuit proclamait au monde ses slogans.
Un silence servile aux fortes oeillères faisait taire le mental
Ou ne répétait que leçons apprises,
Tandis que, coiffé de la mitre et tenant le bâton du pasteur,
Le mensonge intronisait en des coeurs prosternés et révérencieux
Les cultes et croyances qui consacraient la mort vivante
Et sacrifiaient l'âme sur l'autel de l'imposture.
La déception régnait partout, et chacun la nourrissait;
La vérité ne pouvait vivre dans cette ambiance étouffante.
Là la misère croit en son plaisir,
Peur et faiblesse se complaisaient en leurs sordides abîmes;
Tout ce qui est abject, ignoble, mauvaise intention,
Tout ce qui est terne, pauvre et misérable
Se contentait négligemment de l'air ambiant
Ne sentant aucun besoin de libération divine :
Arrogants, se moquant d'ennoblissement,
Les habitants des gouffres méprisaient le soleil.
Une autarcie bornée écartait la lumière;
Arrêtée en sa volonté d'affirmer sa grisaille
Elle se targuait de ses normes singulières, de son caractère unique :
Elle apaisait sa faim en rêvant de pillage;
Affichant en guise de couronne sa croix de servitude
Elle tenait à sa lugubre et sévère autonomie.
Les fiers-à-bras rugissaient de leur voix de stentor;
Une clameur soutenue, éhontée, remplissait l'Espace
Menaçant ceux qui osaient vers la vérité se tourner,
Revendiquant le monopole de l'oreille écharpée;
Un consentement tacite sanctionnait le tout,
Et clamés dans la nuit les dogmes hâbleurs
Entérinaient, pour l'âme déchue autrefois considérée divine,
La morgue de son abyssal absolu.

Solitaire explorateur en ces régions comminatoires
À l'abri du soleil comme une termitière,
Accablé par la foule, le bruit, les crises, la commotion
Passant d'un crépuscule au suivant encore plus profond, encore plus dangereux,
Aswapathy lutta contre des pouvoirs qui au mental dérobaient toute sa lumière,
Et se débarrassa de leurs influences tenaces.

Il se retrouva bientôt en un sombre espace sans murs.
Il avait quitté les régions peuplées;
Il marchait entre les larges talus du soir tombant.
Autour de lui s'élevait désolé un vide spirituel,
Un désert menaçant, la sinistre solitude
D'un mental démuni ouvert à d'invisibles assauts,
Une page vierge où pouvaient s'inscrire à volonté
Et sans contrôle de monstrueux et désolants messages.
Un point se déplaçant sur les pentes du Crépuscule
Parmi des champs incultes, des granges, des huttes disséminées
Et quelques arbres chenus, fantomatiques,
Il éprouvait une sensation de mort et de néant conscient.
Mais y persistait invisible une Vie hostile
Dont l'allure cadavérique ne supportant ni lumière ni vérité
Rendait la vie une simple et morne brèche dans la nullité.
Il entendit les voix macabres du démenti;
Assailli de pensées qui pullulaient comme des hordes spectrales,
Proie des ténébreux fantômes qui le guettaient
Et de l'épouvante qui tendait sa gueule meurtrière,
Poussé toujours plus bas par une étrange volonté,
Le ciel au-dessus un communiqué du Destin,
Il s'efforçait de prémunir du désespoir son esprit,
Mais sentait toute l'horreur de la Nuit grandissante,
Sentait monter l'Abîme pour engouffrer son âme.

-----------------------------------------------------------

À suivre, avec demain la fin de ce septième chant du livre II, avant d'aborder, ce samedi et dimanche, le huitième chant qui comporte, disons..... Very Happy , plus d'action.

Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy

_________________
Vers l'Infini et au-delà... https://twitter.com/WhatAboutSoul
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.onnouscachetout.com/forum/index.php?showtopic=395&
Satyneh

avatar

Nombre de messages : 43
Date d'inscription : 12/02/2008

MessageSujet: Re: La fin de la prison   Jeu 13 Mar - 11:55

Morte Vivante, dans le chant que transmet Cristobal, c'est exactement le terme survenu dans ma tête en lisant le dernier post de Shakti ce matin => vaches à lait.
Conclusion (hâtive) : on serait des milliards de Morts Vivants (à part quelques exceptions).
Shocked
Ce serait logique si tout est imbriqué avec des sacs de noeuds, dont certains noués dans des passés lointains, puis de plus en plus noués... avec des implants. Dans le sens où si on se fait pomper, on serait obliger de pomper à notre tour, donc il y aurait comme une "contamination" vampiresque (et ils pompaient et ils pompaient... comme les shadoks).
Donc si j'ai bien compris il s'agirait de rompre le processus en se reliant direct à La Source ("buvez de ma fontaine et vous n'aurez plus soif" je crois que c'était ça qu'avait dit Jésus ?)
Mais pour se relier à la Source il faut nettoyer, trier, et pour ça il faut être confronté direct à des mondes noirs, des mondes rouges, blancs, des mondes miroirs pour en dégager les illusions (et dérives et implants), disons, les transformer.
Dans les plans souterrains de prime abord car c'est là qu'on est le plus pompé c'est ça ? Une cartographie ce serait sympa (moi je sais dessiner, au cas où) car j'ai besoin de visualiser pour comprendre (et de faire).
Mais finalement, est-ce bien utile de vouloir échapper aux distorsions et dérives, si c'est cela-même qui nous permet de se confronter à nos ombres ? Les protections ne risquent-elles pas de nous faire louper des occasions fondamentales et essentielles pour entreprendre un tel travail ?
Mais d'un autre côté, plus on est attaqué, moins on aurait de force d'en réchapper, et donc de faire du nettoyage.
mais d'un autre côté, si plus on nettoie, plus on évite cette Vache à laitisation, plus les pompeurs sont mécontents, plus ils nous attaquent, plus on peut faiblir... et ne plus avoir de force de nettoyer.
Me voilà à nouveau perdue...
Est-ce que dans ces moments de marasme, de découvertes sombres (en plus je suppose que ça a des répercussions dans notre vie de tous les jours, faut assurer le boulot la famille etc) on parvient toujours à entrevoir la direction vers laquelle on doit aller ? (histoire de ne pas perdre complètement la boussole quoi.)
En fait avoir deux vues en même temps : celle qui nous permet d'avancer vers nos ombres, ou les ombres,, et une autre vue qui nous permet de regarder en arrière pour pouvoir revenir à La source (pour garder le cap en fait).
Et la direction à ne jamais perdre de vue serait ça :
Citation :
Il faut être plus que vigilant et envoyer de l'amour sur tout ce qui se présente.
(...)Là aussi le carburant de l'amour doit fournir l'énergie pour avancer, jusqu'à ce qu'on distingue plus clairement l'ennemi qui nous tient au piège. Des flots d'amour émis avec beaucoup de fermeté bien sûr, nous libérent de ceux-ci. A chaque fois, c'est autant d'énergie récupérée, car ceux qui nous coincent là nous bouffent notre énergie. Après quelques passages dans ce monde noir, on s'y sent plus à l'aise...
Bon, en fait, plus on se sent familiarisé à ces mondes, moins on a peur, moins on se fait pomper.
J'espère que j'ai compris. Very Happy ( Question )

**********************
Citation :
Ensuite, il leur suffit de manipuler le mental humain pour que de son vivant en 3D, il continue à nourrir ces plans "supérieurs" par les illusions largement développées et entretenues dans l'humanité "vache à lait".
(...)Et ce monde est effectivement bâti avec de l'énergie magnétique, càd l'énergie sexuelle féminine pompée, suite à des déséquilibres provoqués de longue date.
Ceci suscite une question en rapport avec des recherches sur le "plasma psi" une matière organique/émotionnelle/psychique qui sortirait de notre corps lors d'états particuliers (transes ou autre) puis reviendrait dedans :
Est-ce que ces mondes sont batis de ces résidus de matières organiques amalgamés à d'autres matières étrangère (E.T, implants) ou bien est-ce juste de l'ordre du mental ? Car lors de recherches des "scientifiques" auraient "vu" cette matière sortir principalement des orifices sexuels (mais j'ai de gros doutes quand aux conclusions et méthodes de ces recherches, parce que moi j'ai vu mon corps sortir par le sommet de ma tête, qui n'a pas d'orifice, à ce que je sache, à moins que..... Shocked )

*****************************
Citation :
Les portes ont été ouvertes et ils peuvent agir, à condition que la personne ne soit pas entourée d'ennemis. C'est pourquoi le nettoyage de "l'environnement" au moyen de l'amour est si important.
C'est à dire que dans notre quotidien, notre vie sociale, où nous sommes entourés d'un tas de gens (amis, ennemis), il faut tout le temps envoyer de l'amour à ces gens : c'est cela qui permet un nettoyage d'environnement ?
Je suppose que plus on envoie de l'amour, plus on saura ce qu'est le vrai amour et ce qu'est l'illusion de l'amour (car bon, on peut s'illusionner là-dessus aussi Very Happy )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Satyneh

avatar

Nombre de messages : 43
Date d'inscription : 12/02/2008

MessageSujet: Re: La fin de la prison   Jeu 13 Mar - 13:01

Shakti a écrit:
La conclusion que je tire de cette expérience, c'est qu'il faut, comme tu le dis sur antahkarna, posséder un certain équilibre pour confronter le début du travail. Mais je ne pense pas qu'il faille s'effrayer de tomber dans la démence, car les guides veillent. Il suffit d'avoir la volonté de commencer ainsi que les connaissances nécessaires, évidemment. Le temps des frayeurs est terminé. Nous avons de réelles aides qui sont là. Je n'avais pas même songé au cerveau reptilien avant d'entreprendre la descente en 1D puisque je n'ai pas eu l'occasion d'y réfléchir. Et je pense que ceux qui seraient enclins à tomber dans des dangers psychiques n'arriveront pas jusqu'à la 1D, car par définition elle ne leur est pas accessible. Il faut beaucoup de clarté et un bon équilibre intérieurs, rien que pour entamer les premiers pas. Un essai sans les aptitudes nécessaires ne peut que nous faire stopper et dériver dans les prisons psychiques dont nous sommes déjà prisonniers.
> il ne faut pas avoir peur de tomber dans la démence, (puisqu'il y a des Guides actifs en ce moment qui veillent), mais ceux enclins à tomber dans les dangers psychiques n'arriveront pas jusqu'à la 1D...

Mais comment peut-on savoir à l'avance si oui ou non on a une fragilisation psychique qui nous entrainerait vers la chute des prisons psychiques ?
Moi je sais que j'y suis tombée, dans la démence, (sans arriver encore à déterminer si ce sont les visions ou entités qui m'ont faite sombrer ou si c'est une faille préalable psychique qui a ouvert des portes à ces visions qui m'ont entrainées encore plus vers des états heu... indescriptibles Very Happy) et il m'a fallu des années d'efforts de restructuration...
Donc je pourrais en conclure que je ne devrais pas persister car de toutes façons je ne pourrai jamais accèder à la 1D, trop fragile psychiquement ? C'est ce que j'ai crains en fait mais je ne sais pas pourquoi maintenant j'ai envie et je me sens en état de poursuivre.

Tu parles de guide, d'une voix, or justement quand j'ai des visions j'entends des commentaires en voix "off", je pensais que c'était ma propre voix, mon mental (ou intellect, disons ma conscience)... ce serait donc un guide ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AMBRE/Ankh

avatar

Nombre de messages : 189
Age : 54
Date d'inscription : 23/06/2007

MessageSujet: Re: La fin de la prison   Jeu 13 Mar - 13:45

Citation :
Bon, en fait, plus on se sent familiarisé à ces mondes, moins on a peur, moins on se fait pomper.
J'espère que j'ai compris.

OUI
démystifier le drame satyneh


Citation :
Mais comment peut-on savoir à l'avance si oui ou non on a une fragilisation psychique qui nous entrainerait vers la chute des prisons psychiques ?
la naissance est déjà la première fracture/fragilisation ..psychique!
d où la deuxième naissance!


Citation :
parce que moi j'ai vu mon corps sortir par le sommet de ma tête, qui n'a pas d'orifice, à ce que je sache, à moins que.....
viens faire un tour ici:

http://antahkarana.forumzen.com/l-eveil-de-la-kundalini-f5/

flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://antahkarana.forumzen.com/
marcaz40

avatar

Nombre de messages : 421
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Re: La fin de la prison   Jeu 13 Mar - 13:58

Bonjour à tous.

Je vous livre quelques précisions par rapport à ce que certains ont écrit.

V :
Citation :
les récits de Marcaz qui restaient pour moi dans l'ordre du romancé ou de la "gnose"

Tu es "sympa", V, mais "romancé", ça signifie "agrémenté de détails inventés" (sic !). Ce qui est une conclusion totalement erronée.
Je tenais à le préciser ici pour éviter encore des quiproquos pour d'autres membres.
Attention aux termes employés, même si l'intention en employant ce terme n'est pas forcément celle-ci. Smile

Satyneh :
Citation :
Comment se fait-il qu'on parle si peu de ces bases, de ces nettoyages primordiaux, de ses ancrages, de ces méthodes de protections, de manière claire et repérable ne serait-ce que part des titres de sujets qui permettraient d'aller de prime abord dans cette direction ?
Comment se fait-il qu'on trouve plus facilement des tas de sujets qui traitent des illuminés &co, des channelisés et co, qui foisonnent partout dans les forums, et si peu de sujets bien concrets qui rappellent cette nécessité de s'enraciner dans la bonne direction. Avec un espace propre au développement et aux partages de ce processus d'ancrage et de nettoyage intérieur. Sans toutes les fioritures qui nous font gambader dans des sphères dérivantes.

Une précision aussi.
J'ai toujours insisté sur la nécessité de la protection.
J'ai d'ailleurs fourni deux exercices très puissants de protection, rapides à effectuer quotidiennement ou avant des pratiques méditatives, spirituelles, etc...
Avec ces exercices, vous ne risquez pas d'intrusions.

Vous avez aussi souvent la référence à des cercles de protection dans beaucoup de courants spiritualistes, chez les Indiens d'amérique aussi, etc...

La première base que j'ai apprise, c'est de bâtir une sacristie, un espace de protection où peuvent ensuite être effectués les exercices spirituels.

Adzo :
Citation :
comment ça les méditations sont dangereuses?

Par nature, la méditation n'est pas forcément dangereuse. Mais il faut d'abord travailler à s'ancrer à la Terre et à se purifier.

Quand je dis qu'il n'est plus temps, ce n'est pas dire que le travail méditatif est inutile (j'ai quand même donné entre autres les méditations alchimiques de la chenille et du papillon, il est bon de s'en souvenir...) ou tout autre pratique.

Seulement, le travail méditatif bouddiste par exemple (puisque c'est un courant qui pratique beaucoup la méditation) est une voie trop lente par rapport au contexte actuel, qui demande un travail intense de purification, en s'aidant des énergies qui se déversent sur Terre.

Il s'agit d'être prêt à suivre la voie évolutive qui se dessine. Et pour ça, il faut vraiment se transformer et se purifier en profondeur, radicalement et à court terme (quelques décennies, jusqu'à la moitié du siècle maximum).

Certaines pratiques méditatives peuvent être trompeuses par rapport aux illusions que peuvent constituer certaines insertions holographiques dans certaines dimensions même élevées.
Mais tant que l'on n'a pas travaillé à ses fondations, bâti de solides racines, donc purifié l'aspect subconcient (D1) et instinctuel (D2), dimensions sujettes de plus à beaucoup de distorsions (je l'ai abordé déjà et y reviendrai) et d'attaques d'entités déchues, on ne pourra se libérer vraiment.
Pour être dans l'angle bouddhiste, c'est une recherche erronée du nirvana en haut sans avoir bâti sainement les fondations. Comme l'écrit Shakti, le piège de la réincarnation sans cesse se poursuit. C'est une recherche trompeuse de libération.

Cristobal :
Citation :
Dans le bouddhisme tibétain, par-delà les rituels et les visualisations de toutes sortes, il est essentiel de ne retenir qu'une chose : la pratique du Guru Yoga, l'union avec le maître intérieur.

C'est là le coeur, la seule chose qui importe vraiment.

Bien sûr, nos amis de l'alchimie (Marcaz et Sphinx et Ambre) préfèreront d'autres pratiques que celle du Guru Yoga, qui est en fait une sorte de voie "mystique".

Dans ce que j'écris, j'insiste toujours sur la réunification de l'être, jusqu'à atteindre l'Unité en conscience et sur l'importance du dialogue avec nos aspects supérieurs, notamment traduite par l'Intuition.
Quand on se transforme et se purifie, ça entraîne justement une réunification de l'être, une fusion avec nos aspects supérieurs.
Je ne fais qu'insister là-dessus.


Donc, pour conclure, attention aux sur-interprétations qui sont si souvent rencontrées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AMBRE/Ankh

avatar

Nombre de messages : 189
Age : 54
Date d'inscription : 23/06/2007

MessageSujet: Re: La fin de la prison   Jeu 13 Mar - 14:36

Citation :
Donc, pour conclure, attention aux sur-interprétations qui sont si souvent rencontrées.

tout a fait d accord Marcaz et aussi aux" perceptions " et aux "re-senti-ment-al"!
c est important de garder ceci à l esprit!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://antahkarana.forumzen.com/
V

avatar

Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 19/12/2007

MessageSujet: Re: La fin de la prison   Jeu 13 Mar - 16:02

marcaz40 a écrit:

V :
Citation :
les récits de Marcaz qui restaient pour moi dans l'ordre du romancé ou de la "gnose"

Tu es "sympa", V, mais "romancé", ça signifie "agrémenté de détails inventés" (sic !). Ce qui est une conclusion totalement erronée.
Je tenais à le préciser ici pour éviter encore des quiproquos pour d'autres membres.
Attention aux termes employés, même si l'intention en employant ce terme n'est pas forcément celle-ci. Smile
.

Ca la magie du net marcaz ;-) relis ma phrase : "c'était le dernier élément qui me manquait après Icke parks castaneda et ses flyers ,l'anthroposophie, les écrits gnostiques chretiens, les récits de Marcaz qui restaient pour moi dans l'ordre du romancé ou de la "gnose"

... romancé se réferait à david Icke et Anton parks !!!! Toi tu étais dans récits gnostiques non de dieu ;-)

sorry si je me suis mal exprimé .. je n'oserais jamais critiquer la moindre parcelle de ton travail marcaz ... le moins que l'on puisse faire c'est respecter le travail de qq'1 qui vous fait gagner 10 ans de recherche ... je ne crache pas ds la soupe qui me nourrit !

V
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marcaz40

avatar

Nombre de messages : 421
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Re: La fin de la prison   Jeu 13 Mar - 16:46

C'est seulement et justement pour soulever un éventuel quiproquo possible par rapport à ce que tu as écrit, que j'ai précisé ceci, V.

Rien de plus. D'ailleurs, tu viens d'admettre que ça méritait clarification...
C'est comme moi plusieurs fois, où je me suis rendu compte que je m'étais parfois exprimé de telle façon que ça manquait de précision, souvent par des remarques et réponses d'autres membres. Je précisai alors cette éventuelle ambiguïté d'interprétation.

Et il n'est pas interdit de critiquer non plus... Very Happy tant que chacun respecte l'autre, ce qui est le cas sur les deux forums.


Bien à toi, V et à bientôt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ishtar

avatar

Nombre de messages : 26
Date d'inscription : 13/03/2008

MessageSujet: Re: La fin de la prison   Jeu 13 Mar - 17:04

bonjour à tous ,

désolée je viens de m'inscrire mais je n'ai pas vu d'espace de présentation scratch

néanmoins je me permets d'insérer un petit message dans ce sujet pour demander (comme une néophyte que je suis) si les rêves d'eau à répétition indique que l'on visite une certaine dimension pendant son sommeil?

oh ,je voulais aussi vous remercier chaleureusement pour ce forum Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La fin de la prison   Jeu 13 Mar - 20:05

Bienvenue ishtar ^^

est-ce que tu es le même ishtar que celui que j'ai vu sur un autre forum? Smile
ça ne change absolument rien en fait mais c'est quand même sympathique de se dire que c'est le cas ^^.

au sujet des rêves d'eau, j'en ai fait aussi beaucoup pour être honnête... aussi à répétition mais je crois que symboliquement l'eau représente le désir charnel, à moins que je me trompe scratch mais il me semble bien que ce soit ça. Mais peut-être que les rêves dont tu parle ont un lien avec autre chose comme tu le demande.


oui, c'est vrais que depuis que je suis sur ce forum je suis émerveillé de voir à quel point tout se passe bien et qu'il n'y a aucun problème.
C'est très agréable. Parce qu'en effet, sur d'autres forums, les divergences de point de vue qui sont fréquents font pas mal de dégats.
Je crois en effet qu'on peut remercier les sages de ce forum.

désolé d'être hors sujet mais il fallait bien que j'accueuille ishtar Smile
pas de partie présentation? scratch
Revenir en haut Aller en bas
Shakti



Nombre de messages : 297
Date d'inscription : 26/06/2007

MessageSujet: Re: La fin de la prison   Ven 14 Mar - 4:52

Bonjour à tous et toutes,

Je réponds au message de Satyneh et en profite pour approfondir certaines subtilités du travail.


"Dans le sens où si on se fait pomper, on serait obliger de pomper à notre tour, donc il y aurait comme une "contamination" vampiresque"

Tes déductions découlent de source... C'est effectivement ce qui s'est passé à de multiples reprises et pour de nombreux êtres humains innocents. L'amie que j'ai aidée était fortement vampirique, sans l'avoir voulu. L'initiation à des rituels tantriques poussés ne pouvait produire que ce résultat... mais c'était toujours pour nourrir les forces "initiatrices" évidemment. C'est bien de cette manière que les entités intrusives ont réussi à "obliger" les humains à s'enfoncer dans le "mal"...


Il n'y aucun effort à faire pour se relier à la Source si on n'est pas une entité synthétique. Nous sommes la Source. On émet de l'amour par là d'où il vient, càd du chakra du coeur. Comme je l'ai expliqué, l'emploi de la canalisation de l'énergie universelle peut grandement aider et surtout dans le cas où on sent un blocage au niveau du chakra du coeur, puisqu'ils n'ont pas omis d'y mettre des implants qui les bloquent. A force d'y travailler, ces implants disparaissent avant même que l'humanité en soit complètement débarrassée.


"Mais finalement, est-ce bien utile de vouloir échapper aux distorsions et dérives, si c'est cela-même qui nous permet de se confronter à nos ombres ? Les protections ne risquent-elles pas de nous faire louper des occasions fondamentales et essentielles pour entreprendre un tel travail ?"


Pour les protections, voici une vaste question sur laquelle je donnerai un avis également basé sur mon expérience personnelle en relation avec ceux que je nomme les guides. Celui qui en est à confronter ses doubles en D1 est hors protection, cela va de soi, pour la partie qu'il confronte en tout cas. Cependant, dans nos expériences passées, nous avons également subi des initiations positives avec des groupes d'êtres plus ou moins puissants qui nous ont permis de nous créer des protections précises. Je n'ai quasi pas confronté de négativité en rapport avec les indiens d'Amérique en 1D, par contre j'ai parfois aperçu un indien à mes côtés sur ce plan, alors qu'il fallait décocher une flèche bien placée. Travaillant avec l'amour, c'est lui qui décochait des flèches. J'en ai déduit que j'avais des aides de ce côté, ce qui est en général le résultat de pratiques passées positives. Nous recevons des aides de familles d'âmes que nous avons fréquentées ou bien de celles que nous aidons. Ce sont ces êtres qui nous protègent à partir de leurs plans. Ils peuvent mettre notre double à l'abri dans leur plan afin qu'il ne subisse pas les attaques lorsque c'est possible.

Mais lorsque l'âme a décidé la descente en 1D pour une libération totale, cette protection n'agit plus que de façon dosée afin de pouvoir confronter l'ennemi. Ces êtres peuvent alors continuer à nous aider en nous servant de guide dans le cheminement, voire de guerrier accompagnateur.

Un guide Bouddha m'avait donné une protection précise depuis des années et c'était la seule que j'utilisais et qui marchait relativement bien, car il m'avertissait également par un code lors d'une attaque. Lors du travail en 1D, il m'a aidée à canaliser de l'énergie élevée afin de pouvoir contrer des ennemis puissants. C'est l'aide la plus puissante que j'ai vue. Suite à une confrontation particulièrement longue et difficile avec la spécialiste de la magie sexuelle déviée, j'ai vu son double d'alchimiste noire qui fondait, puis une énergie énorme est arrivée, la pièce noire s'est tout à coup illuminée et j'ai vu un énorme vajra tournoyer dans cette lumière, un double vajra en croix, avec un centre en diamant étincelant et les boules ciselées en or aux extrémités. Je me suis renseignée sur la question et j'ai lu qu'il s'agissait d'un des objets rituels les plus puissants d'un Bouddha. J'en ai conclu que mon guide m'avait bien aidée. Le combat se déroulait avec cette lézarde au niveau de ses pouvoirs lucifériens, associés à ceux de son fils.

Je déduis de cette succession de faits et d'autres, que lorsque j'en étais au stade de devoir attaquer des bêtes en 1D, soit elles fondaient, soit des indiens (ou autres) m'aidaient et pendant ce temps, j'étais protégée par le guide Bouddha des attaques lucifériennes. Au moment où le travail contre celles-ci est arrivé sur le tapis, j'avais l'énergie suffisante pour le faire, avec l'aide de ce guide puissant.

Chaque cas est donc particulier. Le travail avec l'amour permet aux guides adéquats de protéger et d'aider.
Les cas sont souvent complexes. Si quelqu'un est une victime de mage noir ou pire un ex-pratiquant de magie noire, il sera sous la "protection" de ces "guides" puissants également, mais qui ne les aideront pas à se dépêtrer de leurs prisons. Ces guides négatifs se mettront en travers de sa route dans ses essais pour se sortir de la 1D. Celui qui est dans cette situation et qui cherchera une protection "bouddhique" par exemple, risque bien d'en recevoir l'apparence, mais non la réalité. Il faut en quelque sorte avoir "gagné" cette protection, soit dans des vies antérieures de pratiques positives avec les sphères protectrices en question, soit parce que vous aidez actuellement les humains en danger. De ces exemples on peut déduire toutes les variantes et surtout qu'en fin de compte, avant d'être descendus au charbon, nous ne sommes toujours que partiellement protégés. La protection bouddhique ne m'a pas empêchée d'être partiellement pompée de mon énergie par cette luciférienne, avant qu'elle soit dégommée en D1.

D'un autre côté, on peut voir aussi qu'il existe une réelle organisation entre les guides qui permet une gradation dans ce travail. C'est en cela qu'ils protègent. Ils n'interfèreront jamais dans les choix d'une âme qui a pris la décision de la libération. Ils ne protègeront donc jamais outre mesure, de façon à pouvoir travailler contre l'ennemi. N'étant souvent pas conscients des décisions prises au niveau de l'âme, nous nous croyons attaqués outre mesure, alors qu'il s'agit simplement d'une occasion choisie par l'âme pour effectuer un travail. Le sujet est assez complexe comme tu vois. Beaucoup de données interviennent. Il se peut aussi que nous nous croyons protégés alors que nous sommes dans une sphère prison luciférienne qui constitue aussi une réelle "protection" contre toute libération de celle-ci et même contre les attaques par d'autres mages noirs. Les noirs défendent également leur cheptel... Une telle protection protège en effet, mais pompe énormément d'énergie, cela va de soi.

C'est pourquoi je disais que dans ce travail, il faut commencer par envoyer de l'amour dans "l'environnement" quel qu'il soit dans lequel nous nous situons qui se manifeste à notre regard intérieur. On peut ainsi se sortir soi-même d'une sphère prison, avant de pouvoir entamer le reste.


"Mais d'un autre côté, plus on est attaqué, moins on aurait de force d'en réchapper, et donc de faire du nettoyage.
mais d'un autre côté, si plus on nettoie, plus on évite cette Vache à laitisation, plus les pompeurs sont mécontents, plus ils nous attaquent, plus on peut faiblir... et ne plus avoir de force de nettoyer.
Me voilà à nouveau perdue..."

Défaire les situations qui sont à l'origine des pompages produit une importante libération d'énergie et c'est toujours dans des situations précises que nous avons été victimisés. Plus on en défait, moins on est pompable et plus on récupère de l'énergie. Les attaquants (actuels) ont de moins en moins d'effet à partir du moment où suffisamment d'énergie est récupérée.

Lorsqu'on suit ta logique, effectivement on se dit qu'on ramasse des attaques supplémentaires, mais ce n'est pas le cas. Les nouvelles attaques ressenties proviennent des doubles négatifs actifs dans les situations qui sont encore à l'arrière et dont les bases restent à défaire aussi. Cela pourrait durer longtemps si on songe à un détricotage des situations réparties sur des millénaires. Cependant, plus on récupère de l'énergie en défaisant des noeuds, plus on est apte à confronter des situations de plus en plus basiques. Parfois on saute tout un échafaudage pyramidal de situations, en se rendant directement à la base. Mais pour avoir l'énergie nécessaire à cet effet, il faut avoir confronté les débuts plus laborieux. Et c'est là que le nettoyage de l'environnement est important, surtout dans ces débuts.
Lorsque notre niveau d'énergie est vraiment suffisant, il éloigne les attaquants, car ils ne supportent pas les émissions du chakra du coeur, les vibrations sont trop élevées. Lorsque le coeur émet en continu comme un acquis, la protection devient naturelle, car la canalisation par le coronal permet une relation avec les plans supérieurs positifs. Et dans des situations extrêmes, les guides sont là pour aider, puisqu'il n'y a plus de doubles négatifs qui les en empêche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rapsody.unblog.fr/
Shakti



Nombre de messages : 297
Date d'inscription : 26/06/2007

MessageSujet: Re: La fin de la prison   Ven 14 Mar - 4:54

"Est-ce que dans ces moments de marasme, de découvertes sombres (en plus je suppose que ça a des répercussions dans notre vie de tous les jours, faut assurer le boulot la famille etc) on parvient toujours à entrevoir la direction vers laquelle on doit aller ? (histoire de ne pas perdre complètement la boussole quoi.)"

La pratique d'un art divinatoire initiatique peut aider. Parfois je questionne le yi king qui est particulièrement bien adapté au "combat". Je constate que mes guides du moment me répondent adéquatement. C'est le livre de chevet des samouraïs qui dans leur version ésotérique confrontent l'ombre évidemment. Les tirages peuvent indiquer par moment qu'il faut s'arrêter parce qu'il faut reprendre des forces, ou bien que l'ennemi est complètement vaincu, ou bien que le plat n'est pas encore chaud... Ca peut aider. Les tarots idem pour ceux qui les utilisent. Mais dans ce combat, en règle générale, l'intuition est très aiguisée et lorsqu'on descend dans la 1D, on reconnaît rapidement son état vibratoire. Même si on est occupé à autre chose, on sait qu'un travail arrive, car le double négatif vient à nous et nous induit un malaise bien perceptible. Il faut alors profiter du premier moment dispo pour y aller consciemment. Lorsque le plat n'est pas encore chaud, l'état reste stationnaire malgré la canalisation de l'énergie. Lorsqu'on est face à l'ennemi à "abattre", la canalisation augmente automatiquement, c'est clairement ressenti. Un peu comme dans le reiki, pour ceux qui connaissent, lorsque un mal traité est puissant, on sent la canalisation plus fortement.
On apprend également le détachement émotionnel car plus on est mal à l'aise, plus on sait qu'on est prêt du but. Ce malaise est donc une indication qu'il ne faut plus dramatiser mais prendre comme un repère afin d'y travailler.


Pour ta question sur le plasma, je ne peux pas te répondre.


"C'est à dire que dans notre quotidien, notre vie sociale, où nous sommes entourés d'un tas de gens (amis, ennemis), il faut tout le temps envoyer de l'amour à ces gens : c'est cela qui permet un nettoyage d'environnement ?
Je suppose que plus on envoie de l'amour, plus on saura ce qu'est le vrai amour et ce qu'est l'illusion de l'amour (car bon, on peut s'illusionner là-dessus aussi )"

La compassion est l'état de l'amour en action. Cela signifie que la compassion n'est pas passive comme dans le sens d'une "pitié" toute mentale et émotionnelle, mais elle oeuvre en tant qu'énergie, sans que la volonté intervienne. C'est elle qui commande la volonté. Pour cela il faut se donner à elle et donc lâcher prise. Cela signifie que si un membre de ta famille te fait la gueule, tu ne vas même pas juger la chose. Tes émotions ne vont pas intervenir. C'est uniquement la compassion qui va prendre les rennes et l'analyse qui en découlera sera produite par elle. De cette compassion résulte la juste vision de la vraie origine des maux et celle des vraies solutions aussi. Le nettoyage de l'ombre amène plus rapidement cet état de compassion, car c'est l'état naturel de l'humain qui n'est pas pompé de son énergie. Lorsqu'on ne parvient pas au lâcher prise nécessaire à la compassion, c'est parce que nos doubles sont tellement malmenés qu'ils produisent un état émotionnel qu'aucun raisonnement ou ni autre pratique ne peut résorber.

En société, envoyer de l'amour volontairement sur les situations conflictuelles et les gens qui les créent peut grandement aider en effet. Le nettoyage de l'environnement que j'évoque est le nôtre en général dans toutes les situations. Il consiste à éloigner les parasites et parasitages, mais n'empêche pas les doubles négatifs d'agir par en dessous. Cela contribue à pouvoir détecter plus aisément si on a affaire à un réel double afin de pouvoir le débusquer. Les doubles et les systèmes de magie qu'ils emploient possèdent des sortes de "relais" souvent sous la forme d'E.T. qui viennent nous parasiter pour ne pas qu'on puisse détecter l'origine de l'émission en 1D. Se débarrasser de ces E.T. en leur envoyant de l'amour dans leurs ovnis les fait déguerpir. Puis j'ai aussi évoqué plus haut les raisons de ce nettoyage de l'environnement.


"je ne sais pas pourquoi maintenant j'ai envie et je me sens en état de poursuivre"

Tu restes seule juge de ce que tu penses pouvoir entreprendre. Encore une fois, je ne conseille rien, je donne ma version des faits tels que je les perçois.


Ishtar,

Je ne suis pas spécialiste des rêves, mais l'eau représente l'inconscient dans sa globalité. Je me base sur l'astrologie pour dire ça. Les signes d'eau sont le cancer, le scorpion et les poissons. Chacun de ces signes symbolise une part de l'inconscient. Les poissons symbolisent les océans et donc l'inconscient sur les plans élevés, notre santé spirituelle au sens large, les croyances, les religions, notre capacité de canalisation des plans élevés. L'état du chakra coronal.
Le scorpion c'est les eaux stagnantes. C'est l'oeuvre au noir par excellence. Dans un sens positif, c'est le combat et la victoire contre les ténèbres. Les animaux sont les lézards, les scorpions, les serpents, les aigles. C'est également le signe de la sexualité. Ses capacités spirituelles sont de l'ordre des dons de voyance et de pouvoirs magiques actifs.
Le cancer a un côté plus psychologique en relation avec notre incarnation présente, notre mère, notre famille, notre patrie et notre santé émotionnelle au sens large. Le cancer est un crabe qui tient les choses dans ses pinces et ne veut pas les lâcher. C'est l'attachement aux cloisonnements et à nos émotions souvent exacerbées. Les capacités spirituelles sont l'intuition et des dons médiumniques divers. Pour la forme aquatique je pense qu'il s'agit des lacs principalement, mais c'est à vérifier.
Le tout est donc de savoir quel type d'eau on voit dans les rêves, avec quels signes les rêves sont le plus en affinités pour s'inspirer de leur symbolisme. L'astrologie contient un symbolisme universel qui permet une connaissance de soi très précieuse, son étude est des plus instructives…


Une excellente journée à tous et toutes et bienvenue aux nouveaux participants.


sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rapsody.unblog.fr/
ishtar

avatar

Nombre de messages : 26
Date d'inscription : 13/03/2008

MessageSujet: Re: La fin de la prison   Ven 14 Mar - 8:19

oh bé alors ça c'est fort de café!

je viens de rédiger un trés long message et cette machine a réagi comme si j'étais deconnectée

excusez moi..
je voulais dire d'abord: bonjour à tous Very Happy

oui Adzo c'est moi

un grand merci pour ta réponse Shakti

je n'ai pas tellement le courage de reécrire tout (je vais faire une pause et revenir parce que c'était important pour moi)

je vous souhaite à tous une excellente journée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ishtar

avatar

Nombre de messages : 26
Date d'inscription : 13/03/2008

MessageSujet: Re: La fin de la prison   Ven 14 Mar - 9:51

trés bien
je recommence donc Very Happy

je connais la symbolique des rêves
je suis consciente que certains de mes rêves ne sont que des messages de ma psyché à propos de choses dites "charnelles"
mais si j'ai réagi aux propos de Shakti c'est bien que certains d'eux me plongent (c'est le cas de le dire) dans un monde
je sens que les messages sont plus profonds , à sortir du contexte de mon quotidien matériel.

Je rêve tellement et je m'en souviens si bien qu'à la longue je commence à différencier les messages

je ne suis pas d'un signe d'eau mais d'air avec un ascendant air aussi

je pense que étant dans l'incapacité (à cause de la peur) de plonger dans ces dimensions à l'état conscient il ne me reste comme échappatoire que mon sommeil.

j'ai un "probléme" avec le monde de l'eau

néanmoins dans la 3d j'apprécie énormément cet élément et m'y sens comme un poisson (qui a déjà rêvé qu'il pouvait respirer sous l'eau comme si il avait des branchies et de s'en étonner fortement ?)

quel est donc ce monde où l'eau est omniprésente?
est ce que je m'enverrais des signaux de détresse à moi même?
depuis quelques temps ces rêves s'accompagnent de présence extra-terrestre ,je peux vous dire qu'ils ne sont pas amicaux et je ne vois jamais leur visage uniquement leur moyen de transport, mais la menace et l'aminosité est palpable à distance.

Je m'affaiblis
cela fait 3 ans que j'ai commencé concrétement un nettoyage ,mais il est effectué par une personne extérieure
je deteste ne pas contrôler ma propre vie
il faut absolument que je me libére
mais je suis faible
j'ai besoin de cibler le vampirisme que je subie
outre le fait que je sentes que les dimensions inférieures sont en cause , je sens aussi que je subis ce vampirisme de la part d'êtres trés proches
comme c'est une accusation trés grave et lourde de conséquence j'ai besoin d'aide pour demêler l'écheveau et non m'y piquer pour plonger dans un sommeil de cent ans car il y a bien longtemps que je ne crois plus au prince charmant.
Je suis vraiment las
je m'efforce tous les jours d'envoyer cet amour autour de moi
d'avoir une vie "équilibrée" ,de maîtriser mes émotions de ne pas provoquer disputes et polémiques.
Mais il y a un grain de sable et je n'arrive pas à le localiser.
Je suis consciente que c'est un travail personnel que personne d'autre ne pourra effectuer à ma place.

la lecture de ce forum m'aide beaucoup à l'instar d'autres endroits où je vois que nous sommes un petit groupe à nous retrouver ,cela me fait d'ailleurs plaisir de vous retrouver tous Very Happy

je ne srais pas plus longue pour ctte fois ci
je vous remercie de m'avoir lue

je vous souhaite une excellente journée sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
papillon

avatar

Nombre de messages : 45
Date d'inscription : 18/09/2007

MessageSujet: Re: La fin de la prison   Ven 14 Mar - 17:05

Bonjour tout le monde!

Cher ami V! Bien contente que le témoignage de Shakti t'apporte un peu plus de lumière dans ta vie
Shakti, merci pour ton témoignage....quand tu parles, de magie , justement, je ressens depuis quelques mois ...dans mon entourage, sur certains sites et forums, une atmosphère de magie et de pouvoir, que ce soit sur ma personne où sur d'autres .... et j'en ressens un réel malaise physique.
Tout cela sans pouvoir réellement mettre des mots ou voir des preuves bien concrète, cela reste dans le domaine du subtil
je me demande si c'est parce que j'ai été moi même dans la magie dans un passé très lointain (vie antérieur)? où si c'est parce que j'ai été moi aussi ensorcelée il y a une dizaine d'années d 'ici ....( je m'en suis sortie heureusement!)
alors je me dis que ,que le traumatisme est probablement enregistré dans la mémoire cellulaire, et qu' à chaque fois qu'il y a une chose qui lui ressemble , cela résonnerait en moi?.....je me pose la question?

En tout cas, c'est de plus en plus fortement ressenti ..... même dans mes rêves ,..... des gens que j' apprécie ou admire, se présente comme mage , comme si le voile tombait devant tout ces gens en qui j'ai cru "naïvement" jusqu'à présent.

je vous assure pourtant que je ne suis ni parano ni pertubée habituellement lol !
....
Il y a également très longtemps que le mot "Liberté" est d'une importance capitale .
Je suis assez rebelle contre tout pouvoir quel qu' il soit .....


Dernière édition par papillon le Sam 15 Mar - 7:02, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Satyneh

avatar

Nombre de messages : 43
Date d'inscription : 12/02/2008

MessageSujet: Re: La fin de la prison   Sam 15 Mar - 1:13

Bonsoir, bonne nuit ou bonjour Very Happy

Tout d'abord, merci beaucoup beaucoup Shatki d'avoir pris le temps de répondre à mes questions (nombreuses) et merci pour la chaleur de tes message.
Shakti a écrit:

Un guide Bouddha m'avait donné une protection précise depuis des années et c'était la seule que j'utilisais et qui marchait relativement bien, car il m'avertissait également par un code lors d'une attaque. Lors du travail en 1D, il m'a aidée à canaliser de l'énergie élevée afin de pouvoir contrer des ennemis puissants. C'est l'aide la plus puissante que j'ai vue. Suite à une confrontation particulièrement longue et difficile avec la spécialiste de la magie sexuelle déviée, j'ai vu son double d'alchimiste noire qui fondait, puis une énergie énorme est arrivée, la pièce noire s'est tout à coup illuminée et j'ai vu un énorme vajra tournoyer dans cette lumière, un double vajra en croix, avec un centre en diamant étincelant et les boules ciselées en or aux extrémités. Je me suis renseignée sur la question et j'ai lu qu'il s'agissait d'un des objets rituels les plus puissants d'un Bouddha. J'en ai conclu que mon guide m'avait bien aidée.
Moi aussi ! J'ai pu identifier plus tard, en feuilletant un livre sur les bases du bouddhisme, cet objet, à un Vajra ou Dordje Very Happy
Mais ce n'était pas tout à fait pareil : je l'ai vu se former en moi, dans un espace entre mes côtes, qui auparavant était devenu froid et même parfois douloureux (sensation d'une lame plantée) : c'était comme un flux d'or qui avait cette forme de Vajra, et ce flux s'est étendu en éventail dans toute la partie supérieure de mon corps, vers les extrémités des épaules aussi : très étrange sensation que de se sentir remplie ainsi de l'intérieur, comme si un autre corps prenait place, Je n'ai pas pensé à ce serpent Kundalini car ça partait en expansion. Mais c'est peut-être ça aussi.....
En tous les cas j'avais eu très peur je n'avais pas été préparée à ça.

Auparavant, j'avais passé des mois difficiles à cause de ce que j'ai compris (à force de pistage et surveillance et remontée dans l'autre sens) être des fuites d'un corps fluide et élastique, soudaines et sans raisons, qui provoquaient de telles absences que je me retrouvais parfois à d'autres endroits (alors que je n'avais pas souvenance de m'y être rendue), des visions et même prévisions, la sensation d'être en pointillé et traversée par les gens.... Et ceci après avoir vu deux lumières apparaitre devant moi : sensation de paralysie et l'électricité s'est arrêtée de fonctionner (après leur départ elle s'est rallumée, c'est peut-être une hallucination, peut-être pas). En plus ça s'était passé pendant que j'étais enceinte...
[Et pourtant, avant ce passage des deux boules de lumière, ce corps je l'avais identifié comme un corps qui survenait comme un sauveur lors de situations d'urgences (lorsqu'un de mes proches était attaqué ou en danger) : il bondissait et faisait les gestes exacts et précis, fulgurants, (un peu comme dans Tigre et Dragons, lol, mais sans blesser qui que ce soi) qui désenclenchaient l'agression, chose que moi, simple moi, j'étais incapable de faire. D'ailleurs quand ça se produisait, mon entourage comme moi même étions scotchés par l'étonnement. Bon, ça n'arrivait pas souvent, mais quand-même... impossible de ne pas savoir qu'il existait.]
Toujours est-il qu'une personne qui a joué un rôle fondamental de guide (très liée à un lama thibétain d'ailleurs) m'avait conseillé, lorsque les prémices de ces états commençaient à arriver (j'avais réussi à les repérer, à force), de visualiser la couleur de mon choix comme un cocon qui m'entourait et me protégeait. Elle m'avait indiqué aussi l'importance de retourner à mes racines.
J'avais choisi la couleur rouge-orange. Et je viens de voir, en suivant le lien indiqué par Ambre/Ankh (merci à toi Wink ) dans la section kundalini, que cette couleur était en rapport avec les dimensions racines... comme quoi, j'avais bien intuité... ou, plutôt, j'ai été bien aidée Very Happy
A ce propos, quand vous parlez de la 1D et 2D, il s'agit bien de ça (qu'il n'y ait pas de quiproquo) ? :
Citation :
La première Dimension : La Fondation
~ Le Premier chakra : la base de la colonne vertébrale
La nature instinctive. Des thèmes de survie et conservation de l’espèce. La focalisation est sur le corps physique et le questionnement sur la façon dont notre monde physique fonctionne. Il vous aide à vous enraciner afin de pouvoir vous connecter à l’énergie de la Force de Vie en provenance de la Terre en même temps qu’à votre Sur-Moi, votre Rayon Divin et Divine Présence dans les Dimensions Suprêmes.

La deuxième Dimension : La Sensation
~ Le Deuxième chakra : le « Sacral » en dessous du nombril
La focalisation est sur les sentiments et les émotions. Le désir de l’ego, le centre du corps, l’amour sexuel et passionné corporel. L’abandon, la tolérance, le don, le contre don et les relations interactives y sont prédominantes. Ce centre est principalement contrôlé par notre nature instinctive. Les émotions attachées à la Terre où peurs, superstitions et dogmes y sont plus souvent des lois que des intuitions ou une sagesse spirituelle.

*****************

CHAKRA SACRE


Le rayon orange est dirigé par le Maître Paul le Vénitien et l'Archange Camael.
C'est celui de l'AMOUR divin inconditionnel, de l'inspiration intérérieure, de l'attention pure, de la beauté, de la créativité.
Rayon des conciliateurs, des amoureux de la vie, des diplomates et médiateurs, il est le chakra sacré et symbolise le feu.
Les pierres qui lui correspondent sont l'Opale de feu, l'Aventurine orange, le Jaspe orangé et la Topaze impériale.
"J'accepte ma sexualité et reconnais qu'elle peut constituer l'ancrage physique de la plus haute expression de l'AMOUR Divin qu'il m'est possible de manifester dans toute Sa Pureté, par ce corps qui peut en être le Sanctuaire sur cette Terre".


CHAKRA RACINE


Le rayon rouge est dirigé par le Maître Lady Nada et l'Archange Uriel.
C'est celui de l'innocence, de la JOIE pure, de la spontanéité, de la simplicité, de la PAIX, de l'AMOUR familial, des vocations et de l'entraide fraternelle.
Rayon des pacificateurs, des associations d'entraide, de la famille, des missionnaires, il est le chakra racine et symbolise la terre.
Les pierres qui lui correspondent sont l'Agathe rouge, le Corail, le Jaspe rouge, le Rubis, l'Hematite et la Tourmaline noire.
"J'accepte mon incarnation et reconnais toutes les JOIES et les beautés qu'elle me permet de vivre dans ce corps d'incarnation".

Et plus tard, comme je l'ai raconté par MP à Marcaz (en le noyant sûrement avec le gros pavé que je lui ai fait, mais j'avais trop besoin de me confier, fallait que ça sorte, désolée Marcaz ), j'ai entrepris de faire des recherches sur ma structure de manière à l'élaborer mais en la déssinant (ou en les dessinant car il m'a fallu faire plein de schémas avant de parvenir à quelque chose de cohérent à mes yeux) : ces structures pour finir ressemblaient à des sabliers mais en plus complexe :
Grosso modo (j'ai les dessins mais faudrait que je scanne alors je fais par eécrit tant pis)
- deux colonnes de chaque côté qui cadrent : ce sont deux flux tourbillonnants en spirale chacun dans un sens différent.
- deux ronds bipôlaires au sommet et en bas.
- en fait ce sont deux couronnes des quelles partaient des filaments de couleurs, passant par les colonnes, se rejoignant au centre, repartant de la même manière vers la couronne d'en bas.
Ce fut assez rude de composer cette structure, je me suis aidée de papier et métal.
Et je suppose que c'est ce coquin de corps élastique qui faisait la malle depuis des mois et des années, qui a finalement repris sa place à l'intérieur de mon corps physique.

Voilà, première étape qui fut vécue comme une libération.
Ensuite, comme ma guide a souffert de manipulation (elle m'a avoué avoir été manipulée), j'ai tout remis en doute, et décidé de tout mettre de côté : la seule chose importante : rester les pieds sur terre, c'est déjà assez difficile, pour le reste je verrais plus tard.
Et puis j'ai voulu reprendre les prospections mais cette fois, en remettant tout en question, en envisageant une chose terrible : je m'étais fait des illusions sur ce que j'avais vécu.
je sors à peine de cette étape là, en m'employant maintenant à renouer les liens, (mais il me faut encore dénouer des noeuds, des sacs de noeuds, je cherche un peu partout, j'imagine tout, mais petit à petit ça se décante et se synthétise) .
Depuis que j'ai lu ton témoignage, Shatki, je me sens plus paisible face à tout ça.

***************************

@ Ambre : pour ce qui est de la porte au sommet du crâne (chakkra coronal/glande pinéale), c'est rigolo, moi je voyais une membrane/canal en sortir (du sommet du crâne)) et s'étirer vers le ciel, d'ailleurs j'ai peints bcp de créatures avec cette membrane.
Etant donné que d'après les théoriciens du "plasma psi", cette substance sort par les orifices physiques, je conclue que le corps qui sort par une porte/canal et non un orifice physique, n'est pas de la même nature. mais je vais continuer de chercher.

Les bonnets des pères Noels/Rois Mages que j'ai peint à gogo à une époque représentaient aussi cette membrane qui se prolonge vers le ciel, et d'autres sont repliés vers la terre.

@ Marcaz :
Oui je sais bien que tu en as parlé, toi, de ces protections, et ça fait partie des choses, entre autres, que j'apprécie beaucoup dans tes messages, ainsi que toutes ces vigilances à prendre sur les distorsions.
Mais je roumègue parce que tu es un des rares, avec Shatki, à en parler, et qu'il n'y a pas de sujet rien que pour ça, qui permettrait à tout quêteur d'aller de prime abord dans cette direction, au lieu de se perdre dans les méandres gazeuses des hautes sphères qui foisonnent partout sur le net. Mais trève de rouméguerie, je vais créer ce sujet, voilà, et si tu le permets, je mettrais aussi tes propres conseils de protections, en te citant et en mettant le lien du post d'origine.
Pour la composition d'une sacristie, comme j'ai une Tara verte (sur tissu de soie) et un Roi mage/père Noel (en terre, que j'ai fait), ça peut suffire ?

@ Ishtar : bon courage pour ce passage.
I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La fin de la prison   Sam 15 Mar - 7:55

Satyneh a écrit:

... qui provoquaient de telles absences que je me retrouvais parfois à d'autres endroits (alors que je n'avais pas souvenance de m'y être rendue), des visions et même prévisions, la sensation d'être en pointillé et traversée par les gens.... Et ceci après avoir vu deux lumières apparaitre devant moi : sensation de paralysie et l'électricité s'est arrêtée de fonctionner (après leur départ elle s'est rallumée, c'est peut-être une hallucination, peut-être pas). En plus ça s'était passé pendant que j'étais enceinte...


affraid
mais c'est effrayant cette partie me fait penser à des témoignages de gens qui se disent abductés. Et en plus tu étais enceinte...

je ne crois pas que les absences soient une bonne chose, moi je penserais que je suis manipulé si ça m'arrivait.

Mais ça a l'air tellement complexe ce qu'il t'est arrivé...
enfin quoi qu'il en soit, si tu as réussi a te libérer tout va bien, que tout le meilleur soit à venir alors Wink

qu'est-ce que vous en pensez ?
Revenir en haut Aller en bas
Cristobal
Admin
avatar

Nombre de messages : 2733
Date d'inscription : 11/06/2007

MessageSujet: Re: La fin de la prison   Sam 15 Mar - 8:56

--- "De son seul esprit il affronta la nudité de l'Enfer" ---

"Savitri", suite :

-------------------------------------------------------------

Puis disparut toute trace de créature ou de forme,
Et la solitude l'enveloppa en ses plis taciturnes.
Tout soudain s'éclipsa comme une pensée biffée;
Son esprit devint un gouffre vide aux écoutes,
Désencombré de la morte illusion d'un monde :
Il ne restait rien, même pas la face du mal.
Il était seul avec le morne python de la Nuit.
Un innommable Néant, dense, conscient, sourd,
Qui sans corps ni mental semblait vivant,
Ambitionnait d'annihiler tous les êtres
Pour être toujours seul et dépouillé.
Comme entre les mâchoires impalpables d'une bête informe,
Empoigné, étranglé par cette tache visqueuse et assoiffée,
Attiré par une gueule noire et gigantesque,
Par une gorge rapace, par un ventre immense et funeste,
L'être d'Aswapathy disparut à ses propres yeux
Entraîné en des gouffres qui s'acharnaient à le perdre.
Un vide sans formes étouffait son cerveau récalcitrant,
Une froide et sinistre obscurité opprimait sa chair,
De tristes suggestions susurrées refroidissaient son coeur;
Hâlée par une force reptilienne de sa chaleureuse demeure
Et traînée jusqu'à l'anéantissement dans un vide désoeuvrant,
D'un souffle haletant la vie s'agrippait à son socle;
Le corps d'Aswapathy était lapé par une langue ténébreuse.
Etouffée, l'existence s'efforçait de survivre;
Etranglé, l'espoir agonisait dans son âme vidée,
Abolies, foi et mémoire succombaient
Et tout ce qui soulage sur sa route l'esprit.
Une peur inexprimable, indéfinissable,
Courait en tous ses nerfs tendus et endoloris,
Y creusant une vive et poignante cicatrice.
Comme la mer s'approche d'une victime pétrifiée,
L'approche du monstre effrayait son mental toujours inconscient
D'une implacable éternité
D'intolérable souffrance inhumaine.
Il doit le supporter, sa foi au paradis aliénée;
Il doit continuer d'exister sans trêve, sans la paix de l'extinction,
Dans un Temps long et douloureux, dans un Espace torturé,
Un néant tourmenté son inachevable condition.
Sa poitrine n'était plus que vide sans vie,
Et là où s'était abritée déjà la lumière de la pensée
Ne restait plus, comme un pâle fantôme sans mouvement,
Qu'une impossibilité de croire et d'espérer
Et la terrible condamnation d'une âme vaincue
Toujours immortelle mais dépossédée de sa divinité,
À soi-même perdu, à Dieu, à tout espoir de mondes plus favorables.
Il persista, calma la vaine terreur, supporta
Les vrilles suffocantes de l'agonie et de l'effroi;
Puis il retrouva la paix et le regard souverain de l'âme.
À l'horreur du vide une Lumière tranquille répondit :
Immuable, au-delà de la naissance et de la mort,
Puissant et silencieux, le Dieu en lui s'éveilla
Pour confronter la souffrance et le danger du monde.
Il maîtrisa d'un regard les flux de la Nature :
De son seul esprit il affronta la nudité de l'Enfer.

----------------------------------------------------------

..... Ici s'achève le septième Chant du Livre II.

_________________
Vers l'Infini et au-delà... https://twitter.com/WhatAboutSoul
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.onnouscachetout.com/forum/index.php?showtopic=395&
Shakti



Nombre de messages : 297
Date d'inscription : 26/06/2007

MessageSujet: Re: La fin de la prison   Sam 15 Mar - 9:47

Bonjour à tous et toutes,

Durant la période de la descente en 1D, j'ai géré un travail complexe entre plusieurs personnes reliées aux mêmes oppresseurs. C'est ce qui m'a permis une vision d'ensemble de cette dimension, au fur et à mesure, en assemblant les pièces via le vécu des uns et des autres.

La description d'une vue d'ensemble me paraît essentielle surtout dans une optique de dédiabolisation du phénomène. Les notions de "magie" ne sont que de la technologie E.T. en fin de compte. Les connaître nous permet de nous en libérer. Ils utilisent l'adn humain pour créer des univers ou des entités synthétiques, c'est toute une science qui m'intéressais aussi de découvrir, suite notamment aux révélations sur les lézards aux capacités multidimensionnelles.

Pour ma part, je considère toute cette magie, démons, larves, univers miroirs, etc, de cette manière. Sans doute une des raisons pour lesquelles je ne tombe plus dans les frayeurs ancestrales implantées pour nous éloigner des sources de nos maux. C'est là le fond de ma démarche et j'y reviendrai donc par la suite.

Je conçois aisément que ces frayeurs ancestrales ne sont pas toujours faciles à surmonter et que ce que j'ai dit jusqu'à présent risque de freiner des travaux que certaines personnes sont déjà capables d'effectuer à l'heure actuelle.

Il faut savoir que je n'ai jamais pris la décision de me dire : ok, je descend en 1D faire un tour pour voir ce qui s'y passe. Je vais donc préciser la gradation dans ce travail qui peut, parfois, nous emmener jusque là, mais pas nécessairement de façon consciente ou visible.

J'ai déjà mentionné que la plupart des personnes travailleraient par petites touches en 1D. Lorsque le moment est venu, cette 1D se manifeste souvent dans la 3D elle-même, sous la forme des vampires qui sont à nettoyer ou de doubles.

Il ne faut pas s'attendre à descendre nécessairement en conscience dans cet univers en tant que tel, pour s'y promener comme en 3D. Si, au bout d'un parcours de nettoyage, vous tombez sur le double d'un mage noir qui vous tient en 1D, vous serez alors prêts à travailler sur lui.

Habituellement, on voit de tels mages noirs débarquer devant nous en 3D et nous n'avons pas conscience de nous situer à ce moment là en 1D. La manière dont les choses se présentent n'a pas beaucoup d'importance en soi dans le cadre ce ce travail. Voir un tel double apparaître est un vrai cadeau du ciel, car cela signifie qu'il s'est dévoilé et que vous pouvez le dégommer. A ce moment là, vous disposez de l'énergie nécessaire pour le faire.

Il faut également savoir que les vampires qui arrivent de la 1D jusque dans le corps physique ne sont pas nécessairement le fruit d'un mage noir qui travaille sur vous personnellement. Vous pouvez avoir été "fécondées" (pour les femmes) par un serpent qui traînait dans un lieu tel que des églises, des temples ou autre, où de la magie noire a été effectuée. Il s'agit donc de commencer à travailler petit à petit sur ce qui se présente, sans rien chercher de particulier.

Je vais répondre à Ishtar et Papillon pour servir d'exemple de travail car je conçois que tout ceci soit encore assez nouveau pour de nombreux lecteurs. Chacun peut donc y puiser de l'inspiration s'il le souhaite. Je ne pourrai pas me consacrer à aider au cas par cas évidemment, c'est pourquoi j'invite les participants à relire les données depuis le début, afin de me permettre d'avancer dans le sujet. Les questions qui n'ont pas été traitées sont toujours les bienvenues et les témoignages aussi, car cela permet d'approfondir, d'apprendre des uns et des autres et de partager.


Ishtar,

Nous nous souvenons des rêves qui demandent à être examinés en pleine conscience. Les autres, nous les travaillons en dormant et il est inutile de s'encombrer le conscient avec eux, c'est pourquoi nous les oublions. Ici tes guides (ou ton moi sur un autre plan plus élevé) veillent à ce que tu te souviennes bien de ces E.T. Tu sens des menaces pour la bonne raison qu'ils sont des menaces.

Il y a donc probablement des ovnis qui agissent dans ton champ énergétique. Si tu te détends, que tu visualises ces ovnis au-dessus de toi, tu les ressentiras aussi clairement que dans tes rêves. Dès ce moment, en envoyant un faisceau d'amour dans leur direction, tu vas les voir partir. Par la suite, si tes guides ont pris l'habitude de t'enseigner durant les rêves, tu devrais recevoir un message qui t'apprendra ce qu'il en est.


"Je m'affaiblis
cela fait 3 ans que j'ai commencé concrètement un nettoyage ,mais il est effectué par une personne extérieure
je deteste ne pas contrôler ma propre vie
il faut absolument que je me libére
mais je suis faible
j'ai besoin de cibler le vampirisme que je subie"

Cette phrase semble contenir les questions et les réponses. Une personne extérieure... sais-tu si cette personne extérieure ne canalise pas les E.T. elle-même ou autre chose ? C'est une des grosses questions qui se pose concernant les personnes qui nous aident soi-disant, même avec la meilleure intention du monde.
L'enfer est pavé de bonnes intentions. C'est une phrase qui m'est souvent revenue ces derniers mois… Lis le message de Satineh, elle témoigne justement dans ce sens.

Tu détestes qu'on contrôle ta vie. Cette affirmation suit immédiatement la description de ce traitement extérieur, je pense que tu mets toi-même le doigt sur une chose qui t'est sans doute nuisible. Ce qu'on déteste, pourquoi le poursuivre ? Notre intuition nous fait souvent exprimer des réalités très spontanément. Il suffit de l'écouter.

Commencer par te faire confiance et te prendre en mains est une nécessité, car qui est meilleur, plus doué et plus savant que toi pour connaître et effectuer ce qui te convient ? Le coeur du Soleil central lui-même est dans ton coeur. Penses-tu qu'il existe un coeur plus puissant que celui-là ?


"je sens aussi que je subis ce vampirisme de la part d'êtres trés proches"

La première chose à faire, lorsque l'on sent des vampires dans son entourage c'est de les placer dans l'amour en visualisant une sorte de bulle de lumière dorée d'amour sur eux et en leur envoyant de l'amour dans le chakra du coeur, à distance ou à proximité, c'est idem.

C'est là que les "miracles" commencent à se produire. Les personnes qui te sont vraiment néfastes, les vrais vampires du genre mage noir qui s'ignore (ou non), se détourneront de toi, comme repoussés par l'amour qu'ils ne supportent pas. S'ils ne le font pas, c'est toi qui commenceras à y voir suffisamment clair pour comprendre les situations et décider les séparations si nécessaires. Quant à ceux qui restent en se bonifiant, l'amour envoyé leur ouvrira petit à petit les yeux sur les causes qui les plongent dans ce vampirisme.

Quand je parle d'amour envoyé, j'insiste à nouveau sur le fait qu'il ne s'agit pas de dire ou de penser "je t'aime... oh que je t'aime"... ces pensées n'ont rien à voir avec l'amour. Ce ne sont que des mots qui peuvent même cacher des désirs vampiriques... Donc, commencer par bien canaliser l'énergie universelle, avec les mains comme dans le reiki cela marche très bien. Je t'invite à relire ce que j'ai expliqué auparavant sur la respiration, cela m'aide beaucoup personnellement.

Ensuite il s'agit de sentir l'amour-compassion sortir par le chakra du coeur. Mais si ce phénomène n'est pas clairement ressenti, cela ne signifie pas que l'amour n'est pas diffusé. La sensation se renforce avec la pratique. Avec cette technique d'envoi d'amour, il s'agit de s'abstenir de penser à "ce qu'on veut obtenir". L'amour est plus efficace que notre mental et sait mieux que nous ce qu'il y a à effectuer. Il suffit donc de diriger cet amour sur l'origine du vampirisme et sur l'origine de tout malaise quel qu'il soit, qu'il se trouve dans notre corps ou à l'extérieur, le tout est d'y travailler. Petit à petit les choses se décantent ainsi et un phénomène plus précis peut alors se présenter, comme par exemple une douleur au ventre ou dans un autre chakra.

L'amour envoyé peut alors faire sortir un vampire de la 1D, sous forme de serpents, de chauves souris (souvent sur le dos), de fécondation (assez fréquent chez les femmes qui travaillent en spiritualité). Lorsque ces phénomènes apparaissent, il faut les sortir de soi, avec les mains, en les visualisant et on peut les donner au soleil de la terre. La terre contient un soleil qui se fait une joie de digérer ces choses pour nous nettoyer. Ce sont des techniques employées par certains chamans indiens et qui marchent très bien. Lorsqu'il y a fécondation au niveau de l'utérus ou ailleurs, il reste souvent des oeufs pondus par la créature, il faut donc aussi les enlever. Tout ceci s'enlève dans l'aura juste devant ou derrière l'organe ou le chakra en question.

Il se peut aussi qu'après les envois d'amour, ce soit des personnes de ton entourage qui sentent des malaises physiques du même type. Il faut alors leur en parler et les aider à s'en débarrasser de façon identique. Puis toute une variante de situations peut se présenter selon les cas, mais la technique du travail reste toujours la même.

Pour défaire l'écheveau des personnes qui nous entourent, vampires ou non, chacun est malheureusement seul dans cette tâche. Encore une fois, il faut se faire confiance, se donner du temps, avec patience et amour. Une chose après l'autre. Lorsque ce type de travail est entrepris, nous avons des aides autour de nous qui nous guident dans la juste gradation du travail. Parfois il faut commencer par quelqu'un d'extérieur à nous, parfois en nous, tout dépend des cas. L'intuition et les inspirations des guides sont les meilleures conseillères.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rapsody.unblog.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La fin de la prison   

Revenir en haut Aller en bas
 
La fin de la prison
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
 Sujets similaires
-
» La personnalité préférée des Français........en prison !
» La prison pour femmes de St-Lazare
» Quand un vol virtuel envoie dans une prison bien réelle
» Nathalie Gettliffe est sortie de prison pour la fête de Noël
» haïkus de prison, de Lutz Bassmann

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WingMakers :: WingMakers :: Portail-
Sauter vers: