WingMakers

La question de l'Âme, dans toutes ses déclinaisons.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La fin de la prison

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
rené sens



Nombre de messages : 282
Date d'inscription : 02/02/2008

MessageSujet: Re: La fin de la prison   Dim 13 Avr - 20:04

Bonjour Shakti,

Concernant les formes géomètriques, j'ai lu, il y a quelques années le livre de Elisabeth HAICH "Initiation" où ,dans un chapitre, il y a un développement sur ces formes.



Je ne sais pas ce que cela a comme valeur. De peur de couper le texte où il ne faut pas, je te propose le scanner + OCR du chapitre complet
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rené sens



Nombre de messages : 282
Date d'inscription : 02/02/2008

MessageSujet: Re: La fin de la prison   Dim 13 Avr - 20:06

La forme des pyramides ( page 361 ) 1

Me revoici devant Ptahhotep dans son laboratoire.
« Je t'ai déjà expliqué, dit-il, que toute manifestation du monde visible est animée par la force originelle qui veut que tout aspire à retourner à l'unité et qui se traduit par la force d'attraction entre les deux moitiés complémentaires positive et négative. Tu es là devant moi parce que la force de l'attraction terrestre garde ton corps ici. Sans elle et comme tout ce qui n'est pas solidement enraciné, tu serais tombée dans l'espace depuis longtemps déjà et même le corps énorme de la terre se serait disloqué. La force qui maintient la terre et toute la matière qui se trouve dans son atmosphère n'appartient pas à la terre elle-même mais, de son centre, agit sur la planète. Si la matière n'opposait aucune résistance et cédait à cette force, l'immense masse de la terre avec tout ce qui vit à sa surface disparaîtrait en son centre. Mais où ? Réfléchis un peu!
« Approche, mon enfant, je vais te le montrer: si je pose divers objets sur cette table, qu'à chacun j'attache un fil, que, réunissant ces fils, je les fais passer par le trou percé au milieu de la table, et que, depuis dessous la table, je tire ces fils, tous les objets vont être attirés vers le centre et disparaître à condition qu'ils soient plus petits que le trou. Et où disparaissent-ils ? Ils vont vers le point d'où la force agit, n'est-ce pas ? Mais d'où provient la force du centre de la terre, cette force qui attire tout en elle ? Peux-tu me répondre, mon enfant ? »
Pendant un instant, je réfléchis puis réponds : « La terre est reconnaissable. Si tout ce qui est visible ne l'est que parce qu'il s'est séparé du "Rien-Tout", que cette séparation n'est qu'apparente puisque la moitié complémentaire est restée dans le non-manifesté, la terre doit donc aussi y avoir la sienne ; la force qui attire la terre et tous ses êtres vers le centre doit être ce désir de réunion entre la terre et sa moitié complémentaire restée dans le Rien comme reflet négatif. La force d'attraction terrestre attire donc toute la terre dans le Rien qui est au-delà du temps et de l'espace pour parvenir à cette réunion. Et si la terre cédait, elle disparaîtrait dans le centre, dans le Rien. Cela signifierait alors le retour à l'unité paradisiaque, à Dieu, à la félicité ! Et pourquoi cela ne peut-il être, Père ? »
« Mon enfant, l'obstacle est la résistance de la matière! Aucune création n'est possible sans résistance! C'est la force de résistance de la matière qui empêche la terre et toute la création de disparaître, d'être détruite. Toute chose qui apparaît dans le monde visible est tombée d'un point de l'univers qui est alors devenu son propre centre. La chute en a fait de la matière. Et maintenant, elle ne peut retourner à l'unité divine car sa propre résistance l'en empêche. Un retour à l'unité divine, paradisiaque, à Dieu, n'est possible que par la spiritualisation de la matière, que lorsque la matière se transforme en esprit. Sans aide spirituelle, la matière ne pourrait jamais devenir esprit par elle-même. C'est pourquoi un aspect de Dieu descend dans la matière, prend l'apparence et les propriétés de cette matière, l'anime en sa qualité du Soi afin de permettre la spiritualisation, le salut.
« L'effet que ce Soi vêtu de matière exerce constamment au cours des temps depuis le centre de toute chose créée sur la structure la plus intime de la matière a conduit au développement de toutes les formes existant à chaque échelon de l'échelle de l'évolution. C'est ainsi que chaque créature fut créée, du protozoaire à la manifestation la plus élevée.
« Sur terre, la créature la plus élevée est l'être humain. Sa mission est de parfaire la spiritualisation de la matière, travail auquel tout être vivant participe dans la mesure de son développement. Chaque être humain qui, de l'état d'identification avec son corps, se transforme, s'éveille en son esprit et, dans sa conscience, s'identifie enfin au Soi divin, celui-ci a accompli sa mission ! Il a spiritualisé un morceau de la terre. Il a fait progresser la terre d'un pas vers sa rédemption. C'est alors qu'il peut coopérer au salut des autres.
« Maintenant, tu sais pourquoi tu peux te tenir debout devant moi. Parce que le Soi de la terre, qui est en même temps le nôtre, aime la terre et tous ses êtres vivants, les attire en lui, dans l'unité divine, pareil à l'époux qui veut s'unir à son épouse. Cette volonté, cette aspiration à la fusion, caractéristique de toute expression d'amour, se traduit en tout, donc aussi dans notre corps, par le poids !
« Cette force que nous appelons poids agit partout dans la nature et, lorsque nous construisons, nous devons compter et travailler avec elle, jamais contre elle. Lorsque nous la prenons en considération, elle nous aide à préserver nos édifices pour une longue période. Si nous voulions construire sans respecter les lois de ces forces, tout s'effondrerait bien vite. Il te suffit de comprendre que les résultantes des forces de la forme des pyramides sont les plus favorables pour résister aux attaques du temps et des forces de la nature.
« Les pyramides - la grande en particulier - sont construites d'après diverses lois mathématiques et astronomiques afin de servir également d'horloge et de calendrier. Tu apprendras ces lois une autre fois. En outre, le fait que les surfaces latérales s'élèvent de leur base à un angle de 51 ° permet aux pyramides de refléter les rayons du soleil et de les projeter loin dans la mer et le désert. Elles font ainsi également office de phares. Toutes les lois sur lesquelles elles ont été construites ainsi que l'histoire de ceux qui les ont édifiées sont tracées sur les plaques de céramique les recouvrant. Et lorsque les fils des hommes en auront déchiffré l'écriture, ils connaîtront toutes ces vérités, les lois mathématiques et astronomiques, les mystères des pyramides et toute notre science. Mais au cours des heures sombres de la terre, ces écrits disparaîtront et les fils des hommes devront découvrir toutes ces vérités par eux-mêmes.
« Mais, toi, tu dois apprendre la loi du monde de trois dimensions qui est basée sur la loi de 1 esprit et ne pourrait exister sans elle.
« Comme la source de toute sagesse, de toute manifestation est l'ÊTRE éternel, Dieu, que Dieu reste dans le non-manifesté au-delà du temps et de l'espace et que ce ne sont que ses manifestations qui apparaissent dans le monde de trois dimensions, nous devons commencer par Dieu si nous voulons comprendre correctement ces lois. Mais en parlant de Dieu, nous nous heurtons toujours à la même difficulté : Dieu est au-dessus du monde visible et chaque créature ne peut appréhender Dieu que dans la mesure de ses propres moyens, de sa faculté de LE manifester et de LE réaliser. C'est-à-dire : jusqu'à quel degré elle peut être Dieu! Dieu vit en tout et tout vit en Dieu. Pourtant, seul celui qui est devenu Dieu, ou qui n'a jamais quitté Dieu, peut LE comprendre dans son essence parfaite. Dieu ne peut être compris que par Dieu !
« Le fait que même l'homme le plus primitif a sa propre conception de Dieu prouve que la conscience de Soi divine est en lui, même si ce n'est qu'à un degré moindre et de manière obscure. Mais, devenir conscient en Dieu, comprendre Dieu entièrement et être Dieu signifie devenir pleinement un avec son propre Soi divin, le Dieu en Soi. C'est facile à dire mais très difficile à réaliser ! Car, par le fait même que l'homme est sorti de son état de conscience de Soi divine, il ne peut imaginer Dieu que selon sa propre conception toute personnelle. Comment peut-il savoir ce qu'est la divinité réelle et vivante dans sa perfection alors que sa faculté d'imagination ne correspond qu'à un degré personnel séparé et isolé de l'unité ? Comment le fini peut-il saisir l'infini, le temporel l'éternel, le mortel l'immortel, comment le faux-semblant peut-il comprendre l'ÊTRE éternel, authentique, Dieu, Le vivre, Le réaliser en soi et devenir identique avec Lui ?
« Et pourtant, l'homme doit L'atteindre ! L'éternel désir, la nostalgie inassouvie, l'aide et le propulse dans la direction de son Soi divin. Son intellect - le don de Dieu le plus grand mais aussi le plus dangereux - jette un pont sur l'abîme apparemment infranchissable entre le personnel-mortel et l'impersonnel-immortel. C'est l'intellect qui a fait succomber l'homme à la tentation de séparer sa conscience de l'unité mais c'est également lui qui lui donne la possibilité de retourner à cette unité avec une conscience de soi complète. Son intellect lui permet de comprendre les vérités et quand il les a comprises, il va chercher, tenter et essayer jusqu’à ce qu'un jour enfin il trouve le chemin unique vers la réalisation de son Soi.
« Réaliser veut dire : être quelque chose. Car tant que l'on pense à, ou parle de quelque chose, on n'est pas cette chose. Tu peux penser à un chat ou à un lion. Mais cela ne signifie pas pour autant que tu les réalises : que tu es devenue un chat ou un lion. Tu peux réfléchir à toi-même sans être toi-même, sans être ton Soi divin et créateur! Penser à quelque chose, c'est en être séparé. Même si tu n'émets qu'une seule pensée, toi, le penseur, n'es relié à l'objet de ta pensée, le pensé, que par l'action de penser, mais tu n'es pas identique à lui. Tu n'es pas encore ce qui est dans ton intellect. En fait, l'intellect t'appartient, c'est un instrument merveilleux, un miroir dans lequel tu peux tout projeter et reconnaître. Mais ton intellect n'est pas toi! Il est extérieur à ton Soi. Par conséquent, ce que tu peux faire à l'aide de ton intellect n'est pas toi-même, ce n'est pas une réalisation.
« Quand un homme cherche Dieu hors de lui-même, il va souvent, même constamment, "penser" à Dieu, "prier" Dieu, "aimer" Dieu de tout son être. Mais tout cela ne le rend pas identique à Dieu. Car en cherchant à l'extérieur, l'homme ne trouve jamais Dieu!
Le créateur en l'homme est son propre Soi dont la dernière manifestation, la plus éloignée de son centre, est le petit "je", la petite conscience personnelle. Le "je" personnel en lui est l'image de Dieu reflétée par la matière, dans le corps. Aussi, lorsque l'homme veut rétablir son identité avec Dieu, il doit suivre le même chemin avec sa conscience : partant de son "je" personnel, il doit faire pénétrer sa conscience toujours plus profondément en lui-même, se tourner vers son Soi authentique, vers son Créateur, jusqu'à ce qu'il se reconnaisse consciemment en Lui. Cela signifie que, dans cet état, ce n'est pas la créature, la personne, qui se reconnaît puisqu'elle n'a pas d'existence réelle et qu'en sa qualité de simple apparence elle ne peut avoir de conscience ni de connaissance de soi, mais c'est bien le Créateur qui se reconnaît lui-même dans la créature, dans la personne. C'est là le seul moyen de faire cesser la séparation, quand la conscience retrouve l'unité, quand le "penser à soi" cesse pour devenir "être soi-même", la connaissance de soi. Dans cet état, le connaisseur, le connu et la connaissance ne forment plus qu'un seul et unique sujet: le Soi, le Créateur se reconnaît en lui-même !
« C'est ainsi seulement que l'homme peut faire l'expérience de Dieu, vivre Dieu. C'est la résurrection !
Dans cet état, il reconnaît que son propre Soi l'a créé et le crée constamment, donc que son Soi est son propre créateur, que ce même et unique Soi est le Créateur de l'univers tout entier. Dans sa reconnaissance de soi divine, dans sa conscience de soi, il fait en même temps l'expérience de la conscience du Tout créatrice et cosmique. Et en se reconnaissant, il parvient à la connaissance du tout: l'omniscience!
« Cet état divin dans lequel le Créateur se reconnaît lui-même peut également s'exprimer par des nombres :
« Dieu reposant en lui-même est un en trois et trois en un.
« Un et trois représentent une unité pas encore séparée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rené sens



Nombre de messages : 282
Date d'inscription : 02/02/2008

MessageSujet: Re: La fin de la prison   Dim 13 Avr - 20:08

La forme des pyramides 2

« Dans le domaine de la géométrie, la forme du triangle équilatéral symbolise l'image de Dieu dans laquelle le connaisseur, le connu et la connaissance sont un : un en trois et trois en un.



Chaque forme est la manifestation de la force qui l'a causée ; conséquemment, chaque forme est l'image de la force créatrice qui l'a construite et qui l'habite. Le divin dans son état originel reposant en soi-même se manifeste toujours dans la forme du triangle. Celui-ci porte en soi l'harmonie parfaite, l'équilibre parfait car la distance qui sépare ses trois sommets est égale. Par contre, lorsque l'aspect de Dieu reposant en soi-même sort de l'état qui est au-delà du temps, de l'espace et des dimensions pour entrer dans celui de trois dimensions et devenir ainsi un aspect créateur de Dieu, il se manifeste toujours dans le nombre quatre. Tant que les nombres un et trois forment une unité dans la divinité, ils restent trois en un et un en trois. Mais lorsqu'ils émergent de l'état d'unité divine, ils se séparent et, de "un en trois" deviennent "un et trois", ce qui donne quatre. Le triangle équilatéral contient, caché en soi, quatre, triangles équilatéraux.
« Cette loi recèle le secret du nombre clé du monde de trois dimensions, le nombre sept.
« Essaie d'imaginer comment la première énergie de manifestation est sortie d'un état sans dimension pour entrer dans celui des trois dimensions. Ferme les yeux et je vais projeter cette vérité dans ta conscience. »
Je fais ce que Ptahhotep m'ordonne et tourne mon attention vers l'intérieur. Tout à coup, je vois un point et j'entends la voix de Ptahhotep : « Pour qu'une force puisse quitter un état sans dimension et se manifester, elle a besoin d'un point de départ: • Le point est sans dimension, il n'est pas encore sorti de l'unité mais il est nécessaire à la manifestation. Le point étant composé d'un seul facteur, il porte en soi le nombre de l'unité, le nombre un.
« Lorsque la force dont la manifestation première fut le point surgit de l'état sans dimension et agit pendant un certain temps, le point va se mouvoir et devenir une ligne:_______________ .»
Je vois en moi comment le point devient peu à peu une ligne et Ptahhotep poursuit : « La première dimension, la longueur, est ainsi née. En soi, la ligne est infinie et, en sa qualité de première manifestation, elle est aussi représentée par le nombre un. Mais, dans le monde des manifestations où tout a un commencement et une fin, la ligne comprend trois facteurs : le point de départ, le point final et la distance entre les deux. La ligne porte donc en elle le nombre trois, le nombre clé du monde à une dimension.
« Tu as dû remarquer qu'il n'existe aucune possibilité de manifester ni de trouver le nombre deux dans une unité. Car, après la première manifestation du point qui ne porte en lui qu'un seul facteur, on trouve immédiatement après trois éléments, sans passer par le nombre deux. Dès que du point émerge une ligne, si courte soit-elle, elle nous donne le nombre trois. La ligne à l'infini est et demeure le nombre un; mais si elle a un commencement et une fin, elle porte automatiquement en elle le nombre trois.
« Une scission de l'unité est nécessaire pour donner naissance au nombre deux. Le nombre deux ne peut naître que de la juxtaposition de deux unités. Mais comme rien n'existe en dehors d'elle, l'unité doit projeter hors d elle un reflet dont le résultat est une scission, une séparation qui signifie sa mort. C'est pourquoi on parle d'un dédoublement de l'âme, de la personnalité. Dans toutes les langues, on trouve le nombre deux pour exprimer cet état.
« Voyons maintenant comment la deuxième dimension naît de la première. La ligne est composée d'une série de points. À supposer que l'énergie créatrice agisse dans chacun de ces points avec la même force et pendant la même durée, tous ces points vont sortir d'eux-mêmes pour entrer dans la deuxième dimension. Une ligne naît de chacun de ces points et la totalité de ces lignes forme une surface : un carré.
La deuxième dimension, la largeur, est ainsi née.
Le carré est quatre en un et un en quatre, donc cinq éléments : les quatre lignes manifestées : ligne de départ, ligne terminale, lignes latérales droite et gauche et le cinquième facteur : la surface non manifestée comprise entre ces lignes. Le nombre clé du monde de deux dimensions est le nombre cinq.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rené sens



Nombre de messages : 282
Date d'inscription : 02/02/2008

MessageSujet: Re: La fin de la prison   Dim 13 Avr - 20:09

La forme des pyramides 3

« Mais les forces créatrices continuent d'agir. Une surface est aussi composée de points et si la même force agit depuis chacun de ces points pendant une même période, ces points émergent dans la troisième dimension et le cube naît de la surface.
La troisième dimension, la hauteur, est ainsi née.
Le cube est six en un et un en six. Il est donc composé de sept éléments : les six surfaces manifestées et le septième non manifesté: le volume. Le nombre clé du monde de trois dimensions est le nombre sept.
« Comme tu le constates, le cube représente la forme de base de la matière. Les différents cristaux suive ni cette loi et tu trouves en eux la forme même du cube comme dans le sel par exemple - ou les éléments de base du cube sous divers aspects et variations. En étudiant les caractéristiques du cube, tu vas également coin prendre les lois des variantes.
« Partant d'un sommet du cube, essaie de trouver un plan dans lequel toutes les dimensions du cube solo manifestées. Si tu ne fais que le trancher, tu n'obtiens qu'une surface, que deux dimensions. Pour obtenir un plan comprenant les trois dimensions, nous devons couper le cube obliquement depuis l'un de ses sommets vers les deux autres qui lui sont opposés. Ainsi, un coin du cube est sectionné.



« Si nous continuons de cette manière, nous coupons les quatre coins du cube et, de ce cube, il restera une forme totalement différente: le tétraèdre composé de quatre triangles équilatéraux.



« Tu vois que le cube recèle une forme qui dépend (le lois tout à fait autres que celles qui régissent le cube puisqu'elle n'est pas composée de carrés mais bien de triangles. Si nous mettons à plat ces quatre triangles, nous obtenons un seul triangle équilatéral, la représentation symbolique de Dieu.
« Pareil au triangle équilatéral qui forme son manteau, le tétraèdre est l'incarnation de l'harmonie et de l'équilibre. Comme chacun de ses sommets est à égale distance de l'autre, il n'y a aucune tension en lui, mais un état de repos équilibré. Par contre, les sommets du cube comme celui du carré sont à des distances différentes les uns des autres, ce qui signifie qu'il existe dans l'un comme dans l'autre un état de tension qui subsistera toujours. La matière du monde de trois dimensions s'édifie sur la forme du cube, mais elle cache en elle celle du tétraèdre construit sur l'équilibre divin. La matière ne peut exister sans le contenu divin.
« Le monde de trois dimensions tout entier est édifié selon cette même loi, que la forme concernée soit composée de matière "inanimée" ou non, c'est-à-dire un être vivant. Car qu'il s'agisse d'un minéral, d'une plante, d'un animal ou d'un être humain, tous ont un corps soumis aux lois du monde de trois dimensions. Mais dans ce corps se trouve, caché et invisible, le Soi supérieur et divin, la vie, l'ÊTRE éternel. Seul l'être humain est capable de manifester son Soi supérieur, donc Dieu, par ses pensées, ses paroles et ses actes s'il n'identifie pas sa conscience avec son corps mais bien avec le contenu spirituel de celui-ci, avec son Soi. Tant que l'homme s'identifie avec son corps matériel, il est comme un cube opaque qui ne révèle que les caractéristiques de la matière, gardant le divin-créateur à l'état latent, dans le non-manifesté, ne laissant pas soupçonner qu'il est habité parle tétraèdre si différent de lui, par le Soi divin !
Mais celui qui n'utilise son corps, ses pensées, ses paroles et ses actes que pour manifester le divin-créateur, qui laisse donc les caractéristiques de son existence corporelle - sa personne - dans le non-manifesté, celui-ci est un cube taillé dont les coins sont retournés vers l'extérieur, dont le contenu est visible et qui, de cette manière, montre ses triangles intérieurs qui sont les triangles équilatéraux dit tétraèdre divin.
« La forme carrée matérielle ne représente pour lui que la base solide dans le monde de trois dimensions sur laquelle il laisse reposer son poids.



« Or, la forme du cube taillé et retourné est la pyramide. La pyramide est donc la forme symbolique de l'homme-dieu qui révèle sa nature divine et désintéressée et réalise pleinement Dieu sur terre. Le salut de la terre, la spiritualisation de la matière s'accomplit clans la personne de l'homme-dieu. Le Soi divin, le créateur, est majestueusement assis sur son trône et règne sur la matière, sur le corps.
« Par contre, la représentation symbolique de l'homme matériel qui n'emploie son intellect qu'au service de son être physique est formée par la croix que composent les surfaces du cube. C'est sur cette croix, ou sur le T, qu'est crucifié le Soi divin caché.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rené sens



Nombre de messages : 282
Date d'inscription : 02/02/2008

MessageSujet: Re: La fin de la prison   Dim 13 Avr - 20:10

La forme des pyramides 4

Dans ces êtres, le divin se voit privé de son autorité, il ne peut pas se manifester, il doit se soumettre aux lois du monde matériel ; il est crucifié sur les deux grandes branches du monde de trois dimensions — sur l'espace et le temps — et il meurt sur cette croix de la matière. Mais sa mort n'est pas définitive ! Car même dans une conscience qui a sombré au niveau le plus bas, le Soi divin-créateur ressuscitera et sauvera celui qui souffre. Dans son ignorance, l'homme matériel crucifie son Soi supérieur, Dieu en lui, et se prépare ainsi toutes sortes de tortures et de tourments ; il devient le criminel crucifié au côté du divin crucifié. Les souffrances le réveillent, sa, conscience supérieure s'éveille et, dans la résurrection de son Soi divin, il vit son propre salut car il se reconnaît en Lui!
« Les membres de la race divine qui durent fuir aux quatre coins du monde emmenèrent ces symboles et en expliquèrent les vérités cachées à l'humanité. Partout sur la terre, on trouve ces mêmes images dans la pierre, le métal ou dans la terre cuite. On croira que cela représente une personne crucifiée. Bien peu seront ceux qui reconnaîtront le symbole du principe créateur divin crucifié sur les deux branches du temps et de l'espace.
« Les pyramides resteront là pendant des millénaires encore proclamant aux fils des hommes les vérités suprêmes qui y sont représentées. Ceux qui ont des yeux et des oreilles sauront les trouver et les reconnaître même s'ils ne peuvent en saisir pleinement toutes les lois mathématiques et astronomiques. Quelques hommes très avancés y réussiront néanmoins. Mais pour l'être primitif et tant qu'il n'aura pas résolu sa propre énigme, la pyramide restera un mystère éternel, tel le sphinx.
« Mais retournons au cube. Il y a un moment, tu as coupé le cube en partant de l'un de ses sommets pour obtenir un plan comprenant toutes les trois dimensions. De cette manière, tu as pu couper quatre coins du cube. Mais, partant des autres sommets, tu pourrais procéder encore à quatre coupes et tu constaterais que le cube ne recèle pas seulement un tétraèdre, mais deux inclus l'un dans l'autre, chacun étant la réplique exacte de l'autre. Ces deux tétraèdres représentent la loi la plus intime du monde visible: la relation inséparable entre les deux moitiés complémentaires, la positive et la négative, qui, l'une dans l'autre, forment un équilibre parfait et qui, comme esprits créateurs, sont assises à la droite et à la gauche de la divinité. Dans la création, elles règnent comme deux lois opposées: La loi de l'esprit et la loi de la matière.



« L'esprit est la vie, la matière est la résistance.
« La loi de 1 esprit est le rayonnement, le don, le désintéressement.
«La loi de la matière est la contraction, le refroidissement, le durcissement.
« Seul l'être humain a la faculté d'incarner consciemment ces deux lois. Il est le trait d'union entre les mondes spirituel et matériel. Il peut vivre en même temps sous les lois des deux mondes. Ses pensées, ses paroles et ses actes peuvent rayonner le désintéressement et l'amour universel, il donne. Pourtant, son corps appartient au monde matériel et vit selon ses lois. Toute loi agissant à sa propre place et au moment opportun est divine. Le contraire est satanique.
« Aucune création ne serait possible sans la résistance de la matière. Dans la divinité non manifestée, toutes les forces créatrices reposent encore dans l'unité, dans une harmonie et un équilibre parfaits, elles ne représentent qu'un potentiel, que des possibilités de forces. La création commence lorsqu'une force se sépare de l'unité et s'oppose au créateur en qualité de résistance. Le premier-né de Dieu est l'esprit de résistance que le Père projette hors de Lui pour qu'il agisse au cours des temps comme pôle négatif et opposé à Lui, qu'il supporte les fréquences de la création et y résiste afin que la création soit rendue possible. Grâce à ses propriétés de contraction, de durcissement et de refroidissement, cet esprit de résistance, pôle opposé de l'aspect de Dieu qui se manifeste, est la cause originelle de la matière. Cet esprit agit comme la loi de la matière.
« Prends une pierre dans ta main: la force qui en fait une pierre et la maintient comme telle est la loi de la résistance qui refroidit, contracte et durcit tout. Tant que cette loi se manifeste dans la matière et comme matière, elle est à sa place, donc divine. Mais la matière morte devient matière animée lorsque l'esprit divin, le Soi, s'habille de matière et devient chair. Le Soi, la vie, pénètre la matière morte et, de la loi de Li matière, naît un esprit vivant : le reflet du Soi divin. Ce reflet, qui n'a pu devenir esprit vivant que parce que Dieu en sa qualité du Soi de toute créature a insufflé sa propre vie dans la matière, est Satan. Satan est donc la loi de la matière devenue vivante par l'esprit divin. Comme la loi de la matière, Satan reste mort en elle jusqu'à ce que l'esprit divin le fasse vivre par sa propre vie.
« Lorsque sa conscience s'identifie avec la loi de 1.i matière, que sa pensée, ses paroles et ses actes ne servent pas la loi divine mais celle de la matière, l'homme fait vivre Satan : l'homme devient satanique. Sans l'homme, Satan ne pourrait exister car sans le Soi de l'homme, Satan n'est qu'une force inconsciente, une loi nécessaire de la nature. Satan ne peut devenir vivant que dans la conscience de celui qui manifeste clans l'esprit la loi de la matière, de la chair, qui identifie sa conscience avec sa personne, avec sa nature inférieure, avec les désirs de son corps, avec ses instincts de procréation et de conservation, qui manifeste la force contractante et durcissante de la matière comme caractéristiques spirituelles telles que l'avarice, l'envie, la vanité, la dureté de cœur et de l'âme, l'égoïsme. Aucune créature n'a jamais rencontré Satan en personne car, sans l'homme, Satan ne peut exister. Sans l'homme, Satan reste la loi de la matière. Ce n'est que dans un homme que l'on peut rencontrer Satan vivant ; ce n'est que dans le regard d'un homme que l'on peut reconnaître Satan dans l'expression de ce regard.
« Lorsque à la mort d'un tel être, le Soi se retire du corps, Satan redevenu loi de la matière reste dans le cadavre. Il était devenu Satan par la force vitalisante du Soi dans la conscience. Mais la conscience de celui qui s'était identifié avec la loi de la matière et par là était devenu satanique lui-même, meurt avec Satan et reste inconscient après la mort. Satan le prend comme esclave, l'attire à lui dans la matière morte, l'obscurité, l'inconscience.
« Par contre, la conscience de l'homme qui s'est identifié avec la loi de l'esprit divin et l'a servie, reste éveillée et alerte après la mort du corps et, libérée des chaînes de l'isolation de la matière, elle se fond dans la lumière éternelle, en Dieu.
« Les deux tétraèdres mêlés l'un dans l'autre montrent les deux pôles de la création dans un état d'équilibre parfait. Toute la création, dans le monde de l'agitation et du mouvement, repose sur cet équilibre divin. Il est la loi la plus profonde de toute forme, donc aussi celle de la cristallisation de la matière. Comme tu as pu le constater, la forme originelle de la matière, le cube, est construite autour du tétraèdre divin. Les triangles qui forment le tétraèdre sont identiques aux surfaces reliant les sommets du cube. L'homme a aussi en lui un plan de contact avec son Soi divin. C'est précisément pour cela qu'il ne peut trouver sa nature divine qu'en lui-même, jamais à l'extérieur.
« Conformément à la loi divine, l'homme qui se tourne vers l'extérieur va se voir emprisonné derrière des barreaux toujours plus épais jusqu'à ce qu'après bien des souffrances et des tourments il trouve enfin le divin. Voyons maintenant les différentes variantes de cristaux qui se forment sur le cube.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rené sens



Nombre de messages : 282
Date d'inscription : 02/02/2008

MessageSujet: Re: La fin de la prison   Dim 13 Avr - 20:12

La forme des pyramides 5

« Prends six formes géométriques ayant la forme d'un toit dont la surface de base correspond à celle du cube ; pose ces six formes sur chacun des carrés du cube de manière à ce que leurs côtés différents soient adjacents.



« Tu obtiens ainsi une forme géométrique nommée dodécaèdre et composée de douze pentagones égaux. Ce dodécaèdre porte en lui d'autres lois du long cheminement de la conscience. Voyons maintenant comment se présente la dernière forme possible de cristal de cette série : c'est un icosaèdre composé de vingt



triangles équilatéraux. Partant du tétraèdre, quatre formes régulières de cristaux d'égales surfaces peuvent se développer : le tétraèdre, le cube, le dodécaèdre et l'icosaèdre.



« Ce n'est que sur les triangles, les carrés et les pentagones que peuvent se développer des formes régulières de cristaux. Du triangle : le tétraèdre, l'octaèdre et l'icosaèdre. Du carré : le cube seulement. Du pentagone : le dodécaèdre.
« Tu connais toutes ces formes géométriques à l'exception de l'octaèdre. Tu construis un octaèdre en tirant trois lignes de même longueur, chacune dans l'une des trois dimensions - donc en longueur, en largeur et en hauteur - et à un angle de 45°, de manière à ce que le milieu de chaque ligne soit identique. Si tu relies les extrémités des trois lignes, tu obtiens les huit triangles qui forment l'octaèdre. L'octaèdre est donc composé de deux pyramides superposées dont la base est commune à toutes deux, l'une étant renversée.



« Fais très attention maintenant: si nous posons des coupes à égale distance en passant par chaque plan des trois dimensions, nous obtenons d'innombrables octaèdres. Pourtant, ces octaèdres ne remplissent pas l'espace: il reste partout entre les octaèdres - exactement comme à l'intérieur du cube - des tétraèdres qui sont en dehors des surfaces tridimensionnelles. Tu peux diviser l'espace en autant d'octaèdres possibles, infiniment grands ou infiniment petits, tu trouveras toujours les tétraèdres en dehors du plan des trois dimensions.



« L'espace tridimensionnel repose donc en chacun de ses points sur le tétraèdre divin représentant l'harmonie et l'équilibre absolus.
« C'est ainsi que toute la création manifestée s'appuie en chacun de ses points sur la divinité qui est au-delà de toute manifestation et qui repose en elle-même, non manifestée. Dieu est omniprésent!
« Mais revenons aux formes géométriques mêlées les unes dans les autres ou superposées : tétraèdre, cube, dodécaèdre et icosaèdre. Je veux attirer ton attention sur d'autres lois et relations.
« Si nous prenons la moitié du nombre des faces de chaque forme géométrique considérée - tétraèdre, cube, dodécaèdre et icosaèdre - nous obtenons les nombres 2, 3, 6 et 10. Si nous les multiplions entre eux, nous arrivons à 360, le nombre de degrés du cercle.
« Et si nous additionnons ces nombres, nous obtenons 21, le nombre de toutes les jonctions possibles entre les sept facteurs du nombre clé du monde de trois dimensions, le sept ! »



Ptahhotep se tait. Je reste là devant Lui, muette, étourdie.
« Tu peux aller, mon enfant, c'est assez pour aujourd'hui. La prochaine fois, nous parlerons des quatre faces de la pyramide. Elles contiennent d'autres vérités encore qui te seront d'une grande utilité si tu veux parvenir à une parfaite connaissance de soi. »
Je m'incline et je sors.

***********************************

Je ne sais pas si ce texte a de la valeur ??????

Je suis quelque peu dubitatif pour le moins.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shakti



Nombre de messages : 297
Date d'inscription : 26/06/2007

MessageSujet: Re: La fin de la prison   Lun 14 Avr - 4:30

Bonjour René et merci pour ces illustrations, même si en effet ces explications paraissent rudimentaires et surtout incomplètes.

J'ai déjà réfléchi sur cette fameuse 1D, qui, logiquement, devrait être un point... La 2D une ligne, etc. J'en ai conclu provisoirement que l'apparence de la 1D est la traduction par notre cerveau tridimensionnel du contenu et de la "configuration" de cette 1D. A moins que la magie des rituels n'ait édifié un plan où la réalité divine de la 1D se serait comme matérialisée sous forme conique dans une sorte de plan miroir de la 3D...

Compliqué peut-être, mais il semble bien que deux cones posés l'un contre l'autre ne soient pas une création "divine" issue de la géométrie divine. Idem pour une pyramide ou un octaèdre qui semble plus un état parmi d'autres possibles, même si la pyramide symbolise l'homme divin...

Les merkabas seraient alors une intégration de deux pôles opposés en une unité agissante, d'une création possible parmi d'autres.

J'ai copié ces illustrations pour de plus amples examens ultérieurs.


sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rapsody.unblog.fr/
myriam

avatar

Nombre de messages : 46
Date d'inscription : 11/04/2008

MessageSujet: Re: La fin de la prison   Lun 14 Avr - 8:40

Il m'est arrivé de faire des régressions spontanéments en méditations, et de voir avant cela des formes géométriques en passant dedans (des portails) je ne sais pas dans quel ordre, cela allait tellement vite, nous savons tout cela c'est inné, mais ca ressort parfois quand nous en avons besoin. La, il ne s'agissait pas de portails, mais de formes pleines...

bises
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://inter-connection.blogspot.com/
Shakti



Nombre de messages : 297
Date d'inscription : 26/06/2007

MessageSujet: Re: La fin de la prison   Lun 14 Avr - 10:27

J'ai trouvé quelques éléments de réflexion sur le site :

http://angelsplace.club.fr/GeometrieSacree.htm


Citation :
Les Volumes d’Or de Platon, formes basiques de la Géométrie sacrée, sont composés de cinq formes tridimensionnelles dont toutes les facettes se ressemblent. De plus, chaque volume représente un des cinq éléments de la Création :

1. Tétraèdre : le feu
2. Cube : la terre
3. Octaèdre : l’air
4. Dodécaèdre : l’éther
5. Icosaèdre : l’eau

Ces cinq volumes de Platon englobent la danse alchimique des éléments et de la Création elle-même.

Il semble en effet qu'il existe de nombreuses approches de l'étude des formes géométriques.

J'imagine que si une pyramide dégage une influence, toute forme géométrique doit faire de même. Quelle influence ? Serait-ce en rapport avec les éléments ? ...s'il vous manque l'élément terre, faites donc une immersion dans un cube... Cool

Cela pourraît prêter à sourire, mais en astrologie on voit si les éléments sont équilibrés ou non dans une personnalité. Un déséquilibre des éléments est censé être travaillé. Ceci dit, j'ignore si ce sont les explications à tes passages dans différentes formes. Pourquoi ne demandes-tu pas l'éclairage de tes guides ? Wink


sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rapsody.unblog.fr/
rené sens



Nombre de messages : 282
Date d'inscription : 02/02/2008

MessageSujet: Re: La fin de la prison   Mer 16 Avr - 3:16

Bonjour Skati

Citation :
La FJ est un être incarné à l'extérieur de nous, mais elle peut être proche ou lointaine selon les cas. Il existe différents fractionnements des individus. Je connais deux cas où des hommes, en plus d'avoir été séparés en FJ avant une incarnation sur terre, puisqu'ils provenaient de Mars, on ensuite été divisés en 33 parties. Ils ont effectué cette division afin de se parfaire dans des arts martiaux différents, car chaque art martial nécessite plusieurs vies pour se perfectionner. L'idéal du "guerrier parfait" doit être leur objectif, je suppose. A la fin, ces 33 guerriers sont destinés à fusionner et ensuite ils pourront fusionner avec leur FJ (dont je ne connais pas le parcours).

Comme quoi, la vie offre des variétés d'expériences parfois surprenantes. Chacun est censé se trouver par lui-même. Réunir toutes ses parties, c'est toujours le fameux mythe d'Osiris... une aventure de l'âme dans la manifestation.

Si j'ai bien compris, le Soi supérieur, afin " d'optimiser " ses expériences de vie, se multiplie en de nombreuses facettes épars dans le temps et l'espace. Comme, de son point de vue le temps n'existe pas, toutes ses facettes vivent en même temps alors que les expériences de vie peuvent se dérouler en des temps différents. Cela me fait rebondir aux propos de James dans Lyricus Discourse 5

Citation :
Enseignant : Tu dois avoir l'image conceptuelle et tu dois garder l'affirmation suivante clairement dans ton esprit et dans ton cœur : je suis toujours connecté à mes frères et sœurs de tous les temps et de tous les espaces. Ce qui est connu d'eux, je peux le connaitre. Ce qui est trouvé par eux, je peux le trouver. Ce qui vient d'eux, je peux l'être. Dans tout ce que je fais, puisse l'esprit de tous avoir de l'emprise sur l'esprit d'un seul.

Cette requête peut être comprise comme destinée à son soi supérieur afin d'autoriser l'écoulement de connaissances entre les différentes facettes en cours d'expériences de vie.

J'espère que mon explication n'est pas confuse.

.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shakti



Nombre de messages : 297
Date d'inscription : 26/06/2007

MessageSujet: Re: La fin de la prison   Mer 16 Avr - 11:59

Bonjour René,

Janes Roberts qui a canalisé un certain Seth dit également que nous avons toute une série de moi parallèles distribués dans de nombreux espaces temps différents. J'ignore combien nous en avons et s'il existe une règle générale. Marcaz a donné un nombre qui serait constant pour tout le monde, plus de mille, mais pour ma part je ne crois pas à une réelle constance.

Je pense qu'il existe plusieurs type d'âmes et donc plusieurs types d'expériences multidimensionnelles. Mais nous avons tous plusieurs manifestations, je pense. Et en effet, Seth dit qu'on peut se mettre en rapport avec des moi parallèles histoire de recevoir leur aide, etc.

J'ai été contactée par ce que je prenais pour un guide, il y a plusieurs années d'ici, jusqu'à ce que j'apprenne qu'il s'agissait d'un moi futur. Et j'ai eu vent de plusieurs personnes dans ce cas. Logiquement la meilleure aide, la plus personnalisée, devrait provenir d'eux. Il est donc bon d'entrer en communication avec d'autres moi. Pour ma part, les deux que je contacte régulièrement me sont très très utiles.

J'avais formulé la demande suite à des lectures de Seth... et la réponse est arrivée de façon inattendue. Donc, comme dirait quelqu'un, demandez et vous obtiendrez.

Citation :
Dans tout ce que je fais, puisse l'esprit de tous avoir de l'emprise sur l'esprit d'un seul.

En effet, ceci signifierait une requête pour être inspiré au mieux de l'ensemble des expériences de tous les autres moi sur tous les plans parallèles et dimensions. De quoi se relier à son grand Moi puisque lui seul possède cette connaissance...


sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rapsody.unblog.fr/
Cristobal
Admin
avatar

Nombre de messages : 2976
Date d'inscription : 11/06/2007

MessageSujet: Re: La fin de la prison   Mer 16 Avr - 12:41

..... Moi ou Soi Multidimensionnel que David Wilcock, dans le sillage de Râ, situe en 6° dimension.

Pour Seth, transmis et "canalisé" par Jane Roberts, as-tu lu, Shakti, le texte en anglais, ou bien existe-t-il une version en français ?

"Je suis un être humain en devenir, aidez-moi à devenir !"

_________________
Vers l'Infini et au-delà... https://twitter.com/WhatAboutSoul
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.onnouscachetout.com/forum/index.php?showtopic=395&
Shakti



Nombre de messages : 297
Date d'inscription : 26/06/2007

MessageSujet: Re: La fin de la prison   Mer 16 Avr - 15:14

Oui, Cristobal, les deux premiers livres de Janes Roberts ont été traduits en français, mais ne sont malheureusement plus édités. En cherchant bien on peut parfois encore trouver le "Livre de Seth" ou "l'Enseignement de Seth" chez des libraires qui vendent des livres d'occasion. Ils étaient édités dans le format de poche chez J'ai Lu New Age. Le premier dans la série la plus courante rouge et le second dans la série bleu ciel. Le second est le meilleur, comportant plus de cinq cent pages. Le seul que j'ai encore en ma possession. Je le conserve comme une relique, car c'est pour moi LE livre qui fut le précurseur dont la plupart des bons channelings me paraissent souvent s'inspirer largement.

Quant aux autres livres de Seth, dans la série "La Réalité Personnelle", ils sont d'excellents enseignements pour travailler nos systèmes de croyances, mais rien à voir avec les "enseignements" de Seth qui contiennent des indications et une façon de dire les choses qui n'ont plus été égalés depuis, à ma connaissance.

Extraits :

Citation :
Les environnements d'après la mort existent tout autour de vous, maintenant. C'est comme si votre situation présente était projetée telle quelle de l'intérieur de vous-mêmes et qu'il s'agissait du déroulement continu d'un film vous contraignant à ne percevoir que les images qui ont été transposées. Celles-ci semblent tellement réelles que vous vous trouvez dans l'obligation de réagir constamment par rapport à elles.

Les images servent à dissimuler des réalités tout aussi valables qui existent parallèlement, et c'est de ces réalités que vous détenez le pouvoir d'opérer des projections matérielles. Vous pouvez mettre la machine en roue libre pour ainsi dire, arrêter son mouvement apparent et tourner votre attention vers ces réalités.

(...)

Citation :
Quand vos yeux sont ouverts, ne tenez pas pour une certitude que seuls les objets visibles existent. Regardez là où l'espace semble vide et écoutez "au centre du silence". Il y a des structures moléculaires à chaque endroit de l'espace vide mais on ne vous a pas appris à les percevoir. Il y a d'autres voix mais on ne vous a pas accoutumé à les entendre. Vous utilisez vos sens internes quand vous dormez et les ignorez quand vous êtes éveillés.

(...)

De bien des façons vous êtes actuellement "morts", ni plus ni moins que vous le serez jamais.
Alors que vous êtes tout à vos occupations et à vos efforts quotidiens, sous la conscience à l'état de veille, vous êtes également concentrés sur d'autres réalités ; vous réagissez à des stimuli que votre soi conscient ignore ; vous percevez ces situations par les sens internes et vous expérimentez des événements qui ne sont même pas enregistrés par le cerveau.

Après la mort vous êtes simplement conscients de ces dimensions d'activité que vous ignorez actuellement.


Seth enseigne par exemple que nous sommes tous télépathes, mais que nous faisons semblant de ne pas l'être. Cela siginfie que nous savons en réalité ce que les autres pensent, mais nous choisissons de l'ignorer, bien que notre moi faussement inconscient règle sa conduite sur les pensées perçues d'autrui.


(Dans un autre chapitre)

Citation :
Le véritable inconscient n'est pas inconscient. Il est si profondément et si parfaitement conscient qu'il bouillonne. La vie physique est simplement l'un des nombreux lieux où il est conscient. Chacune des facettes de sa conscience, d'une puissance et d'un équilibre terrifiants, doit être maintenue afin de préserver cette expérience-conscience particulière à l'écart de toutes les autres.

Votre réalité existe dans un champ particulier d'activité où les qualités d'agressivité, les poussées caractérisées vers l'extérieur sont suprêmement nécessaires afin d'éviter une retombée dans les infinies possibilités dont vous n'avez émergé que récemment. Pourtant de ce lit potentiel et inconscient, vous tirez votre force, votre créativité, comme le fragile et pourtant puissant type de conscience individuelle qui est le vôtre.

Nous avons également des moi probables qui expérimentent toutes les probabilités et nous pouvons les consulter pour effectuer des choix... etc.


Si les éditions J'ai Lu pouvaient republier ce livre, ce serait un grand bonheur pour les chercheurs actuels. Mais sans doute que Rampa se vend mieux...


sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rapsody.unblog.fr/
Cristobal
Admin
avatar

Nombre de messages : 2976
Date d'inscription : 11/06/2007

MessageSujet: Re: La fin de la prison   Mer 16 Avr - 18:28

Merci pour les informations.

Je vais relire "Seth Speaks" et "The Nature of Personal Reality", qui correspondent, je crois, aux deux ouvrages majeurs que tu viens de citer.

En quatre ans, j'ai fait pas mal de progrès en anglais Very Happy , et peut-être aussi dans le champ de la compréhension, à défaut de vision consciente. Very Happy

Let's go and have a look on these essential materials. affraid

Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy

....."Je suis un être humain en devenir, aidez-moi à devenir !"

_________________
Vers l'Infini et au-delà... https://twitter.com/WhatAboutSoul
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.onnouscachetout.com/forum/index.php?showtopic=395&
Shakti



Nombre de messages : 297
Date d'inscription : 26/06/2007

MessageSujet: Re: La fin de la prison   Jeu 17 Avr - 1:28

"Seth Speaks" est le titre original de "L'Enseignement de Seth" dont j'ai copié les quelques extraits.

La série de "The Nature of Personal Reality", est sans doute le titre des ouvrages parus en français sous le titre "La Réalité Personnelle" au nombre de trois, à ma connaissance. Ils sont excellents, mais ils existent toujours en français. J'ignore chez quel éditeur.

"Seth Speaks" relate les channelings de Jane Roberts tels qu'ils se sont produits et les descriptions sur les moi parallèles, les réalités probables, les enseignants de l'invisible, la conscience, la multidimensionnalité, etc, d'un point de vue théorique. Alors que la Réalité Personnelle donne plutôt des conseils pour changer sa vie en changeant ses croyances.

La lecture de Seth Speaks fut le déclencheur de nombreuses visions pour moi... comme des graines attendues par ma conscience pour oser regarder dans les creux de la réalité tangible...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rapsody.unblog.fr/
Shakti



Nombre de messages : 297
Date d'inscription : 26/06/2007

MessageSujet: Re: La fin de la prison   Ven 6 Juin - 4:10

Bonjour à tous et toutes,

Les dernières nouvelles du front... Pour continuer sur les recherches de ces dernières semaines, j'ai reçu deux témoignages de voyants qui travaillent consciemment et qui ne se concertent pas. Ils ont été tous deux réveillés d'une sorte de cauchemar façon matrix, à deux jours d'intervalle. L'un d'eux m'a raconté qu'il s'est vu dans une sorte de cocon, avec des insectes géants s'affèrant autour de lui. Une chaleur intérieure s'est tout à coup manifestée en lui et il a pu se sortir du cocon et s'enfuir de là. La seconde personne donne moins de détails mais parle de bestioles vertes et noires, genre insectoïdes et aussi d'une chaleur intérieure qui l'a délivrée de là.

D'après mes informations, ce sont des insectes qui tiennent l'un de nos doubles sur un plan mental. (Je rappelle que nous avons des doubles sur de nombreux plans différents). Ces insectes hautement développés d'un point de vue mental, nous auraient "offert" la possibilité d'évoluer mentalement et en contre partie nous prélèveraient un "dû" énergétique. Apparemment, ceux qui travaillent sur eux-mêmes sont en train de s'éveiller à ce niveau et leur capacité énergétique leur permet de se libérer à présent de cette prison. Une des manifestations à la gorge provient de là, car il peut exister un phénomène d'intubation qui entre par le coronal et qui descend via la gorge jusqu'au coeur ou au chakra sexuel. Le tout est donc de travailler à l'augmentation de l'énergie interne.

Ces insectes font tout ce qu'ils peuvent pour empêcher un tel éveil, évidemment. Pas tellement avec le regret de perdre une proie, mais sourtout parce que ceux qui se libèrent risquent de leur nuire gravement, en commençant par répandre la nouvelle. Ces insectes sont ceux qui se transforment en blonds aux yeux bleus lorsqu'ils veulent s'incarner en 3D, qui passent d'un plan à l'autre et qui font partie de la race la plus crainte, même par les sectes les plus noires. Ils ont infiltré tous les mouvements prétendument spirituels avec des techniques nazies qui sont leur attributs distinctifs les plus visibles.

Tout ceci est lié au fameux faux soleil du bas qui maintient les univers miroirs. Ce sont eux qui sur un plan parallèle fractionnent les oeufs énergétiques en poles positif et négatif, afin de nous maintenir prisonniers ici en 3D. Une race redoutablement efficace, très ancienne et sans doute largement en tête dans l'élaboration de la chute de ceux qui s'incarnent en 3D, en commençant par les lézards qui ont été leurs victimes avant nous.

Ceci dit, le travail avance et ceux qui voient sont invités à témoigner pour continuer à s'encourager dans ce rude combat. Il est évident que l'atmosphère mentale est largement sous leur contrôle. Ils observent et savent tout ce que nous faisons. L'énergie et la vigilance doivent dont être redoublées. Leur force d'attaque consiste à déstabiliser l'entourage afin d'éveiller des émotions négatives chez les spiritualistes. En effet, celui qui réagit émotionnellement, continue à leur livrer son énergie sur le plan mental... qui est donc relancé et qui entretient le cercle vicieux mental-émotion. C'est ici qu'il faut s'exercer à rester "zen" envers et contre tout, tout en augmentant notre énergie comme je l'ai décrit précédemment. Lorsque nous sommes prêts, la délivrance se fait d'elle-même.

Bon courage

sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rapsody.unblog.fr/
Cristobal
Admin
avatar

Nombre de messages : 2976
Date d'inscription : 11/06/2007

MessageSujet: Re: La fin de la prison   Ven 6 Juin - 8:02

--- Starship Troopers ---

Shakti a dit :

"Une des manifestations à la gorge provient de là, car il peut exister un phénomène d'intubation qui entre par le coronal et qui descend via la gorge jusqu'au coeur ou au chakra sexuel."

Anecdote Very Happy : j'ai revu, hier soir, l'excellent film "Starship Troopers" de Paul Verhoeven, dans lequel on voit des êtres humains avec un trou au sommet du crâne, creusé par les "Insectes Géants", lesquels ont aspiré le cerveau de leur victime pour se nourrir d'informations.

Simple illustration, plaisante Very Happy , même s'il est vrai que dans ce film, les véritables monstres et bêtes sanguinaires sont les êtres humains (... portant d'ailleurs par moments des uniformes de "nazis", façon "Gestapo"....) qui se défendent et partent en guerre pour exterminer d'autres formes de vie (... les "parasites" ou insectoïdes géants....).

_________________
Vers l'Infini et au-delà... https://twitter.com/WhatAboutSoul
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.onnouscachetout.com/forum/index.php?showtopic=395&
julia2



Nombre de messages : 30
Date d'inscription : 18/04/2008

MessageSujet: Re: La fin de la prison   Ven 6 Juin - 10:56

Bonjour à tous et toutes,


Merci Christobal!
La majeure partie des artistes reçoivent ainsi des infos qu’ils vont transmettre au collectif sans le savoir... ceux qui sont conscients tendent vers des oeuvres plus lumineuses...

Merci Shakti, notre guide FJ ici-bas.


Citation :
Citation de Shakti
D'après mes informations, ce sont des insectes qui tiennent l'un de nos doubles sur un plan mental. (Je rappelle que nous avons des doubles sur de nombreux plans différents). Ces insectes hautement développés d'un point de vue mental, (...)
(...) Ces insectes font tout ce qu'ils peuvent pour empêcher un tel éveil, évidemment. Pas tellement avec le regret de perdre une proie, mais sourtout parce que ceux qui se libèrent risquent de leur nuire gravement, en commençant par répandre la nouvelle.



J’ai vu effectivement ces insectes au niveau de la gorge, il y a moins de trois semaines depuis.
Accrochez-vous!, car pour ma part, je les ai même ressenti matérialisés à taille humaine dans la pièce où j’étais étendue pour dormir, plusieurs nuits de suite. Présences peu positives.
Je leurs ai parlé en leurs disant que ce n’était pas une façon pour eux de transcender, et d’aller vers la Lumière, se reconnecter à La Source. J’ai aussi été très ferme à leurs égards, leurs signifiant que je n’étais pas leur cobaye et de s’en aller. Ceci dit les élastiques sur lesquels ils tirent et pompent sont puissants.

Ils utilisent aussi des méthodes d’envois d’énergies intimidantes pour nous faire peur. Lesquelles passent par les bras entre autres, peuvent provoquer des tremblements. Les ordinateurs sont aussi pour eux des vecteurs d’inductions.
Il faut rester centrer dans le Coeur et la Lumière.

La libération de nos couples FJ vaut la peine que nous avancions ensemble.
C’est en marche de toutes les façons.


Autre point notifié, car nous sommes aussi aidés dans ce travail, lorsqu’une partie du corps est désimplanté (je ne peux en dire plus pour le moment), il semble se produire comme un manque pour eux, une disparition, dans ces dimensions inférieures, qui met hors d’atteinte.
De fait, pour compenser la disparition d’un implant, alors ils pompent au maximum sur les autres points.



Citation :
Citation de Shakti
Leur force d'attaque consiste à déstabiliser l'entourage afin d'éveiller des émotions négatives chez les spiritualistes. En effet, celui qui réagit émotionnellement, continue à leur livrer son énergie sur le plan mental... qui est donc relancé et qui entretient le cercle vicieux mental-émotion. C'est ici qu'il faut s'exercer à rester "zen" envers et contre tout, tout en augmentant notre énergie comme je l'ai décrit précédemment. Lorsque nous sommes prêts, la délivrance se fait d'elle-même.


Je confirme aussi sans pouvoir développé.



Citation :
Ces insectes sont ceux qui se transforment en blonds aux yeux bleus lorsqu'ils veulent s'incarner en 3D, qui passent d'un plan à l'autre et qui font partie de la race la plus crainte,


Saurais-tu développer cela, car des blonds aux yeux bleus, il y a en tout de même un certains nombres parmi tous...
lol!

Et aussi, sur des plans supérieurs ou autres mondes, nous avons aussi des corps énergétiques où nous pouvons être blonds avec des yeux bleus...

Y a t-il un lien?
Merci par avance pour ta réponse ou d'autres I love you


Merci Shakti et à tous ceux qui avancent dans cette voie!


Julia
I love you flower


Dernière édition par julia2 le Dim 28 Sep - 22:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
julia2



Nombre de messages : 30
Date d'inscription : 18/04/2008

MessageSujet: Re: La fin de la prison   Ven 6 Juin - 13:39

Re-Bonjour à toutes et tous,

Une petite question pour les forts en texte study (ce dont je ne suis pas lol! ) , le Bouddha (qui avait une FJ apparemment, j'avais lu cela sur le forum de Ambre-Ankh) ne s'est-il pas retrouvé face à tous ses 'démons' dans son parcours d'éveillé?
Est-ce que de ces textes là, nous aurions des indications éclairantes aussi?

Merci par avance à ceux/celles à qui cela parlera peut-être.


Bonne journée à tous


Julia

flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shakti



Nombre de messages : 297
Date d'inscription : 26/06/2007

MessageSujet: Re: La fin de la prison   Ven 6 Juin - 14:06

Bonjour Julia,

Merci pour ton témoignage qui confirme que les autres ne délirent pas non plus. Pour ma part, j'ai vu plusieurs fois de ces insectoïdes et leurs pompes sont effectivement très puissantes, de quoi nous vider en quelques minutes lorsque nous sommes directement à leur portée.

Ce que tu décris me semble bien juste. En effet, les chakras sont pompés, vidés, inversés, etc. Et j'ai l'impression qu'en ce moment, ils s'y mettent à fond pour nous perturber, car, comme tu dis, ils semblent ressentir un manque lorsqu'on se débranche.

Concernant les blonds aux yeux bleus, il est évident que les humains de ce type ne sont pas des insectes transformés... Ce qui est connu par contre, c'est que ces insectes se transforment en ce type de personne lorsqu'ils veulent s'incarner en passant inaperçus. Ils se transforment aussi en d'autres types d'E.T. sur d'autres plans.

J'en profite pour apporter une correction à ce que j'ai dit plus haut. En fait, les E.T. qui ont scindé les oeufs énergétiques ne seraient pas ces insectes mais d'autres, leurs précurseurs en quelque sorte, insectes également, selon mes informations actuelles. Lorsque j'aurai vérifié, je préciserai.

Quoi qu'il en soit, il y a quelques années d'ici, après la rencontre avec ma FJ qui fut une expérience hyper douloureuse au niveau physique, j'ai ressenti la coupure en deux comme une réelle déchirure interne au sein de mes cellules, comme si j'étais brûlée et électrocutée à la fois. En suivant le fil de cette souffrance, je suis tombée sur un "plan" où les oeufs d'énergie étaient capturés et scindés par une manipulation électromagnétique. Ceci s'est passé juste après la prise au piège par des E.T. longilignes humanoïdes en apparence, qui m'avaient hypnotisé(e) et m'avaient convaincu(e) de leur faire confiance. Cela pourrait heurter certaines croyances concernant des décisions "divines" au sujet de la séparation en FJ. Il est un fait que je ne partage pas cette croyance, après ce que j'ai vécu.

Je ne sais plus si j'ai relaté ceci précédemment, mais je le dis ici pour indiquer que ces insectes connaissent très bien le phénomène de la scission puisqu'ils l'utilisent en fait à leur avantage, jusqu'au moment où, en vivant la fusion par l'intérieur, nous leur échappons ! Après nous être libérés des parts inconscientes situées dans le dimensions inférieures, ce sont à présent les dimensions supérieures miroirs qui subissent un nettoyage. Preuve que le travail avance. Voilà donc une bonne nouvelle Wink

Cristobal, encore de la synchronicité... A ce propos, il y a quelques années déjà, sur le site des cassiopéens, une femme témoignait concernant des vies antérieures où elle était dévorée par des insectes géants. Ce n'est pas nouveau. Je pense aussi que les scarabées égyptiens tant vénérés par eux ont un rapport avec cette race dominatrice. Ce qui est remarquable c'est qu'en ce moment, plusieurs personnes témoignent en même temps d'avoir clairement affaire à eux, comme si on était tous ensemble dans le même combat, simultanément.

Le combat continue donc... tous les défenseurs de la paix dans le monde, les non-violents et ceux qui s'éveillent, sont obligés de se battre une hache à la main ! Heureusement, l'énergie augmente, car autrement nous ne pourrions même pas faire face à ces dominateurs en toute conscience.

Julia, je lis ton second message comme j'allais poster celui-ci. A ce que je sache, avant son illumination, le Bouddha s'est contemplé "lui-même". Il a vu son autre, càd sa FJ. C'est comme cela que je l'ai compris en tout cas. Quant aux démons, ils les a confrontés également, mais je ne sais pas comment il s'y est pris. Peut-être que Cristobal, l'ex bouddhiste, pourra nous répondre.


sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rapsody.unblog.fr/
myriam

avatar

Nombre de messages : 46
Date d'inscription : 11/04/2008

MessageSujet: Re: La fin de la prison   Ven 6 Juin - 15:14

petite question, ces insectoides ont 'il une forme de mante religieuse-sauterelle ? et leur technique de pompage pourrait elle etre la meme que les moustiques, par le haut de leur corps (leur bouche ?)

merci en tout les cas de faire vivre ce topic, vive ceux qui ont réussi à s'en sortir. Bizarrement, je crois que meme si les temps pressent beaucoup de gens s'éveillent, peut etre pas de la meme manière que nous, mais beaucoup de personnes sont en train de sortir de leur cocons dorés avec une envie de je ne sais quoi (évoluer, être mieux dans leur peau) alors, meme si ... ce n'est pas tout à fait cela la spiritualité à fond, je pense à un bon début.

De plus je reste persuadée que le monde ne pourra changer qu'a partir de moi meme, ce qu'il commence à faire déja. Mes enfants, mon compagnon, mes amis changent et deviennent meilleurs, plus la vibration est élevée plus elle tire les gens vers le haut.

Je connais une ET vivante et incarnée sur cette terre dans mon entourage, je suis émerveillée de voir le pouvoir de fascination qu'elle exerce sur les gens, sa manière tellement forte et vibrante de parler d'amour, quelque chose sonne faux malgré tout.

une autre question, beaucoup de personnes médiums (qui en vivent, du type madame irma ou igor le célèbre voyant ),sont elles connectées ou sont elles des Et, il me semble que pour certaines elles ont une intelligence intuitive et devine beaucoup mieux que nous les évenements nous entourant. C'est une sensation que j'aie toujours eu par rapport à ce milieu éso-astral

bises
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://inter-connection.blogspot.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La fin de la prison   Ven 6 Juin - 18:40

Bonjour à vous toutes et tous,

Il y a plusieurs questions que je me pose depuis un certain temps à savoir que dans ce monde je n'ai vu que des formes humaine.

Il y a quelque chose que je trouve étrange, comment se fait-il que les créatures qui ont d'autres formes que les humains ne se sont jamais montrés sur leur vrai jour.

A une certaine époque, les formes autres que l'humain auraient pu très bien s'imposer ou se faire connaître vu le peu de nombre qu'il y avait sur terre d'humain.

Et, de plus j'imagine que l'humanité se serait très bien fait à d'autres formes puisqu'il y a bien des animaux etc....

Apparemment ces insectes ou je ne sais quoi encore ont l'air quand même assez fort ou même les ET, pourquoi être restés dans l'ombre. L'esclavage a bien existé à une époque de manière totale sur la planète, l'aspect négatif de l'humain, en quoi les être d'une autre forme sont resté occulte ?

Pourquoi la forme humaine s'est elle imposée ?

Parce que dans tout ça y'a peut-être des gens "bien" ?

J'espère que je me fais bien comprendre dans ce que je soulève comme question.

J'espère que quelqu'un pourra répondre aux questions que je me pose.

Merci.

Juliette
Revenir en haut Aller en bas
julia2



Nombre de messages : 30
Date d'inscription : 18/04/2008

MessageSujet: Re: La fin de la prison   Ven 6 Juin - 19:07

Bonsoir à toutes et tous


Myriam,

flower

Citation :
Citation
petite question, ces insectoides ont 'il une forme de mante religieuse-sauterelle ?


Oui, pour ma part, c’est tel que je les ai pressenti dans ce que j’en ai témoigné. Je n’ai pas vu leurs couleurs, mais j’ai fortement ressenti leurs présences. Avec de grosses têtes.
Il serait intéressant que les deux médiums donnent aussi leurs 'avis'.



Et j’ai eu l’occasion de voir, il y a quelques années, un jour aussi, un gris insectoïde qui se rapprochait de cela, mais avec une sorte de corps gris métallique, un côté très alien.
Il était incorporé dans le corps d’une très belle femme qui n’avait pas l’air d’une ‘méchante’. Je l’ai vu deux fois en deux heures de manière spontanée, inattendue. Et à la première 'vision', j’ai d’abord vu cette entité qui me fixait, avant de voir la belle femme qui effectivement était blonde... Cela me frappe seulement maintenant suite aux explications de Shakti.


Mais je continue à me demander pourquoi cette volonté de s’incarner/se montrer sous la forme blond aux yeux bleus, et d’usurper cette forme physique là.
Il y a quelque chose à comprendre.




Belle soirée à tous

Julia


I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cristobal
Admin
avatar

Nombre de messages : 2976
Date d'inscription : 11/06/2007

MessageSujet: Re: La fin de la prison   Ven 6 Juin - 20:05

--- Coup d'épée dans l'eau Very Happy ---

Julia2 a dit :

"le Bouddha (qui avait une FJ apparemment, j'avais lu cela sur le forum de Ambre-Ankh) ne s'est-il pas retrouvé face à tous ses 'démons' dans son parcours d'éveillé?
Est-ce que de ces textes là, nous aurions des indications éclairantes aussi?"


Je n'ai pas de réponse utile à ce sujet, en partie en raison de mon ignorance (je ne connais pas le bouddhisme des sutras, ni ne suis érudit.... Very Happy ), mais aussi parce qu'il me semble que cette représentation du Bouddha, identifiant et désarmant les armées de démons en traversant le portail de son éveil, ne constitue pas en soi une approche enrichissante et utile pour qui veut explorer les plans dimensionnels inférieurs.

En tout état de cause, tu trouveras des personnes autrement plus compétentes et érudites sur le forum d'Ambre/Ankh.

Om Ah Hum

Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy

_________________
Vers l'Infini et au-delà... https://twitter.com/WhatAboutSoul
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.onnouscachetout.com/forum/index.php?showtopic=395&
Shakti



Nombre de messages : 297
Date d'inscription : 26/06/2007

MessageSujet: Re: La fin de la prison   Lun 9 Juin - 6:50

Julia,

Pourquoi se transformer en blonds aux yeux bleus ? Bonne question, mais je n'en sais rien, évidemment. Certains disent que parmi les blonds aux yeux bleus, il y en a de très positifs et de très négatifs. Puis il y a aussi la théorie qui dit que ces E.T. prendraient des apparences particulièrement attirantes, souvent très beaux, sans doute pour jouer sur le fait qu'un physique agréable est mieux perçu par les humains que le contraire. Ils pourraient utiliser leurs charmes à cet effet. Lors de mes visites de vies antérieures en Atlantide, et c'est aussi confirmé par une amie qui a vu la même période, des blonds aux yeux bleus sont venus sur terre de l'espace et ont séduit des femmes, afin justement de les manipuler à leur guise... Ces blonds étaient-ils déjà des insectoïdes transformés ? Je l'ignore car je ne les ai pas vu comme tels.

D'autre part, j'ai questionné un des voyants qui vient de se libérer des insectes pour plus de précisions. Il me dit que les insectes en question auraient une apparence de cafards ou de scarabées, avec le vert comme couleur dominante. Ils n'étaient pas métalliques. Il s'est vu dans une sorte d'agglomérat d'oeufs dont il est sorti. Lors de l'expérience, il a senti que les insectes le laissaient partir, peut-être à cause de l'augmentation de son énergie. Il s'est extrait de l'oeuf par une sorte d'alvéole. Il a vu son double sur ce plan là, comme étant très jeune. La question que je me pose ce serait de savoir si des insectes pourraient cloner des humanoïdes, tout comme les lézards l'ont fait. Peut-être l'humanité est-elle le résultat des clonages de lézards et de certains insectoïdes, mélangés. Les lézards ont-ils fabriqué des blonds aux yeux bleus, voilà une bonne question qu'on pourrait poser à Parks. Peut-être les blonds sont-ils l'oeuvre des insectoïdes...

Juliette,

Comme le dit l'adage, c'est en cachant son existence que le diable peut conserver son pouvoir au mieux. Il est évident que si les E.T. aux diverses formes se cachent sur d'autres plans, c'est pour pouvoir nous pomper ou nous manipuler d'une façon ou d'une autre. Le problème réel est de savoir comment ils ont fait pour fermer nos facultés de voyance, car avec ces facultés nous les voyons bel et bien sur les autres plans. Nous sommes dans une prison matricielle, une prison spirituelle, càd que nos esprits sont manipulés pour ne pas croire à la voyance et donc à ne pas s'y exercer. Ceux qui s'y exercent finissent par voir les manipulateurs.

Concernant les autres formes, il existe des statues où des reptiliens sont clairement représentés. Puis, les scarabées et les "dieux" mi-humain mi-animal sont bien présents aussi dans les représentations égyptiennes. Il est dit dans des textes égyptiens que les pharaons avaient affaire aux dieux en chair et en os... A leur époque des spécimens non humains existaient donc incarnés en 3D, même si on les cachait peut-être au peuple.

Pourquoi la forme humaine s'est imposée ? Si on en croit Parks, c'est toute une histoire qu'il faudrait que tu lise, car un peu longue à expliquer. Mais encore une fois, si les "autres" formes ne se montrent pas, c'est parce qu'elles sont des prédateurs. Cela paraît logique. Les reptiliens auraient fini par se cacher parce que, étant peu nombreux, ils provoquaient une réaction de peur lorsque un humain en voyait un. Et puis finalement, ils ont sans doute considéré qu'il était plus facile de profiter de leur garde manger en restant caché, même s'il se sont eux-mêmes multipliés dans les entrailles de la terre. En effet, dans plusieurs visions de vies passées, j'ai vu des reptiliens qui vivaient dans des galeries situées dans la croute terrestre. Des africains racontent également qu'il en existe vivant dans des lieux cachés. Bref, nous ne sommes pas seuls...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rapsody.unblog.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La fin de la prison   

Revenir en haut Aller en bas
 
La fin de la prison
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
 Sujets similaires
-
» La personnalité préférée des Français........en prison !
» La prison pour femmes de St-Lazare
» Quand un vol virtuel envoie dans une prison bien réelle
» Nathalie Gettliffe est sortie de prison pour la fête de Noël
» haïkus de prison, de Lutz Bassmann

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WingMakers :: WingMakers :: Portail-
Sauter vers: