WingMakers

La question de l'Âme, dans toutes ses déclinaisons.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Structure et multi-dimensionnalité des mondes et de l'Humain

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... , 10, 11, 12  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Structure et multi-dimensionnalité des mondes et de l'Humain   Lun 19 Mai - 8:56

Bonjour ION, Bonjour Marcaz,

Je ne voudrais pas masquer les questions intéressantes pour tous d’ION sur la page précédente Very Happy

Mais je tenais juste à remercier Marcaz et Satyneh pour les retouches de l'Arbre de Vie. sunny

Belle journée à tous dans un temps de Pleine Lune porte entre les mondes.
Revenir en haut Aller en bas
delz



Nombre de messages : 26
Date d'inscription : 25/11/2007

MessageSujet: Re: Structure et multi-dimensionnalité des mondes et de l'Humain   Lun 19 Mai - 16:37

Salut ION,

Brena voulait te répondre mais elle a répondu sur un autre post, croyant que c'était moi qui avait posé la question.

Je me permet donc de remettre ici ce qu'elle a posté:

"Je t'engage à relire toute la page du lien ci-dessous, à partir du post du Lun 4 Fév - 14:43, qui te donneras des réponses qui ont disparues ailleurs. Notamment pour les 3 méthodes

http://wingmakers.exprimetoi.net/portail-f1/structure-et-multi-dimension
nalite-des-mondes-et-de-l-humain-t22-200.htm


Effectivement la deuxième méthode est donnée de façon moins claire dans un échange de posts avec Amédée
Citation :

Citation:
Citation :
Citation Amédée:
Sans entrer dans les détails, j'intègre de plus en plus la remise en cause du passé ante-diluvien officiel (version officielle que je n'ai d'ailleurs jamais assimilée) sans forcer bien sur, je laisse se modeler tout seul ce passé au fur et à mesure de mes lectures. Mais mon propos concerne cette sensation que j'ai d'avoir de plus en plus de proximité temporelle avec ce passé, comme si des dizaines de millers d'années me semblaient beaucoup plus proche ?

Oui, Amédée, du fait que tu les réactualises et que le cycle actuel (voir thème de la co-résonance avec les "sois" simultanés, donc de la co-résonance multi-dimensionnelle donc multi-temporelle) permet la fusion, l'unification de notre être multi-dimensionnel (co-résonance).
Citation :

Citation Amédée:
Si cela correspond à la vision 2D de la végétation, la seule différence avec la vision astrale, c'est la teinte monochrome.
Alors la vision humaine quotidienne, voir seulement devant ses yeux serait une limitation anormale.

En complément, voir aussi les deux visions subtiles dévéloppées ici, le "troisième oeil" et les "Yeux de Ra".

et suite au post suivant :

Citation :
Citation:
La deuxième méthode de nettoyage karmique (entendu ici comme miasmes karmiques, empreintes électro-magnétiques dans l'ADN, des résidus énergétiques entravant le bon fonctionnement des corps et de l'anatomie subtile, voire physique) vient d'être donnée.

Quelques autres précisions. On ne peut pas redessiner son passé, le modifier (puisque correspondant à de l'ADN déjà activé en nous, donc enregistré), mais changer les empreintes énergétiques (karmiques) engendré par l'exercice de notre libre-arbitre.
... "

Voilim voilum, bizoux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marcaz40



Nombre de messages : 421
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Re: Structure et multi-dimensionnalité des mondes et de l'Humain   Lun 19 Mai - 16:52

Bonjour,
les deux thèmes de la question de ION sont liés car il est à la fois question du nettoyage du corps d'ombre (3° voie radicale et puissante de nettoyage karmique, par l'intermédiaire de techniques méditatives précises et nécessitant préparation et concentration), ce corps d'ombre s'étant formé à cause des implants templiers, eux-mêmes à l'origine du symbolisme initial du nombre "666" !!
Ceci a été déjà abordé à la page précédente du topic :
ICI

Il y a davantage de dévéloppements (c'est-à-dire de message qui suivent celui-ci), pour le même thème, dans l'autre forum.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ION



Nombre de messages : 55
Age : 45
Date d'inscription : 14/06/2007

MessageSujet: Re: Structure et multi-dimensionnalité des mondes et de l'Humain   Lun 19 Mai - 21:04

Merci Brena, Delz et Marcaz, je vois quelle est cette 2ème méthode maintenant.
Sinon je vais aller voir sur le forum d'Ambre s'il y a des éléments de réponse à ma question concernant la mention du 666 dans l'Apocalypse de Jean et pourquoi ce nombre est devenu un des symboles du satanisme...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seirei



Nombre de messages : 156
Date d'inscription : 28/06/2007

MessageSujet: Re: Structure et multi-dimensionnalité des mondes et de l'Humain   Mar 20 Mai - 7:18

Bonjour ION,

En ce qui concerne le nombre 666, peux-tu préciser exactement ce que tu cherches ?

666 apparaît dans l'évangile de St Jean parlant justement de l'apocalypse. Il s'agit du chiffre de la bête comme tu le dis, mais aussi du nombre de ses armés. On retrouve le 666 dans un autre contexte dans la bible avec Salomon ou David je ne me rappelle plus exactement mais ce chiffre indique le poids de l'or que devait recevoir l'un d'eux, je ne sais plus. A mon avis, Jean étant gnostique, il faut s'imaginer les scènes décrites dans l'apocalypse comme des allégories.

En faisant le lien entre 666 nombre de la bête et 666 le poids de l'or (l'or étant l'accomplissement des œuvres alchimiques) on peut se demander si cela ne cache pas quelque chose de plus profond ? Il y a des curiosité numérologique avec le 666 (Christ, Lucifer), donc on peut peut-être se demander si ce chiffre représente l'accomplissement final...?

Encore une fois, ces déductions je les ai faites par logique ce qui veut dire que je n'ai aucune idée de leurs pertinences réelles.

Pour ta question sur la symbologie satanique, j'ai envie de dire que ça fait plus "IN" d'avoir comme symbole 666 que 69... A moins que tu sois au courant d'éléments que nous n'avons pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marcaz40



Nombre de messages : 421
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Re: Structure et multi-dimensionnalité des mondes et de l'Humain   Mar 20 Mai - 7:32

Le nombre "666" est abordé dans le message de la page précédente que je viens de signaler, ION... dans le message d'hier.
Pourquoi reposer la question ? scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ION



Nombre de messages : 55
Age : 45
Date d'inscription : 14/06/2007

MessageSujet: Re: Structure et multi-dimensionnalité des mondes et de l'Humain   Mar 20 Mai - 7:47

peut-être parceque je ne vois pas le rapport direct entre ton explication et le passage qui en parle dans l'Apocalypse de Jean, en fait j'aurai aimé une explication détaillée sur ce passage qui dit que c'est le nombre de la Bête, pourquoi précisément? à moins que la Bête désigne notre corps d'ombre?
Si mes souvenirs sont exacts, le passage dit : "Que celui qui a de l'intelligence calcule le nombre de la Bête car c'est un nombre d'homme, et ce nombre est 666" (je le cite de mémoire donc il est peut-être pas formulé exactement comme ça)

Seirei, je suis tout à fait d'accord avec ta remarque sur le côté "IN" du 666 dans le satanisme, c'est un cliché que l'on retrouve énormément dans la musique Death et Black Métal, la plupart de ces groupes de musique extrème mettent des 666 et des croix à l'envers sur leurs pochettes de disques et leurs t-shirts (il y a même des bermudas et des casquettes!) ou se font tatouer ces symboles... Le succès du film d'horreur "Damien" doit aussi y être pour quelque chose!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marcaz40



Nombre de messages : 421
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Re: Structure et multi-dimensionnalité des mondes et de l'Humain   Mar 20 Mai - 8:15

Voici donc quelques explications complémentaires.

Dans mes messages à ce propos, j'insiste sur la récupération et le levier important que constitue le corps d'ombre, notamment en rapport avec un implant métatronique et Anubis (voir message).

Comme le "666" trouve son origine par rapport aux implants templiers, qui ont été eux-mêmes à l'origine de la distorsion appelée "corps d'ombre" ou corps ténébreux, qui amplifie les miasmes karmiques, qui en est un réservoir, d'autant plus qu'il a été détourné par l'intermédiaire du "coeur d'Anubis" (un des implants métatroniques situé sous le nombril et qui a été rattaché artificiellement au même endroit, dans le corps d'ombre [voir message correspondant cité]).

Ceci peut entraîner à terme à une déchéance de l'être (dans le sens de la définition du terme "déchu" et non dans son sens commun et qui se traduit par des caractéristiques particulières, comme par exemple et sans être exhaustif l'inversion des sens de rotation des deux tétraèdres des merkabas multi-dimensionnels, donc une coupure d'avec la Source).

Il était prévu initialement dans le topic un thème complet sur l'Apocalypse.
Mais il a été pour le moment décidé de continuer sur un mode plus "confidentiel", en-dehors des forums et lorsque j'aurai davantage de temps.

En fin de compte, la Bête, c'est un terme générique qui désigne tout ce qui a pour but de contrôler et de rendre à l'état d'être déchu (pour que cela puisse être absorbé et donc pourvoir en énergies les êtres déjà déchus, car coupés de la Source et devant alors tirer l'énergie pour "survivre" de cette façon).
C'est à la fois des implants mais aussi des technologies, parfois tellement puissantes qu'elles s'exercent au niveau d'une planète, d'un système solaire, d'une galaxie ou d'une matrice entière, voire plus.

A propos du cycle actuel, j'avais aussi l'intention d'ouvrir un topic spécial à ce propos et d'aborder deux technologies massives et très puissantes utilisées par deux groupes particuliers d'entités intrusives, de loin donc les plus puissantes.

Car c'est ainsi que ça fonctionne chez ces entités, la loi du plus fort et du plus puissant et pas de sentiment (là, c'est un euphémisme...!) pour ceux qui sont plus faibles, contrôlés et dominés, y compris donc d'autres entités déchues auxquelles elles ont été parfois "alliées" selon les circonstances...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ION



Nombre de messages : 55
Age : 45
Date d'inscription : 14/06/2007

MessageSujet: Re: Structure et multi-dimensionnalité des mondes et de l'Humain   Mar 20 Mai - 10:12

Merci Marcaz, c'est devenu plus clair dans mon esprit! sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
julia2



Nombre de messages : 30
Date d'inscription : 18/04/2008

MessageSujet: Re: Structure et multi-dimensionnalité des mondes et de l'Humain   Mar 20 Mai - 10:40

Bonjour à tous,


Marcaz,


Citation :
Comme le "666" trouve son origine par rapport aux implants templiers, qui ont été eux-mêmes à l'origine de la distorsion appelée "corps d'ombre" ou corps ténébreux, qui amplifie les miasmes karmiques, qui en est un réservoir, d'autant plus qu'il a été détourné par l'intermédiaire du "coeur d'Anubis" (un des implants métatroniques situé sous le nombril et qui a été rattaché artificiellement au même endroit, dans le corps d'ombre [voir message correspondant cité]).


Ayant subi une très violente attaque dans la nuit du 21 avril, par une entité qui tentait de me frapper le ventre (c'est ainsi que j'ai été réveillée), et paraissait vouloir 'm'intruser', (une grosse heure de 'combat' pour m'en 'débarasser') je désire savoir si ce type d'agression peut-être relative à ce fameux implant situé sous le nombril?



Citation :
A propos du cycle actuel, j'avais aussi l'intention d'ouvrir un topic spécial à ce propos et d'aborder deux technologies massives et très puissantes utilisées par deux groupes particuliers d'entités intrusives, de loin donc les plus puissantes.

Volontier, Marcaz, je suis interessée...



Merci par avance pour ta/vos réponses


Excellente journée à tous


Julia




flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Protéron



Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 10/06/2008

MessageSujet: Re: Structure et multi-dimensionnalité des mondes et de l'Humain   Mar 10 Juin - 12:55

Bonjour a tous,

Je suis nouveau sur forum, et je suis très intéressé par tout ce qui est dit, parfois étonné. En fait je ne m'intéresse aux "modèles" de spiritualités que depuis peu.

En fait je suis étudiant, j'étudie les mathématiques, et j'ai toujours été attiré par la géométrie davantage que par les autres branches des maths. Dans mes "loisirs" de matheux je m'amusais des fois a dessiner des polygones réguliers juste a l'aide d'un compas et d'une regle, c'est a dire juste en utilisant la géométrie du cercle.

Puis en naviguant sur le net, je suis tombé sur des images de crop circle, qui m'ont interpelé. J'avais deja entendu auparavant parlé de ces choses, mais sans m'y intéressé car de ce que j'men souviens, il ne s'agissait que de simple petit cercle par ci par la.
En fait ces formes mon surpris pour 2 raisons:
- Elles sont d'une grande complexité, ce qui m'amène à penser que s'il s'agit d'une realisation humaine, alors ceux qui réalisent ces dessins sont de veritables pro car ils ne laissent pas de place a l'erreur.
- Ces dessins sont tous différents, mais a la fois tous identiques, car ils ont été construit a partir du même objet: la fleur de vie.

Cette fleur de vie je l'ai decouverte il ya environ 2mois et je me suis amusé a la dessiner jusqu'a en rester scotché dessus ou plutot dedans... Lorsque l'on dessine ces cercles, a partir d'un moment, il suffit de se laisser guider, c'est comme un envoutement.

La fleur de vie "statique" ou involutive comme vous dites, est, a mon avis, la représentation de la source car on y trouve toute les forme que l'on souhaite. Je dis cela car il suffit de remplir une feuille de papier de cercle de vie, puis de laisser son regard se promener pour y voir ce que l'on souhaite, plus il yaura de cercles, plus le nombre de possibilité est grand.

Dans le topic, vous parlez aussi de fleur "évolutive" ou "dynamique".
Le sentiment que je percois en regardant ces formes est comme le votre: c'est bien plus joli Smile
Néanmoins, je dirai qu'elle représente une évolution déterminé que nous définissons lorsque nous la dessinons.

Ainsi je dirai que la fleur statique represente le support qui est unique, et la fleur dynamique l'évolution qui peut prendre un nombre de forme infini.

J'ai de plus trouver un site qui parle des nombres de la fleur de vie: http://www.geocities.com/flower_of_life999/etudes.html
On parle de ces nombres dans un topic de OnNousCacheTout.

Alors voici, pour suivre l'evotion des messages postés, mon interpretation du celebre nombre six-cent-soixante-six Wink

dans la grille de ces nombres, nous avons 37 nombres, avec 19 au centre. Du fait d'une construite "super-symétrique" toutes sommes de nombres associé à une structure régulière donne un résultat multiple de 19.
Dans cette grille de nombre, c'est un peu comme si tout passait par le centre.
Lorsque l'on dessine les polyèdres réguliers dans la fleur de vie, on a une impression de 3D qui passe par le centre.
En fait, je trouve que le centre d'une fleur de vie a un role bien particulier, c'est cet élement qui donne en quelque sorte le mouvement au reste.

C'est pourquoi, j'ai envie de separer les Nombres en 2 ensembles:
Le premier ensemble n'aurai qu'un seul élément: 19
le 2e ensemble serai composé des 36 autres Nombres

En créant ces 2 ensembles, on se retrouve avec le yin et le yang, le haut et le bas, l'esprit et le corps.

19 pour l'esprit, les 36 autres pour le corps.
l'esprit est ce qui permet de créer, par le centre s'organise la creation.
le corps est l'outil qui permet de crééer, c'est dans l'ensemble de cercles de vie que nous voyons ce que nos voulons.


36 et 666 :

36: trente-six, qui s'ecrit trois six
1+2+3+...+34+35+36 = 666
dans la grille des nombres: en partant du centre (de l'esprit), nous avons 6 directions de 3 nombres pour orienter le tout (ou la position de notre corps)


Bref, en prenant comme support l'étude de la fleur, je dis que 666 n'a rien de méchant ou de demoniaque, c'est juste une question d'interpretation de symbole, et il n'ya rien de plus dangereux que d'interpreter un symbole. Comme exemple, prenez la croix gammé, qui nous fait tout de suite penser au massacre de la 2e guerre mondial, mais qui en realité est un symbole (reprit par hitler) qui fut dessiné dans toutes les regions du monde il ya des miliers d'années et qui n'avait rien d'anti-juif !

666 représente donc le corps et non pas les démons, ceci etant si le "corps" prend le dessus sur l'esprit, on devient materialiste, et forcement on se rapproche du coté des méchants, le "Corps" n'est jamais rassasier, il est constament a la recherche de puissance, cette même sensation, que l'on a lorsqu'on laisse notre regard se promener dans la fleur de vie statique et qui pousse a l'abstraction.

Et pour finir: l'abstraction mène à la solitude, la solitude à la peur, la peur a la colère, la colère a la haine et la haine, au coté obscur de la force Wink
Amen Maitre Yoda ! jocolor
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marcaz40



Nombre de messages : 421
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Re: Structure et multi-dimensionnalité des mondes et de l'Humain   Mar 10 Juin - 14:42

Bonjour,
juste un petit tour en passant, juste pour une précision.

La fleur de vie dynamique, on ne l'apprécie pas ici parce-qu'elle est "jolie" Very Happy , mais justement parce-qu'elle a cette caractéristique d'expansion, d'évolution contrairement à l'autre.
Ceci se retrouve dans certains centres en l'Humain (il faut voir dans les topics, ça a déjà été traité).

Merci donc pour ces développements intéressants, Protéron.

La fleur de vie statique, effectivement, est une base qui n'est pas "négative" en soi.

Tout dépend à quoi on l'applique. Pour l'Humain, visualiser ou travailler avec la fleur de vie statique, en l'intégrant en soi, est par définition statique, donc entrave tout ce qui est lié au processus évolutionnaire (d'un point de vue spirituel, voir aussi les nombreuses informations à ce sujet dans plusieurs topics et qui se manifestent de plusieurs façons).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Protéron



Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 10/06/2008

MessageSujet: Re: Structure et multi-dimensionnalité des mondes et de l'Humain   Mar 10 Juin - 15:22

Citation :
La fleur de vie dynamique, on ne l'apprécie pas ici parce-qu'elle est "jolie" , mais justement parce-qu'elle a cette caractéristique d'expansion, d'évolution contrairement à l'autre.


Je suis entièrement d'accord,
"jolie" pour dire ce qui ne peut etre dit, c'est comme statique pour dire "tubes de peinture" et dynamiques pour "la joconde de Léonard de Vinci" Razz Razz
Du moins, c'est ce que je comprends...

Pour le reste je n'arrete pas de lire ce qui est ecrit ici et la car mon ignorance est grande, et j'en ai conscience, néanmoins je percois une grande puissance dans cette fleur de vie (surtout pour la statique, car c'est comme si elle pouvait nous donner ce que l'on veut, alors que la dynamique sera deja toute faite)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marcaz40



Nombre de messages : 421
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Re: Structure et multi-dimensionnalité des mondes et de l'Humain   Mar 10 Juin - 15:52

Quant à la signification du "666" par rapport à l'Humanité, lire par ailleurs pourquoi c'est associé à quelque chose de "négatif", relativement à un "sceau" touchant l'ADN ("666" par rapport à des caractéristiques de l'ADN [voir aussi avant les caractéristiques de l'ADN] dans ce topic).

Le "666", comme tu le dis, n'a pas par nature, comme tout nombre, une signification "négative" intrinsèque".

C'est par rapport à ce "sceau" entravant qui a causé pas mal de limitations et de conséquences fâcheuses.

Il ne faut pas non plus ignorer par la suite le détournement et l'utilisation dans des rites de magie noire de ce nombre "666", ce qui lui confère comme une deuxième nature, comme une empreinte énergétique qui a des effets assez puissants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Protéron



Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 10/06/2008

MessageSujet: Re: Structure et multi-dimensionnalité des mondes et de l'Humain   Jeu 12 Juin - 9:05

Citation :
La forme en double hélice permet des interactions et également des liaisons entre bases (4 bases actives [adénine, guanine, cytosine, thymine] mais en réalité 12 bases existantes chez l'Humain).

L'existence de seulement 4 bases actives, est du, selon vous a des "distorsions".
Les 8 autres bases existent-elles et nous sommes incapable de les percevoir ou sont-elles simplment absente ou enlevé?



Citation :
Le deuxième sceau templier a pour caractéristique que les 6° codes de base des 1°, 5° et 6° brins d'ADN (voir thème de l'ADN) - donc 3 "6° codes de base" ou "666"
Ce que vous dites la me renvois a nouveau vers la grille des nombres de la fleur de vie Wink
nous avons 3 axes principales composés de 7 nombres, sur le premier axe l'écart entre les nombres vaut 1, sur le 2e axe: cet écart vaut 5, et sur le 3e axe: l'écart est de 6.
Je trouve ca curieux et je me demande s'il ya un lien.

Pour le reste, j'ai un peu de mal a tout comprendre, je vais donc relire afin d'y voir plus clair... Néanmoins j'ai deja des idées qui me viennent que je présenterai lorsqu'elles me sembleront plus cohérentes.

cherry
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Protéron



Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 10/06/2008

MessageSujet: Re: Structure et multi-dimensionnalité des mondes et de l'Humain   Mer 18 Juin - 16:22

j'ai un apport a faire en ce qui concerne le concept de dimension. Comme je l'ai ecrit dans mon premier message, j'etudie les mathematiques, et en math le concept de dimension est omnipresent. Ce que je peux apporter sera donc technique (et n'aura peut etre pas de rapport avec la dimensionnalité de l'humain), mais pratique a une visualisation mentale d'objet et de forme.

Nous vivons dans un monde en 3D, par conséquent, toute forme materiel qui nous entoure est en 3D. Le concept de 2D et 1D est en fait purement abstrait, mais aisément visualisable.
Il suffit d'une feuille de papier et de dessiner qqch pour faire apparaitre la 2D, mais c'est grace a nos capacités de perception que cette representation bi-dimentionnel est aisé.

quand est-il de la 4e dimension?

Que se cache derriere la 4e dimension spatial?

Il nous est impossible de la voir concretement tout comme la 2d, mais bien plus difficile a visualiser, car nous n'y sommes pas habitué, du fait que cela ne nous est pas nécessaire a notre survie.

Mais pour commencer, il est utile de bien comprendre ce qu'est la 3d.
Ceci nous amène à approfondir la signification des termes: haut, bas, avant, arrière, gauche, droite, car il s'agit bien de signes linguistiques que nous utilisons pour communiquer, et en aucun cas de réalités physiques.

Le haut et le bas, c'est la première des directions, celle qui, du fait de la pesanteur, est identique pour tous les objets. C'est en fonction du haut et du bas que l'on définit les autres directions, et lorsqu'une grandeur abstraite évolue sur un seul, c'est en general vers le haut et le bas. Les prix par exemple ne vont ni a gauche ni a droite

L'"avant", c'est la direction du regard. Ce n'est pas une direction au sens mathematiques du terme. Lorsque je suis face un mirroir, l'espace devant moi est en realité l'espace compris entre moi et mon image, ce qui est derriere mon image n'est plus devant moi. Toute notre perception du monde est relayé par l'utilisation d'expressions cognitives, qui modifie ce que nous voyons et l'interprétation que l'on s'en donne.

Reste le problème de la gauche et la droite. En me placant face a vous, quelle est alors votre main gauche ? celle de votre gauche ou de la mienne ?
Pour percevoir la réalité dans son infinie diversité, nous disposons d'un stock infime de concepts, et nous faisons appel à ceux qui nous semble le mieux adaptés à notre besoin ponctuel d'information, même si a priori ils etaient concu pour un autre usage.
Je peux donc désigner votre main gauche, en sous-entendant qu'il s'agisse bien de votre gauche.


Maintenant, quel concept doit-on s'imaginer pour créer une 4e dimension?


imaginez 2 triangles symetriques par rapport à un axe:

Sans soulever ces 2 triangles, il est impossible de les superposer. Pourtant en effectuant une rotation selon un axe vertical, il devient possible de les superposer.

Quand est-il de nos mains ?
Essayer tout se que vous voudrez, il sera impossible de les superposer! Pourtant si une 4e dimension spatial existait, alors cela serait possible !!
Cela est assez intuitif, et il est facile de comprendre le resultat, mais il est plus difficile de saisir ce qui se passe lors de la rotation de cette main ..

En fait, bien saisir la difference entre la 2D et la 3D permet de comprendre un peu mieux la 4D.
Imaginez vous en train de vous promener dans la 2D, et puis vous rencontrez qqun a qui vous essayer de faire comprendre qu'est un noeud de chaussure. Il sera pour lui tres difficile de comprendre le concept au-dessus//en-dessous indispensable a la réalisation de ce noeud . Il en va de meme pour nous a comprendre la 4D. Un concept insaisisable est indispensable.


-----

J'ai un petit jeux a vous proposer, qui illustre bien, je trouve, le concept de dimension.

Connaissez-vous le ruban de Mobius?

Pour le réaliser, vous aurez besoin d'une feuille de papier, d'une paire de ciseau et d'un peu de scotch.

Découpez un ruban d'environ 5cm de large sur toute la longueur d'une feuille.
effectuez une demi-rotation et scotchez les 2 extremités ensembles pour obtenir ce que l'on voit sur la photo.

[img] http://fr.wikipedia.org/wiki/Image:M%C3%B6bius_strip.jpg [img]

Tracez une ligne droite au stylo au centre du ruban dans le sens de la longueur, ou longez le bord du ruban avec votre doigt. que constatez-vous ?!

Maintenant faites un petit trou quelque-part au milieu du ruban et decoupez le ruban dans le sens de la longueur.
Observation ?!
Recommencer ce decoupage une 2eme fois. Qu'en est-il ce coup ci ?!?

------

J'ai une grande question qui m'interroge.
Est ce que le temps pourrait remplir le role de 4D ? ou pas ?

je pense que c'est une question primordiale.


Il parait qu'il existe des langues dans laquelle le futur est derrière nous, car on voit le passé et on ne voit pas le futur.
Dans les math modernes et la physiques modernes, quand on cherche a mettre le temps et l'espace en equation, on se retrouve dans un espace a 4 dimensions d'une métrique de signature (+,-,-,-) ou (-,+,+,+) (choix de convention).
Il ne s'agit pas d'un espace a 4 dimensions spatials, mais d'un espace a 4 dimensions constitué de 3 spatial + 1 de temps.
Cette dimension temporel n'est-elle pas a voir comme une dimension "inachevée" ?
"inachevée" dans le sens ou si le passé et le futur serait réunit alors la 4e dimension serait la.
Plus je me questionne sur le temps, plus je me dis que le futur existe deja, tout comme le passé, mais dans plusieurs versions différentes, et que la particularité de notre monde tel que nous le percevons est qu'il nous est offert d'avoir le choix. Le choix de créer le futur par nos actes, le choix de vivre le temps, le choix de choisir ou de ne pas choisir ..!

Cool Cool Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cristobal
Admin


Nombre de messages : 2495
Date d'inscription : 11/06/2007

MessageSujet: Re: Structure et multi-dimensionnalité des mondes et de l'Humain   Jeu 19 Juin - 7:58

--- Non-Espace et Non-Temps ---

Je ne suis pas un spécialiste des mathématiques, ni même du voyage dimensionnel conscient Very Happy , cependant je crois pouvoir dire que lorsque l'on aborde la question de l'étagement et de l'entrelacement des dimensions, il devient nécessaire de se dégager du cadre relativement étroit de l'espace-temps.

Ainsi, ne serait-ce que dans le bas astral (une facette de la 4D), cette grille plutôt rigide, d'un temps linéaire et unidirectionnel parcourant le cube des trois dimensions de l'espace, perd toute réalité et pertinence.

En tout état de cause, si mathématiques il y a, les équations doivent intégrer le "facteur" conscience dans leur formalisme.

Il existe de multiples théories du "tout", spéculatives évidemment, qui se sont attachées à intégrer la conscience dans leurs équations. J'ai ainsi un vague souvenir d'avoir parcouru, dans ma verte jeunesse, une représentation mathématique ("La Théorie de la Relativité Complexe" de J.E. Charon) qui utilisait les "nombres imaginaires" (i2 = -1) pour représenter la conscience (les éons...., particules de "conscience"....).

Par ailleurs, je remarque que dans les données WingMakers, qui retiennent particulièrement mon attention, on peut lire quelques bribes de mathématiques.

En conclusion, et pour achever ces quelques lignes désordonnées et disparates, je signale les travaux de Dewey B. Larson, signalés par Râ. Travaux que je commence d'examiner ces jours-ci, et dont je tenterai de rendre compte, même si, comme le disent et le répètent les Wingmakers et l'Ordre Enseignant Lyricus, ce qui importe pour l'heure c'est bien d'apprendre à aligner son Instrument Humain avec son Âme et Soi Supérieur, puisque telle est la tâche possible et utile pour des êtres installés en 3D.

Une fois que nous aborderons la 5D, la communication sera directe et immédiate avec la Source Première, et alors, une bonne part de la cosmologie et des lois universelles qui régissent le déploiement des univers s'ouvrira, comme dans un livre palpitant.

Pour les travaux de Dewey B. Larson, en anglais :

http://www.reciprocalsystem.com/dbl/

Bonjour chez vous.

Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy

_________________
Vers l'Infini et au-delà... https://twitter.com/WhatAboutSoul
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.onnouscachetout.com/forum/index.php?showtopic=395&
marcaz40



Nombre de messages : 421
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Re: Structure et multi-dimensionnalité des mondes et de l'Humain   Jeu 19 Juin - 11:28

Juste ceci pour éviter des confusions éventuelles.

Il ne s'agit pas ici de ce qui est appelé communément dimensions dans ce topic (bien que ça porte le même nom), les 3 "dimensions" dites spatiales (longueur, largeur, profondeur-hauteur) et la dite "dimension" temporelle.

L'espace et le temps sont des perceptions holographiques, différentes suivant le niveau de conscience et le niveau de densité.

Ca ne correspond pas à des dimensions particulières (dans le sens de multi-dimensionnalité expliqué ici) mais des perceptions holographiques liées à l'existence - et aux rapports entre - les différentes dimensions.

L'espace et le temps ne sont pas des absolus, des dimensions, ce sont des illusions (dans le sens de relativité de perception et qu'il n'ont pas de réelle existence, donc qu'à un certain niveau, on peut s'en affranchir) de perception holographique différentes selon les dimensions, les niveaux de conscience et les niveaux de densité.

Il y a un thème là-dessus, sur le temps qui devait être initialement complété et développé.

Pour juste s'en faire une idée, on peut s'affranchir de l'espace et du temps (linéaire) en "voyageant" inter-dimensionnellement. Ce ne sont que des perceptions illusoires totalement relatives. J'y reviendrai en détail. C'est une question passionnante aussi... mais quasiment inconcevable, non formalisable par l'intellect inféodé au temps linéaire, par exemple !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Protéron



Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 10/06/2008

MessageSujet: Re: Structure et multi-dimensionnalité des mondes et de l'Humain   Jeu 19 Juin - 17:44

Mais le temps n'est pas linéaire, et c'est précisement pour ca qu'il est étudié au travers des equations car les equations permettent de manipuler des concept hors de notre porté en quelque sorte.

Par exemple la relativité géneral d'Einstein décrit le rapport entre énergie et matière. Plus une quantité de matiere possède d'énergie, plus le temps ralentira et ce de manière non linéaire.
Pour illustrer: imaginer que l'Homme fabrique un vaisseau spacial capable de voyager dans l'espace a 99,9 % de la vitesse de la lumiere. Un homme embarque dans ce vaisseau et decide de faire un petit tour jusqu'a une etoile distante d'environ 10 année lumière puis de revenir. On convient que pour faire cet aller retour, environ 20 ans se sont ecouler sur terre, mais pour cet homme, il ne se sera ecouler que quelques jours !
De la même manière l'espace qui nous entoure subit les meme variations suivant les champs d'energie.
Si le vaisseau mesure 100 m de long, a pleine vitesse, il ne mesure plus que quelque centimetre pour quelqu'un l'observant de l'exterieur !

Les variations de temps sont imperceptibles a l'oeil car tres petite, mais lorsque qu'une etoile se transforme en supernova, des ondes gravitationnelles se propage et modifie notre environnement comme si l'on jette un caillou dans l'eau a cote d'une bouée qui flotte, cette bouée va alors etre remuée ! c'est la même chose pour nous mais a une autre echelle, a une échelle cosmique !!

Les distances pour nous ne semble pas bouger mais elles bougent !!!
et ceci constament !

et c'est la que les sciences "dures" rejoingnent ce que vous dites, car effectivement, tout est illusion, et ceci a commencer par ce clavier d'ordi sur lequel je tape, et l'existence "materiel" de mes doigts qui tape sur ce clavier.

La matière n'est qu'une forme d'énergie stocké d'une manière particulière, sous la forme d'atomes et d'autres chose, et ce que nous percevons est a l'echelle de ce que nous sommes.
Pour comprendre ce que nous sommes, je pense qu'il faut comprendre ce qui nous entoure; sans repère je trouve qu'il est impossible d'évoluer et comme tout nos repères ne sont qu'illusion, alors, qu'est ce que nous sommes ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marcaz40



Nombre de messages : 421
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Re: Structure et multi-dimensionnalité des mondes et de l'Humain   Lun 23 Juin - 11:00

Einstein disait :
"Asseyez-vous une heure près d'une jolie fille, cela passe comme une minute.
Asseyez-vous une minute sur un poêle brûlant, et cela passe comme une heure.
C'est cela la relativité".

J'aime bien cette citation car ça montre bien qu'il n'existe pas un temps absolu, d'ailleurs il y a autant de "temps" que de personnes et de situations.

Le temps est relatif par une infinité de paramètres.

Mais le temps n'existe que pour une conscience limitée en devenir qui n'a pas encore fusionné avec le Champ Unifié de Conscience.

Par temps linéaire, qui est une "réalité" de perception pour une conscience en devenir mais qui n'a pas d'essence, il faut entendre le fait de percevoir un "passé", un "présent" et un "futur".
Donc, le temps linéaire existe en perception pour une conscience en devenir mais n'existe pas en essence.
Il s'agit simplement de la traduction du cheminement de la conscience limitée qui s'expanse petit à petit.
Parvenu à un certain niveau, le temps et l'espace sont dépassés.

La théorie de la relativité est inféodée et reste prisonnière de l'espace-temps et de la vitesse (terme qui montre le non-affranchissement de l'espace et du temps) de la lumière considérée comme une limite infranchissable.

Mais je ne l'ai pas traité ici (sur ONCT, un peu), les rapports et différences entres dimensions et densités sont liés, à des différences angulaires dans l'angle de rotation des particules et des merkabas et au rythme de pulsation interne des particules (voir Inspir et Expir divin au niveau microcosmique et premier message de ce topic).

Et une des caractéristiques entre densités est une rotation angulaire inverse de 45° entre densités (rapports entres dimensions d'une même densité non donnés dans ce message).

Et cette rotation angulaire inverse de 45° se traduit holographiquement par un "vide", une zone de répulsion magnétique entre densités, donc se traduisant holographiquement au niveau macrocosmique par les très grandes distances cosmiques correspondant à 4 "vides" [les 4 zones de répulsion magnétique puisque 5 densités].

Mais pour celui qui sait modifier l'angle de rotation de ses particules, ou qui utilisent les PI, ces distances n'ont pas à être parcourues.
Il n'y a plus de distances, d'espace-temps, de vitesse de propagation mais instantanéité et a fortiori, la vitesse de la lumière devient quelque chose de très limité et dont on peut s'affranchir.


Voici les messages précédents sur ce topic, à propos de la perception du temps :

Citation :

- Illusion du temps linéaire et explications par les rapports entre Conscience individualisée limitée et Champ Unifié de Conscience -

Pour aborder une notion quasi-inconcevable, “non-conceptualisable” par l'intellect humain qui ne considère comme vrai que la linéarité, la causalité (le passé précède le présent qui sera suivi du futur), je commencerai ce thème par la limitation de conscience qui engendre l'illusion d'un temps fragmenté, plus ou moins lent et large (voir articles à venir).

Tout ceci est une illusion dû au fait que nous cheminons discrètement, en cycles, dans le Champ Unifié de Conscience sans en faire encore l'expérience unitive. Nous cheminons comme un point isolé, discret, dans une totalité (la Conscience Universelle).

Ce qui est “avant” nous sur ce chemin est alors considéré comme le passé et ce qui est à parcourir sur le chemin le “futur”. Mais en fin de compte, ce “passé” et ce “futur” font partie du Champ Unifié de Conscience qui Est ; donc le “passé” et le “futur” existent concouramment avec le “présent”.

Pour quelqu'un dont la Conscience est unifiée au Champ de Conscience Universelle, il ne verra plus de “passé” ni de “futur” mais un présent éternel, ce qui est l'éternité, plus de temps ni d'espace.

S'il observe des points (des consciences encore limitées se déplaçant linéairement sur le Champ Unifié de Conscience), il verra que par rapport à un point du “chemin” que suit cette conscience, son “passé” représentera pour cette conscience limitée des fréquences inférieures à son état actuel (ou dimensions inférieures à son état de conscience actuel) et son “futur” des fréquences supérieures à son état actuel (dimensions supérieures).

Mais que le “présent” de l'entité limitée en conscience peut être pour cette conscience unifiée au Champ de Conscience Universelle et qui observe l'entité limitée en conscience tout point sur le chemin évolutionnaire de l'entité encore limitée en conscience.

La Conscience unifiée perçoit tout en simultané, pour elle, le “passé” comme le “présent” tout comme le “futur” existe en simultané et interagissent les uns avec les autres pour ne former qu'une seule et même réalité.

Par contre, pour la conscience limitée, plus elle se situe dans la densité, plus le temps linéaire est “lent”, décomposé, et la linéarité est posée comme base absolue de perception temporelle, alors que ce n'est qu'une illusion liée à la limitation de conscience.

Le temps linéaire est ensuite de plus en rapide (par exemple, 500 millions d'années dans la 1° densité représente seulement la moitié de ce temps, 250 millions d'années dans la 2° densité).

Le temps linéaire est non seulement relatif mais en plus une illusion liée à la densité et à la limitation de conscience.

L'expérience percevable dans cette dimension du mouvement, du temps qui passe, de la matière, de l'espace, des distances entre les objets et les êtres et la séparation des formes est une illusion créée par la réfraction holographique multi-dimensionnelle des particules et des anti-particules, qui “pulsent” (degré vibratoire) et ont une rotation (spin) plus ou moins rapide et avec un angle différent entre elles.

Le mouvement des particules en lui-même est une illusion. Il apparaît seulement ainsi quand la conscience se voit elle-même à travers les prismes superposés des réalités multi-dimensionnelles.

Le mouvement du temps linéaire est créé par le degré vibratoire des particules et leur relation avec les autres particules.

Le temps existe comme un Champ Unifié de particules pulsant à différents rythmes et ayant des spins à différents angles de rotation, à travers lesquels les illusions de l'espace manifesté et du temps linéaire apparaissent aux entités, car elles perçoivent seulement des segments du Champ Unifié de particules en déplaçant leur conscience à travers des portions de ce Champ. Le temps ne bouge pas. La Conscience se déplace elle-même à travers le Champ Unifié.

Beaucoup perçoivent ce qu'ils appellent une accélération du temps actuellement. Mais c'est une illusion causée par l'accélération du rythme vibratoire des particules pendant ce cycle ascensionnel, fréquence vibratoire augmentée par la réception sur Terre d'UHF des dimensions supérieures. Ce processus a lieu par l'alignement des multiples merkabas dans les dimensions respectives.


------------------

- Temps linéaire, multiples facteurs de relativité de perception et processus évolutionnaire -

L'évolution et la réalisation n'est pas liée à un temps minimum requis, il est du domaine de la conscience qui s'expanse (activation de l'ADN, donc intégration des multiples aspects de son être). Ceci n'est pas inféodé au temps linéaire bien qu'on puisse constater que le temps linéaire permet à la conscience d'évoluer aussi.

Le temps linéaire est aussi relatif car il dépend de plusieurs facteurs inhérents à la fois à son propre développement personnel, au degré évolutionnaire de la collectivité (ici l'Humanité et la Terre) à laquelle on appartient, de la densité et de la dimension où se situe la conscience, au fait que la Terre soit dans un cycle ascensionnel ou pas (voir le thème de l'ADN et en particulier du karma dans l'ADN aussi, par rapport au temps [“passé”, “présent”, “futur”, sensation d'accélération du temps lié à une activation accélérée de l'ADN]).

Le temps linéaire est relatif et même illusoire pour deux raisons :

- il est lié et perçu uniquement par une conscience qui est encore fragmentée et limitée, le premier état de conscience libéré du temps linéaire étant l'état christique pleinement réalisé. Là, vous rentrez dans le Maintenant, l'Eternité en conscience ;

- - le temps linéaire est aussi illusoire car il est inclus dans un cycle temporel et qui est une répétition cyclique des fréquences liées à une densité (par exemple, de la 1° à la 3° dimension, le temps linéaire étant perçu par le fait que la conscience parcourt comme un point limité les différentes fréquences, de la première sous-fréquence de la première dimension à la douzième sous-fréquence de la troisième dimension).

Souvent, on associe Maintenant à Ici (“Ici et Maintenant”) de façon juste car on est au-delà de l'espace aussi, puisque ces états de conscience ne sont plus fragmentés mais permettent d'expérimenter l'Unité.

En fin de compte, il n'y a de temps qui passe, c'est seulement la conscience qui parcourt comme un point limité les trois premières dimensions, le temps linéaire perçu devenant de plus en plus rapide et large au fur et à mesure.

Il existe des moments, des cycles où si la conscience ne passe pas à un autre niveau de densité, elle recommence le périple depuis le tout début de la première dimension. Donc, là aussi, cette linéarité est illusoire puisque c'est inséré dans un cycle fréquentiel répétitif lié à la densité.

----------------

- Vitesse et largeur du temps linéaire -

En attendant, tout sera perçu en temps linéaire avec “vitesse” et “largeur” différentes, selon les dimensions et densités où se situe la conscience, pour résumer un peu hâtivement.

En fin de compte, ce que nous percevons en “passé”, “présent” et “futur” se déroule en simultané, notion insaisissable par le cerveau actuel.

Essayez d'appréhender ça en faisant appel aux notions de “lenteur” et de “largeur” du temps, et votre Intuition saisira peut-être que plus on monte dans l'échelle dimensionnel, plmus le temps linéaire est “rapide” et “large”.

Ce qui fait que le “passé” est comme inclus dans le présent, comme fixe, connu (car il est plus étroit) et que le “futur” ne peut être appréhendée qu'à une conscience en devenir que comme multiples probabilités (car il est beaucoup trop large pour le temps linéaire que nous expérimentons, ou plutôt pour la conscience actuelle et ne peut donc être contenu dans notre temps, puisuqe celui-ci est beaucoup plus étroit que celui représentant des dimensions supérieures, pour qui nous sommes un temps “passé” car contenu déjà en eux [temps linéaire plus “lent” et moins “large”]).

Mais tout ceci se déroule en fin de compte en simultané, seules les différences de fréquences entre les dimensions engendrent cette perception du temps linéaire illusoire.

Il existe aussi des cycles particuliers où il y a co-résonance entre les différents cycles temporels et les dimensions au niveau macrocosmique, ce qui est une période propice pour une intégration de l'Être (“horizontale” et “verticale”).


En fin de compte, ce que nous percevons en “passé”, “présent” et “futur” se déroule en simultané, notion insaisissable par le cerveau actuel.

Essayez d'appréhender ça en faisant appel aux notions de “lenteur” et de “largeur” du temps, et votre Intuition saisira peut-être que plus on monte dans l'échelle dimensionnel, plmus le temps linéaire est “rapide” et “large”.

Ce qui fait que le “passé” est comme inclus dans le présent, comme fixe, connu (car il est plus étroit) et que le “futur” ne peut être appréhendée qu'à une conscience en devenir que comme multiples probabilités (car il est beaucoup trop large pour le temps linéaire que nous expérimentons, ou plutôt pour la conscience actuelle et ne peut donc être contenu dans notre temps, puisuqe celui-ci est beaucoup plus étroit que celui représentant des dimensions supérieures, pour qui nous sommes un temps “passé” car contenu déjà en eux [temps linéaire plus “lent” et moins “large”]).

Mais tout ceci se déroule en fin de compte en simultané, seules les différences de fréquences entre les dimensions engendrent cette perception du temps linéaire illusoire.

Il existe aussi des cycles particuliers où il y a co-résonance entre les différents cycles temporels et les dimensions au niveau macrocosmique, ce qui est une période propice pour une intégration de l'Être (“horizontale” et “verticale”).

Voir aussi le thème de l'ADN.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Protéron



Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 10/06/2008

MessageSujet: Re: Structure et multi-dimensionnalité des mondes et de l'Humain   Lun 23 Juin - 17:55

Merci Marcaz pour tous ces éclaircissements sur le temps!

L'idée que le passé-présent-futur coexistent est vraiment pertinente, mais j'ai du mal a m'y raccrocher totalement. Cela voudrait dire que le futur est déjà écrit, et donc, le fait d'avoir le contrôle de soi n'est plus...

Ou alors, peut être que cette vie que nous avons sur terre ne nous sert qu'a explorer notre conscience et pour ce faire, nous avons besoin du temps.
Pour imager, je dirai que notre conscience devrait être comme un DVD, c-a-d quelque-chose de complet et d'entier. En ce moment nous sommes en mode lecture et nous regardons le film ( bien qu'on ait l'impression d'agir ) , alors que dans une autre densité nous pourrions choisir le chapitre que nous voulons.

Parfois j'ai l'impression de sentir les choses qui arrive, par exemple il m'arrive de me saisir de mon téléphone 3s avant qu'il sonne. Il ya a peu près un mois, j'etais dehors, il faisait nuit, et sans savoir pourquoi, je me retourne et regarde vite le ciel et hop, une étoile filante! Je me demande si ce genre d'intuition est du au fait que le futur est deja la et qu'il est possible de le sentir, ou bien s'il s'agit d'une forme de communication télépathique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mirka



Nombre de messages : 80
Age : 61
Localisation : France Centre
Date d'inscription : 15/11/2007

MessageSujet: Re: Structure et multi-dimensionnalité des mondes et de l'Humain   Lun 23 Juin - 20:57

Bonjour à toutes et à tous !

sunny Protéron, j'aime bien vous lire.

J'aime bien aussi ce domaine:

http://pagesperso-orange.fr/ummo.textes-essentiels/n7.htm

UMMO: 59 - Espace- Temps - Ibozoo uu - particules élémentaires

Bonne soirée
Like a Star @ heaven
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marcaz40



Nombre de messages : 421
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Re: Structure et multi-dimensionnalité des mondes et de l'Humain   Mar 24 Juin - 18:07

Bonjour Proteron,

tout n'est pas écrit "linéairement parlant" car notre temps est plus "étroit" que le temps qui correspond à des dimensions plus élevées, donc à des fréquences plus élevées.
Notre temps est inclus en fréquence dans le temps du futur et notre temps ne peut englober donc tout le temps (les fréquences) correspondant au futur, d'où la perception du futur en probabilité de réalisation alors que le passé inclus dans le présent (fréquences moins élevées) apparaît figé.

Mais comme il s'agit de dimensions et donc de fréquences et donc aussi de temps relatif qui coexistent, tout ceci est simultané.

C'est quasiment impossible à saisir avec l'intellect lié à la matière et à la linéarité.

Pour elle, c'est un paradoxe insoluble...! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jean-pierre



Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 20/01/2008

MessageSujet: Re: Structure et multi-dimensionnalité des mondes et de l'Humain   Jeu 26 Juin - 7:51

C'est quasiment impossible à saisir avec l'intellect lié à la matière et à la linéarité.

dans mon cas je le vois autrement pour l'image

ce sont des mémoires vivantes , (vibratoires )
d'entre elles se font des réseaux ou connections
certaines feront des boulevards d'autres des rues d'autres des ruelles d'avec leurs connections ou filaments en fonction de la masse qui vont s'y joindres

les mémoires entre elles peuvent ce confondre , lors d'un rêve dans le sommeil ou pour du vrai , dans un voyage , ect... , ce qui explique que dans le collectif il y a des mémoire de faits, mais pas de trace de ses faits des espèces de croisée de chemin type carrefour
chaque mémoire est un univers et un nouvel univers lorsqu'elles se confonde

la notion temps est relative car s'est en fonction de la place ou situation de la mémoire dans le mouvement en spirale dans lequel les mémoires vivent et évoluent entre elles pour aller vers le centre du mouvement
en allant vers le centre les mémoire se contracte , de cela il y aura une expansion d'énergie qui va alimenter le mouvement

le mouvement est l'onde porteuse de toutes les vibrations de l'univers ou mémoires

le mouvement est alimenter par les mémoires
les mémoires vont en contraction vers le centre de là il y aura une déperdition d'énergie qui alimente le mouvement en expansion vers l'extérieur
ils sont complémentaires

s'est l'univers de la manifestation , d'avec son entropie

le shema est reproductible dans son organisation , il est évidemment simplifié

un homme = 1 univers
une femme = 1 autre univers
le couple se réuni ce qui va créer un univers commun tout en ayant l'univers patrimoine et ses connections d'avec les autres univers relationnels
1 enfant va naitre = un nouvel univers contenant son patrimoine + celui de la famille, ect......ce sont des mémoires

il en va de même des villes, s'est toujours la même organisation
les organisations s'agrandissent en s'aglomerant, mais se miniaturisent
et le mouvement alimente toutes cette organisation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pierrot



Nombre de messages : 14
Date d'inscription : 03/09/2008

MessageSujet: Re: Structure et multi-dimensionnalité des mondes et de l'Humain   Sam 13 Sep - 16:35

Bonjour. Là encore, le sujet est passionnant et j'attends la suite avec impatience. Pour info, j'ai tenté la réactivation des bruns ADN par la méthode de Kishori Aird. Il faut pour cela utiliser une méthode d'interrogation comme le pendule, ce qui n'est pas évident sans entraînement. Ensuite, l'auteur ne connaît pas les distorsions en détail comme Marc, ce qui qu'elle suppose que chacun peut travailler sur la reconnexion des 12 hélices.

J'ai tout de même ressenti une fois une drôle de sensation: je venais de m'allonger sur mon lit, un soir, et après quelques minutes d'immobilité pour pouvoir m'endormir, mon corps s'est mis à vibrer, comme si un moteur en moi, se mettait en marche. Je dois dire que j'ai eu peur, et cela s'est arrêté après quelques secondes. Je ne l'ai vécu qu'une seule fois.

Marc, vous aviez écrit ceci: "Je continuerai aussi plus tard sur l'emplacement exact de ces 12 centres de l'Arbre de Vie en l'Humain, car ce thème du "microcosme humain" n'est pas encore terminé."

Pourriez-vous continuer le topic sur ce thème?

Bien à vous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Structure et multi-dimensionnalité des mondes et de l'Humain   

Revenir en haut Aller en bas
 
Structure et multi-dimensionnalité des mondes et de l'Humain
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 11 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... , 10, 11, 12  Suivant
 Sujets similaires
-
» La guerre des mondes: Les martiens d'Orson Welles le 30 octobre 1938
» renseignement sur la structure grammaticale d'une phrase interrogative
» Multi injection de tension dans un alim de commande
» Pierre Lagrange, La guerre des mondes a-t-elle eu lieu?
» Structure minimaliste

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WingMakers :: WingMakers :: Portail-
Sauter vers: